L’Homme qui mit fin à l’histoire – Ken Liu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L’Homme qui mit fin à l’histoire – Ken Liu

Message par Thomas le Sam 26 Nov - 19:06



Deux scientifiques mettent au point un procédé révolutionnaire permettant de retourner dans le passé. Une seule et unique fois par période visitée, pour une seule et unique personne, et sans aucune possibilité pour l’observateur d’interférer avec l’objet de son observation. Une révolution qui promet la vérité sur les périodes les plus obscures de l’histoire humaine. Plus de mensonges. Plus de secrets d’État.
Créée en 1932 sous mandat impérial japonais, dirigée par le général Shiro Ishii, l’Unité 731 se livra à l’expérimentation humaine à grande échelle dans la province chinoise du Mandchoukouo, entre 1936 et 1945, provoquant la mort de près d’un demi-million de personnes… L’Unité 731, à peine reconnue par le gouvernement japonais en 2002, passée sous silence par les forces d’occupation américaines pendant des années, est la première cible de cette invention révolutionnaire. La vérité à tout prix. Quitte à mettre fin à l’Histoire.

Un livre exceptionnel de seulement 112 pages, le procédé d’observation est expliqué de manière juste, plausible et simple. L’histoire est racontée sous forme d’interviews et témoignages. En plus de mettre en lumière les crimes de l’unité 731, le livre pose des questions intéressantes et met en exergue les problèmes liés à la politique et à l’Humain :
— À qui appartient l’histoire ?
— À qui appartient celle de pays qui n’existe plus ? Ici la Mandchourie.
— Un pays devenu démocratique (Allemagne et Japon moderne) peut-il et doit-il être tenu pour responsable des actes passé d’une époque où le pays était totalement différent (il suffit de regarder la différence de comportement entre l’Allemagne et le Japon ces dernières décennies) ?
— Les pires horreurs peuvent s’effacer de la mémoire collective et être relativisées à coup de « il se passe toujours des choses terribles dans une guerre ».

L’auteur n’est pas partisan, il montre juste comment la realpolitik et les intérêts économiques et stratégiques peuvent reléguer aux oubliettes la douleur engendré par les crimes de guerre. La thématique qui a tout pour être casse gueule (désir de revanche, voyeurisme malsain) et je ne l’ai moi-même qu’à peine effleuré dans « Au Bord de l’Abîme » et pourtant l’auteur évite tous les écueils ! Il faut que dire Ken Liu est un maître du genre qui sort des livres aux minimums superbes et souvent géniaux. Il a raflé des prix Hugo, Nebula, Sidewise et World Fantasy entre autres.
Le livre est fluide et se dévore en quelques heures.

Ma meilleure lecture de l’année et tout simplement un des meilleurs livres que j’ai lus. C’est donc 11/10.
En plus le livre ne coute que 8,90 €.

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres
avatar
Thomas
Admin

Messages : 1076
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Homme qui mit fin à l’histoire – Ken Liu

Message par Thomas le Ven 2 Déc - 11:36

Je ne peux pas résister à l'envie de vous expliquer le processus d’observation utiliser et ça tombe bien. Wikipédia le résume très bien:
... une technique d'observation d'une nouvelle particule complexe nommée Bohm-Kirino qui possède la particularité de se présenter toujours par paire, l'une s'éloignant de la Terre à la vitesse de la lumière tandis que la seconde reste en arrière à osciller dans le voisinage de sa création. Malgré leur éloignement, elles gardent toujours les mêmes propriétés, et l'observation de la particule locale équivaut à observer celle qui s'est éloignée de trillions de kilomètres, et donc à des décennies dans le passé. Les signaux observés sont envoyés directement dans le cerveau d'une personne, qui peut ainsi assister virtuellement à des évènements du passé. Comme pour toute mesure de paires de particules intriquées, l'observation n'est possible qu'une seule fois.

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres
avatar
Thomas
Admin

Messages : 1076
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Homme qui mit fin à l’histoire – Ken Liu

Message par Collectionneur le Ven 2 Déc - 13:54

Donc, on ne peut voir que toujours plus loin dans le passé ? Pas pratique Smile
avatar
Collectionneur

Messages : 240
Date d'inscription : 03/09/2016
Age : 45
Localisation : Languedoc-Roussillon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Homme qui mit fin à l’histoire – Ken Liu

Message par Thomas le Ven 2 Déc - 14:21

Non c'est juste que tu peu revoir les moments que tu à choisi de voir.
Si tu décide d'aller voir l'assassinat de JFK, tu peux pas y retourner, ni personne d'autre.

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres
avatar
Thomas
Admin

Messages : 1076
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Homme qui mit fin à l’histoire – Ken Liu

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum