Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Longtimer le Dim 31 Jan - 18:55

Jolou a écrit:Hum longtimer, c'est faux ! (du moins en partie)
La rébellion a bien réussis a rallier un maximum de planète, la nouvelle république existe et déplace son siège de planète en planète (chose qui serait inutile s'il n'y avait que quelques planètes). D'ailleurs la rébellion n'existe plus, c'est la résistance qui a prit le relais car elle croit que le Premier Ordre est un danger (Mais personnes ne les écoute ! ). En gros, la situation au début de l'épisode VII est similaire a celle de la France de l'entre deux guerres (L'Empire revient en force via le Premier Ordre, un groupe de personnes dit que c'est un danger, mais personnes ne les écoutes et du coup le Premier Ordre détruit le siège de la République Hosnian Prime, la république est brisé.)

Mea Culpa. Cela montre à quel point j'ai vraiment suivi le film.


Longtimer

Messages : 30
Date d'inscription : 27/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Anaxagore le Lun 1 Fév - 0:14

J'avais l'intention de parler de l'armée de l'ancienne république, de l'empire et de la Rébellion.
Mais répondons rapidement à Longtimer.

Alors oui, tu as en grande partie raisons. Mais pour répondre il faut sortit de la logique extérieure (celle des spectateurs) pour entrer dan la logique intérieure (celle des habitants de cet univers).

Voilà quelle est la situation, au moment de l'épisode 2 :

- Il n'y a pas eu de guerre d'envergure depuis 2500 ans
- De nombreuses planètes sont complètement démilitarisées comme Alderaand ou Naboo.
- La République n'a pas d'armée ( vrai et faux, je m'expliquerais plus loin)
- Les Jedi résolvent tous les problèmes

Donc c'est vrai que la galaxie est complètement non préparée à la guerre, et donc il n'y a pas de flotte ni d'armées à part les droïdes de la fédération.

Sauf que ce n'est pas si vrai.
- La République n'a pas d'armée... c'est vrai, il n'existe pas de GQG sur Coruscant, pas de cabinet militaire et il n'existe rien qui puisse être appelée "Armée de la République". Mais :
- Chaque planète est libre de se créer une force d'auto-défense.
- Chaque secteur stellaire est libre de se créer une force de défense sectorielle, et elles sont régies par des lois édictées par le sénat galactique. Il existe même tout un système de loi gérant leur engagement hors de leur secteur. Les états fédérés sont censés s'épauler en cas de difficultés.
- De même, il existe un système de lois, de règlements, de directives et de prérogatives du Chancelier qui lui permettent notamment de désigner telle ou telle armée de secteur ou de planètes pour agir au nom de la République.
- De plus si la République n'a pas d'armée... elle a une flotte ! Dans la menace fantôme, la corvette qui amène Qi-gon-jin et Obiwan Kenobi sur Naboo appartient à la flotte. Qui est très modestement armée mais qui a le mérite d'exister.

D'autre part, il faut prendre en compte la situation de l'époque.
La paix ? Euh... en fait il n'y a pas eu de guerre galactique depuis deux millénaires et demi, mais il y a tout de même des affrontements de plus en plus violents entre divers planètes... toutes membres de la République.
Lors de la guerre des clones, la République, a commandé une armée sur Kamino ( or, le Chancelier a tout a fait le droit de le faire, c'est légal), elle est équipée en vaisseaux (croiseurs d'assaut et canonnières) par les chantiers astronautiques de Kuat (une planète membre) et par les arsenaux de Rotwhana (une autre planète membre, qui est une filiale de Kuat Yard Drive) qui fournit les fameux octopodes. Cette armée est entraînée par des spécialistes de la guerre comme Jango Fett, un Mandalorien... mais pas par des stratèges. les Jedi se retrouvent donc au poste de généraux.
La guerre des clones oppose des moines guerriers sans expérience de la guerre à des ordinateurs télécommandant des droïdes, les véritables officiers de formation sont rares. Même le général Grievous est un "seigneur de la guerre".
Les affrontements au sol et dans l'espace sont de pures luttes de puissance... en fait les premiers affrontements (Naboo, Géonosis) voient des armées groupées en carrés qui avancent comme à la parade... Comme pendant les guerres du XVIIème/ XVIIIème siècle sur Terre ! Les affrontements évoluent rapidement (vu le nombre de pertes !) vers des stratégies et des tactiques de type "Grande Guerre" (front statiques avec des tranchées, des mitrailleuses blasters, des pièces anti-chars), les puissants "Marcheurs" utilisés par les deux camps soutiennent l'infanterie... mais il n'y a pas de Blitzkrieg.
Le conflit est remporté par l'Empire... qui élimine par trahison les deux camps... et élimine par la même tous les chefs qui avaient dirigés les affrontements.

Qui sont les chefs de guerres de l'Alliance Rebelle et de l'Empire ?
L'Empire dispose de quelques généraux relativement talentueux issus en particulier de planètes ayant une forte tradition guerrière. Elle hérite aussi d'aristocraties guerrières venus de planètes humaines... et qui ne valent pas grand chose. Le problème c'est que l'Empire n'a rien d'une méritocratie et que celui qui lèche les pompes du Moff local ou de l'Empereur a une bonne place... les bons officiers sont souvent à des postes secondaires. A 65 ans, au moment de la bataille d'Endor, Gilad Pellaon est le second du Chimarea. Star destroyer commandé par un parfait incapable... Tandis qu'au moment de la bataille d'Hoth, l'amiral Ozzel dirige la flotte personnelle de Vador, alors qu'il n'est même pas capable de diriger correctement les navires.

L'Alliance a un peu plus de chance sur ce point là. Elle recrute des vétérans de la guerre des clones ( comme le général Jan Dodonna) ou des membres de forces militaires locales (comme l'amiral Ackbar). Ils sont nettement plus compétents que leurs équivalents impériaux. Malheureusement, leur pensée tactique et stratégique s'est arrêtée à la Guerre des Clones.

A bien des égards la bataille de Hoth ressemble à la première bataille de Manassas (ou bataille de Bull Run) pendant la guerre de Sécession... une bataille que l'on surnomme souvent "la bataille des amateurs" https://fr.wikipedia.org/wiki/Premi%C3%A8re_bataille_de_Bull_Run
Les Impériaux sur Hoth sont finalement mal équipés pour attaquer les Rebelles, ils commencent par une erreur stratégique grotesque, continuent par un assaut mal préparé, un blocus aussi étanche qu'une passoire... ils cumulent les erreurs. Un TB-TT est même perdu suite à une fausse manœuvre.
Mais les rebelles ne font pas mieux. La Base est située dans une plaine ouverte ce qui la rend vulnérable, l'artillerie de la base est trop faible pour arrêter les TB-TT, les Snowspeeder sont tout aussi inefficace..; et les ailes-X et ailes-Y de la base (qui sont armées de torpilles à proton) ne sont pas engagés...


_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner

Anaxagore

Messages : 678
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Maraud le Lun 1 Fév - 11:17

En fait le premier conquérant externe qui passait, pouvait rafler la mise^^
Mais bravo quand même pour expliquer les incohérences et les faiblesses du scénario.

Maraud

Messages : 466
Date d'inscription : 01/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Longtimer le Lun 1 Fév - 17:09

Merci pour les précisions ! Quelle richesse !
Pourrais tu indiquer les éléments qui viennent des fondateurs officiels (lucas et consorts) et ceux qui se sont greffés au fil du temps grâce aux fans ?
Longtimer

Longtimer

Messages : 30
Date d'inscription : 27/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Maraud le Lun 1 Fév - 18:36

Par fondateurs officiel tu entends quoi? Parce que si c'est juste les trucs fait directement avec la patte de Lucas, c'est tout les films, séries et jeux vidéos. Les livres sont uniquement approuvés.

Maraud

Messages : 466
Date d'inscription : 01/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Longtimer le Lun 1 Fév - 18:58

Exactement, je parlais de son équipe originelle. Lucas approuve officiellement certains livres et d'autres non ? En fait, je ne pensais pas qu'on avait été si loin dans l'organisation de cette univers. Je savais que la saga était devenu un phénomène culturel mondial mais que les détails aient été pousses aussi loin ne fait que m'étonner depuis que j'ai lu les postes précédents. Je vais chercher un peu ce soir ! Ça me fera de la lecture-détente.
Longtimer

Longtimer

Messages : 30
Date d'inscription : 27/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Thomas le Lun 1 Fév - 20:32

Longtimer a écrit:Exactement, je parlais de son équipe originelle. Lucas approuve officiellement certains livres et d'autres non ? En fait, je ne pensais pas qu'on avait été si loin dans l'organisation de cette univers. Je savais que la saga était devenu un phénomène culturel mondial mais que les détails aient été pousses aussi loin ne fait que m'étonner depuis que j'ai lu les postes précédents. Je vais chercher un peu ce soir !  Ça me fera de la lecture-détente.  
Longtimer

L'univers étendu est incroyablement riche.
Si tu veux un bon site je te conseil Wookieepedia, en anglais.

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres

Thomas
Admin

Messages : 1026
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Maraud le Lun 1 Fév - 21:21

En gros les trucs fait par LucasFilm et LucasArt, il y avait directement Lucas pour chapeauter donc c'est officiellement dans l'univers Star Wars.
Pour les jeux tels que Star Wars Galactic Battleground ou KOTOR, vu qu'ils sont fait par des studios à part, ils doivent d'abord demander si le scénario est en accord avec la vision de Lucas.

Pour les bouquin, il y en a 3 sortes:
- ceux écrit par des "pro" (c'est leur taf d'écrire quoi) qui sont souvent des commandes des éditeurs (particulièrement les B.D.) avec l'aval de la société de Lucas.
- Les bouquins de fans qui ont été approuvé par la société de Lucas (il me semble que c'est le cas pour "Revan")
- Et ceux des fans refusé pour diverses raison. Car même si ton livre est cool, bien écrit et raccord avec l'univers, il fallait aussi passer le comité de censure de Lucas (bon maintenant Disney). Faut par exemple pas que le bouquin encense du vilain nazi et la moindre référence au communisme ne doit pas apparaitre.

C'est aussi pour ces raison qu'on se retrouve avec des livres à la qualité des fois plus que douteuse mais qui reste en raccord avec l'univers. ET pour encore plus de fric disney en a jeté une bonne partie à la poubelle.

Maraud

Messages : 466
Date d'inscription : 01/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Thomas le Lun 1 Fév - 21:52

Maraud a écrit:ET pour encore plus de fric disney en a jeté une bonne partie à la poubelle.

Une partie?
Tout même. L'univers étendu à été désigné "nul et non-avenu".

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres

Thomas
Admin

Messages : 1026
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Maraud le Lun 1 Fév - 21:59

Il avait pas conservé la période post Menace fantôme?

Maraud

Messages : 466
Date d'inscription : 01/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Thomas le Lun 1 Fév - 22:41

Juste certains éléments.

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres

Thomas
Admin

Messages : 1026
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Anaxagore le Mar 2 Fév - 14:24

Longtimer a écrit:Merci pour les précisions ! Quelle richesse !
Pourrais tu indiquer les éléments qui viennent des fondateurs officiels (lucas et consorts) et ceux qui se sont greffés au fil du temps grâce aux fans ?
Longtimer

Houlà... je serais incapables de faire une séparation aussi franche. Enfin on peut dire qu'il s'agit de ma version, dans le sens qu'elle est basée sur l'Univers Étendu pré-Disney et que j'ai coupé tout ce qui contredisais de manière évidente Disney mais comme je ne sais pas vraiment ce que prépare Disney (personne le sais d'ailleurs) sur leur " Univers Étendu Disney" (cela se développera avec les jeux, les livres , les BD, les dessins-animés qui vont forcément apparaître... j'ai entendu dire que Disney préparait même un crossover avec... les super-héros de Marvel !)

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner

Anaxagore

Messages : 678
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Jolou le Mar 2 Fév - 14:27

(C'est complétement faux pour le crossover, c'est seulement Stan Lee qui a lancer ça x) )

Jolou

Messages : 591
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 19
Localisation : Proche de Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Anaxagore le Mar 2 Fév - 14:42

Ah... tant mieux... l'idée me paniquais un peu.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner

Anaxagore

Messages : 678
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Anaxagore le Mar 2 Fév - 14:46

A propos de Crossover, un fan en a fait un entre Star-Wars et Perry Rhodan "Colliding of empires". http://boards.theforce.net/threads/the-colliding-of-empires-a-star-wars-perry-rhodan-crossover-au.1972709/

Il est malheureusement inachevé... l'auteur avait plein de bonnes idées, mais il a multiplié les intervenants des deux univers très complexes l'un et l'autre... et donc ne peut que perdre un individu qui n'est pas un fan absolu des deux séries.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner

Anaxagore

Messages : 678
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Anaxagore le Mer 3 Fév - 16:42

Organisation (succincte) de la Flotte Impériale

La Marine Impériale a connue une expansion constante depuis le début de la Guerre des Clones. Son rôle n'a pourtant jamais changé : garantir l'espace des systèmes planétaires membres contre la piraterie, les agressions extérieures et soutenir les gouvernements locaux en cas de troubles intérieurs. Depuis l’avènement de l'Empire, cette dernière mission a englouti de plus en plus d'effectifs et de moyens.
Autrefois, au temps de la République, la Marine ne pouvait intervenir dans un système qu'avec l'accord du gouvernement local... depuis la dissolution du Sénat Impérial ( en 0 BY) les interventions dans un système sont décidées par le Moff en charge du secteur. Si le gouvernement local désire l'intervention de la Flotte Impériale, il doit en faire la demande auprès du gouverneur Impériale en poste sur la planète (qui a déjà la haute main sur toutes les unités impériales en poste dans le système). ce dernier transmettra la demande au Moff, et enfin ce dernier décidera de l'accepter ou de la refuser.

Groupe sectoriel
Un secteur est un rassemblement de (théoriquement) cinquante mondes dirigé par un administrateur militaire appelé "Moff". Il tient son autorité du fait qu'il détermine les priorités de la flotte sectorielle. Contrairement à ce qui a parfois été dit ou écris, le Moff ne commande pas la flotte. Il est d'ailleurs en poste à terre et non sur la passerelle d'un vaisseau. Bien que "militaire" et en uniforme, un administrateur est un administrateur. Cette erreur vient du fait que le Grand Moff Tarkin commandait effectivement une unité militaire... et rien de moins que l'Etoile Noire. Mais Tarkin avait été commandant de vaisseau au temps de la Guerre des Clones et était - relativement (1)- compétent en terme de stratégie et de tactique militaire. De plus, l'Etoile Noire était son projet personnel.

Théoriquement, un groupe sectoriel comprends 24 Destroyers Stellaires et 1600 vaisseaux de guerre. Rappelons que l'empire est constitué d'un peu plus d'un millier de secteurs...  mais une bonne part de ces secteurs ne reçoivent que moins de 5% de la dotation théorique en vaisseaux. Par exemple, le secteur de l'Amas de Minos n'est défendu que par un seul Star-destroyer ( et seulement trois vaisseaux plus gros qu'une frégate).

Flotte :
- Une flotte de supériorité est un ensemble de six star destroyers et de 390 vaisseaux plus petit. Une telle flotte est sensée patrouiller une zone "calme" ( c'est à dire ne comprenant pas plus de quatre mondes ouvertement hostiles et seize mondes connus pour abriter des opposants).
- Une flotte d'assaut est composé de deux forces de transport et deux forces d'escortes, ce qui représente en moyenne 376 vaisseaux. Elles doivent être capable d'exécuter : une opération d'occupation terrestre de longue durée ou quatre campagnes de conquête simultanéesouseize opérations à l'échelle du régiment ou 64 missions à l'échelle du bataillon.
- Une flotte de bombardement est formée de deux forces de bombardement et deux forces d'escorte regroupant 416 vaisseaux en moyenne, on ne les trouve que dans les secteurs en état de révolte ouverte. Elle est alors utilisé pour un bombardement orbital "delta Zero" visant à transformer la croûte planétaire des planètes rebelles en océan de lave.
- Les flottes de cale sèche sont formées d'environ 280 vaisseaux de soutient/maintenance. Ils ont pour charge de réparer les vaisseaux endommagés. Ils sont centrés sur des cales sèches mobiles (des chantiers de type "Black", mobiles et protégés par un puissant générateur de bouclier), tirés par un destroyer stellaire on peut les changer rapidement de localisation. Chaque chantier Black peut réparer ou construire (2) un croiseur. Modulaires, ils peuvent s'assembler pour prendre en charge de plus gros navires. Seize d'entre eux peuvent prendre en charge un destroyer stellaire de classe Impérial.
- Une flotte de soutient comprend au moins 500 vaisseaux dont un quart de corvettes d’escortes, un autre quart de vaisseaux containers, et une moitié de vaisseaux de transports intermédiaires, également chargé du déchargement des vaisseaux containers.

Force de Système :
Il existe un organigramme d'une force de système type ( 90 vaisseaux, dont trois destroyers stellaires). Dans les faits, seules les planètes les plus riches ont une défense aussi puissantes. Une système comme celui deTatooine ne possède que quelques chasseurs TIE basés à Mos Eisleys. Bakura est protégée par un unique croiseur léger de classe Carrak, quelques vedettes, une station orbitale abritant des chasseurs, d'autres chasseurs dans une base au sol.  A contrario un monde comme Coruscant est défendu par une flotte pouvant atteindre une dizaine de star destroyers et jusqu'à trois super-star destroyers, une dizaine de stations orbitales de type Golan (I,II ou III)... sans compter des milliers de vaisseaux et des centaines de milliers de chasseurs, intercepteurs et bombardiers TIE.

Escadre :
Au temps de la Vieille République on les appelait "Flotte", elels étaient à l'époque les plus grandes formations de navires de guerre de la galaxie. Une escadre comprend de 14 à 60 navires. Les effectifs, la composition  en terme de navires varie en fonction de la mission. certaines défendent une installation, d'autres ont pour tâche d'attaquer une base rebelle. Les escadres lourdes sont généralement réunie autour d'un destroyer stellaire.

Ligne :
Voilà la subdivision la plus difficile à comprendre de la flotte impériale... une ligne peu aussi bien désigner une petite force de plusieurs navires qu'un seul Star destroyer ( alors appelé navire de ligne). Une ligne n'opère pas indépendamment, il s'agit d'un regroupements de navires en fonction de leur rôle. dans une bataille classique on a une ligne d'escarmouche, une ligne d'assaut, une ligne de réserve/exploitation. Dans un assaut planétaire on a une ligne de débarquement (avec ses chasseurs de couverture et les bombardiers chargés de neutraliser les défenses rebelles, navettes lambda, navettes sentinelles et brick d’atterrissage/ transport de marcheurs), une ligne de blocus (chasseurs et intercepteurs tie), une ligne d'abordage (abordeur Tie et navette classe gamma), et une ligne d'assaut lourd formé par un destroyer.

détachement de mission :
Subdivision de la ligne, un détachement de mission est formé par un escadron de chasse, un brick atterrissage..; enfin toute unités qui se retrouvent sous un même commandement, à partager un ordre de mission.

Un film amateur sur une flotte impériale et ses missions

(Il faut le voir comme un film de propagande impérial)

(1) Maître Yoda qui l'a eu sous son commandement pendant la Guerre des Clones ne l’appréciait ni en tant qu'homme, ni en tant qu'officier, le jugeant cruel et méprisant, n'accordant aucune importance à la vie de ses hommes.
(2) Rien n'interdit en effet que les cales sèches de la Fotte construisent des vaisseaux, elles fonctionnent exactement comme les cales sèches fixes des chantiers orbitaux de mondes comme Fondor, Kuat ou Sluis Van. Toutefois, la construction sur ces petits chantiers, loin des routes stellaires serait prohibitif.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner

Anaxagore

Messages : 678
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Anaxagore le Ven 5 Fév - 13:45

L'Ubiqtorat

Le nom officiel de cet organisme est "Renseignemenst Impériaux", il s'agit du service d’espionnage militaire de l'Empire (à ne pas confondre avec le BSI). le terme Ubiqtorat désigne uniquement son bureau des directeurs... mais la presse de la galaxie de Star Wars s'en est emparé et l'utilise pour désigner les Renseignements Militaires parce qu'il semble évoquer une menace omniprésente et universelle...

Un peu d'histoire :

Au temps de la Vieille République, il existait plusieurs services de renseignement militaire (quatre pour être précis). Ces derniers se jalousaient et se tiraient dans les pattes. En plus, dans les échelons inférieurs, la corruption faisait des ravages. les sénateurs n'hésitaient pas à employer les services militaires pour leurs besoins personnels, discréditer un rival, ou même en politique intérieure. Finalement, les directeurs se rencontrèrent en secret et nouèrent une alliance, acceptant d'échanger des renseignements et d'être parfaitement transparents les uns envers les autres, dans l'intérêt de la République... ce fut la naissance de l'Ubiqtorat. cet organisme fut très longtemps secret, et si le BSI n'avait pas involontairement révélé au grand public que les services secrets militaires étaient en fait unifiés depuis des années, la galaxie entière croirait encore au mythe (soigneusement entretenu) de services rivaux.

Organisation :

L'Ubiqtorat proprement dit
Il s'agit du bureaux des directeurs. On sait très peu de chose. Le nom des directeurs et même simplement leur rôle et leur nombre sont cachés (on suppose qu'ils sont quatre... mais c'est une supposition). Ces directeurs ont un certains nombre de subordonnés directs qui font partie de l'Ubiqtorat, mais on raconte que chacun d'entre eux connait moins d'un tiers de leurs collègues. Tous travaillent sous des identités secrètes, des noms de codes. Ils communiquent avec le reste des Renseignements nom en temps qu'individus mais collectivement comme l'Ubiqtorat.

Bureau de l'Organisation Interne
Formé de deux services ( SecInt et ConInt) il s'occupe de la sécurité Intérieure et du Contre-Espionnage Interne. En gros, ils recherchent tout agent rebelle ayant réussi à s'infiltrer dans les Renseignements...

Bureau des Analyses
Divisé en plusieurs services, les Analyses épluchent les médias, les signaux émis par tous les émetteurs de la galaxie, déchiffrent les messages codés. Le service Tech est l'équivalent du département Q de James Bond. Interrogation... j'ai besoin d'expliquer ce que fait interrogation ?

Le Bureau des Opérations
Qu'il s'agisse de surveiller des opposants, infiltrer des organisations rebelles, faire du contre-espionnage, déstabiliser des gouvernements hostiles... ou assassiner des ennemis de l'Empire, toutes ces activités sont de son ressort. A remarquer que le service "SerDiplo" (ou Service Diplomatique" est le seul service des renseignements impériaux présents dans toutes les bases et dans toutes les représentations diplomatiques impériales. Il s'agit de délégués auprès des Moffs, des gouverneurs planétaires et des gouvernements locaux. leur mission première n'est pas vraiment du ressort des renseignements, il peut sembler de prime abord étrange qu'ils émargent au Bureau des Opérations. Ils ont pour charge d'aplanir les difficultés entre les organisations impériales et les habitants des planètes. Toutefois, ils envoient également des rapports réguliers aux renseignements.

Le bureau des Renseignements
de manière assez singulière, ses membres ne sont pas des "espions"et ils n’opèrent pas sur le terrain. Certains sont des artistes connus, d'autres des universitaires... Ils disposent aussi de nombreux ordinateurs. leur tâche est de proposer des solutions aux problèmes rencontrés. Le nombre de service compris dans ce bureaux est variable, tout comme le nombre de ces membres, des services sont créées en fonction des crises et sont supprimés une fois celle-ci résolues. certains services demeurent en place pendant des années tandis que certains autres ne durent que quelque jours.

le secteur Plexus
Le secteur Plexus est le nom qui désigne le vaste réseau d'ordinateurs qui centralise les informations des renseignements. ses unités de base sont les vaisseaux droïds-plexus. Qui ne sont  rien de plus que des moteurs hyperluminiques, des détecteurs sous le commandement de cerveaux droïds. ces droïds récupèrent les messages envoyés par les agents et les rediffusent de proche en proche.

L'Ordirseau Impérial
Il s'agit de l'équivalent d'internet dans la galaxie de Stra Wars... ou plutôt de l'intranet militaire. Il est administré par le renseignement... tout simplement parce que l'ordi Réseau est branché sur les réseaux civils planétaires et sert également à espionner les conversations civiles.

Cellules de système
Il s'agit d'une sorte de renseignement Impérial en miniature implanté dans chaque système habité (et même certains mondes déserts bien situés). Un même système peut avoir plusieurs cellules... mais celles-ci agissent toujours en s'ignorant (ce qui a des avantages en cas de découvertes...)

Rectification
le service d'élite des Renseignements. l'Ubiqtorat lui donne un objectif, ils ont carte blanche pour le remplir.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner

Anaxagore

Messages : 678
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Anaxagore le Mer 10 Fév - 15:07

Après avoir longuement parlé de l'Empire, il est temps de mentionner l'Alliance Rebelle. Et oui, quelle est son organisation, ses moyens etc...

L'Alliance Rebelle

Cette organisation a de nombreux noms. Les Impériaux l'appellent simple la Rébellion. La galaxie la connait sous le nom d'Alliance Rebelle (qui est son nom le plus courant). Mais son appelation officielle est " Alliance pour la Restauration de la République". Elle est née clandestinement, lors de la réunion des trois plus grands réseaux de résistance existant au début de l'Empire. Comme cette réunion a eu lieu sur Corellia, le texte fondateur de l'Alliance Rebelle s'appelle "Le traité corellien".

Gouvernement civil
Le premier chef de L'Alliance rebelle fut Bail Organna. Il est mort en même temps que la quasi-totalité de la population d'Alderaan lors de sa destruction par l'Etoile Noire. Par la suite, il sera remplacé par Mon Mothma.  L'organisation est très floue. Elle est dirigée par un premier conseiller. Autour de lui se trouvent des conseillers, qui sont essentiellement des chefs de guerre désignés par les planètes ralliées à l'Alliance.

organisation militaire
La flotte est placée sous le commandement d'un chef qui a d'abord été le général Jan Dodonna, puis l'amiral Ackbar.  Comparativement à l'Empire, sa force militaire classique est minime. Ainsi la flotte envoyée attaquer Endor ne comprend que 14 cuirassés, 7 croiseurs Mon Calamari et 7 croiseurs Dauntless fabriqués par les sullustains de la  corporation SorroSuub. Il est à noter que l'alliance possède également des croiseurs Bullwark... mais ne les a pas engagé à Endor, car ces gigantesques porte-chasseurs, sont trop précieux (et aussi très lents). La mission contre Endor étant un raid, les Bullwark auraient d'ailleurs été plus gênants qu'autre chose.

a) Bases spatiales
La flotte de l'Alliance est basée essentiellement sur Mon Calamari et Sullust.... Ironiquement, la base de Sullust a été fabriquée par les Impériaux, ainsi que le gigantesque complexe d'armement qu'elle protège, le "Centroplex". Le Centroplex produit toutes les armes de Soor-sub, y compris la célèbre carabine blaster E-11 "stroortromper One" dont l'exemplaire fabriqué sur place a été renommé "Liberty One".
La plupart des bases sont cependant de beaucoup plus petite taille.

Il s'agit pour dans la plupart des cas d'une position dissimulée sur un monde mal connu, mais peu distant de mondes majeurs. Cette cache sert à l'entretient et au ravitaillement d'une escadrille de chasseurs X-Wing ou de bombardier Y-Wing. Ces derniers assaillent les bases impériales à des années lumière de distance et peuvent se replier sans craindre de poursuite, car la plupart des bases impériales sont démunies de senseurs longues portées ou même tout simplement d'appareils ayant une hyperdrive.
Au total, ces petites bases ne sont guère plus qu'une nuisance. Mais les Impériaux sont bien souvent incapable de faire face aux attaques incessantes de quelques poignées de chasseurs bien armés, bien cachés et très mobiles.

b) bases terrestres



L'Alliance Rebelle ne possède qu'une petite armée régulière, assez mal équipée. En tout cas incapable d'affronter l'armée impériale très longtemps. Sa doctrine en cas de combat d'infanterie classique est de se livrer à des combats de retardement pendant que l'on évacue les personnes et informations précieuses et qu'on purge les ordinateurs.
Matériel :
L'alliance rebelle est démunie de Tanks lourds, à l’exception de l'AAC Alliance (mix de tank sur répulseur et de lance-missile multiple). Elle utilise cependant des blindés légers comme le KAAC Freerunner, qui est un speeder d'assaut à la fois rapide, et bien armé ( du moins contre des blindés légers et de l'infanterie) ou l'archaïque Sienar Ultra-light Assault Véhicle... déjà obsolète au début de la guerre des clones.
Toutefois, même si ces blindés de seconde main peuvent être utiles, l'Alliance en possède peu et de toute manière sa doctrine de combat repose... sur les Airspeeder. Les Airspeeder sont dans le monde de Star-war, l'équivalent des chasseurs atmosphérique. Ils sont incapables de voler très haut, sont peu armés mais... face aux Marcheurs impériaux, l'Alliance a eu une idée des plus ingénieuse... les armer de grappins et s'en servir pour faire trébucher les Marcheurs. Voilà une idée dingue mais elle marche... parfois. Sinon, ils peuvent mitrailler l'infanterie... qui passe un sale quart d'heure.
les bases de l'Alliance dispose également de défenses prévues pour faire face à des assauts terrestre. l'équipement le plus souvent rencontré est la tourelle Golan Arms DF.9. Cette tourelle (que l'on voit sur Hoth) est une arme anti-infanterie assez efficace. Il est souvent doublé par l'atgar 1.4 FD P-Tower, une arme en forme de parabole (que l'on voit aussi sur Hoth) malheureusement lente, assez peu puissante... et facile à repérer.
Les bases les plus importantes disposent de boucliers très puissants capables de résister à un bombardement orbital et celle de Hoth dispose même d'un canon KDY v-150 Planet Defender capable de mettre temporairement hors d'usage un destroyer sur orbite en ionisant son électronique.

C) Les cellules
L'Alliance Rebelle est en grande partie constituée de simples militants opérant sur des mondes favorables à l'empire ou occupé par lui. Il est impossible de faire un portrait robot d'une cellule rebelle. Certaines ne comprennent que quelques dizaines d'adolescents n'ayant que quelques blasters de sport et des grandes idées... et qui finiront par se faire tuer après avoir monté un plan incroyablement stupide. Mais il y a aussi des réseaux bien structurés. A côté des clichés répandus à loisir par les média que ce soit les "terroristes" condamnés par la propagande impériale ou les "jeunes héros" (beaux et lumineux) de la propagande pro-rebelle, il y a une vérité. La Rébellion est née dans des cercles d'intellectuels, philosophiquement opposée à la dictature et à la destruction d'un mode de vie vieux de dix millénaires. Ces gens - souvent bien intégrée dans la société impériale- mènent une résistance discrète mais très efficace. Certains administrateurs de haut niveaux en place depuis l'époque de la République se contentent de mettre au bas de la pile des dossiers prioritaires ou de les égarer... vu la lourdeur de la bureaucratie impériale... cela peu retarder de plusieurs mois des chantiers prioritaires. Et c'est beaucoup moins meurtriers et plus discret que de faire sauter une base impériale. D'autres copient des dossiers et les livrent à l'Alliance. D'autres encore effacent des données sensibles. Le travail de sape effectué par ces héros du quotidien a causé énormément de tort à l'Empire.
Sur d'autres planètes, des guérilla locales - qui ne sont d'ailleurs rarement de véritables membres de l'Alliance- peuvent être des problèmes insolubles; Dans le noyau (secteur Darpa) le monde de Raaltir se trouve à la limite de la zone des colonies. Il se trouve sur la route directe entre Coruscant et Corellia ( à 4 ou 5 jours de voyage de Corulag). Autrefois un puissant monde régis par des banques a encouru les foudres du Moff Jancer qui l'a accusé de financer la Rébellion. L'accusation était fausse et probablement motivé par l'appât du gain. le résultat est que le système bancaire est à présent ruiné... et la population s'est soulevée. Une armée impériale complète a été envoyée pour juguler la révolte et cette dernière l'immobilise, lui cause de forte perte dans un climat qui n'est pas sans rappeler l’Afghanistan ou l'Irak actuelle (Raaltir ressemble à une version plus civilisée de Tatooine et est donc un immense désert, ce qui facilite encoure cette identification).

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner

Anaxagore

Messages : 678
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Anaxagore le Lun 15 Fév - 14:31

Les autres mouvements de résistance

L'Alliance Rebelle n'est pas le seul mouvement de résistance dans la galaxie. D'autres opèrent avec une discrétion et une efficacité plus ou moins grande.

Le nid du Faucon Pèlerin

Le sénateur de Corellia, Garm Bel Iblis, fut un des fondateurs de l'Alliance Rebelle. C'est lui qui réunit les principaux anti-impériaux et leur fit signer le traité Corellien. Cependant, après la mort de Bail Organna, sa mésentente avec Mon Mothma le conduisit à se retirer de l'Alliance. Il continue la lutte dans le secteur de Tangrène où il a réussit une lutte de guérilla importante, détruisant une base de l'Ubiqtorat pourtant protégée par trois destroyers Impériaux. Le général Garm Bel Iblis dispose d'une flottille de 5 à 6 Cuirassés Rendilli (le vaisseau amiral s'appelle "Faucon Pèlerin"), d'une base au sol bien défendue (artilleries au sol et anti-orbitale, blindés légers) qui s'appelle bien sûr "Le nid du Faucon Pèlerin).

Les fusiliers de Churhee
Ce groupe de mercenaires, fondé par le défunt Vlaydim Churhee opère dans le secteur Parmel. Ayant été trahis par les Impériaux au cours d'une mission qu'ils faisaient pour leur compte, leur fondateur trouva la mort. Depuis, ils se font une spécialité d'accepter uniquement des contrats anti-impériaux. Et comme leur nom l'indique, les fusiliers sont des tireurs d'élites. Lors de la bataille de Turcan III, les fusiliers échappèrent à l'anéantissement grâce à une flotte de l'Alliance Rebelle qui permit leur extraction.

Les Irréguliers de la base de Laramus
A l'origine, ces mercenaires opéraient sur Laramus... mais ils ont tellement gênés les Impériaux, qu'ils ont envoyé de gros moyens pour les écraser. Les Irréguliers ont déguerpis. depuis, ils se terrent depuis sur Aris V, un monde du secteur Parmel. Les irréguliers sont des combattants classés comme élite mais pas des soldats ! Souvent habillés de hardes, avec un équipement et un armement variant d'un homme à l'autre, ils ressemblent à des vagabonds.Ll'Alliance Rebelle les paie pour attaquer des bases impériales lorsque les missions sont trop dangereuses pour leurs propres troupes. A noter que l'Alliance méprise les Irréguliers qui le leur rendent bien. La relation entre les deux est donc tendu, même si les Rebelles engagent souvent les Irréguliers.

Les Survivants de Khuiumin
Eyttyrmin Batiiv était un infâme pirate, un des plus dangereux de la galaxie. Sa bande de 8000 hommes tenait le système de Khuiumin grâce à ses 70 chasseurs stellaires, ses 28 corvettes et ses 50 vaisseaux civils... puis les Impériaux envoyèrent deux destroyers stellaires reprendre le système et seuls 275 pirates survécurent, prenant la fuite à bord de la corvette "Poignard d'Ombre" et quelques chasseurs. Depuis, ils sont devenus une véritable armée privée sous le commandement de Jacob Nive. Nive est un pirate hors du commun. Certes c'est un voleur... mais il déteste les effusions de sang innocent. C'est aussi un tacticien de génie et un personnage charismatique qui a gagné une folle dévotion de la part de ses hommes. De plus ces pirates s'attaquent en priorité aux Impériaux.

Les esclavagistes thalassiens
L'esclavage est légal dans l'Empire... cela n'empêche qu'il existe des esclavagistes que même l'Empire ne supporte pas. Il faut dire que les Thalassiens attaquent les vaisseaux de commerce, les pillent, réduisent les équipages à la servitude et les vendent. Et l'Empire n'aime pas le désordre et les traquent sans merci... Cela dit les Thalassiens n'hésitent pas non plus à tirer sur les Impériaux quand ils ont l'avantage ! Les Thalassiens disposent d'au moins un croiseur archaïque de classe Kaloth, l'Ordanjer et de vieux chasseurs Z-95 (le prédécesseur du X-Wing).

Dharus
Dharus est un pirate extraterrestre à la peau rouge et à la dentition phénoménale. Il opère aux confins du secteur Parmel et du secteur Sarin. En fait, ce "pirate" est un corsaire ayant reçu des lettres de marque de la part de l'Alliance Rebelle. Il attaque uniquement les vaisseaux de l'Empire où les transports et yacht qui transportent des chargements ou des personnalités qui sont en rapport avec l'empire. La tête de Dharus a été mise à prix 40 000 crédits.

Les Crânes
Il s'agit d'un gang de fonceur (les fonceurs sont des motos sur répulseurs, analogue aux moto-jets que l'on voit dans "Le retour du jedi" mais plus rapide encore). En fait, c'est le plus terrible gang de fonceurs de la galaxie ! Ils attaquent les civils, ravagent, volent, pillent dans un déchaînement de violence indescriptible. Les Impériaux les traquent avec acharnement et subissent régulièrement d’humiliantes défaites. Il faut dire que les Crânes sont bien organisés et disposent de complicités étendues, leur permettant de fuir toute planète sur lesquels la riposte commence à s'organiser. ironiquement, les Crânes ont réussi à mobiliser aussi bien les Impériaux que les Rebelles contre eux !

Les Chevaliers
Autre gang de fonceur, les Chevaliers sont des idéalistes désireux de restaurer l'Ordre Jedi... autant dire qu'ils sont devenus une cible prioritaire pour les Impériaux. La bande a également entamée une véritable guerre des gans avec les Crânes... le résultat est que les Chevaliers ont de moins en moins de membres. cependant, depuis quelques temps, l'Alliance Rebelle s'intéressent à ces pilotes de fonceur et pourrait leur proposer de les rejoindre.

Les renifleurs de sang
Encore un gang de fonceur... mais ce dernier se démarque des deux précédents Encore plus brutal que les Crânes, les renifleurs de sang sont remarquablement organisé avec un véritable organisme de renseignement. Contrairement aux Crânes qui attaquent à droite et à gauche pour s'amuser... les renifleurs de sang pillent des communautés entières après s'être assurés de deux choses : 1°) qu'ils aient des biens monnayables; 2°) qu'ils soient peu défendus.

Les exilés d'Eliad
Eliad est un monde peu peuplé de l'Amas de Minos, ses habitants sont tous de grands noms de l'Ancienne République; Lorsque Palpatine a pris le pouvoir, il a éliminé les opposants les plus sérieux à son nouveau régime. Il restait cependant beaucoup de gens dangereux pour lui. Cependant, à l'époque où l'Empire était encore fragile, risquer que les habitants du Noyau soient outragés par l'élimination de familles entières pour le seul crime de porter un nom célèbre aurait mal passé. Aussi Palpatine passa un marché. Il exilait toutes ces familles d'opposants potentiels, loin du Noyau, avec interdiction de quitter la planète qui leur serait assignée comme résidence. C'est ainsi que 300 000 nobles appartenant aux plus vielles familles du Noyau ont été déporté sur Eliad, dans la Bordure Extérieure. Ils y sont restés depuis, pourrissant littéralement, minés par leur sentiment d'inutilité... exactement le plan de Palpatine. Si ces nobles rejoignaient l'Alliance Rebelle, ils donneraient une formidable caution intellectuelle à cette dernière... dans le Noyau, on se souvient encore de ces grandes dynasties qui des siècles durant furent les piliers de l'Ancienne République.

L'industrie holographie d'Adarlon
Bien que située dans la Bordure Extérieure (exactement dans l'Amas de Minois comme Eliad), Adarlon a été un soutient sans faille de l'Ancienne république au cours de la Guerre des Clones. L'industrie planétaire est... le divertissement ( c'est la planète de la galaxie comprenant le plus grand nombre de parc à thème). Malheureusement, l'époque de conflit qui a commencé avec les Guerres Cloniques a miné cette rentable activité. cependant, l'autre grande industrie planétaire est.. la création d'holo. Les holos sont l'équivalent des DVD dans l'univers Star War, si ce n'est que les images sont projetés en 3D. Adarlon produit aussi bien des films que des documentaires qui sont vendus dans toute la galaxie. La planète a produit des documentaires et des reportages ventant les jedi et la Grande Armée de la République..; mais aussi d'autres plus iconoclastes s'inquiétant de la dérive autoritaire du chancelier puis empereur Palpatine.
A l'époque de la bataille de Yavin, l'Empire a complètement remanié l'industrie holo pour en faire un instrument de propagande à la gloire de Palpatine mais... la vente d'Holo clandestins a explosée. Et ceux-ci sont très favorables à l'Alliance Rebelle. En dépit de la censure et des efforts des Douanes Impériaux, ces holos se répandent dans toute la galaxie.

Les survivants de la CSI
La Confédération des Systèmes Indépendants n'a pas disparue après que Dark Vador ait éliminé leurs chefs. Des survivants terrés dans des bases secrètes et des systèmes lointains ont survécu jusqu'à l'époque de la bataille de Yavin. Au moins deux batailles à cette époque ont éclaté entre les Impériaux et la CSI. Pour ce que l'on en sait, les survivants ne formeraient pas une faction unique, mais plusieurs petits groupes sans liens. Ils ne partageraient peu de choses du point de vue idéologique. Une de ces factions fut éliminée par Vador lui-même sur Mustafar...

Les survivants de l’armée des clones
Quelques années avant Yavin, une flotte de l'Empire découvrit une planète dans la zone d’Expansion transformée en place forte par... une faction dissidente de clones. C'est en tout cas une rumeur qui semble basée sur un incident réel.... de là à supposer que d'autres groupes de clones dissidents puissent se cacher ailleurs.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner

Anaxagore

Messages : 678
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Anaxagore le Dim 21 Fév - 15:10

Les précédents posts avaient juste pour but de décrire la situation de l'Empire et les factions les plus marquantes (même si certaines ne sont pas très importantes, elles décrivent bien la situation).

Uchronie 1 : Le soulèvement de l'amas de Minos

1°) situation
L'amas de Minos est un bon point de départ pour le renversement de l'Empire. D'abord, ce secteur est excentré (à la limite de la Bordure Moyenne et de la Bordure Extérieure), il n'est donc occupé que par des forces peu importante (quelques frégates des douanes, une frégate lancier, un croiseur de série 1000, un vieux Destroyer de classe Victoire, le Charriot). Cependant, ce secteur perdu est tout sauf sans intérêt.
- Sur Adarlon, la reprise en main de l'industrie holo par l'Empire a généré un fort mécontentement. Les sentiments anti-impériaux sont vifs. La population planétaire est de 20 millions de personnes et la seule garnison impériale (100 stomrtroopers) ne peut quitter l'enceinte de l'astroport. Or, l'industrie holo d'Adarlon pourrait jouer un rôle dans la guerre de propagande contre l'Empire... un rôle crucial.
- Sur Eliad, les exilés ( des familles nobles de l'Ancienne République) ont tout pour jouer un rôle de dans le ralliement des Mondes du Noyau, le fief même de l'Empire. Il s'agit des descendants des héros illustres de l'Ancienne République. Une frégate de classe lancier est en orbite, et 800 stormtroopers (présent à l'astroport) défendent la planète. leur rôle est surtout d'empêcher les nobles de quitter la planète. La population planétaires est de 6 millions, les nobles et les membres de leurs maisons représentent 300 000 personnes.
- Mestra est un champ d'astéroïdes détenue par une corporation corrmpue. L'intérêt de ce lieu est double... d'abord ces astréroïdes sont très riches. de plus, selon certaines rumeurs, les planètes de l'ancien système de Mestra n'ont pas été fracassés par un accident naturel... mais par une super-arme d'une civilisation oubliée. De temps à autres, les mineurs trouvent d'étranges artefacts. Ils cherchent d'ailleurs activement des armes pour se débarrasser de la corporation qui les oppresse. 18 millions de personnes vivent dans ce système, et il n'y a aucune garnison impériale. Il existe une organisation de résistance contre l'oppression locale. On l'appelle "La garde".
- Yelsain est une planète peuplée par des écologistes très individualistes (aucun gouvernement planétaire) très opposé à l'empire... qui ont obtenu de ne payer aucun impôt et de ne pas fournir de contingent à l'armée impériale. Si l'Empire a accepté ce marché, c'est que l'alternative serait de... conquérir une planète couverte de forêts épaisses remplies de prédateurs dangereux défendue par des habitants réputés pour leur pugnacité et leurs tactiques de guérilla... bref un cauchemar. La planète est très peuplée 4,5 millards d'habitants et ceu-ci sont tous considérés comme de dangereux combattants. L'industrie des holos d'Adarlon a exporté dans tout l'amas (et au-delà) leur réputation, mais aussi leur mode de vie écolo.
- Pergitor est l'inverse exacte de Yelsain. ce monde est un cauchemar écologique né de l'avidité d'une corporation planétaire. En exploitant les minéraux, les habitants ont détruits l'écosystème. Cela a provoqué une révolution qui a mis au pouvoir une théocratie brutale... et à présent complètement corrompue. La révolte gronde. la population est de 2 milliards d'habitants. La garnison de Stormtroopers est de seulement 600 hommes. cela dit, la théocratie a sa propre armée de fanatique... qui se retournerait contre ses chefs s'ils savaient à quel point ils sont corrompus.
- Gésaril est la prison du secteur Minos; C'est un gros astéroïde orbitant non loin de la planète Gésaril. Il y a 1000 détenus dont à peu près 500 politiques. 300 gardiens les surveillent. l'intrépide un croiseur de classe 1000 surveille la prison mais aussi la planète... car cette dernière inquiète les impériaux. Tous les vaisseaux d'explorations qu'ils ont envoyés se son écrasé sans explication. depuis, elle est classée comme "interdite". ce qu'ignorent les Impériaux, c'est qu'elle héberge des autochtones intelligents, les Gesarrii. ces derniers sont des utilisateurs de la Force (Côté Lumineux). Ayant perçu le Côté Obscur, ils ont poussé les navires à se fracasser sur la planète. Les Gesarii sont à l'âge de pierre, mais ils sont 16 millions.
- Travin : c'est la capitale de l'amas de Minos. Le moff du secteur vit ici de manière très retirée. L'Empire s'intéresse de moins en moins à l'amas de Minos et se retire progressivement du secteur... l'effet sur cette planète où tout le monde travaille pour l'Empire est douloureux. beaucoup perdent leur emploi. la misère et le désœuvrement mine la société planétaire. Autrefois fervent soutient de l'Empire, la population a à présent l'impression d'être abandonnée. La nouvelle activité reine de la planète (avec le déclin des activités pro-impériales) est la débrouille (comprendre : la contrebande, on est dans Stars Wars). Le destroyer stellaire Charriot est en orbite de Travin avec plusieurs milliers d'hommes d'équipages et une force de débarquement (avec des Marcheurs) capable de conquérir des planètes entières. La population de Travin atteint 140 millions d'habitants.
-Shesharile 5 et 6 : Shesharile est une planète gazeuse avec deux lunes transformées en usines géantes. A l'époque de la Guerre des Clones, puis du début de l'Empire, la fabrication d'armes faisaient tourner les industries à plein régime. mais lorsque l'Empire s'est lancé dans la construction accélérée de la Deuxième Etoile Noire, les crédits militaires classiques ont été sévèrement réduits. ce qui veut dire que les mondes les plus éloignés du Noyau ont été sévèrement touchés... sur Shesharile, le chômage et le crime organisés sont des fléaux. le gouvernement planétaire (sensément démocratique) n'est plus qu’une marionnette aux mains de cartels de la drogue qui sont les seules industries encore florissantes.

2°) Rébellion

La situation est mûre pour la révolte : Fort sentiment anti-impérial, économie en berne, mouvements sociaux etc... Mais en pratique comment cela devrait se passer ?

D'après un scénario de jeu de rôle ( ah, le jeu Star Wars de West End Games) la rébellion devrait commencer avec l'arrivée sur Eliad de la princesse Leia. Celle-ci devrait provoquer le ralliement des Exilés à la Rébellion. Dans un premier temps, leur aide se limiterait à financer secrètement l'Alliance (ils sont très riches).
Le second mouvement serait de libérer le leader local de la Rébellion Drun Cairnwick détenu sur l'astéroïde de Gésaril. Bien entendu la mission tournera mal et l'astronef endommagé des rebelles s'écrasera sur la planète Gésarii. Un peu comme pendant la bataille d'Endor, les "primitifs" locaux seront ralliés par la princesse Leia (qui est toujours bien aimée par les créatures pelucheuses) devraient sauver les Rebelles de la garnison impériale.
Troisième mouvement, Leia et Drun devraient faire une grande tournée dans le secteur Minos pour appeler les populations locales à se soulever. Sur des mondes comme Shesharile ou Pergitor, ils devraient avoir de gros problèmes avec les autorités locales, mais également réussir à découvrir la corruption ambiante et à la révéler aux habitants.
Quatrième mouvement : le plus difficile, neutraliser le Charriot. le destroyer stellaire est à lui seul le gros de la force impériale dans le secteur. Le scénario original de West End Games met l'accent sur la propagande et donc l'intérêt de s'être mis dans la poche l'industrie des holo d'Adarlon. Libérer les prisonniers politiques de Gesaril permettra d'ailleurs de remettre en circulation ses anciens chefs pro-républicains, mis en prison par Palpatine. Grâce à l'aide de la population locale, il ne sera guère difficile de détruire le destroyer qui n'est pas pleinement opérationnel.

3°) Conséquence à court terme

Le passage du secteur Minos dans les rangs de l'Alliance rebelle pourrait paraître quasi-anodin. Ce n'est pas le cas.

- La propagande :
Avec l'industrie holo d'Adarlon, les Exilés d'Eliad, les écolos de Yelsain et les utilisateurs de la Force de Gésaril pourraient être transformés en instrument de propagande majeur dans toute la galaxie. Chacun à leur manière, ils incarnent une forme d'alternative à l'Empire. A l'inverse, les régimes corrompus que l'Empire avait soutenu sur Pergitor, Shesharile et Mestra pourrait mener à des reportages efficaces, démontrant la nature perverse du régime de Palpatine.
- La puissance militaire:
Les habitants de Yelsains étaient au temps de l'Ancienne République des recrues de choix. Le ralliement de cette planète à la Rébellion lui fournirait des effectifs en nombre et en qualité. Les lunes de Shesharile redevenues des mondes usines produisant des armes à la chaîne seraient aussi une addition non négligeables. la corporation Incom pourrait sans doute installer sur place des chaînes de fabrication pour ses X-Wings. Les mines de Peritor et Mestra fournissant les matières premières. Sur Mestra, l'Alliance pourrait également découvrir de nouvelles armes datant de l'ancienne civilisation.
- La Force :
Les Gésarii possèdent d'impressionnants don dans la Force. Ils sont notamment capable de s'unir télépathiquement pour additionner leurs pouvoirs télékinétiques et... précipiter un vaisseau en vol au sol.
- Economie/ administration/ commerce :
Une guerre ne se remporte pas seulement avec des armes, l'argent est le nerf de tout conflit. Entre la richesse privée des Exilés d'Eliad ou collective de l'ex-consortium de Mestra, l'Alliance va se retrouver avec une source de financement importante. Travin est le siège d'un gouvernement de secteur qui pourrait prendre en main une partie non négligeable de l'administration de l'Alliance. Les contrebandiers du secteur de Minos, également basés sur Travin, pourraient être très utiles à l'Alliance qui a besoin de transporteurs duiscrets pour ravitailler ses bases.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner

Anaxagore

Messages : 678
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Jolou le Dim 21 Fév - 15:40

c'est super !
Tu dois en passer du temps pour les recherches.

Jolou

Messages : 591
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 19
Localisation : Proche de Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Anaxagore le Lun 22 Fév - 0:04

Pas tellement, j'ai une bonne mémoire et en plus j'ai toujours le jeu Star Wars de West End Games avec une pile d'un mètre de haut de suppléments ^^.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner

Anaxagore

Messages : 678
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Anaxagore le Lun 22 Fév - 13:53

4°) Conséquence à moyen terme

Si l'on regarde une carte de la galaxie de Star Wars, les deux secteurs les plus proches de l'amas de Minos, sont le secteur de kathol (un secteur situé aux confins de la voie marchande de Rimma) et le secteur d'Elrrod ( en remontant cette même route hyperspatiale).
Kathol est célèbre pour de nombreuses aberrations astronautiques comme le vide de kathol... une région vide tout astre, la faille de kathol (une zone difficile à traverser) et le tourbillon bleu.  c'est aussi une contrée de petits états indépendants, comme la république de Kathol ou la Ligue de Pimbrellan. L'Empire se contente d'exercer un vague protectorat. Le moff Same qui dirige le secteur est un opportuniste peu loyal à l'Empire. L'ensemble de ces facteurs (éloignement, états indépendants, gouvernement impérial faible) en font une cible facile.
Le Secteur d'Elrood, est le secteur suivant en remontant la voie marchande de Rimma en direction du noyau galactique. Il est dirigé par le moff Villis Andal. Le seul intérêt de ce secteur est l'existence de "l'Elrood Staryard limited"  qui fabrique les croiseurs de classe Prospérity (1). La région doit également regorger d’anciens combattants de la CSI, voir des caches d'armes... vu qu'Elrood en faisait parti. Il y règne également un fort sentiment anti-impérial. Ce secteur ne devrait pas offrir une grande résistance à l'Alliance Rebelle.
En continuant à avancer sur la route commerciale de Rimma, l'objectif suivant serait le secteur de Sluis, célèbre parmi les fan de Star Wars pour héberger la fameuse planète Dagobah.  Mais le monde le plus important est Sluis Van ( planète qui a d'ailleurs transmis son nom à la région). En orbite autour de Sluis Van se trouvent des dock spatiaux géants et un des chantiers de construction spatial les plus impressionnant de la galaxie (2). Les docks sont défendues par plusieurs stations Golan I. Il reste que les Sluissi sont d'anciens membres de la CSI et n'aiment guère l'empire. Ils seraient plus qu'heureux de rejoindre l'Alliance rebelle. Les installations orbitales de Sluis Van sont capable de construire des vaisseaux de la taille d'un destroyer stellaire. Leur ralliement à la République ne serait donc pas un mince gain.
L'étape suivante serait la libération du secteur Mayagil. C'est d'une planète de la région, appelée Clak'dor VII, que viennent les Bith... vous savez le peuple de musiciens de Star Wars. La musique de la cantina de de Tatooine est un morceau de musique Bith. Cette espèce est également connue pour ses scientifiques. La dextérité naturelel des Bith a également poussé les Impériaux à réduire l'espèce en esclavage pour se fournier en techniciens à bas prix. De ce fait, nombres de Bith sont à présents doués dans cette partie. ce traitement a eu comme effet principal de faire des Biths une espère particulièrement opposée à l'Empire et donc facile à rallier à l'Alliance rebelle... où leurs talents de techniciens seront les bienvenus. A noter que les Biths ne sont pas un peuple pacifique et que les guerres entre Bith ont fait rage jusqu'à ce que la CSI puis l'Empire annexent la planète. Ils feraient donc de bonnes recrues à plus d'un titre.

Le choix logique pour l'expansion suivante est la prise d'Eriadu, une planète peuplée par les humains et les Rodiens. Cest un carrefour commercial important vu que la voie marchande de Rimma et la voie hydienne s'y croisent. Ce n'est pas un monde mineure. Pour la petite histoire la famille dirigeante de la planète s'appelle.. Tarkin. Comme  dans "Grand Moff Tarkin" ?... et oui, c'est sa planète natale.
Ce monde est un supporter ardent de l'Empire de Palpatine... La planète devra être conquise... Ce qui sera d'ailleurs un bon test pour juger des progrès de l'Alliance rebelle. La planète est un important producteur de véhiculke s de guerre de l'Empire, comme les fameux Marcheurs.

En cas de victoire de l'Alliance, l'objectif suivant serait Sullust


Plus encore qu'Eriadu, Sullust sera une épreuve. ce monde est couvert d'usines d'armements quii travaillent pour l'Empire. On y assemble (sous licence) des chasseurs TIE, des Navettes lambda, des Marcheurs et surtout, le monde est l'un des principaux producteurs  du BlasTech E 11, la carabine blaster utilisée par les Stomtroopers, produite par le fabriquant Sullustéen Sorosuub sous le nom de "Stormtrooper One" (3).
La bataille de Sullust est jouable à Sta Wars Battlefront. C'est l'une des plus faciles pour la Rébellion.
Le volet aérien est très à l'avantage des chasseurs Rebelles (comme toujours), la présence d'une importante DCA impériale complique un peu le problème, il est vrai. les nuages de gaz sulfurés produits par les volcans offre un couvert qui permet aux chasseurs poursuivis de semer leurs assaillants, ce qui rend les combats plus agréables.
Au sol, la batille en mode suprématie, comme attaque des Marcheurs se concentre autour d'un hangar de chasseurs Tie et un un labyrinthe de lave refroidie. les Stomtroopers qui viennent du pont hangar Tie au sommet de la vallée descendent avec les Marcheurs. Ils ont l'avantage de la hauteur et peuvent placer des sniper entre les containers qui s'alignent dans ce secteur d'une complexe de production. Toutefois, les rebelles ont d'excellentes positions défensive dans le labyrinthe et le hangar. De plus, ils peuvent se servir des tourelles turbolasers contre les Marcheurs.
Une fois ces positions reconquises par les Impériaux, le plus dur reste à faire. Les Marcheurs - bombardés par les appareils Rebelles- avancement maintenant dans un canyon dont les hauteurs sont contrôlés par l'Alliance. Deux turbolasers croisent leurs tirs dans l'étroite crevasse. La configuration du terrain est telle que les pièces d'artilleries impériales et les Marcheurs ne peuvent guère intervenir. Les Impériaux doivent donc attaquer les positions Rebelles sous le tir croisé des roquettes individuelles, des sniper et... de leurs propres canons Turbolasers capturés par l’ennemi. Ce passage est généralement meurtrier. Même si les Impériaux réussissent à conquérir la position, leurs pertes sont lourdes. la dernière ligne de défense rebelle est deux  groupes de containers, de part et d'autres du fleuve de lave, enjambés ici par un pont. Avec la sortie du Canyon, les Marcheurs peuvent enfin intervenir, et la défense se limite à deux canons Turbolasers.
Généralement, la batille tourne cependant en faveur des Rebelles car le passage du canyon a été meurtrier pour les Stormtroopers.

La bbataille de Sullust est tout à l'avantage des Rebelles. La capture de la planète permet à L'Alliance de produire des cargos, des communicateurs, des armes légères... mais aussi des croiseurs Dauntless. Du point de vue Politique/ économique. La corporation sullustéenne SoroSuub est un des principaux sponsor du Secteur Corporatif. Si elle fait front avec l'Alliance Rebelle,  le Secteur Corporatif se retrouvera moins farouchement aligné sur Palpatine.

"Historiquement", c'est le passage de Sullust dans le camp des Rebelles qui provoque la bataille d'Endor.

(1) Un "croiseur" dont le nom s'inpire visiblement des vaisseaux de la CSI, il s'agit pourtant d'une conception récente mais avec seulement 300 m de long, 6 turbolasers et deux rayon tracteur, il a  une puissance à peine supérieure à une corvette Corellienne.
(2) Pour la petite histoire, maître Yoda a atteint Dagobah a bord d'un cargo automatique de fabrication Sluissi et la capsule de sauvetage qui lui a servit pour toucher terre (et plus tard pour construire sa maison) était elle aussi de fabrication Sluissi.
(3) Après la libération de Sullust, l'Alliance Rebelle continuera la production de l'arme sous le nom de "Freedom One".

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner

Anaxagore

Messages : 678
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Anaxagore le Dim 28 Fév - 15:58

Uchronie 1 (première version)

Imaginons à présent que quelque chose se passe qui empêche la bataille d'Endor.
Ma première version est basée sur la discussion de Lord Vader et de l'Empereur dans la salle du trône de l'Etoile de la Mort. Vader prévient que la flotte rebelle se rassemblerait autours de Sullust et préconise une attaque. Mais l'Empereur décide de s'en tenir à son plan "infaillible"... Dans cette uchronie, Lord Vader ne se soumet pas aveuglément à l'Empereur. Je rappelle que, dans  "l'Empire contre-attaque",  Vader a argumenté pour sauver Luke. Lorsqu'il le veut, il peut faire changer d'avis Palpatine. c'est juste que dans " le retour du jedi" cette question le laisse finalement assez froid. Cependant, le Seigneur Noir de la Sith fait parfois montre d'un véritable sens stratégique.

J'ai simulé la bataille grâce au jeu "Star War Empire at War" (j'ai utilisé une version moddée qui rajoute des unités absente du jeu de base) . Le résultat a été une victoire difficile de l'Empire. Les Chasseurs de l'Alliance se sont lancés dans un raid  en masse sur les forces impériales dès les premières minutes de l'affrontement et ont infligé quelques dégâts. Il y a eu un étrange mouvements circulaire des chasseurs qui ont éloigné l'essentiel des chasseurs de défense impériaux avant de replonger sur les vaisseaux de ligne, il y a eu un affrontement très violents et un star-destroyer a été lourdement endommagé. Les vaisseaux capitaux de la Rébellion se sont alors porté à l'attaque/ Le destroyer endommagé a été achevé. Les combats entre vaisseaux de ligne ont été brutaux, mais la puissance de feu supérieure de' l'Empire a commencé à jouer en sa faveur.

Pertes impériales :

4 Destroyers Stellaires Impériaux
2 Destroyers Stellaire Victoire
2 Croiseurs Strike
4 Croiseurs Carrack
26 escadrons de bombardiers Tie
32 escadrons de chasseurs Tie
24 escadrons d'intercepteurs Tie

Pertes Rebelles :

7 Croiseurs Calamariens MC 80
3 Croiseurs Soro-Suub Endeavour
1 Cuirassé Rendilli
11 frégates Nébulons B
1 mitrailleur corellien
1 cargo modifié
11 escadrons d'Aile A
9 escaladons d'Aile B
31 escadrons d'Aile X
15 escadron d'aile Y
13 escadrons de chasseurs "Oiseaux de proie" Soro Suub
Note : l'amiral Ackbar et l'escadron rogue figurent au nombre des pertes. Mais pas Luke Skywalker ou Yan Solo, ou la princesse leia ou encore Mon Mothna.

Bilan :

Au moins 2 croiseurs calamariens, 2 croiseurs endeavours, un cuirassé rendili et une frégate Nébulon B ont survécu, ainsi qu'un nombre conséquent de chasseurs et de bombardiers de tout type. Il s'agit d’une défaite importe de la Rébellion mais non définitive.


Dernière édition par Anaxagore le Dim 28 Fév - 16:12, édité 1 fois

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner

Anaxagore

Messages : 678
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Jolou le Dim 28 Fév - 16:11

Intéressant, dans ce cas la la guerre civile galactique pourrait durer plus longtemps et surtout l'alliance pourrait être incapable de détruire la seconde étoile noire. De quoi complètement modifier l'issue de la guerre.

Jolou

Messages : 591
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 19
Localisation : Proche de Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum