Forum des Uchronies Francophones
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Promo Nike : -25% pour 2 articles achetés
Voir le deal
anipassion.com

Imperator!

5 participants

Aller en bas

Imperator! Empty Imperator!

Message par DemetriosPoliorcète Ven 10 Déc - 21:37

AUC 2745 - Alexandrie

L'homme, entravé et trainé par deux soldats, criait en se débattant : « à mort les traitres et les exploiteurs ! Vivent les fils de Spartacus ! ».
« Jetez-le », déclara simplement le centurion Orosès Meremptah. L’homme fut projeté vers la chaudière brûlante ; et son dernier cri fut de terreur et non plus de révolte. C’était toujours comme cela, pensa le centurion. Les hommes avaient leur fierté face aux autre hommes, ils la perdaient face à la mort et à la souffrance. « C’était le dernier. Vous pouvez aller vous en fumer une », déclara-t-il à ses soldats. Pendant sa longue expérience de l’armée, il avait vu bien des choses, et les actes horribles auxquels on lui demandait de se livrer ne représentaient pas grand-chose.

Il pensait pourtant à cet homme et à son air de défi, le plus marquant de tous les ouvriers qu’il venait de faire bouillir. C’était un contremaitre, né et élevé à Alexandrie ; il devait probablement manger mieux que ses frères et sœurs à lui, restés paysans. Orosès ne comprenait pas comment il avait pu ainsi risquer sa vie en se mêlant de politique. Un enfant gâté, comme tous les autres. Un enfant gâté plein de la crasse de la ville. Avant la légion, Orosès avait cultivé le misérable lopin de terre nilotique de sa famille, et Alexandrie, toute proche, lui avait parue un rêve, un monde nouveau plein de promesses. Et cette ville l’avait déçue, dès la première fois qu’il y était entré. Elle avait continué à la décevoir quand, devenu soldat, il était venu y passer ses permissions, y dépenser sa solde dans les tavernes et les bordels. Il avait haï Alexandrie quand il avait appris la révolte de sa populace, la prise du pouvoir par les assemblées du peuple, toute la canaille applaudissant les démagogues. Et son général qui ne bougeait pas, tandis que les nouveaux maitres de Rome faisaient mine d’approuver. Cette ville n’était pas égyptienne, elle ne l’avait jamais été. Tous ces gens n’avaient rien à voir avec lui, il le savait.

Un travail nécessaire avait été fait, pensait-il. Il vérifia que la chaudière était bien éteinte, porta une cigarette à sa bouche, puis s’en alla.

***********************************************
Les soldats veulent un discours général. Meridius Postumus grommela. « Cela ne peut pas attendre quelques minutes ? Ils ont toute une ville pour eux, qu’ont-ils à faire de mes paroles.

-Vous êtes un général victorieux, ils veulent entendre ce que vous avez à leur dire.

-Un général victorieux, merci ! Les ouvriers alexandrins et quelques étudiants excités, ce n’était pas l’armée japonaise non plus.

- Si je puis me permettre, cela reste un événement important. Les soldats veulent que vous ayez des mots pour le dire ! » répondit son aide de camp.

« Soit, soit. Je me recoiffe et j’arrive ». Meridius pensa qu’il aurait été bien mieux à boire du vin en compagnie de sa maitresse qu’à célébrer cette journée sordide. Il avait même appris que certains commandants zélés chargés d’éliminer les meneurs avaient fait jeter des centaines de révoltés dans des chaudières brûlantes, à se demander de quel côté était la barbarie… Ah, toute cette carrière pour cela.

Meridius sortit et monta à la tribune. Et ce qu’il entendit le figea sur place.

A son arrivée, les soldats l’avaient acclamé, comme le voulait l’usage. Mais très vite, on entendit distinctement un mot se répéter. On ne pouvait savoir qui avait lancé le premier ce cri, mais il était bien là. « Imperator ! Imperator ! », clamait la foule des soldats. Imperator…voilà qu’on voulait le couronner.
Meridius Postumus en fut d’abord terrifié. Mais, malgré son silence, les soldats continuaient, et la clameur ne faiblissait pas. Puis, il réfléchit… A Rome, les triumvirs qui continuaient à agir au nom de l’Empereur, venaient comme lui de massacrer les révoltés urbains sur qui ils s’étaient appuyés. L’Empereur en titre était leur prisonnier, tandis qu’ils combattaient avec difficulté dans le Alpes et en Provence ceux qui souhaitaient le libérer. Vidée de ses officiers et de ses marins partis participer, dans un camp ou dans un autre, aux troubles, la flotte était incapable d’une opération véritable. Tous étaient loin. Non…le vœux de ses soldat n’était pas absurde.

Il repensa à ses exploits de jeunesse, à ses supérieurs jaloux qui n’en avaient rien fait, puis qui l’avaient tenu à l’écart. A tous ces empereurs ingrats qui s’étaient succédés et qu’il avait servi sans sourciller. Au mépris de tous les aristocrates pour lui, le parvenu, dont la richesse n’avait jamais retiré effacé les manières du soudard qu’à leurs yeux il était toujours resté. A Rome, qui méritait mieux que ses chefs qui la menaient à la débâcle. A l’Egypte, sa terre d’adoption prête à lui donner une couronne.

Il fit signe à la foule des soldats de se taire, et en un instant le silence se fit. « Je ne vous ai jamais demandé une couronne », déclara-t-il. Mais puisqu’aujourd’hui vous me l’offrez, je ne la refuse pas ». Il aurait voulu rajouter une phrase sur la volonté de servir Rome, de ne pas les décevoir, mais déjà les acclamations avaient repris. Un soldat avait tendu à son aide de camp une couronne de lauriers improvisée, qu’il plaça sur sa tête.
C’était fait. Meridius Postumus était désormais Empereur des Romains et père de la Patrie.
DemetriosPoliorcète
DemetriosPoliorcète

Messages : 1062
Date d'inscription : 05/03/2016

Thomas, Anaxagore, LFC/Emile Ollivier et Collectionneur aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Imperator! Empty Re: Imperator!

Message par Thomas Ven 10 Déc - 22:30

-Un général victorieux, merci ! Les ouvriers alexandrins et quelques étudiants excités, ce n’était pas l’armée japonaise non plus.

What?

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Au Bord de l'Abîme et au-delà
Thomas
Thomas
Admin

Messages : 3245
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 38
Localisation : Lyon

https://auborddelabime.com/

Revenir en haut Aller en bas

Imperator! Empty Re: Imperator!

Message par DemetriosPoliorcète Ven 10 Déc - 22:33

Thomas a écrit:
-Un général victorieux, merci ! Les ouvriers alexandrins et quelques étudiants excités, ce n’était pas l’armée japonaise non plus.

What?

Les Japonais font figure de meilleure armée du monde dans cet univers, et Meridius les a combattus dans sa jeunesse.

Après ça, réprimer une révolte lui apparaît comme une tâche plus qu'ingrate..
DemetriosPoliorcète
DemetriosPoliorcète

Messages : 1062
Date d'inscription : 05/03/2016

LFC/Emile Ollivier et Collectionneur aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Imperator! Empty Re: Imperator!

Message par Préhistorique Ven 10 Déc - 23:15

Bien ! Un empire en crise, au niveau industriel du XIXème siècle, un général ayant réprimé une révolte type Commune de Paris à Alexandrie avec sa semaine sanglante qui se fait proclamer empereur par ses troupes comme ce fut de nombreuse fois le cas. Des triumvirs s'appuyant le peuple pour renverser l'empereur tel la bourgeoisie française en 1789 puis réprimant ce même peuple tel les Thermidoriens en 1794. Un soldat issu de la paysannerie qui doit avoir la même mentalité que le soldat français issu de la paysannerie réprimant la Commune de Paris.

Et voici la musique appropriée pour cette période



Dernière édition par Préhistorique le Ven 10 Déc - 23:26, édité 3 fois
Préhistorique
Préhistorique

Messages : 487
Date d'inscription : 03/03/2020

Thomas, DemetriosPoliorcète, LFC/Emile Ollivier et Collectionneur aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Imperator! Empty Re: Imperator!

Message par Anaxagore Lun 13 Déc - 9:47

Mais pas de petits hommes verts?
Je suis déçu!

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
Anaxagore
Anaxagore

Messages : 2075
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 48

DemetriosPoliorcète aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Imperator! Empty Re: Imperator!

Message par LFC/Emile Ollivier Lun 13 Déc - 18:45

Terrible texte ! Très bon Smile
LFC/Emile Ollivier
LFC/Emile Ollivier

Messages : 2393
Date d'inscription : 26/03/2016
Age : 33

DemetriosPoliorcète aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Imperator! Empty Re: Imperator!

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum