Forum des Uchronies Francophones
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Nintendo Switch OLED + Joy-Con à 319€ + 50€ sur le compte ...
319 €
Voir le deal

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique

+7
Préhistorique
LFC/Emile Ollivier
Eumène de Cardie
Collectionneur
Anaxagore
Thomas
Uranium Colonel
11 participants

Page 10 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Aller en bas

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 Empty Re: [Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique

Message par Uranium Colonel Lun 12 Juil - 18:34

Komatsu 105 GSR, l'OVNI blindé venu du pays du Soleil-Levant?

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 Eajgnm10
[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 Tlwqwc10


Années 1980: les Forces d'Auto-Défense Japonaise sont démunies par rapport aux forces soviétiques, les tensions entre Moscou et Tokyo sont persistantes et enfin la défection en 1976 de Belenko à bord de son Mig-25 a clairement montré les faiblesses des troupes nippones en cas d'invasion de l'Archipel.

En développant un engin polyvalent, Komatsu (entreprise spécialisée dans les engins lourds) cherche tout d'abord à produire une version japonaise du BMP-1, certes un peu plus large mais son canon de 25mm et son lanceur ATGM rendent l'engin crédible (son  Cummins VTA903T made in US, est d'ailleurs le moteur du M113).

Mais voila que Japan Steel Works décide de produire un chasseur de char/véhicule anti char (?) pour remplacer les vieux type 60 106mm de la fin des années 50: équipé d'un canon de 105mm sans recul dans une tourelle sans équipage, le Komatsu 105 aurait pu être un redoutable adversaire des MBT soviétiques dans le cadre d'une très hypothétique invasion de l'archipel japonais par les forces soviétiques.
Il est d'ailleurs fort probable que c'est l'un des raisons de l'abandon du programme Komatsu, le gouvernement japonais préférant miser sur une défense aérienne plus performante.
Uranium Colonel
Uranium Colonel

Messages : 400
Date d'inscription : 31/07/2019
Localisation : République populaire de Bourgogne Franche Comté

Collectionneur aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 Empty Re: [Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique

Message par Deltafan Dim 18 Juil - 16:09

Je ne peux toujours pas cliquer sur "J'aime" ou utiliser les smilies locaux (j'ai le même problème sur d'autres sites), mais merci à vous pour tous ces engins, en particulier les avions :-)

Sur le forum secretprojects.co.uk, le forumeur CiTrus90 nous a fait bénéficier de sa vision du Payen RP.420 (projet de chasseur de 1935 à train rétractable, moteur en étoile et hélices contrarotatives). En dessous un plan 3 vues du même par Jean Molveau, pour un article de l'auteur Pierre Gaillard dans la revue Le Trait d'Union n°159 du 1er février 1995 :
[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 WsszqVO
[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 89igp5z
Deltafan
Deltafan

Messages : 51
Date d'inscription : 15/01/2021

LFC/Emile Ollivier, Collectionneur et Uranium Colonel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 Empty Re: [Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique

Message par Uranium Colonel Dim 18 Juil - 17:31

Okay Deltafan, je viens de tomber "amoureux" d'un nouvel engin uchronique.
Uranium Colonel
Uranium Colonel

Messages : 400
Date d'inscription : 31/07/2019
Localisation : République populaire de Bourgogne Franche Comté

Revenir en haut Aller en bas

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 Empty Re: [Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique

Message par Uranium Colonel Dim 18 Juil - 17:51

IML Addax, "The Thing" néo-zélandais?

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 45292-10


(Bon, tout d'abord, désolé pour ce titre pas très inspiré)

Nous sommes dans les années 80 et un petit groupe aéronautique néo-zélandais, le groupe IML (en partie dirigé par l'ingénieur aéronautique David Williams) décide de mettre au point un appareil, aussi bien capable d'assurer des missions de soutiens aériens que d'assurer une supériorité aéronautique, le tout avec une conception en plastique (ou en métal) dans le but de révolutionner les formes aérodynamiques des avions militaires pour pas cher (j'ai dit qu'il était précisé qu'il devait présenter des capacités STOL?).
Chouette programme.

L'un des projets va aboutir à un appareil agricole, l'AXA (qui ne verra jamais le jour): l'autre aboutit à deux versions d'un même engin, l'Addax 1 (Attaque au sol) et l'Addax S (supériorité aérienne). Les deux "clés" de l'Addax: c'est tout d'abord son exceptionnel profil aérodynamique lui assurant une excellente stabilité (merci le fuselage taillé entre les deux queues bipoutres) et ensuite sa propulsion assurée par 2 turboréacteur (vectoriel dans le cas de l'Addax) Rolls Royce Spey.

L'engin capable théoriquement d'une autonomie de 772 km à pleine charge (10x bombes de 400kg, 4 Oerlikon de 30mm) pour une vitesse max de 1190km/h...ne fût jamais considéré sérieusement par le gouvernement néo-zélandais qui n'a jamais eu l'usage d'un appareil aussi futuriste.
Uranium Colonel
Uranium Colonel

Messages : 400
Date d'inscription : 31/07/2019
Localisation : République populaire de Bourgogne Franche Comté

Collectionneur aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 Empty Re: [Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique

Message par Uranium Colonel Dim 18 Juil - 18:14

Abdül Kadir, démesure et déclin de la marine ottomane.

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 Abdulk10


Début du XXe siècle et la marche aux Dreadnought commence, l'Empire Ottoman qui vient de subir de très nombreux problèmes internes et externes a bien compris (mais bien trop tard) l'intérêt des flottes cuirassés: il faut dire que les derniers Capital Ships développés par l'Empire Ottoman date des années 1870 et que le sultan Hamid II (installé sur le trône en 1876) a tout fait pour limiter l'influence grandissante de la Marine dans les affaires de la Sublime Porte.

Mais voila que les britanniques et les grecs mettent en service des navires bien plus modernes et blindés (classe Sovereign et Classe Hydra) aux portes d'Istanbul!. 1890 et l'Empire Ottoman décide de se doter des 2 cuirassés de conception françaises (classe Hoche), le projet échoue mais fournit aux ingénieux turques de précieuses connaissances, nécessaires à la création d'une classe de pré-dreadnought locale: l'Abdül Kadir.

Mis en cale dès 1892, l'Abdül Kadir va souffrir d'énormes retards et de faute de conceptions: si le blindage est assez conséquent pour l'époque (230mm), les trois chaudières à vapeurs (à expansion) et l'hélice sont construites avec peine à l'arsenal impérial (Tersane-i Amire), un tirant d'eau estimé à 8000 tonnes pour une vitesse de 33km/h.
Le choix de l'armement est révélateur de la politique étrangère menée par la Sublime Porte qui s'oriente très logiquement vers les allemands de chez Krupp (2 canons de 283mm MRK L-35 les mêmes que les classes Brandeburg, 6 canons de 15cm SK L-35 et 8 canons SK L-30 de 8,8 cam) +6 tubes lances torpilles.

Mais les échecs révélateurs de la Marine turque contre les grecs en 1897, et un budget de plus en plus limité ont conduit d'une part à une révision de l'armement (on passe de canons de 283mm à des canons de 203mm) et à une construction anarchique (en 1906, seule une partie de la coque est installée).
Abandonné en 1906, le projet stoppe dès 1909.
1 an plus tard, la Marine ottomane se tournait définitivement vers l'industrie allemande en achetant deux classes Brandeburg.


Dernière édition par Uranium Colonel le Lun 19 Juil - 7:41, édité 2 fois
Uranium Colonel
Uranium Colonel

Messages : 400
Date d'inscription : 31/07/2019
Localisation : République populaire de Bourgogne Franche Comté

Collectionneur aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 Empty Re: [Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique

Message par Uranium Colonel Dim 18 Juil - 18:16

NB: l'Illustration fournie vient de Wikipedia et représenterait la première ébauche du navire.
Uranium Colonel
Uranium Colonel

Messages : 400
Date d'inscription : 31/07/2019
Localisation : République populaire de Bourgogne Franche Comté

Revenir en haut Aller en bas

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 Empty Re: [Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique

Message par Uranium Colonel Mar 27 Juil - 15:04

Fokker F26, un pionnier oublié?

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 64863610
[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 Tealea11


La Seconde Guerre mondiale s'achevant; Anthony Fokker réfugié aux États-Unis depuis 1939 reprend la possession de Fokker (il est mort en 1939), un des pionniers du transport aérien d'avant-guerre en 1946 avec une idée ambitieuse: un "jetliner" développé pour la KLM (la compagnie aérienne des Pays-Bas), il faut dire que c'est le premier constructeur aéronautique a essayé de poser les bases du transport aérien par des jets!
La KLM est emballé par le projet et pousse deHavilland à s'intéresser au projet, qui vient de sortir une maquette pour le Bourget 46.

L'engin est prometteur avec son fuselage tout métal et sa propulsion assurée par deux Rolls Royce Nene RB.41 lui aurait permis d'atteindre les 800km/h tout en emportant 17 passagers (avec deux baies cargo et une cabine de toilette). Si le Fokker F26 est original et novateur par sa forme ainsi que par le concept qu'il vend, il faut cependant relativiser:

Les problèmes de motorisation d'une part et de l'autre l'état désastreux des économies européennes, sans oublier les surplus de C-47 et C-46 de l'USAAF empêchèrent le F26 de voler.
Pourtant il était le premier d'une longue série d'avions civiles utilisant la technologie des réacteurs...en somme un pionnier.


Dernière édition par Uranium Colonel le Mar 27 Juil - 15:53, édité 1 fois
Uranium Colonel
Uranium Colonel

Messages : 400
Date d'inscription : 31/07/2019
Localisation : République populaire de Bourgogne Franche Comté

Collectionneur aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 Empty Re: [Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique

Message par Uranium Colonel Mar 27 Juil - 15:11

L'Avion ADAV postal de Dorand (ceci n'est pas une blague)

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 Img310
[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 Img210

"En 1934 René Dorand, qui travaillait depuis 1930 aux « gyroplanes » (voilures tournantes) de la Société Bréguet proposa un « Gyroplane Convertible » destiné au transport du courrier aérien (et l'on sait à quels usages on pouvait aussi à l'époque utiliser les avions dits « postaux »). Présenté le 21 septembre 1934 à divers services officiels, ceux-ci n'y virent aucun intérêt !!!
Caractéristiques :
Dimension du plus grand rotor : 900 cm
Moteur : 550 CV
Poids : 2500 Kgs dont 550 Kgs de frêt"

Source et texte:http://modelarchives.free.fr/Bestiaire/DVTOL_P/index.html
Uranium Colonel
Uranium Colonel

Messages : 400
Date d'inscription : 31/07/2019
Localisation : République populaire de Bourgogne Franche Comté

Collectionneur aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 Empty Re: [Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique

Message par Collectionneur Mar 27 Juil - 15:44

@Uranium Colonel.

Concernant le Fokker F-27, il y a une grosse erreur.
https://en.wikipedia.org/wiki/Fokker_F26

Anthony Fokker est mort a New-York le 23 décembre 1939 après qu'il se soit fait naturalisé américain en 1922 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Anthony_Fokker
Collectionneur
Collectionneur

Messages : 1382
Date d'inscription : 03/09/2016
Age : 50
Localisation : Languedoc-Roussillon

https://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:L%27amateur_d%27a%C3%A

Uranium Colonel aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 Empty Re: [Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique

Message par Uranium Colonel Mar 27 Juil - 15:51

OUPS! bien vu Collectionneur !
Uranium Colonel
Uranium Colonel

Messages : 400
Date d'inscription : 31/07/2019
Localisation : République populaire de Bourgogne Franche Comté

Revenir en haut Aller en bas

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 Empty Re: [Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique

Message par Uranium Colonel Dim 1 Aoû - 16:24

Oceanic, l'échec d'un renouveau?

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 Images12


Quand on parle d'échec majeur pour un navire, c'est surtout son naufrage qui vient à l'esprit et aujourd'hui je vais vous parler de l'Oceanic III, héritier malheureux du RMS Titanic et ultime projet de la White Star Line pour produire et opérer un paquebot transatlantique. À vrai dire c'est surtout une affaire de gros sous et de mauvaise gestion financière.


Les Années 1910-1920 ont été désastreuses pour la White Star Line qui a perdu deux de ses fleurons: le Titanic en 1912 et le Britannic en 1916, et ce alors que la première guerre mondiale et la menace des sous marins allemands grandissaient.
Si la White Star a hérité (merci les compensations de guerre) de deux (petits) paquebots allemands (le Majestic et le Homeric), ceux-ci ne sont pas capable de maintenir suffisamment de rentabilité et impose à la White Star de 1) utiliser jusque à la corde son unique paquebot de classe Olympic: le RMS Olympic 2) de développer une nouvelle classe de paquebot transatlantique en profitant du changement de direction de la White Star ainsi que de la fusion de ses activités avec la Royal Mail Steam Packet Compagny.

Le choix numéro 2 est évidement privilégié par le nouveau propriétaire Lord Kylsant, ce riche armateur est grosso modo en novembre 1926 à la tête du plus grand conglomérat de transport maritime au monde, il dispose donc d'une influence économique et politique énorme (influence qui on le devine se retournera contre lui).
Retour à l'Oceanic, dont la construction est décidée au début de 1928, c'est un navire de record (il dépasse ainsi la limité de 1000 pieds de longueur avec ses 300m) chargé de transporter 2808 passagers de toutes classes ainsi que leurs bagages.
Mais alors que la construction débute, voila le crash...
La question (technique) de la propulsion se pose, comment dépasser les 30 noeuds, si Kylsant favorise une propulsion diesel-électrique, les chantiers Harland et Wolff (que l'on ne présente plus) préconise une propulsion à vapeur. Le conflit est ouvert entre Kylsant et Harland et Wolff stoppant ainsi toute construction en 1929.
Pis: les malversations financières de Kylsant, qui n'a pas hésité à modifier les comptes de ses différentes sociétés afin de dissimuler ses pertes consécutives à la crise économique, sont révélées au public et conduisent le lord à la case prison en 1931.
Pis bis: les difficultés de la White Star à construire l'Oceanic vont de pair avec un projet similaire menée par sa concurrente américaine Cunard Line, qui elle aussi n'arrive pas à trouver des financements, l'État britannique refuse de participer pour l'instant, court-circuitant l'idée d'un grand paquebot transatlantique.
Fin?
À vrai dire non, si l'Oceanic ne voit jamais le jour, ses remplaçants de petites tailles le "Britannic" et le "Georgic" sont très efficaces et resteront opérationnels jusque dans les années 1950; Quant à la White Star et à la Cunard Line, celles-ci sont fusionnés sur proposition d'un certain Neville Chamberlain, alors ministre de l'échiquier et donneront un tout petit plus tard (1934) à un succès maritime: le Queen Mary...mais c'est une autre histoire.


Dernière édition par Uranium Colonel le Dim 1 Aoû - 16:39, édité 1 fois
Uranium Colonel
Uranium Colonel

Messages : 400
Date d'inscription : 31/07/2019
Localisation : République populaire de Bourgogne Franche Comté

Collectionneur aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 Empty Re: [Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique

Message par Uranium Colonel Dim 1 Aoû - 16:39

l'étrange Putilov Stal-5

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 Kn_put10


Je constate que bcp de la rubrique est remplie d'appareils militaires de préférence occidentaux, c'est triste?
Bon pour me faire pardonner, je vais parler un peu d'une époque très fertile pour les ingénieurs aéronautiques; les années 1930 en URSS, il serait difficile et ennuyeux de faire une liste de l'ensemble des appareils qui ont été construits là bas ou même juste dessinés.
Mais un engin a retenu mon attention car il renverse une certaine idée reçue selon laquelle les ailes volantes ont été dominées par les allemands et les américains.

Le Putilov Stal-5 fût un projet très ambitieux, transporter 18 passagers avec un profil aérodynamique idéal tout en imposant un cockpit fermé (et très probablement pressurisé), un élévateur pour charges lourdes; tout ceci construit en acier inoxydable et en bakélite..pas mal?
Si une maquette propulsée (par des moteurs français Salmson) est testée en 1935, les résultats obtenus sont peu encourageants. le projet est abandonné malgré une tentative de le militariser sous la forme d'un avion spécialisé dans la guerre chimique.
Uranium Colonel
Uranium Colonel

Messages : 400
Date d'inscription : 31/07/2019
Localisation : République populaire de Bourgogne Franche Comté

Collectionneur aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 Empty Re: [Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique

Message par Deltafan Dim 29 Aoû - 14:29

Uranium Colonel a écrit:L'Avion ADAV postal de Dorand (ceci n'est pas une blague)
"En 1934 René Dorand, qui travaillait depuis 1930 aux « gyroplanes » (voilures tournantes) de la Société Bréguet proposa un « Gyroplane Convertible » destiné au transport du courrier aérien (et l'on sait à quels usages on pouvait aussi à l'époque utiliser les avions dits « postaux »). Présenté le 21 septembre 1934 à divers services officiels, ceux-ci n'y virent aucun intérêt !!!
Caractéristiques :
Dimension du plus grand rotor : 900 cm
Moteur : 550 CV
Poids : 2500 Kgs dont 550 Kgs de frêt"
Source et texte:http://modelarchives.free.fr/Bestiaire/DVTOL_P/index.html
Merci beaucoup Uranium Colonel (pour le Stal-5 aussi). Je ne connaissais pas (je fréquente pourtant assez régulièrement le "bestiaire" dont est issu cet appareil...
Deltafan
Deltafan

Messages : 51
Date d'inscription : 15/01/2021

Collectionneur et Uranium Colonel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 Empty Re: [Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique

Message par Uranium Colonel Lun 6 Sep - 15:41

Mais de rien Deltafan Wink
Uranium Colonel
Uranium Colonel

Messages : 400
Date d'inscription : 31/07/2019
Localisation : République populaire de Bourgogne Franche Comté

Revenir en haut Aller en bas

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 Empty Re: [Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique

Message par Uranium Colonel Lun 6 Sep - 16:19

Sikorsky XV-2 (XH-36) hélico ou avion?

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 12014610


La Seconde Guerre mondiale a contribué à la réalisation de nombreux projets d'aéronefs nés pendant les années 1930, y compris les moteurs à réaction et les hélicoptères. En 1951, Sikorsky, le premier constructeur mondial d'hélicoptères, a réalisé un moyen créatif de fusionner les deux concepts, ce qui en résulta un avion à réaction avec un rotor d'hélicoptère à une seule pale qui pourrait être utilisé pour les décollages et les atterrissages VTOL, Ensuite, le rotor était rentré sur le dos de l'aéronef lorsque celui ci commençait son vol horizontal.
Surnommé le XH-36, le plan fut accepté par une équipe commune de développement de l'armée américaine et de l'Air Force chargée de construire un avion VTOL qui pourrait être utilisé pour des opérations de sauvetage difficiles. Malheureusement, le déclenchement de la guerre de Corée a gelé le programme et Sikorsky dût se concentrer sur sa production d'hélicoptères et le XH-36 - maintenant connu sous le nom de XV-2 - est resté un projet d'étude seulement jusqu'à ce que l'ensemble du projet ait été annulé en 1960 avant la construction du prototype.

Source: Avions moches, bizarres, ratés, projets abandonnés et aviation insolite.
Uranium Colonel
Uranium Colonel

Messages : 400
Date d'inscription : 31/07/2019
Localisation : République populaire de Bourgogne Franche Comté

Collectionneur aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 Empty Re: [Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique

Message par Uranium Colonel Lun 6 Sep - 16:48


Seeteufel; la wunderwaffen hybride.

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 Mz7rtf10

Bon, si la plupart des spécialistes s'accordent à dire que les U-Boote de type XXI ont été des "wunderwaffen" très innovantes pour la Kriegsmarine et ont révolutionné la guerre sous marine (mais sans les allemands, enfin durant un temps), très peu se prononceront sur le projet du Seeteufel (diable de mer en VF), produit à un seul exemplaire.
Cet engin, un sous marin de poche équipé de chenilles devait répondre aux problèmes des sous marin Biber et des torpilles humaines; en effet tous ces engins nécessitaient un lancement dans l'eau ce qui était long et présentait des risques pour la logistique. Par contre le Seeteufel avec ces chenilles pourraient être mis à l'eau depuis une plage, et ce de façon assez discrète (2 hommes d'équipage pour un engin long de 14,25m propulsé à la fois sur terre et en mer par un moteur Otto de 80ch, soutenu par un moteur électrique de 25ch en plongée).
Les campagnes de tests menées en Juillet 1944 se révélèrent fructueuses: le Seeteufel pouvait plonger à 21m de profondeur, le rendant idéal pour des opérations de raid sur la logistique alliée. Son armement? deux torpilles standards G7e ou 7 mines navales larguées depuis une trappe placée en bas de la coque près des chenilles.
Sur terre l'engin bien que sous motorisé aurait pu être équipé d'une mitrailleuse lourde et d'un lance-flammes.

Presque abouti en 1945 mais souffrant encore de problèmes de motorisation, en particulier quant à son emploi terrestre. Le Seeteufel est jeté aux oubliettes par le haut commandement naval allemand qui tente désespérément d'organiser la production naval du troisième Reich en pleine débâcle.
L'unique prototype est détruit à Lübeck lors d'un bombardement.

Destinée aux opérations de commandos et d'hommes grenouilles (une technique dont les bases ont été jetés par les italiens de la Decima Mas), le Seeteufel montre bien que la Kriegsmarine a eu, et ce à l'inverse des projets délirants de la Luftwaffe et de la Heer, des vrais idées pour la guerre sous marine en termes de matériel et de doctrines d'emploi.
Uranium Colonel
Uranium Colonel

Messages : 400
Date d'inscription : 31/07/2019
Localisation : République populaire de Bourgogne Franche Comté

Collectionneur aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 Empty Re: [Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique

Message par Collectionneur Lun 6 Sep - 17:36

Des sous-marins a chenilles ? Repris durant la Guerre Froide par la Marine Soviétique 😁
Collectionneur
Collectionneur

Messages : 1382
Date d'inscription : 03/09/2016
Age : 50
Localisation : Languedoc-Roussillon

https://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:L%27amateur_d%27a%C3%A

Uranium Colonel aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 Empty Re: [Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique

Message par Uranium Colonel Jeu 9 Sep - 13:56

Je l'ignorais @Collectionneur.
Uranium Colonel
Uranium Colonel

Messages : 400
Date d'inscription : 31/07/2019
Localisation : République populaire de Bourgogne Franche Comté

Revenir en haut Aller en bas

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 Empty Re: [Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique

Message par Uranium Colonel Jeu 9 Sep - 14:23

Des Su-27 aux...couleurs nippones?

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 Eyqasb10


Très peu de gens sont au courant que lors de l'effondrement de l'URSS, le Japon (mais aussi la Corée du Sud et la Suède) a cherché à se procurer du matériel militaire soviétique, en particulier dans le domaine des blindés et de l'aviation. Ces programmes souvent développés conjointement par Moscou (à la recherche de liquidités, de débouchés pour son industrie militaire ou encore juste pour rembourser ses dettes) et les pays concernés n'ont rien donné (à l'exception notable de la Corée du Sud qui a reçu 43 T-80U et 67 BMP-3, toujours en dotation). Toutefois l'un d'entre eux a suffisamment excité l'imagination des maquettistes et amateurs d'uchronies aéronautiques pour figurer dans cette rubrique: des Su-27 au sein de la Force Aérienne d'Auto-Défense Japonaise (JASDF).

Entre 1995 et 1999, Le Japon cherchera à se procurer deux Su-27 pour équiper une formation d'"Agressors" (probablement pour simuler des J-11 de l'Armée de l'Air de la RPC, qui rappelons-le, dérivent des Su-27) très certainement située sur la base de Komatsu. Le Japon enverra deux pilotes se former en Russie au cours d'un programme de 45 jours (et moyennant la modique somme de 300 000 dollars) pour se voir opposer un refus de Soukhoï. Les motifs de la compagnie russe restent peu clairs: celle-ci évoquera que le Japon avait refusé d'acheter 6 engins (une offre pareil, ça ne se refuse pas!) même si il est probable que Moscou n'a pas voulu embarrasser son principal acheteur d'armement (et rival de Tokyo) la Chine.

En tout cas, il est intéressant de noter que la JADSF a, et ce à partir des années 2010-2020, développé un partenariat stratégique avec l'Armée de l'air indienne afin d'entrainer ses pilotes à affronter des Su-27.


Dernière édition par Uranium Colonel le Jeu 9 Sep - 16:49, édité 1 fois
Uranium Colonel
Uranium Colonel

Messages : 400
Date d'inscription : 31/07/2019
Localisation : République populaire de Bourgogne Franche Comté

Thomas et Collectionneur aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 Empty Re: [Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique

Message par Uranium Colonel Jeu 9 Sep - 14:28

Soukhoi T-60S: un B1 soviétique?

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 1663-810

Au début des années 1980, les Soviétiques envisagèrent de trouver un remplaçant au Tu-22M et au Su-24. L'entrée en service du nouvel appareil était prévu pour 2003. Ca laissait donc 20 ans pour la conception, la construction de prototypes et leurs essais en vol, ainsi que la production des premiers exemplaires de série.

Sukhoï et Tupolev furent alors sollicités en 1983. Sukhoï lança l'étude de son projet, le T-60S, en 1984. Elle fut confiée à N.Chernyakov et V.F.Marov, qui prévoyaient le début des essais en vol vers la mi-1996.

Il semble que ce projet ait été en réalité initié par le TSAGi à la fin des années 1970 en partant du T-4MS. L'avion faisait alors 28 mètres de long et devait être propulsé par 2 AL-41F. L'étude fut transféré à Sukhoï en 1981. L'avion prenant du poids, la motorisation fut changée pour deux Kolesov R-179-300 de 206 kN chacun. C'est alors qu'il prit la désignation T-60S (le S serait pour Série).

L'appareil devait être un bombardier tactique supersonique, capable d'emporter 6 à 8 missiles de croisière (AS-15 "Kent" ou AS-16 "Kickback"), des bombes nucléaires ou des munitions guidées. Ils étaient contenus dans une soute à armement équipée d'un lanceur rotatif. Pour le reste, même si le projet fut abandonné suite à la chute de l'URSS et remplacé par le Su-34, Sukhoï a classifié les données concernant le T-60S.
On pense que le T-60S était biréacteur avec des tuyères vectorielles sur deux axes, des entrées d'air dorsales et une aile à envergure variable (une configuration double delta semble avoir été envisagée). Chaque réacteur aurait fourni une poussée de 23500 kgp. Le fuselage serait plat et pourrait faire penser, de profil, au Su-34. Ce serait un fuselage porteur, faisant appel à des technologies furtives. Certains concepts du T-4MS (concurrent malheureux du Tu-160) auraient été repris.
L'avion aurait fait 40 mètres de long pour une masse au décollage de 85 tonnes, dont 20 tonnes d'armement. Il aurait voler à Mach 2 en altitude et jusqu'à 6000 km sans ravitaillement en vol.
2 points furent soulevés par le TSAGi car controversés : la jonction aile-fuselage qui risquait semble-t-il de provoquer des turbulences, et les réacteurs à double dérivation dont la conception et la réalisation semblait aléatoire.
Aucun prototype n'a été construit, mais il semble que la maquette grandeur nature de la moitié droite du fuselage ait été construite, en bois. L'apparence même du T-60S reste secrète.

Source et texte:https://aviationsmilitaires.net/v3/kb/aircraft/show/2584/sukhoi-t-60s
Uranium Colonel
Uranium Colonel

Messages : 400
Date d'inscription : 31/07/2019
Localisation : République populaire de Bourgogne Franche Comté

Collectionneur aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 Empty Re: [Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique

Message par Anaxagore Jeu 30 Sep - 15:40

L'AGS M8

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 M8-Ridgeway-AGS

L'AGS M8 aurait du être le remplaçant du char léger Sherridan, utilisé par les forces aéroportés américaine. Le M8 aurait donc était un  char qui pouvait être emporté par un avion de transport tel que le C130. Il aurait été armé d'un canon M35 de 105mm avec système de chargement des obus automatisé paermettant une cadence de 12 coups minutes. Le char étant doté d'un "chargeur" de 21 coups + 9 stockés en tourelles.
Le cannonier disposait d'un viseur laser/thermique jour/nuit et d'unordinateur de tir. armement secondaire, une mitrailleuse coaxiale de M240 de 7,62 mm, une mitrailleuse M2 de 12,7mm ou un lance-grenade MK 19 de 40mm cadence: 12 coups/mn
Poids au combat entre 19 et 21 tonnes (les chiffres varient selon les sites), équipage : 3 hommes. Longueur: 8,85 m. Largeur: 2,62m. Hauteur 2,58m. Propulsion: moteur Detroit Diesel Corporation  6V-92TA d'une puissance de 550 ch.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
Anaxagore
Anaxagore

Messages : 1831
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 47

Collectionneur et Uranium Colonel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 Empty Re: [Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique

Message par Collectionneur Dim 3 Oct - 14:25

La marine suédoise avait planché entre 1957 et 62 sur un projet de mini-sous marins nucléaire d'attaque nommé A-11A . C'était une des trois versions envisagé de la classe Sjöormen qui finalement a une propulsion diesel classique :

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Classe_Sj%C3%B6ormen

Mais le blindage contre les radiations aurait étaient bien trop faible selon l'article suivant :

http://www.hisutton.com/Swedish_SSN.html

https://www.19fortyfive.com/2021/10/a-swedish-nuclear-submarine-wouldve-been-a-death-wish/

J'ai du mal à mettre les images depuis mon portable, PC grillé...

http://www.hisutton.com/images/A11A_side.jpg

Déplacement en surface : 660 tonnes
Longueur : 43,5 m
Diamètre de la coque : 5,6 m
Puissance : 4 000 CV à 200 tr/min.
Armement : 6 tubes lance-torpilles de 533 mm sans recharges, 20 torpilles légères de 400 mm transportées à l'extérieur dans un magasin rotatif.


Dernière édition par Collectionneur le Dim 3 Oct - 22:04, édité 1 fois
Collectionneur
Collectionneur

Messages : 1382
Date d'inscription : 03/09/2016
Age : 50
Localisation : Languedoc-Roussillon

https://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:L%27amateur_d%27a%C3%A

Uranium Colonel aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 Empty Re: [Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique

Message par Anaxagore Dim 3 Oct - 18:17

T84, hybride (char/ transport de troupes)

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 UkrainianT84Tank

Le Salon  IDEX 2001 s'est tenu du 18 au 22 mars de cette année à Abou Dhabi. Cette  manifestation internationale des fanriquants d'armements du monde entier est surtout destinnée aux états du Moyen-Orient et voit surtout des pays fournissant du matériel ex-soviétique.
Cette année là, l'Ukrain présentait une maquette de son char T-84 modifié par le bureau d'étude Morozov de Kharkov.
L'idée était aussi simple qu'étonnante. Dans le contexte de cette époque, après de nombreuses guerres civiles en ex- URSS et en Ex-Yougoslavie, de nombreux combats se sont déroulés en milieu urbain. Et dans de nombreux cas, les transports de troupes traditionnels se sont révélés peu adaptés au combat de rue (trop peu blindés et trop mal armés).
Aussi, pourquoi ne pas modifier un char (ici le T84 version ukrainienne du T-80 Soviétique) ?

En pratique voilà la méthode de transformation:
1°) Rallonger le char de 90 cm
2°) surélever le toit 
3°) déplacer le systéme de refroidissement du moteur sur la droite.

Vous libérez ainsi un espace suffisant pour cinq fantassins complètement armés. Ces derniers sortent par l'arrière en passant au-dessus du moteur comme sur le BMP-3.

On peut dire que cette idée pousse la coopération char/infanterie à son paroxysme. Néanmoins, l'hybride ne fut jamais construit et l'Ukraine commença à remplacer (dès 2006) ce modèle de char ancien par le nouveau BM Oplot. Lequel fut surnommé lors de sa première présentation: " le plus mauvais char de l'année"... il faut dire que le prototype a eu une succession interminable de problèmes techniques.

Les Ukrainiens auraient peut-être mieux fait de fabriquer leur hybride char/ transport de troupes...

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
Anaxagore
Anaxagore

Messages : 1831
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 47

Collectionneur et Uranium Colonel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 Empty Re: [Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique

Message par Anaxagore Mar 12 Oct - 10:42

Soucoupe volante made in Canada


Dans les années 60 en pleine soucoupomani, les habitants des USA vivent dans la crainte des méchants petits hommes verts. Pour calmer ces frayeus, les USA décident de lancer une offensive psychologique, faire croire que les Soucoupes volantes sont des engins secrets de l'US Air Force.
Pour cela, il fallait créer un engin et prendre des photos "secrêtes" de lui.

C'est la firme canadienne Avro qui fut chargé de créer cette arme secrête qui allait finbir par être le prototype le plus claironner de l'histoire.

VZ-9 Avrocar

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 Gvz9-avrocar

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 Svz9-avrocar

Néanmoins, l'avion n'eut aucune descendance, il s'agissait d'une sorte daeroglisseur uniquement capable de flotter au ras du sol et qui ne dépassait pas... 56 km/h
[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 Cvz9-avrocar


N'éanmoins, l'avrocar ne fut créé que pour servir de couverture à d'autres projets plus sérieux de "soucoupes volantes made in USA"
[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 Soucoupe_usa_1_1

Par exemple cette soucoupe volante là:
[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 Plan-soucoupe-1024x677

... est un hélicoptère, en fait une série de pales qui tournent autour du cokpit, le bord extérieur du disque est garni de 'rubber nozles" qui fournissent la poussée directionnelle. L'engin était hympermanoeuvrable... mais lent et souffrait d'un rayon d'action très limité.

Mais il y a d'autres soucoupes volantes "made in USA", la dernière a été crée par la NASA pour une mission vers Mars:
[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 867137-mission-vise-tester-nouvel-engin

Ce projet qui date de 2014 avait pour but d'envoyer sur Mars un engin qui tenait plus du dirigeable (l'OVNI terrestre étant rempli de gaz qui lui permettait de flotter dans l'atmosphère martienne) que de la soucoupe supersonnique. 
[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 14061471


[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 PHO4c69f922-ffa8-11e3-aa7b-dd8d6d23e8cc-805x453

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
Anaxagore
Anaxagore

Messages : 1831
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 47

Uranium Colonel aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 Empty Re: [Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique

Message par Collectionneur Mar 12 Oct - 10:50

L'armée chinoise a aussi sorti une maquette d''engin ressemblant à une soucoupe volante fin 2019, j'avais écrit cet article alors avec un diagramme de l'engin :

https://www.nautiljon.com/breves/une+soucoupe+volante+pour+l-arm%C3%A9e+chinoise+-,11246.html
Collectionneur
Collectionneur

Messages : 1382
Date d'inscription : 03/09/2016
Age : 50
Localisation : Languedoc-Roussillon

https://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:L%27amateur_d%27a%C3%A

Uranium Colonel aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

[Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique - Page 10 Empty Re: [Fusion] Engins et technologies à potentiel uchronique

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum