Forum des Uchronies Francophones
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -21%
SSD interne 2.5″ Crucial BX500 – 480Go
Voir le deal
33.71 €

Geronimo: Et si Oussama Ben Laden avait été tué avant le 11 Septembre?

3 participants

Aller en bas

Geronimo: Et si Oussama Ben Laden avait été tué avant le 11 Septembre? Empty Geronimo: Et si Oussama Ben Laden avait été tué avant le 11 Septembre?

Message par Uranium Colonel Ven 20 Jan - 17:00

Bonjour à tous, cette chronologie est la traduction française du remarquable travail de Iwanh sur AH.com (https://www.alternatehistory.com/forum/threads/geronimo-what-if-osama-bin-laden-was-killed-prior-to-9-11.518053/), ce qui lui a valu d'être nominé au prix Turtledove l'année dernière.
Bien entendu je n'ai aucun droit sur le travail d'Iwanh, je souhaite juste partager une uchronie remarquable et bien écrite.

Chaque vendredi, je partagerais deux chapitres de cette TL, tout en continuant le travail de traduction que j'effectue sur Červený Poplach et En Traversant des Temps Difficiles.

Bonne lecture!
Uranium Colonel
Uranium Colonel

Messages : 1012
Date d'inscription : 31/07/2019
Age : 23
Localisation : République Démocratique de l'Icaunais

Thomas, DemetriosPoliorcète et Rayan du Griffoul aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Geronimo: Et si Oussama Ben Laden avait été tué avant le 11 Septembre? Empty Re: Geronimo: Et si Oussama Ben Laden avait été tué avant le 11 Septembre?

Message par Uranium Colonel Ven 20 Jan - 17:17

Geronimo

Geronimo: Et si Oussama Ben Laden avait été tué avant le 11 Septembre? 1652745545448-png


Première partie


Le 20 août 1998. Environ 15 h 30 GMT [1].

Suivant les ordres donnés par le président Bill Clinton, les États-Unis ont entrepris un acte controversé. Dans ce que la nation a justifié comme une frappe préventive contre le terrorisme. 70 missiles de croisière ont été tirés sur l'Afghanistan et le Soudan. Les cibles étaient censées être liées à l'organisation terroriste internationale Al-Qaida et ont été lancées en représailles aux attentats à la bombe perpétrés par Al-Qaida le 7 août contre des ambassades au Kenya et en Tanzanie. Au lendemain de ces attentats qui ont fait plus de 200 morts, M. Clinton entendait donner suite à sa déclaration selon laquelle il fallait "traduire les responsables en justice, quels que soient le temps et les moyens nécessaires".

Geronimo: Et si Oussama Ben Laden avait été tué avant le 11 Septembre? 1633272082312-png
Les conséquences de l'attentat à la bombe de l'ambassade.Le président Clinton s'exprime après l'attentat à la bombe de l'ambassade.


Le président a ensuite donné une conférence de presse rapidement organisée depuis Martha's Vineyard pour annoncer et expliquer rapidement les frappes aux journalistes. Il a décrit les frappes comme nécessaires pour prévenir une menace imminente pour la sécurité de la nation. Il a souligné que la cible des frappes était la "terreur" et que la mission consistait à attaquer les organisations radicales alignées sur Oussama ben Laden et financées par lui, un nom que les Américains ne connaissaient que depuis peu. Il a expliqué en détail que les frappes visaient des camps d'entraînement que Ben Laden utilisait en Afghanistan et une usine chimique au Soudan qui produisait des substances pour des armes chimiques[2]. Il a déclaré qu'il était convaincu que des "membres clés" étaient présents dans le camp et que ces frappes étaient nécessaires en raison de la politique continue de l'Afghanistan et du Soudan qui hébergeait et protégeait les terroristes.

Geronimo: Et si Oussama Ben Laden avait été tué avant le 11 Septembre? 1633272519417-png
Le Président Clinton s'exprime après les frappes depuis Martha's Vinyard.

Il a conclu son discours en déclarant que l'inaction de l'Amérique serait bien pire pour le monde que l'action, se préparant déjà à la réaction des forces anti-américaines, voire de ses rivaux politiques, à ses actions. C'était loin d'être le discours qu'il espérait prononcer et qui, en fin de compte, devrait attendre. Mais il avait reçu des détails non confirmés que les officiels s'efforçaient de traiter. Après tout, revenir sur une victoire serait pire qu'une défaite, du moins du point de vue politique. Bien que l'objectif de cette frappe fût été de disloquer le terrorisme, ils savaient tous qu'elle avait une cible principale et les informations sur le terrain étaient confuses, mais plus ils en entendaient, plus ils étaient enthousiastes. Que le fondateur et chef d'Al-Qaïda, Oussama bin Mohammed bin Awad bin Laden, était présent lors de la frappe et avait peut-être été tué.

Geronimo: Et si Oussama Ben Laden avait été tué avant le 11 Septembre? 1633272690358-png
Oussama Ben Laden, émir général d'AL-Qaïda

Après sa conférence de presse, Bill Clinton est rentré de vacances à Washington. Il a discuté des frappes avec les législateurs américains, les membres du Congrès et les dirigeants du monde entier depuis Air Force one. Y compris le premier ministre britannique Tony Blair, le premier ministre pakistanais Nawaz Sharif et le président égyptien Hosni Mubarak, alors que les renseignements commençaient à affluer.

Une fois de retour à la Maison Blanche, le président Clinton a préparé un discours dans le bureau ovale pour annoncer les attaques, mais a reporté toute confirmation de la mort de Ben Laden, un facteur clé de la confirmation étant la réponse d'Al-Qaida. Si Ben Laden avait survécu, il était probable que l'organisation se serait empressée d'annoncer sa survie, mais elle n'a encore fait aucun commentaire sur l'attaque. Le conseil de sécurité nationale était confiant, et cela a suffi pour que Clinton soulève la question dans son allocution télévisée et la confirme presque entièrement. Il a exposé le danger de l'organisation terroriste Al-Qaida et de son chef, ses plans pour attaquer les États-Unis, tuer le pape. Il a repris les points qu'il avait déjà abordés avec la presse et a déclaré que les frappes visaient principalement à perturber et à prévenir les attaques terroristes. En attaquant le réseau de Ben Laden. Il a confirmé ce qu'il pouvait, "une réunion terroriste clé devait avoir lieu là-bas (Zhawar Kilo Al-Badr) aujourd'hui et nous avons une grande certitude que ces frappes ont réussi à tuer des membres de haut niveau du réseau de Ben Laden."

Geronimo: Et si Oussama Ben Laden avait été tué avant le 11 Septembre? 1633272761810-pngLe président Clinton s'est adressé à la nation au sujet des frappes en Afghanistan et au Soudan.

La secrétaire d'Etat Madeleine Albright et le conseiller à la sécurité nationale Samuel Berger ont ensuite donné une conférence soulignant les propos du président. "Ben Laden et son réseau ont été avertis de cesser leurs activités, en réponse ils ont déclaré la guerre aux Etats-Unis" "Aujourd'hui les Etats-Unis ont répondu, il n'y a pas de sanctuaire ou de refuge pour les terroristes" . A la question "Sandy (Samuel Berger), avez-vous tué Ben Laden ? Ben Laden est-il mort ?" Berger et Albright ont reconnu le rôle de Ben Laden tout en soulignant le danger de ses réseaux. "Quant à Ben Laden, sa situation ne sera pas connue avant une date ultérieure".

Geronimo: Et si Oussama Ben Laden avait été tué avant le 11 Septembre? 1633272957449-png
Sammy Berger et Madeleine Albright

La raison pour laquelle les officiels sont restés muets sur le sort potentiel de Ben Laden était peut-être d'ordre juridique : un décret de l'ère Carter (12036) interdisait à tout fonctionnaire de participer à un assassinat et si les frappes du 20 août se transformaient en une attaque contre un seul homme, on se trouverait dans une zone grise juridique[3].

Le Secrétaire à la défense Cohen était moins timide sur le rôle de la frappe que le Président, Albright ou Berger, déclarant spécifiquement que Ben Laden était bien la cible principale des frappes, soulignant son rôle dans les menaces contre l'Amérique. Avant que le général Henry Shelton, président des chefs d'état-major interarmées, n'expose les frappes dans leurs moindres détails. À la question "M. le Secrétaire, où se trouve Oussama Ben Laden à l'heure actuelle ? Croyez-vous l'avoir tué lors de ces frappes ?", le secrétaire à la défense a répondu ainsi : "Nous sommes convaincus que Ben Laden et d'autres responsables de haut niveau étaient présents lors des frappes, mais nous ne pouvons pas confirmer si Ben Laden a été tué". Il a également mentionné que Ben Laden était une cible militaire destinée à dissuader les accusations d'assassinat et à couvrir l'ordre exécutif 12036. En regardant la couverture médiatique tout au long de la journée, on pouvait voir le changement de message, la cible passant du réseau de Ben Laden à Ben Laden seul.

Geronimo: Et si Oussama Ben Laden avait été tué avant le 11 Septembre? 1633273122893-png
Le secrétaire Cohen et le général Shelton

La secrétaire d'État Albright a eu le dernier mot sur les attaques lors d'une interview à Larry King Live le soir même.

MR. KING : Nous commençons l'émission avec Madeleine Albright, la secrétaire d'État des États-Unis. Nous vous remercions de vous joindre à nous. Pouvez-vous nous donner une mise à jour sur - si le mot est correct - le "succès" de ces attaques ?

SECRÉTAIRE ALBRIGHT : Eh bien, Larry, l'effet a été évident. Il y a clairement des images du bâtiment en feu au Soudan, et nos rapports en provenance d'Afghanistan sont de plus en plus positifs.


Larry King a de nouveau interrogé spécifiquement la secrétaire sur la situation actuelle de Ben Laden. Et Madame la Secrétaire est restée muette, lorsque King a parlé de son caractère et de son histoire, la Secrétaire l'a pratiquement ignoré et n'a fait référence à lui qu'au passé.

Il a fallu attendre le lendemain pour que le Pentagone confirme officiellement, sur la base de rapports préliminaires, de sources classifiées que Ben Laden avait probablement été tué par la frappe en Afghanistan parmi des dizaines d'autres terroristes. C'était trop tard pour une conférence de presse, mais à temps pour que les journaux du lendemain en reprennent la couverture.

Geronimo: Et si Oussama Ben Laden avait été tué avant le 11 Septembre? 1633273701491-png

Note de l'auteur:
[1] Le timing des frappes est le POD ici. IOTL (dans notre chronologie, note du traducteur) Les attaques ont été repoussées de 2 heures pour ne pas avoir lieu pendant les prières du soir et risquer d'offenser davantage le monde islamique et réduire les dommages collatéraux. Ici, ce n'est pas le cas.
[2] L'usine d'Al-Shifa sera également affectée par le décalage des frappes.
[3] IOTL, Il semble clair que les États-Unis savaient que Ben Laden avait survécu tout de suite et la réponse de chacun le montre. Cependant, confirmer sa mort serait difficile à faire rapidement, et personne ne voudrait faire marche arrière si Al-Qaeda réagissait différemment.
Uranium Colonel
Uranium Colonel

Messages : 1012
Date d'inscription : 31/07/2019
Age : 23
Localisation : République Démocratique de l'Icaunais

Thomas, Collectionneur, Rayan du Griffoul et ezaski aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Geronimo: Et si Oussama Ben Laden avait été tué avant le 11 Septembre? Empty Re: Geronimo: Et si Oussama Ben Laden avait été tué avant le 11 Septembre?

Message par Uranium Colonel Ven 20 Jan - 17:32

Partie II
Le jour suivant


La réaction aux frappes de la veille a été mitigée. Les législateurs américains ont largement soutenu l'attaque et applaudi la mort d'Oussama Ben Laden. Le président de la Chambre des représentants, M. Gingrich, a déclaré : "C'était la bonne chose à faire, Ben Laden était un meurtrier et il fallait qu'il disparaisse". Mais certains républicains se sont également interrogés sur les intentions du président, estimant que les frappes étaient peut-être destinées à détourner l'attention du public de l'affaire Monica Lewinsky, et de nombreuses comparaisons avec Wag the Dog ont été faites (un film dans lequel un président utilise une guerre étrangère pour détourner l'attention d'un scandale sexuel). Si tel était l'objectif, les résultats ont été mitigés. Les frappes et la nouvelle de la mort de Ben Laden qui les a accompagnées ont été largement couvertes par les médias. Lors d'un sondage, près de 90 % des Américains ont déclaré avoir suivi l'histoire de près et ont soutenu massivement les actions du président, à plus de 80 %. En effet, pour la plupart des Américains, c'était le premier et le dernier jour où ils entendaient parler d'Oussama Ben Laden. Cependant, plus de 40 % des Américains ont attribué les actions du président au scandale Monica Lewinsky, et les bonnes nouvelles de Clinton n'ont eu que peu d'effet sur ses sondages. Il a bénéficié d'une hausse de 5 points cette semaine-là, mais celle-ci s'est complètement estompée en septembre, avec la publication du rapport Ken Starr. [1]

Geronimo: Et si Oussama Ben Laden avait été tué avant le 11 Septembre? 1633463747656-png
Wag The Dog

L'administration a passé la journée à se réjouir de sa victoire. Les secrétaires Albright et Cohen ont donné une conférence de presse conjointe au cours de laquelle ils ont fait le point sur Ben Laden. Ils l'ont décrit comme "un terroriste qui avait l'intention de tuer des Américains et des innocents partout où il pouvait les trouver", a déclaré Mme Albright. Les journalistes ont demandé quel avait été le succès des frappes en Afghanistan, mais le tableau complet n'était pas encore disponible. Cohen a seulement pu confirmer que "beaucoup de dégâts ont été faits, l'étendue reste à déterminer, mais selon les informations, une réunion terroriste a été frappée et de nombreux dirigeants, dont Ben Laden, ont été tués".


Geronimo: Et si Oussama Ben Laden avait été tué avant le 11 Septembre? 1633463830452-png
Les secrétaires Albright et Cohen s'exprimant sur la mort d'Oussama Ben Laden


Clinton lui-même s'est brièvement exprimé par le biais d'une allocution radiophonique, déclarant que "les efforts des États-Unis contre le terrorisme ne commenceront pas et ne se termineront pas avec un seul homme ou une seule frappe" et a qualifié sa mort de "justice pour la destruction qu'il a semée et la mort qu'il a apportée".


Geronimo: Et si Oussama Ben Laden avait été tué avant le 11 Septembre? 1633463948914-png
Discours radiophonique du président Clinton

Sur le plan international, la réaction a été pire, alors que les alliés traditionnels des États-Unis, la Grande-Bretagne, l'Australie, l'Allemagne et Israël, ont largement soutenu l'opération. D'autres, comme la France, se sont montrés sceptiques quant au raisonnement et à l'action unilatérale des États-Unis, tandis que d'autres encore s'y sont opposés, le plus indigné étant bien sûr le gouvernement taliban d'Afghanistan, le groupe accusé par les États-Unis d'héberger Ben Laden. Son chef, le mollah Omar (qui entretenait des relations étroites avec Ben Laden), a publié un communiqué dans lequel il dénonçait les États-Unis pour son "assassinat", saluait Ben Laden comme un martyr et affirmait que "la force du monde islamique ne sera pas affaiblie" malgré la profonde tristesse. Il pouvait s'agir de la première confirmation tierce de la mort de Ben Laden, Al-Qaida n'ayant pas encore commenté officiellement les frappes. Des réactions similaires ont été partagées par des organisations islamiques du monde entier, notamment le Hamas, les Frères musulmans d'Égypte et le Hezbollah, dont plusieurs ont même juré de venger sa mort.

Geronimo: Et si Oussama Ben Laden avait été tué avant le 11 Septembre? 1633464185765-png
Le chef des talibans, le mollah Omar

Le président soudanais Omar El-Bashir a fait preuve d'une colère similaire à celle d'Omar, émettant de vagues menaces de "répondre à l'attaque américaine en utilisant toutes les mesures nécessaires". El-Bashir a nié toute accusation selon laquelle l'usine était utilisée pour produire des armes chimiques. La colère et la douleur étaient grandes au Soudan. L'usine d'Al-Shifa a été bombardée à environ 17h30, heure soudanaise, et a été totalement détruite, alors que la journée de travail venait à peine de se terminer ; 85 travailleurs étaient encore présents et ont été tués dans la frappe, tandis que des centaines d'autres ont été blessés. L'indignation a conduit le gouvernement soudanais à retirer ses diplomates de Washington et a lancé un ultimatum aux alliés des États-Unis pour qu'ils retirent leur soutien à l'attaque ou évacuent leurs diplomates, ce que la Grande-Bretagne et l'Australie ont fait. Les dirigeants arabes ont soutenu El-Béchir, notamment Mouammar Kadhafi, qui a pris la tête de l'un des nombreux rassemblements antiaméricains ce jour-là, le dirigeant suprême iranien Ali Khamenei, qui a nié toute implication dans l'usine chimique, et enfin les responsables pakistanais, qui avaient été informés littéralement à la dernière minute des frappes, ont attaqué verbalement les États-Unis pour avoir utilisé illégalement leur espace aérien affirmant ainsi qu'un missile avait touché un village pakistanais et tué une demi-douzaine de personnes.

Geronimo: Et si Oussama Ben Laden avait été tué avant le 11 Septembre? 1633464323864-png
Manifestation anti-américaine au Soudan

En effet, le 22, il semblait que la seule réaction dont personne n'avait encore entendu était celle d'Al-Qaeda, la cible supposée. La raison en était la paralysie. Les services de renseignement américains avaient partiellement raison en ce qui concernait l'attaque en Afghanistan : il y avait bien eu une réunion d'Al-Qaida le jour de l'attaque, mais elle n'était pas aussi importante ou de haut niveau que le pensaient les services de renseignement américains. L'attaque n'a pas non plus coïncidé avec la réunion, mais elle a eu lieu pendant les prières du soir et l'un des premiers bâtiments à être détruit dans le complexe était la mosquée à laquelle Ben Laden et quelques associés sélectionnés se rendaient au moment de l'attaque. Les États-Unis ont estimé qu'une centaine de militants avaient été tués dans l'attaque, mais à part Ben Laden, la confirmation des autres victimes d'Al-Qaida a été beaucoup plus lente. Les États-Unis pensaient avoir confirmé la mort de Said Al-Adl (Mohammed Ibrahim Makkawi), un chef militaire d'Al-Qaida. Saeed al-Masri, chef financier d'Al-Qaida. Abu Jandal (Nasser al-Bahri), l'un des gardes du corps/lieutenants de Ben Laden. Et quelques autres membres notables dont Abd al-Rahim al-Nashiri, un parent d'un poseur de bombe dans une ambassade, et Abu Basir, un secrétaire yéménite de Ben Laden. [2]


Geronimo: Et si Oussama Ben Laden avait été tué avant le 11 Septembre? 1633465613623-png
Les autres morts (de gauche à droite) Said Al-Adl Saeed al-Masri, Abu Jandal, Abd al-Rahim al Nashiri

Il serait impossible de dresser une liste complète des victimes et plusieurs de celles qui étaient présumées avoir été tuées lors de l'attaque ont refait surface des années plus tard, notamment Ayman al-Zawahiri, l'adjoint d'Oussama, que la CIA croyait mort depuis deux ans et qui s'est avéré être à Kaboul au moment de l'attaque. Et Abu Zubaydah, qui dirigeait un camp d'entraînement, a été probablement blessé mais pas mortellement lors de l'attaque.

Geronimo: Et si Oussama Ben Laden avait été tué avant le 11 Septembre? 1633465778114-png
Al Zawahiri (à gauche) L'un des principaux lieutenants de Ben Laden et son héritier présomptif.

Les examens ultérieurs du succès de l'attaque ont révélé des résultats mitigés : 20 % des missiles n'ont eu que peu ou pas d'impact, certains n'ont pas explosé du tout. Le complexe n'a pas non plus été totalement détruit, contrairement à l'usine soudanaise. Loin de la décapitation annoncée par Clinton, la plupart des personnes présentes dans le camp n'étaient pas des dirigeants d'Al-Qaida et la plupart des personnes présentes n'avaient pas été tuées.

Les pertes étaient relativement peu nombreuses, mais le coût était élevé. Le fondateur de l'organisation était mort, et sans lui, comme le prévoyait la CIA, l'organisation était censée être condamnée. Alec Station (le bureau de Ben Laden) a effectivement fermé ses portes après la mort de Ben Laden, et aucune suite n'était prévue aux frappes. Tous étaient convaincus que l'organisation s'effondrerait comme un "château de cartes", selon le chef de la CIA George Tenet. Le président Clinton, qui a ordonné les frappes à contrecœur, ne croyait pas lui-même qu'Al-Qaida représentait une grande menace. L'ancien chef de la station Alec Michael Scheuer a écrit plus tard que. "Après Ben Laden, les œillères sont revenues, nous (Alec Station) voulions aller de l'avant et achever ce qui restait d'Al-Qaida, mais au lieu de cela, ils nous ont fait taire"[3].

[1] Sur le plan national, la mort de Ben Laden a peu d'effet, du moins pour l'instant. Oussama Ben Laden était à peine présent sur le "radar" du grand public qui percevrait certainement cette affaire comme un diversion de l'affaire Lewinsky.
[2] Il est impossible de savoir quels membres d'Al-Qaeda étaient où et quand. La CIA ne pourrait pas le déterminer. Voici donc un mélange d'associés proches d'OBL et de quelques personnes au mauvais endroit au mauvais moment.
[3] Je considère que la CIA et les États-Unis, en général, ont été incroyablement naïfs à l'égard d'Al-Qaida, depuis le 11 septembre, l'administration américaine a tenté de se faire passer pour des génies qui avaient tout vu venir. Tenet ici en est la principale victime.

J'essaierai de faire des mises à jour quand je le pourrai, tous les deux jours si possible. J'aime écrire ces articles à la volée, sans planification, la théorie du chaos en action. A la prochaine fois.
Uranium Colonel
Uranium Colonel

Messages : 1012
Date d'inscription : 31/07/2019
Age : 23
Localisation : République Démocratique de l'Icaunais

Thomas, Collectionneur, Rayan du Griffoul et ezaski aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Geronimo: Et si Oussama Ben Laden avait été tué avant le 11 Septembre? Empty Re: Geronimo: Et si Oussama Ben Laden avait été tué avant le 11 Septembre?

Message par Thomas Ven 20 Jan - 21:57

Avec un OBL martyrisé, le pire est à craindre pour la suite.

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Au Bord de l'Abîme et au-delà
Thomas
Thomas
Admin

Messages : 3245
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 38
Localisation : Lyon

https://auborddelabime.com/

Revenir en haut Aller en bas

Geronimo: Et si Oussama Ben Laden avait été tué avant le 11 Septembre? Empty Re: Geronimo: Et si Oussama Ben Laden avait été tué avant le 11 Septembre?

Message par Yodarc Sam 21 Jan - 11:38

Amusant que tu publies une version traduite de ce récit. J'avais commencé à le lire récemment sur Alternatehistory.

Je le trouve très intéressant, notamment du fait de la complexité que la situation présente.
Elle illustre aussi le caractère à double tranchant de ce type d'opérations quand elles aboutissent : elles peuvent désorganiser la nation/l'organisation adverse, mais peut aussi faire des cibles des martyrs qui servent de référence aux anciens fidèles.

La lecture des premières parties m'a rappelé une réflexion que je m'étais faite sur les notions de force, en l'occurrence sur les coups de force (i.e assassinat, coup d'état, opération spéciale...) destinée à neutraliser un adversaire ou à s'emparer du pouvoir. Pour qu'un coup de force réussisse, il faut que la cible ne soit pas en position "favorable" (dans le sens où sa légitimité/son aura est fragilisé au point de ne plus susciter l'adhésion), que les conjurés aient une idée de ce qu'ils comptent faire après (un aspect qui explique par exemple les retombées désastreuses de l'assassinat de César lors des Ides de Mars) et que la population (ou du moins ses éléments les plus influents) semble(nt) disposée à accepter le coup de force comme nécessaire (ce que Walkyrie en 1944 ou l'assassinat de Caius Caligula en 41 de l'ère chrétienne n'ont pas pris en compte). Enfin, il est nécessaire de neutraliser plus que le chef/la tête pensante car le pouvoir a tendance à prendre la forme d'une hydre dans ce genre de situation (encore une fois, l'assassinat de Jules César me vient à l'esprit du fait que les conjurés n'ont pas songé à arrêter/neutraliser Marcus Antonius et Octavius, permettant à ces derniers de combler le vide provoqué par la mort de César et de rallier la population romaine à leur cause).

Pour avoir lu un peu plus de ce récit, je ne tirais pas davantage, mais j'ai trouvé que le POD et ses conséquences sont une bonne illustration (sur le plan narratif) de ces réflexions.
Yodarc
Yodarc

Messages : 192
Date d'inscription : 14/02/2022
Age : 29

Collectionneur aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Geronimo: Et si Oussama Ben Laden avait été tué avant le 11 Septembre? Empty Re: Geronimo: Et si Oussama Ben Laden avait été tué avant le 11 Septembre?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum