Le règne de Napoléon IV

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le règne de Napoléon IV

Message par Maraud le Sam 19 Nov - 23:38

Pour être sérieux, Jaurès tel que tu nous la décrit est trop proche du vrai Jaurès d'IRL.
Et IRL, jamais il n'aurais accepté la guerre. Et c'est son rôle comme médiateur pour la paix et la menace d'une grève en cas de guerre. Jaurès est un mastodonte dans le milieux politique Français et de nombreux européens l'écoutent malgré tout.
Et c'est justement sa mort qui lancera "L'Union Sacrée" car tant qu'il était vivant c'était un bon gros non (et ironiquement, une partie de l’extrême gauche est elle pour la guerre).

Et là, a une Une de l'Huma quelque jours avant la guerre avant que Jean se fasse buter. Tu peux y voir son grand enthousiasme pour la guerre: http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k2539006/f1.item.zoom

Maraud

Messages : 560
Date d'inscription : 01/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne de Napoléon IV

Message par Emile Ollivier le Dim 20 Nov - 9:59

Maraud,

J'ai été étudiant en histoire et mon professeur m'a expliqué que Jaurès aurait finalement accepté la guerre même si sans enthousiasme.

D'ailleurs, j'ai lu un de ses textes à l'époque et il n'avait rien d'un révolutionnaire.

Et puis cette ligne temporelle est un monde différent. Le point de divergence est en 1870 donc beaucoup de choses ont changé.
avatar
Emile Ollivier

Messages : 816
Date d'inscription : 26/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne de Napoléon IV

Message par Lunarc le Dim 20 Nov - 12:32

"aurait"
C'est assez vague, et ça ne colle pas avec l'attitude très pacifiste de Jaurès durant l'été 1914.
Ensuite, la séparation entre réformistes et révolutionnaire dans ce cas n'a aucun sens. Les courants blanquistes et guesdistes (plus révolutionnaire que Jaurès, tu admettra) ont pour référence la révolution française et la défense de la patrie, donc ils vont se rallier très facilement à l'Union Sacrée.
Le plus important est avant tout l'attitude de la CGT.
Ensuite, on se bagarre pour l'IRL, mais tu a raison de dire que c'est ton uchronie, et qu'un Jaurès qui se rallie a l'empire peut aisément soutenir l'envoi a la boucherie.
avatar
Lunarc

Messages : 230
Date d'inscription : 25/10/2015
Age : 18
Localisation : Poitiers, ou dans sa région

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne de Napoléon IV

Message par Maraud le Dim 20 Nov - 12:43

Je nie pas un Jaurès qui serait bien plus proche de l'Empereur soutiendrais peut être la guerre.
Mails il faut alors que tu le rende plus belliqueux et moins proche de sa base ouvrière (qui est elle de base très anti guerre).

Sinon pour IRL, son derniers discours en Juillet 1914: https://www.marxists.org/francais/general/jaures/works/1914/07/jaures_19140725.htm

Maraud

Messages : 560
Date d'inscription : 01/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne de Napoléon IV

Message par Emile Ollivier le Dim 20 Nov - 14:25

Lunarc et Maraud,

Ici, la guerre est rapidement devenue défensive. Certes il est impossible ici d'opposer la République française à l'Empire allemand mais on peut toujours y opposer une démocratie dont le territoire est envahie par un Régime autoritaire. De plus, la guerre est vite devenue défensive. On s'oppose à une invasion.

Bien évidemment, c'est mon uchronie, mais ce sont aussi vos connaissances sur le sujet ! Je suis ouvert à vos remarques ! Je peux expliciter en disant que la CGT s'oppose à la guerre.

On peut essayer de définir ensemble les mouvements d'extrême gauche opposés à la guerre et après, je réécrirai le chapitre Smile
avatar
Emile Ollivier

Messages : 816
Date d'inscription : 26/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne de Napoléon IV

Message par Maraud le Dim 20 Nov - 14:34

Ma foi.
EN gros rend Jaurès moins proche des mouvement pacifistes et repose toi plutôt sur les mouvement d’extrême gauche patriote pour créer l'Union Sacrée plutôt que de les mettre en prison et de compter sur un pacifiste. Certes tu peux au passage emprisonner les ancêtres des bolcheviques mais pas l'ensemble des mouvement anticapitaliste^^

Maraud

Messages : 560
Date d'inscription : 01/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne de Napoléon IV

Message par Emile Ollivier le Dim 20 Nov - 15:07

Ce n'est pas toute l'extrême gauche qui est emprisonné, seulement celle qui n'a pas voté les crédits militaires et poussé les conscrits à ne pas porter des armes. Je ne l'ai pas dit mais il y a plus de déserteurs ici que dans la réalité par rejet de l'Empire. D'ailleurs, n'oubliez pas que c'est Napoléon IV qui dirige la France ici, et non pas un régime républicain. Cela doit rebuter l'extrême gauche quand même !

Je me suis aussi basé sur l'existence du carnet B pour cet épisode.
avatar
Emile Ollivier

Messages : 816
Date d'inscription : 26/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne de Napoléon IV

Message par Lunarc le Dim 20 Nov - 18:41

Ouais, t'a raison.
La grande majorité des socialistes de l'époque s'était rallié en appelant à un nouveau Valmy.
avatar
Lunarc

Messages : 230
Date d'inscription : 25/10/2015
Age : 18
Localisation : Poitiers, ou dans sa région

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne de Napoléon IV

Message par Emile Ollivier le Mer 23 Nov - 14:25

Préparatifs pour 1915

L'arrivée opportune des forces austro-hongroises ayant participé à l'opération Radetzky et d'importants renforts allemands dans les Carpates ont permis de stopper la marche victorieuse des armées du Tsar. Mais déjà, von Falkenhayn, préparait, comme on l'a vu, d'importantes offensives sur le front est pour le Printemps 1915.


Le général Erich von Falkenhayn

Dans les Balkans, contre toute attente, la courageuse armée serbe était parvenu à reprendre le contrôle de Belgrade !


Radomir Putnik, commandant l'Armée serbe

Mais désormais, l'hiver avait autant figé la guerre à l'est que la puissance de feu à l'ouest. Ce qui n'avait cependant pas empêché les Ottomans de lancer une offensive suicidaire dans le Caucase gelé et d'y subir un désastre contre l'Armée russe.

Au sud, où les températures étaient supportables pour l'instant, l'armée britannique avait pris Bassorah à sa garnison turque tandis que l'Armée de la Porte avait conduit un raid qui l'avait amené au bord du Canal de Suez, signe que la guerre ne serait pas non plus facile contre les Turcs.

Par ailleurs, les armées britanniques et russes, conformément à leur accord secret, avaient occupé chacune une portion du territoire de la Perse.

Ahmed Al-Hiba et le Maroc ont donc rallié la cause des Empires centraux mais le Sultan du Maroc subit un désastre militaire lors de sa tentative d'invasion de l'Algérie. Les Français poursuivent les débris de son armée et commencent à occuper le Maroc, avec cette fois la bénédiction britannique et l'impossibilité pour Berlin de faire quoi que ce soit.

Cependant, l'Afrique du nord reste un Front très secondaire. L'Empereur sait que la décision se jouera sur le Front européen et français en particulier. Avec l'aide de Gallieni et de Joffre, il prépare une attaque qui, il l'espère, fera sauter le verrou allemand et permettra de gagner la guerre !


Le Front en Europe à l'hiver 1914-1915

D'ailleurs, la différence de stratégie entre les deux camps se reflètent dans leurs positions sur le front occidental. En effet, là où les Français creusent des tranchées rudimentaires, les Allemands creusent un réseau défensif formidable. En effet, là où les Français veulent libérer leur pays, les Allemands ont l'intention de rester…


Une tranchée française fin 1914.

En Asie, le Japon décide de profiter du fait que l'attention des puissances occidentales soit tournée ailleurs pour adresser « 21 demandes » au gouvernement impérial chinois qui ont pour objectif de transformer le pays en un véritable protectorat japonais. Hongxian, malade, se sait incapable de résister et décide d'abdiquer en faveur de son fils, Zhixuxian (Ordre constitutionnel en Français)

Le Japon, considérant l'abdication comme un refus, lance une double-offensive contre la Chine, la première depuis la Mandchourie, la seconde étant un débarquement dans la région de Shanghai, le tout sans déclaration de guerre préalable.

Les Alliés protestent mais ne peuvent rien faire. Ils peuvent dire adieu aux ouvriers chinois promis par Hongxian tandis que cette guerre jette le trouble au sein de leur camp. En effet, alors qu'ils prétendent se battre au nom du droit, un membre de leur coalition envahit un de ses voisins ! Pire, un voisin qui allait mettre les ressources immenses de son pays à leur disposition…

Le Japon est désormais très mal vu de ses partenaires, d'autant plus qu'il a toujours refusé d'envoyer des soldats en Europe.

Dans le même temps, le gouvernement français et par delà, l'Empereur, sont inquiets. La France n'est pas si unie que le martèle une Presse aux ordres. Le pourcentage de refus d'obéissance chez les conscrits au moment de la mobilisation générale a atteint à peu près les chiffres prévus par le Ministère de l'intérieur, ce qui n'est guère rassurant, tant les prévisions étaient pessimistes dans ce domaine. D'ailleurs, la plus puissante des corporations, la Corporation générale du travail (CGT), s'oppose à la guerre et c'est sous bonne garde de la police du nouveau ministre de l'intérieur, un certain Raymond Poincaré, modéré certes, mais patriote intransigeant (il est lorrain), que les ouvriers revenus du front reprennent le travail.


Raymond Poincaré

1870 semble se répéter…
avatar
Emile Ollivier

Messages : 816
Date d'inscription : 26/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne de Napoléon IV

Message par Maraud le Mer 23 Nov - 19:29

Confédération Général du Travail ^^

C'est un regroupement de plusieurs syndicats de différentes branches à l'origine.
C'est pour ça qu'encore de nos jour un syndicat CGT dans un coins peut être en totale contradiction avec la CGT d'à côté.

Ou voir la CGT virer la CGT suite au Congrès de la CGT parce que la CGT est pas très CGT contrairement à la CGT qui suit la ligne syndicale de la CGT.

Maraud

Messages : 560
Date d'inscription : 01/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne de Napoléon IV

Message par Anaxagore le Mer 23 Nov - 19:50

** tend un entonnoir à maraud et appelle un psychiatre **

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 883
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne de Napoléon IV

Message par Emile Ollivier le Mer 23 Nov - 20:41

Maraud,

Ici il n'y a pas de syndicats, ils ont pour nom "Corporation". La CGT peut être une regroupement de plusieurs corporations Smile
avatar
Emile Ollivier

Messages : 816
Date d'inscription : 26/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne de Napoléon IV

Message par Maraud le Mer 23 Nov - 20:46

Salaud!
Encore été eut!

Maraud

Messages : 560
Date d'inscription : 01/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne de Napoléon IV

Message par Emile Ollivier le Mer 23 Nov - 20:54

Niark Niark ! Wink
avatar
Emile Ollivier

Messages : 816
Date d'inscription : 26/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne de Napoléon IV

Message par Rayan du Griffoul le Mar 13 Déc - 8:19

Si le cours de la guerre venait à vraiment mal tourné, est ce que l empereur à prévu un repli de son gouvernement sur Alger ?
avatar
Rayan du Griffoul

Messages : 38
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 25
Localisation : Dans le grand nord Ariégeois

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne de Napoléon IV

Message par Collectionneur le Mar 13 Déc - 9:04

Dans cette uchronie, l'Afrique Noire n'a pas était administrée comme en OTL. Quel ressources auraient l'Empire si la Métropole tombe ?
avatar
Collectionneur

Messages : 405
Date d'inscription : 03/09/2016
Age : 46
Localisation : Languedoc-Roussillon

Voir le profil de l'utilisateur https://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:L%27amateur_d%27a%C3%A

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne de Napoléon IV

Message par Emile Ollivier le Jeu 22 Déc - 19:15

L'Empire reste fragile. Peut être que l'édifice s'écroulera si le front s'effondre.
avatar
Emile Ollivier

Messages : 816
Date d'inscription : 26/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne de Napoléon IV

Message par Emile Ollivier le Jeu 26 Jan - 17:06

Offensives allemandes à l'est, attaque alliée à l'ouest

Le gouvernement britannique, après avoir envisagé un débarquement sur les côtes du nord de l'Allemagne, décide de renoncer à cette stratégie indirecte et expédie d'importants renforts en provenance des « Dominions » en France et en Belgique. D'ailleurs des troupes britanniques participeront à l'offensive prévue par Gallieni, Napoléon IV et que portera le général Joffre, sur le front de l'Oise, en vue de frapper par derrière les puissantes défenses allemandes au nord de l'Aisne.

Cependant, quelques jours avant le déclenchement de l'attaque sur le front occidental, ce sont les Allemands qui attaquent à l'est et sur 2 axes. La première offensive a pour objectif de laver l'affront subi en Galicie et de chasser les Russes de cette province.

La Seconde partira de Prusse orientale et a comme objectif l'occupation de la Pologne russe et de sa capitale, Varsovie où on espère faire la jonction avec les forces ayant repris la Galicie et isoler les forces russes présentes plus à l'ouest.

Le vieil Hindenburg, vétéran de la guerre de 1870, a été sorti de sa retraite et a pris le commandement de la plus faible des armées allemandes, la 9ème, stationnée dans la région de Cracovie, et qui a comme unique but (et les moyens qui vont avec) de fixer une partie des forces russes.

Cependant, le second d'Hindenburg, Erich Ludendorff, ne l'entend pas de cette oreille. Il est agressif d'un point de vue militaire et ne jure que par l'offensive brusquée. Il fait accepter à son supérieur un plan d'attaque audacieux contre les positions russes. Là où les Autrichiens et les divisions allemandes de second ordre nettoieront les terrain, les divisions allemandes mieux loties n'auront comme unique but que de marcher le plus vite possible vers l'avant, sans chercher à nettoyer le terrain et en contournant des éventuels moles de résistance russes, afin d'empêcher aux soldats du Tsar de se ressaisir et de reformer une nouvelle ligne de défense.


Hindenburg et Lundendorff

La tactique de Ludendorff marchera à plein. Les Russes faisant face à la 9ème Armée, incapables d'arrêter ce « diable d'Hindenburg », se replient en catastrophe, provoquant à leur tour la retraite des Russes de Galicie qui, pourtant, résistaient nettement mieux face à des généraux Austro-Allemands nettement moins novateurs.

Ludendorff n'a désormais qu'un objectif, atteindre Varsovie avant les forces allemandes venues de Prusse orientale et ce, plus par satisfaction personnelle que pour réellement couper au plus vite la retraite des forces russes stationnées plus à l'ouest.

Marchant à un rythme infernal, la 9ème Armée satisfera son véritable commandant en prenant Varsovie puis en faisant sa jonction avec les hommes de von Prittwitz, venus de Prusse, au nord de la ville.


Entrée des troupes allemandes dans Varsovie.

Néanmoins, beaucoup de forces russes ont pu se replier vers l'est car malgré le rythme de marche des soldats de Hindenburg, les moyens de transport comme le chemin de fer sont beaucoup plus rapides. Mais le butin reste important et, surtout, « l'Ogre russe » a été déstabilisé tandis que Ludendorff peut mettre en place son plan d'exploitation des ressources économiques de la Pologne.

L'Autriche a récupéré la Galicie, l'Allemagne occupe la Pologne anciennement russe, des centaines de milliers de soldats du Tsar ont été tué ou fait prisonniers. Le bilan allemand est « flatteur » là où l'échec allié est patent à l'ouest. En effet, en dépit des moyens engagés, la puissance de feu des défenseurs allemands et les tactiques désuètes ont raison de l'offensive Franco-Britannique pourtant conduite par des soldats courageux.

La Bulgarie, avide de revanche contre la Serbie, est impressionné par les victoires allemandes contre la Russie. Le Tsar Ferdinand, déjà courtisé par les Austro-Allemands, cède à leurs sirènes et prépare son entrée en guerre tandis que des renforts allemands sont envoyés sur le front serbe.


Ferdinand Ier de Bulgarie

En Asie, les Japonais s'emparent de Pékin et y installe un gouvernement républicain qui lui est totalement inféodé. Il s'empresse d'ailleurs d'accéder aux 21 demandes du gouvernement de Tokyo…

Mais l'Empereur Zhixuxian a eut le temps de quitter la Cité interdite et il décide de continuer la lutte depuis l'intérieur du pays, d'autant qu'un vaste mouvement d'unité nationale se créé autour de sa personne et du combat conduit par la Chine contre l'envahisseur nippon.

Mais, dans le même temps, les ethnies dominées en profitent pour rejeter la tutelle des Hans. En effet, tandis que les Tibétains expulsent les représentants de l'Empire chinois de Lhassa, les Mongols se révoltent contre la tutelle chinoise et proclament leur indépendance !


Thubten Gyatso, 13ème Dalaï-Lama

Soucieux de montrer sa force, Zhixuxian envoie une expédition contre les Mongols tandis que les Japonais reconnaissent officiellement l'indépendance de la Mongolie et envoient des troupes sur place.


Bogdo Khan, placé sur le trône par les Mongols révoltés
avatar
Emile Ollivier

Messages : 816
Date d'inscription : 26/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne de Napoléon IV

Message par Jolou le Jeu 26 Jan - 17:54

Mon dieu, excellent une update !
avatar
Jolou

Messages : 647
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 20
Localisation : Proche de Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne de Napoléon IV

Message par Emile Ollivier le Jeu 26 Jan - 20:27

De rien mon cher Jolou Very Happy
avatar
Emile Ollivier

Messages : 816
Date d'inscription : 26/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne de Napoléon IV

Message par Thomas le Jeu 26 Jan - 21:18

Très bon update. Un bémols néanmoins ça manque de date pour situer les évènements et leur rythme.

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres
avatar
Thomas
Admin

Messages : 1280
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne de Napoléon IV

Message par Emile Ollivier le Jeu 26 Jan - 21:24

Merci Thomas. Oui c'est vrai tu as raison mais c'est volontaire car à un moment aussi éloigné du POD, je préfère ne pas donner de dates trop précises. En tout cas ici nous sommes au Printemps 1915.
avatar
Emile Ollivier

Messages : 816
Date d'inscription : 26/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne de Napoléon IV

Message par Emile Ollivier le Jeu 2 Fév - 18:25

Crime de guerre allemand

Jan Peters avait été un humble artisan autrefois. Mais ça, c'était dans une autre vie, avant que les Armées du Kaiser ne déferlent sur son malheureux pays en dépit de sa neutralité officielle dont Berlin était elle-même garante !


Image de propagande alliée dénonçant les atrocités allemandes en Belgique.

Dire qu'avant Août 1914, il y a une éternité donc, il détestait la France, qui menaçait soi disant plus l'indépendance belge que tous ses autres puissants voisins.

Aujourd'hui, en Avril 1915, cela faisait des mois qu'il avait pris position autour de la forteresse d'Anvers autour de laquelle s'était repliée l'Armée d'Albert Ier, le « Roi chevalier » comme le surnommait les Alliés et ses soldats.


Albert Ier en uniforme

Le front était étrangement calme depuis plusieurs jours. Les Boches devaient certainement préparer un mauvais coup, comme à leur habitude.

Et il n'avait que trop raison…

Soudainement, un nuage gris-vert sorti des tranchées allemandes et, poussé par le vent, se dirigea vers les tranchées belges.

Les seuls malheureux défenseurs qui survécurent (et souvent en piteux état) furent ceux qui prirent la fuite, tandis que ceux qui restèrent ou ne purent fuir à temps succombèrent à ce qui sera bientôt appelé « L'Antwerpite », du nom anglais d'Anvers.

Heureusement pour les Alliés, les Allemands ne se rendirent pas compte du chaos qu'ils avaient jeté dans les lignes belges et n'exploitèrent pas leur « succès » en s'emparant de leurs positions, désormais vides, ce qui permit à l'Armée d'Albert Ier de se ressaisir.

Jan Peters n'était plus qu'un cadavre gisant au milieu de ses camarades de combat...


Soldats belges

Côté Allié, la colère grondait contre l'Allemagne et la propagande, française en particulier, vilipenda les « Barbares » qui violaient encore une fois les lois de la guerre.

Mais l’attaque au gaz criminelle du Reich n’était pas la seule grave préoccupation du gouvernement impérial. Depuis plusieurs mois en effet, un constat avait frappé les dirigeants français.

L’uniforme de leurs soldats était tout simplement trop voyant…

Grâce au travail acharné des médecins, des militaires et aussi des ouvriers des usines textiles, peu après l’échec de la grande offensive des Alliés, l’armée française est en mesure de fournir en masse un nouvel uniforme à ses hommes. Désormais, l’uniforme est bleu horizon et le fantassin français est équipé du casque Adrian pour le protéger des éclats d’obus.


Soldat français "Bleu horizon"

Mais c’était une guerre mondiale. En plus des opérations en Europe, au Proche-Orient et en Extrême-Orient, l’Afrique noire s’était embrasée également.

Les Allemands basés en Afrique centrale allemande attaquaient dans toutes les directions les possessions de leurs ennemis.

Congo belge, Soudan Franco-Anglo-Egyptien, Gabon et Niger subissaient les raids de plus en plus violents de l’Armée impériale allemande.


Troupes coloniales allemandes

Intelligemment commandés, les Allemands parvenaient ainsi à empêcher une invasion en règle de la grande colonie du Reich au cœur de l’Afrique.

Mais le vent commençait enfin à tourner en faveur des Alliés. Les Afrique britanniques et françaises avaient mobilisées leurs forces et les généraux alliés avaient appris de leurs erreurs passés. De plus, après l’échec de leur offensive en France, les Alliés étaient désormais déterminés à écraser les Allemands en Afrique. Tant pour le prestige que pour pouvoir envoyer de nouveau des renforts en Europe.

Anglais, Français et Belges étaient prêt pour l’offensive finale contre les positions allemandes tapies au cœur de l’Afrique.

Déjà, le Togoland et le Sud-Ouest africain étaient tombés et l’Afrique orientale allemande était mangé aux mites du fait de l’offensive alliée.


L'Afrique en 1914
avatar
Emile Ollivier

Messages : 816
Date d'inscription : 26/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne de Napoléon IV

Message par Lunarc le Jeu 2 Fév - 20:34

Va chercher dans les tréfonds de ses playlists youtube:

avatar
Lunarc

Messages : 230
Date d'inscription : 25/10/2015
Age : 18
Localisation : Poitiers, ou dans sa région

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne de Napoléon IV

Message par Emile Ollivier le Jeu 2 Fév - 20:43

Laughing
avatar
Emile Ollivier

Messages : 816
Date d'inscription : 26/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne de Napoléon IV

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum