Une forme d’histoire alternative... la pseudo-histoire

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une forme d’histoire alternative... la pseudo-histoire

Message par Thomas le Sam 26 Nov - 23:39

Je vais vous parler ici de quelques visions divergentes sur l’Histoire. Je ne dis pas divergente dans le sens ou elles divergents de certains dogmes comme l’égyptologie ou le premier peuplement américains, mais dans le sens où elles sont dingues et basées sur des méthodes farfelues et bien souvent leurs auteurs tordent la réalité pour la faire correspondre à leurs théories.
Si je vous en parle, c’est par ce que ça pourrait vous donner des idées pour des fictions et j’aime partager les choses qui peuvent être inspirantes en plus d’être sujet à discussion.

La nouvelle chronologie d’Anatoli Fomenko

D’après Fomenko la chronologie communément admise est constituée de quatre copies superposées de la « vraie chronologie ». Copies auxquels on aurait quand même appliqué quelques modifications pour pas que le copier/coller soit trop flagrant.
Selon Fomenko, l’histoire antique ne serait qu’une vaste invention des Jésuites aux 17ème et 18ème siècles. Le point de départ de cette théorie est l’idée que des textes ont été mal interprétés par les historiens : certains textes comme les croisades et la guerre de Troie sont considérés comme se rapportant à des périodes différentes, alors qu’ils parleraient du même sujet, mais rédigées par des auteurs différents et dans des langues différentes, avec toutes les modifications que cela entraîne (nom des villes et personnages) et cela ce qui aurait contribué à étendre l’histoire de plusieurs siècles.
L’histoire antique de la Grèce, Rome, l’Égypte, la Chine ne sont que des réécritures tardives, effectuées à la Renaissance à partir du récit d’évènements survenus au Moyen Âge.
De plus la chronologie de Fomenko est très russonationaliste. Il affirme l’existence d’un vaste empire slave-turc, qu’il appelle la « Horde russe », ayant joué le rôle dominant dans l’histoire eurasienne avant le 17ème siècle. Les peuples identifiés dans l’histoire ancienne et médiévale comme Scythes, Huns, Goths, Bulgares, Polyane, Duleby, Drevliane, Pechenegs, plus récemment, les Cosaques, les Ukrainiens et les Biélorusses, ne sont que des éléments de la grande Horde russe. Pour les adeptes de Fomenko des peuples tels que les Ukrainiens, les Biélorusses, les Mongols et d’autres qui affirment leur indépendance nationale de la Russie sont les victimes d’une illusion historique.
Pour Fomenko le Jésus de la Bible est en fait principalement inspiré de l’empereur byzantin Andronic Ier Comnène auquel on aurait rajouté des éléments de personnalité de Élisée (prophète de l’Ancien Testament), du Pape Grégoire VII, Basile de Césarée, l’Empereur Jingzong de la dynastie Xia.
Fomenko fusionne également les villes et les histoires de Jérusalem, Rome et Troie en « Nouvelle Rome » = Jérusalem Gospel (12ème – 13ème siècles) = Troie = Château de Yoros. Au sud du château de Yoros se trouve la Colline de Josué que Fomenko affirme être la colline de la crucifixion du Jésus biblique.
Sainte-Sophie (Constantinople) est en réalité le Temple de Salomon et Salomon lui-même est en fait Soliman le Magnifique. Le Jésus historique (Andronic ?) aurait été crucifié en 1185 sur une colline surplombant le Bosphore. Là ça devient compliqué et je pense qu’il se contredit ou se mélange les pinceaux.
Le nom de Rome réfèrerait en réalité à plusieurs villes distinctes à travers le temps. La première Rome appelée Mizraim serait en fait l’actuelle Alexandrie en Égypte. La nouvelle Rome faisait en fait référence à la fois à Constantinople, Rome (en Italie) et Moscou. La Rome italienne aurait été fondée en 1380 par Énée (fils d’Anchise et Aphrodite), la Rome moscovite était la capitale de la grande Horde russe.
Le mot Jérusalem fait lui aussi référence à plusieurs villes et Israël fait référence non à un pays, mais à un peuple se battant pour Dieu.
Les similitudes entre Jean-Baptiste, Jésus et les prophètes du Vieux Testament impliquent que le Nouveau Testament a été écrit avant l’Ancien Testament. Fomenko prétend que la Bible a été rédigée jusqu’au Concile de Trente (1545-1563), quand la liste des livres canoniques fut établie. Du coup, tous les livres apocryphes furent détruits.
Platon, Plotin et Gémiste Pléthon ne sont en fait qu’une seule et même personne. Les textes de Plotin et Pléthon auraient été mal datés (accidentellement ou intentionnellement) et sont en fait de Platon. Je rappelle dans cette chronologie la période « Antique » est en faire le Moyen-Age. La même erreur a été faite pour Denys l’Aréopagite, Pseudo-Denys l’Aréopagite et Denis Pétau (Dionysius Petavius). Rien qu’avec les ressemblances des noms on comprend que ça se tient.
Fomenko proclame aussi que :
— Les traducteurs ont créé des copies fantômes d’évènement en changeant les dates, noms et lieux. Ces erreurs auraient donc rallongé l’Histoire.
— Le principal coupable de se rallongement de l’histoire serait Joseph Juste Scaliger avec Opus Novum de emendatione temporum (1583) et Thesaurum temporum (1606) qui contiennent des séquences récurrentes de dates avec des décalages égaux aux multiples des numéros cabalistiques majeurs 333 et 360.
— Denis Pétau aurait achevé le travail de Scaliger avec les deux versions de De Doctrina Temporum (1627 et 1632).
— Toutes les méthodes de datation que nous utilisons sont fausses puisqu’on se base sur la fausse Chronologie.
— Il n’existe aucun document pouvant être daté de manière fiable d’avant le 11ème siècle.
— L’Ancien Testament décrit des évènements des 14ème et 16ème siècles à Byzance et en Europe. Les prophéties du Nouveau Testament (écrit avant l’ancien d’après Fomenko) relatent des évènements du 12ème siècle.
— Les histoires de la Rome antique, la Grèce et l’Égypte ont été créées pendant la Renaissance par les humanistes et le clergé sur la base de documents de leur propre fabrication.
— L’histoire des religions se déroule comme suit : la période préchrétienne (avant le 11ème siècle et la naissance de « Jésus »), le christianisme bachique (11ème et 12ème siècles, avant et après la vie de « Jésus »), le christianisme (12ème au 16ème siècle) et ses mutations ultérieures dans le christianisme orthodoxe, le catholicisme, le judaïsme et l’islam.
— L’Almageste de Ptolémée ne date pas de l’an 150, mais des 16ème et 17ème siècles et utilise des données astronomiques allant du 9ème au 16ème siècle.
— Les horoscopes trouvés dans les tables sumériens et babyloniens ne contiennent pas suffisamment de données astronomiques. Par conséquent, ils donnent des solutions tous les 30 à 50 ans et sont donc inutiles à des fins de datation.
— Les tables chinoises des éclipses sont inutiles pour la datation, car elles contiennent trop d’éclipses qui n’ont pas eu lieu astronomiquement. Les tables chinoises des comètes, même si elles sont vraies, ne peuvent pas être utilisées pour la datation.
— Toutes les grandes inventions comme la poudre à canon, les armes à feu, le papier et l’impression se sont produites en Europe dans la période allant du 10ème au 16ème siècle.
— Les anciennes statues romaines et grecques à l’anatomie humaine parfaite sont des faux fabriqués à la Renaissance, lorsque les artistes ont atteint un tel niveau de maitrise pour la première fois.
— Il n’y a pas eu d’invasion tartare et mongole suivie de plus de deux siècles de dictature et d’esclavage, parce que les soi-disant « Tartares et Mongols » étaient les ancêtres des Russes modernes, vivant dans un état bilingue avec le turc et le russe parlés librement. Ainsi, la Russie et la Turquie formaient autrefois deux parties d’un même empire. Cet ancien État russe était gouverné par une double structure d’autorités civiles et militaires et les hordes étaient en fait des armées professionnelles avec une tradition de conscription permanente (la taxe du sang). Les « invasions » mongoles étaient des opérations punitives contre les régions de l’empire qui tentaient d’évasion fiscale (la taxe du sang). Tamerlan était un seigneur de guerre russe.
— L’histoire officielle russe est une contrefaçon flagrante perpétrée par des « savants » Allemands amenés en Russie pour légitimer la dynastie des usurpateurs Romanov (1613-1917).
— Moscou a été fondée au milieu du 14ème siècle. La bataille de Kulikovo a eu lieu à Moscou.
— Le tsar Ivan le Terrible représente un rassemblement de pas moins de quatre dirigeants, représentant deux dynasties rivales : les Godunov légitimes et les usurpateurs Romanov.
— L’histoire anglaise de 640 à 1040 et l’histoire byzantine de 378 à 830 de notre ère sont des reflets du même original de la fin du Moyen-Age.

Le problème de Fomenko c’est que sa chronologie est basée sur la corrélation statistique de texte et dynasties, des preuves astronomiques qui n’en sont pas ou qui sont l’absence de preuves ou information à un moment précis et le rejet de toutes les méthodes de datations.
Quand ses corrélations statistiques de tombent pas juste il les falsifie pour que ça marche.
Du coup, les chercheurs et historiens rejettent ses théories en bloc. Mais certains milieux conspirationnistes et nationalistes russes sont ravis de la chronologie de Fomenko. En Russie des nombreux nationalistes ont créé des forums où ils complètent le travail de Fomenko. Le philosophe, écrivain, logicien et caricaturiste russe Alexandre Zinoviev a qualifié le travail de Fomenko de "percée du 20ème siècle".

La suite, bientôt.


Dernière édition par Thomas le Dim 27 Nov - 9:09, édité 1 fois

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres
avatar
Thomas
Admin

Messages : 1235
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une forme d’histoire alternative... la pseudo-histoire

Message par Maraud le Dim 27 Nov - 0:15

Parles des polonais et de l'empire Léchite!

Maraud

Messages : 555
Date d'inscription : 01/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une forme d’histoire alternative... la pseudo-histoire

Message par Emile Ollivier le Dim 27 Nov - 17:35

Autant je connaissais la pseudo histoire russe, autant j'aimerai en savoir plus sur l'Empire léchite, maraud Smile
avatar
Emile Ollivier

Messages : 787
Date d'inscription : 26/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une forme d’histoire alternative... la pseudo-histoire

Message par Lunarc le Dim 27 Nov - 20:17

Le sujet de Godwin sur Mundus qui en parlait a été effacé par la mise a jour. ><
Bref, c'est un empire "slave" totalement délirant inventés par des complotistes polonais, et qui aurait selon eux affronté l'Empire Romain ( Laughing ) et contrôlé la moité de l'Europe de l'Est pendant des centaines d'années avant de s'effondrer a cause du christianisme.
avatar
Lunarc

Messages : 230
Date d'inscription : 25/10/2015
Age : 18
Localisation : Poitiers, ou dans sa région

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une forme d’histoire alternative... la pseudo-histoire

Message par Emile Ollivier le Dim 27 Nov - 20:59

Merci Lunarc !
avatar
Emile Ollivier

Messages : 787
Date d'inscription : 26/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une forme d’histoire alternative... la pseudo-histoire

Message par Lunarc le Dim 27 Nov - 22:50

J'ai retrouvé une image: Laughing Laughing Laughing

avatar
Lunarc

Messages : 230
Date d'inscription : 25/10/2015
Age : 18
Localisation : Poitiers, ou dans sa région

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une forme d’histoire alternative... la pseudo-histoire

Message par Emile Ollivier le Lun 28 Nov - 9:14

Rigolo ! Il est sensé s'être effondré à cause du Christianisme et il est toujours là en 600 Laughing
avatar
Emile Ollivier

Messages : 787
Date d'inscription : 26/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une forme d’histoire alternative... la pseudo-histoire

Message par Lunarc le Lun 28 Nov - 10:07

D'après eux, il s'est effondré a cause de Miezko. Wink
avatar
Lunarc

Messages : 230
Date d'inscription : 25/10/2015
Age : 18
Localisation : Poitiers, ou dans sa région

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une forme d’histoire alternative... la pseudo-histoire

Message par Emile Ollivier le Lun 28 Nov - 10:43

J'ai vérifié qui était Miezko sur Wikipedia mais je me doutais bien qu'il était le premier roi chrétien de Pologne Laughing
avatar
Emile Ollivier

Messages : 787
Date d'inscription : 26/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une forme d’histoire alternative... la pseudo-histoire

Message par Anaxagore le Lun 28 Nov - 12:17

Very Happy Ah la pseudo-histoire.
Dans le genre, il y avait aussi la pseudo histoire nazi, pas mal aussi.
- L'Atlantide se trouvait sur l’Île d'Héligoland.
- Elle fut détruite par la chute d'une météorite de glace détachée du plafond de la terre Creuse
- Les Germains sont les descendants des Atlantes.
- Et les Germains ont colonisé le monde, des "savants" nazis ayant démontrés qu'ils avaient édifiés les cités mayas...

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 823
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une forme d’histoire alternative... la pseudo-histoire

Message par Maraud le Lun 28 Nov - 12:29

Anaxagore a écrit:
- Elle fut détruite par la chute d'une météorite de glace détachée du plafond de la terre Creuse

Attend, y a un cailloux qui s'est détaché en dessous de nous, qui est remonté dans l'espace et qui s'est en prime pété le cul pour redescendre s'écraser sur l'Atlantide? C'est vraiment ça leur histoire?

Maraud

Messages : 555
Date d'inscription : 01/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une forme d’histoire alternative... la pseudo-histoire

Message par Anaxagore le Lun 28 Nov - 12:37

Non, les nazis croyaient que nous vivions à l'intérieur d'une terre creuse. les étoiles que l'on voit là nuit sont.... des cristaux de glace que l'on voit sur la paroi opposée.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 823
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une forme d’histoire alternative... la pseudo-histoire

Message par Maraud le Lun 28 Nov - 12:38

Ah! Ok.
La vache. Vachement égocentrique ces nazis. Moi qui me foutaient de la gueule des polonais...

Maraud

Messages : 555
Date d'inscription : 01/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une forme d’histoire alternative... la pseudo-histoire

Message par Anaxagore le Lun 28 Nov - 12:40

Il faut aussi écouté Daesh pour ce qui est de la pseudo-histoire, ils sont très forts.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 823
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une forme d’histoire alternative... la pseudo-histoire

Message par Lunarc le Mar 29 Nov - 13:14

Pour les conneries des nazis, le Matin des magiciens est excellent.^^
avatar
Lunarc

Messages : 230
Date d'inscription : 25/10/2015
Age : 18
Localisation : Poitiers, ou dans sa région

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une forme d’histoire alternative... la pseudo-histoire

Message par Thomas le Mer 30 Nov - 11:32

J'essayerais de poster la suite ce week end.
Je suis pas mal occupér avec le boulot, le livre, les illustrations...


Dernière édition par Thomas le Mer 30 Nov - 15:54, édité 1 fois

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres
avatar
Thomas
Admin

Messages : 1235
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une forme d’histoire alternative... la pseudo-histoire

Message par Anaxagore le Mer 30 Nov - 13:04

Tu as besoin de cannabis ou d'autres drogues récréatives pour t'aider dans la rédaction ? Laughing

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 823
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une forme d’histoire alternative... la pseudo-histoire

Message par Thomas le Mer 30 Nov - 15:55

Juste des journées de plus de 24h couplées à une molécule anti-sommeil sans effet secondaire nocif pour la santé.
Ça aiderais.

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres
avatar
Thomas
Admin

Messages : 1235
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

La nouvelle chronologie de David Rohl

Message par Thomas le Lun 5 Déc - 21:41

La nouvelle chronologie de David Rohl

Cette nouvelle chronologie se focalise sur l’ancien Proche-Orient (Mésopotamie, Égypte…) et est développée par Devid Rohl et d’autres chercheurs dans « A Test of Time : The Bible - from Myth to History » parut en 1995. Elle est en contradiction avec l’égyptologie conventionnelle et est une révision major des chronologies comparées des dynasties égyptiennes, plus particulièrement en redatant les règnes des rois d’Égypte des 19ème aux 25ème dynasties avançant les datations conventionnelles d’environs 350 ans. Rohl prétend que cette nouvelle chronologie permet de faire correspondre la Bible hébraïque (les textes qui ont servi à écrire l’Ancien Testament) avec des figures historiques apparaissant dans l’archéologie.
Cette chronologie est l’une des plus célèbres des nombreuses et radicales révisions de l’égyptologie. Elle rejette les autres chronologies telles que Velikovsky et Glasgow.

Voici les différentes assertions de Rohl
— Le sac de Thèbes par l’assyrien Assurbanipal aurait donc eu lieu en 664 avant notre ère.
— Le Shishak (Susac, Shishag) mentionné dans la bible n’est pas Sehshonq I comme le proposait Cahmpollion, mais Ramsès II, ce qui avance son règne de 300 ans.
— Le Lever héliaque de Sirius du papyrus d’Ebers situé durant la 9ème année du règne Amenhotep 1er (1542 – 1517 avant J.C) est une erreur due à une réforme du calendrier égyptien. Propos corroborés par le Professeur Jürgen von Beckerath « La véracité du calendrier au verso du papyrus médical d’Ebers est maintenant si disputé qu’il nous faut nous demander si nous possédons vraiment une base sûre pour la chronologie de cette période de l’histoire égyptienne qui est après tout de la plus grande importance pour fixer le Séquence des événements historiques, ainsi que pour les pays voisins ».
— Le Papyrus Leiden I.350 qui date de la 52ème année de règne Ramsès II, enregistre une observation lunaire qui place cette année du règne de Ramsès durant l’année 1278, 1253, 1228 ou 1203 av. J.-C. dans la date de la chronologie conventionnelle. Après avoir mis en doute la valeur du papyrus d’Ebers, Rohl soutient que, puisque le cycle lunaire se répète tous les vingt-cinq ans, il n’est utile que pour ajuster une chronologie et pourrait s’appliquer également aux dates 300 ans plus tard comme dans la Nouvelle Chronologie.

Implication de cette chronologie
Replacer le règne de Ramsès II trois siècles plus tard que celui donné par la chronologie conventionnelle ne serait pas seulement repositionner la date de la bataille de Kadesh et réviser la chronologie liée de l’histoire hittite, il faudrait également une révision de la chronologie de l’histoire assyrienne avant de 911 avant J-C. Étant donné l’interdépendance de la chronologie hittite et de la chronologie égyptienne, les nouvelles dates égyptiennes aboutiraient à tronquer l’histoire hittite et à une réduction ou élimination complète de l’âge obscur anatolien.
Pendant la période d’Amarna, un synchronisme chronologique entre l’Égypte et l’Assyrie est attesté par la correspondance du pharaon Akhenaton et du roi Ashur-uballit 1er. Dans la Nouvelle Chronologie est proposé l’ajout d’un Ashur-uballit II pourtant inconnu pendant l’Âge sombre assyrien et l’identifie comme l’auteur des lettres d’Amarna. Étant donné que le synchronisme d’Ashur-uballit 1er avec Akhenaton est devenu le lien crucial entre l’histoire égyptienne et mésopotamienne ce point est la clé de la contestation de la Chronologie de Rohl.
Comme expliqué un peu plus haut, la Nouvelle Chronologie rejette l’identification de Shoshenq avec le Shishaq biblique et offre plutôt Ramsès II comme la vraie figure historique derrière le récit Shishaq.
Rohl identifie Labaya, un dirigeant local de la région de Canaan dont les activités sont documentées dans les lettres d’Amarna, avec Saul, et identifie David avec Dadua, également mentionné dans la lettre EA256 Amarna. Saul et Labaya partagent la même mort – « tous deux meurent dans la bataille — contre une coalition de villes états de la plaine côtière — sur ou près du mont Gilboa, tous deux à la suite d'une trahison ». Les deux ont également un fils survivant dont le nom est traduit comme « Homme de Baal ».
La Nouvelle Chronologie place Solomon à la fin de l’âge du Bronze tardif qu’au début de l’Âge du Fer. Rohl et d’autres chercheurs de la Nouvelle Chronologie soutiennent que cela correspond mieux à la description de la Bible hébraïque de la richesse de Salomon.
De plus, Rohl change le séjour israélite, l’exode et la conquête de la fin de l’âge du bronze tardif à la fin de l’âge du bronze moyen. Rohl affirme que cela résout bon nombre des problèmes associés à la question de l’historicité des récits bibliques. Il fait usage des rapports archéologiques d’Avaris, dans le delta du Nil oriental, qui montrent qu’une grande population de langue sémitique y vivait pendant la 13ème dynastie. Ces personnes étaient culturellement semblables à la population de l’âge du bronze moyen. Rohl identifie ces Sémites comme les personnes sur lesquelles la tradition biblique du séjour israélite en Égypte a été fondée par la suite.
Vers la fin de l’Âge du Bronze moyen, les archéologues ont révélé une série de destructions de villes. John Bimson et Rohl soutiennent qu’il y a une correspondance étroite entre les villes attaquées par les tribus israélites dans le récit de Josué. Plus important encore, la ville fortement fortifiée de Jéricho a été détruite et abandonnée à cette époque. D’autre part, il n’existait aucune ville de Jéricho à la fin de l’âge du Bronze tardif. William Dever conclut que « Josué a détruit une ville qui n’était même pas là ». Rohl affirme que c’est ce manque de preuves archéologiques pour confirmer les événements bibliques à l’âge du Bronze qui se trouve derrière le scepticisme savant moderne sur la fiabilité des récits de la Bible hébraïque avant la période de la Monarchie divisée. Il donne l’exemple du professeur israélien d’archéologie, Ze'ev Herzog, qui a provoqué un tollé en Israël et à l’étranger en exprimant une opinion « assez répandue » parmi ses collègues : « Il n’y a pas eu d’exode d’Égypte ni d’invasion par Joshua et les Israélites qui s’étaient développés lentement étaient à l’origine cananéens » en concluant que le séjour, l’exode et la conquête étaient « une histoire qui ne s’est jamais produite. » Cependant, Rohl soutient que dans la Nouvelle Chronologie, des événements de l’Exode et de la Conquête jusqu’à l’âge du Bronze moyen, élimine la raison principale de ce scepticisme universitaire généralisé.
Mais Rohl comme beaucoup d’autres avant lui évitent tout simplement les éléments qu’il est incapable de contrer et qui mettent en doute se chronologie.

Quelques identifications de personnages historiques
— Khéty VI serait le Pharaon qui affronté Abraham.
— Amraphel serait Amar-Sîn
— Le roi Tidal serait Tishdal.
-Zariku serait Arioch.
— Kutir-Lagamar serait Kedorlaomer.
— Amenemhat III serait Joseph le fils de Jacob. Ce dernier serait le Vizir d’Amenemhat III.
— Neferhotep I serait le grand-père adoptif de Moïse.
— Sobekhotep IV, frère et successeur de Neferhotep, serait Khenephres.
— Le pharaon de l’exode serait Dedumose II qui lui-même serait Dedumose I.
— Nefertiti serait Neferneferuaten et Smenkhkare.
— Cadmus de Thèbes serait le Cadmus de Crète.

Quelques identifications de géographiques historiques
— Le Jardin d’Eden se trouverait dans le nord-ouest de l’Iran entre le lac Urmia et la mer Caspienne.
— La Tour de Babel aurait été construite à Eridu ancienne capitale sumérienne.
— Le site de Sodome se situerait à presque 100 mètres sous la surface de la Mer morte au sud-est de En-Gedi.

Conclusion
Bon, comme vous en doutez, la chronologie de Rohl n’est pas très bien passée dans le milieu des égyptologues. Le problème n’est pas tant qu’il remette en cause la chronologie officielle, puisque suite à des datations effectuées en 2010 elle a subi des ajustements. Le problème c’est la manière dont Rohl procède. Il n’aucune preuve ou méthode, il décrète juste qu’on s’est trompé de 300 ans et établit une chronologie et une géographie qui colle avec la Bible hébraïque. Il réfute des preuves existantes, c’est son droit et nombreux sont ceux à critique le quasi-dogme qui entoure l’égyptologie, mais le problème c’est qu’il n’avance aucune preuve corroborant sa théorie.


Dernière édition par Thomas le Mar 23 Mai - 16:07, édité 1 fois

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres
avatar
Thomas
Admin

Messages : 1235
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une forme d’histoire alternative... la pseudo-histoire

Message par Anaxagore le Lun 5 Déc - 22:14

Cela dit, si vous vous mettez à discuter avec des historiens et des archéologues qui ne sont pas complètement fossilisés... tous vous diront que l'histoire de l'âge du bonze et de l'âge de fer est une sorte de compromis très maladroit entre des chronologies approximatives. En fait, au Moyen-orient, aucune chronologie est sûre avant l'arrivée d'Alexandre le Grand.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 823
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une forme d’histoire alternative... la pseudo-histoire

Message par Maraud le Lun 5 Déc - 22:26

Le tout entrecoupé de légendes et de propagande de l'époque^^

Maraud

Messages : 555
Date d'inscription : 01/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une forme d’histoire alternative... la pseudo-histoire

Message par Thomas le Mar 6 Déc - 15:05

Anaxagore a écrit:Cela dit, si vous vous mettez à discuter avec des historiens et des archéologues qui ne sont pas complètement fossilisés... tous vous diront que l'histoire de l'âge du bonze et de l'âge de fer est une sorte de compromis très maladroit entre des chronologies approximatives. En fait, au Moyen-orient, aucune chronologie est sûre avant l'arrivée d'Alexandre le Grand.
Je ne dis pas le contraire.
le problème Rohl, c'est qu’il à juste décidé arbitrairement de faire collé l’histoire égyptienne avec la bible hébraïque sans le moindre travail réel.

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres
avatar
Thomas
Admin

Messages : 1235
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une forme d’histoire alternative... la pseudo-histoire

Message par Anaxagore le Mar 6 Déc - 16:03

La seule différence avec le compromis actuel, c'est qu'il s'est élaboré au cours des 180 dernières années.

Relisez les articles sur l'Atlantide, en particulier ceux sur la Crète Minoenne, j'y évoque une thèse selon laquelle Minos aurait était un roi de l'époque Mycénienne et non de l'époque Minoenne (qui porte pourtant son nom). Là aussi, cela revient à situer les événements de la mythologie quatre cent ans plus tard, c'est à dire moins d’une génération avant la chute de Troie.
D'ailleurs, la datation de la chute de Troie diffère pratiquement d'un historien à l'autre

Période auteur ou oeuvre
1344 Douris de Samos
Timée de Tauroménion
1300-1290 Érétès
1280-1270 Vie d'Homère
Hérodote
1222-1212 Dicéarque
1218-1208 Hellanicos
Éphore de Cumes
Chronique de Paros
1210-1200 Hécatée et Thucydide
1208-1198 Manéton, Julien l'Africain
1202-1192 Timée de Tauroménion
1200-1190 Velleius Paterculus
1194-1184 Ératosthène
Apollodore d'Athènes
Diodore de Sicile
Castor de Rhodes
Denys d'Halicarnasse
Eusèbe de Césarée
Orose
1192-1182 Girolamos
1182-1172 Sosibios de Laconie
1160-1150 Artémon de Clazomènes
Démocrite

Ératosthène se rappelant que la ville tombe lors d’une éclipse de soleil calculera que Troie avait du être incendiée au cours du 11 ou 12 juin - 1184.

Bref, la dame de la chute de Troie varie à deux cent ans près.

De son côté, l'archéologie a établie que la Troie VIIa (v. 1300-1190 av. J.-C.) était niveau le plus probable pour l'histoire d'Homère. La ville de l'époque fut détruite vers 1190, violemment (avec des traces d'incendies et de nombreuses pointes de flèches) d'une manière qui correspond à la description d'Homère et à une date de seulement 6 ans antérieure au calcul d' Ératosthène.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 823
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une forme d’histoire alternative... la pseudo-histoire

Message par Collectionneur le Mar 13 Déc - 9:00

Un autre site humoristique Smile

La bombe atomique n'existe pas!

http://www.mensonges.fr/bombe/bombe.html#C5
avatar
Collectionneur

Messages : 359
Date d'inscription : 03/09/2016
Age : 46
Localisation : Languedoc-Roussillon

Voir le profil de l'utilisateur https://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:L%27amateur_d%27a%C3%A

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une forme d’histoire alternative... la pseudo-histoire

Message par Anaxagore le Mar 13 Déc - 11:00

.... cela me laisse sans voix et à cours d'argument... parce que entre les témoignages, les films, les mesures de radioactivités... etc...

Pourquoi il n'y a pas de radiant ? La bombe a explosé au dessus de la ville l'onde de choc est venue d'en haut, les radiants doivent être visible... mais hors de la ville.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 823
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une forme d’histoire alternative... la pseudo-histoire

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum