Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Anaxagore le Jeu 31 Déc - 12:12


Le sujet que je vais proposer est simplement une amorce. Mais entre les jeux qui proposent de refaire les batailles ( victoire de l'empire à Endor !), les romans produits avant la reprise de la License SW par Disney, il y a matière à des milliers d'uchronie.

Cet... Épisode 1 de Stars War uchronie va s'attaquer à la trilogie originelle (vu mon manque d'amour pour la préquelle, je n'en discuterais pas... sauf contraint et forcé... vous avez un bon blaster ? Moi j'ai un DL-44 ! On s'est compris ?). Avant de se lancer dans l'uchronie, essayons de comprendre le pourquoi du comment.

Quelles sont les raisons de la défaite de l'empire ?

Si on revient en amont, la raison ultime est que l'empire est une monarchie autocratique où l'empereur est un vieillard malade qui se déplace avec une canne... mais a un puits sans fond dans sa salle du trône. En plus, il essaye de tuer Luke sous les yeux de son père... Bref, papy Palpatine a un problème de logique ou alors il souffre de tendances suicidaires passées inaperçues. Et cela se voit bien dans les choix faits par l'Empire tout au long de la trilogie.


Les erreurs de l'empire sont excusables dans l'épisode IV... la première étoile de la mort a été conçue pour détruire des planètes et des flottes, par pour affronter des chasseurs. Personne n'a imaginé qu'un simple chasseur puisse lancer une torpille à proton par un évent d'évacuation, faire exploser le générateur central et détruire la station toute entière depuis l'intérieur.
Cependant, il est inexcusable que la seconde étoile de la mort, ne reçoive pas une protection antiaérienne plus efficace. D'ailleurs l'échec de la première et la mort du Grand Moff Tarkinb aurait du pousser l'empire à revoir sa doctrine... et non. On retrouve cette rigidité à tout niveau. On échoue ? On recommence EXACTEMENT de la même manière pour recommencer EXACTEMENT les mêmes erreurs et échouer EXACTEMENT pour la même raison.  affraid

Lors de l'attaque de Hoth, toute la campagne sent l'amateurisme. Les Impériaux ne trouvent la base rebelle qu'après le lancé de millions de droïdes sondes. Ce qui démontre l'incapacité de l'Empire à créer un réseau de renseignement humain. L'amiral Ozzel sort la flotte de l'hyperespace sur orbite... ce qui avertit immanquablement les rebelles qui ont le temps d'isoler la base échos grâce à un bouclier si puissant que même la flotte ne peut le briser.

L'attaque au sol est encore marquée par cet amateurisme. Les marcheurs impériaux de la force Blizzard évoluent sans couverture aérienne, et sans artillerie antiaérienne. Le ciel est tout entier aux mains des Rebelles (à noter que la bataille de Hoth dans le jeu SW Battlefront est déjà une uchronie, puisque les Impériaux déploient des chasseurs).


Mais le général Carlist Rieekan est aussi à blâmer. La base se trouve face à une plaine, la rendant très vulnérable aux marcheurs impériaux. Alors que les rebelles se déplacent presque uniquement via des moyens aériens et n'ont donc aucune utilité à être sur un sol plat. Si la base avait été en montagne, elle aurait été imprenable pour l'armée du général Maximillan Veers...
La bataille de Hoth est souvent considérée comme une victoire impériale... mais on peut la comparer à Dunkerque pendant la seconde guerre mondiale. A la différence que les rebelles ont réussi à évacuer leur matériel lourd... ils ont donc fait mieux que les Anglais en 1940. De plus, les Impériaux auraient pu s'emparer de Luke Skywalker, Han Solo et la princesse Leia.  Trois des leader de l'Alliance Rebelle leur ont échappé avec l'essentiel des transports car la flotte sur orbite n'a même pas été capable de faire un blocus efficace. C'est un sacré échec en fait !

La bataille d'Endor est également une collection d'erreurs tactiques et stratégique consternantes.
D'abord, les renseignements impériaux avaient noté que la flotte rebelle se rassemblait en orbite de Sullust. Une attaque préventive aurait probablement conduit à un désastre pour l'Alliance... mais l'empereur a préféré son plan machiavélique et son gros joujou pas terminé (où il servait d'appât) à une bataille stellaire presque impossible à perdre.


Deuxièmement, pendant la bataille, Palpatine refuse d'engager ses destroyers contre les croiseurs rebelles.... afin de ne pas gêner le rayon de la mort de l'Etoile Noire. Erreur immédiatement exploitée par le général Lando Calrissian qui lancera la flotte rebelle au contact des vaisseaux ennemis. Les Impériaux ne réussiront pas à s'adapter à cette tactique peu orthodoxe et subiront des pertes graves.
Troisièmement : le traquenard sur la lune forestière d'Endor a magnifiquement été mis en place. Les Impériaux neutralisent les saboteurs rebelles... mais les Stormtroppers sont submergés par uen marée d'Ewoks. Au passage, c'est la honte de ne pas être capable de venir à bout de nounours encore à l'âge de pierre avec des armes à énergies, des armures hi-tech et des marcheurs armés de canons blasters et de roquettes.... Et Palpatine jubile en disant que ces soldats appartiennent à une de ses meilleurs légion de Stormtrooper.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner

Anaxagore

Messages : 678
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Thomas le Jeu 31 Déc - 17:20

En même temps, je suis pas sûr que les scénaristes de SW soient des spécialistes en stratégie militaire.
En tout cas je vais suivre cette série d'articles avec intérêt.

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres

Thomas
Admin

Messages : 1026
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Anaxagore le Jeu 31 Déc - 18:26

En fait, si on se rappelle que l'empereur Palpatine est (aussi) Dark Sidious, le maître de la Sith, les choix tactiques de l'empereur ont plus de sens. Je veux dire qu'il résonne plus en chef de secte voulant écraser le jedisme, qu'en chef politique ou militaire. Ses choix reflètent une certaine logique. Il n'a pas détruis la république parce qu'il l'a détestait, mais uniquement pour priver les Jedi de tout soutient. Il est même devenu empereur pour avoir la puissance nécessaire pour l'éradiquer.
Dark Vador est bien plus "impérial" que l'empereur. Même s'il partage sa haine des Jedi.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner

Anaxagore

Messages : 678
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Jolou le Jeu 31 Déc - 18:40

Il faudrait imaginer Vador qui tue Sidious après Mustafar pour que l'Empire ait une meilleur tactique ^^

Sinon y'a les comics Infinites qui montre des uchronies star wars :

Episode 4 : Et si les torpilles de Luke avait mal fonctionné retardant seulement la destruction de Yavin IV? 

Episode 5 : Et si Luke était mort sur Hoth ? (Tout en envoyant Han et Leia sur Dagobah)

Episode 6 : Et si la recherche de Han solo s'était mal déroulé ?

Jolou

Messages : 591
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 19
Localisation : Proche de Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Maraud le Jeu 31 Déc - 18:49

J'ai envie de dire que le scénario de star Wars casse pas 3 pattes à un canard mais on va m'agresser si je le dit.
Si Star Wars avait été logique, on aurait pas eut tous les délires avec les sabre laser, ect... Et outre le fait que ouai clairement les impériaux ont les chefs les plus stupide de leur secteurs galactiques, c'est à ce demander comment ils ont garder le pouvoir face à des rébéllions. Et je rappelle quand même que Star Wars c'est quand même remplis de magiciens de l'espace alors la logique^^

Maraud

Messages : 466
Date d'inscription : 01/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Lunarc le Jeu 31 Déc - 19:31

Bah, l'Empereur fait une énorme erreur a Endor.
Déjà, on voit dans le film que les destroyers sont éloignés de l'Etoile de la mort, alors que c'est censée être la cible proncipale des rebelles.
Ensuite, alors qu'il sait que les forces rebelles comptent sur leurs chasseurs pour détruire l'étoile, il engage des forces composées principalement des Chasseurs TIE , alors que des Interceptors, mieux équipés et plus puissant, auraient peut-être fait capoté la manœuvre rebelle, même avec la désactivation du bouclier.
On voit là un autre problème de l'Empire, le manque de planification, les chasseur Interceptors ne représentant que 20% du total de chasseurs dans la flotte impériale au moment d'Endor.
Un autre problème qui pourrait être utilisé contre l'Empire( dans l'UE, en tout cas), c'est l'incapacité des leaders impériaux a respecter la vie de leurs hommes.
En effet, aucun des chasseurs jamais produit par l'Empire ne possèdent de boucliers déflecteurs comme ceux des rebelles, ce qui donne un désavantage énorme, sur lequel les rebelles vont jouer a plein.

Lunarc

Messages : 204
Date d'inscription : 25/10/2015
Age : 18
Localisation : Poitiers, ou dans sa région

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Anaxagore le Ven 1 Jan - 23:05

C'est un truc que j'ai d'ailleurs jamais compris. Les fantassins sont en armures... mais pas les chasseurs. Bon , il est vrai que le chasseur TIE n'est pas un mauvais chasseur (je le pilote, donc je parle en connaissance de cause). Il est rapide, très maniable et bien armé, avec un rayon de virage très court. Ce qui l'avantage en dogfight contre l’aile X. Il est pas conçu pour encaisser, mais pour ne pas être touché. Ensuite, il a deux canons laser SFS- L-s1, très puissant (il frappe aussi fort que l'aile X qui a quatre canons).
L'intercepteur TIE est plus rapide sans rien perdre en manœuvrabilité. Mais surtout, il a quatre canons SFS-L-s9.3... et il a toujours la nacelle d'armement du chasseur TIE. De base, elle n'est pas utilisée, mais elle permet çà l'intercepteur d'embarquer un armement supplémentaire comme... un canon à ion.
Il est à remarquer, qu'en remplaçant les moteurs ioniques de l'intercepteur (2x SFS p-s5.6) par les moteurs du chasseur TIE (2 x SFS P-s4), on pourrait embarquer un générateur de bouclier et une hyperdrive, le TIE advanced X1 de Vador avait la même alimentation et il pouvait passer en hyper.

D'ailleurs dans la saga de Twawn, les intercepteurs TIE sont souvent munis de boucliers.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner

Anaxagore

Messages : 678
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Anaxagore le Sam 2 Jan - 12:36

Les décideurs de l'Empire

Sa Majesté l'empereur Palpatine :

L'empereur n’apparaît réellement que dans le Opus VI. Il n'est que mentionné dans l'épisode IV et fait une brève apparition sous forme holographique dans le V.
Palpatine gouverne en retrait. Il n'apparaît presque jamais en public et a des intermédiaires pour presque tout. Le Grand Moff Tarkin le représente à la fois auprès des militaires et auprès des politiques. Dark Vador communique sa volonté auprès de ceux dont "Le manque de foi le consterne"... et une strangulation, une !
En fait, Palpatine est une ombre, une figure de proue, mais surtout une araignée qui tire les ficelles en coulisse. Je ne crois pas que Palpatine ait vraiment désiré être empereur de la galaxie. En fin de compte, c'est un politicien retors, qui aime manipuler, use de la peur, de la tromperie, du mensonge et de la trahison. Paradoxalement, l'épisode III "La revanche des Sith" est l'apogée du personnage. le moment des 6 premiers films où le personnage est au sommet. La victoire remportée, il se met lui-même en retrait, se contentant de donner des instructions d'ordre générale... de manière à ce que la peur et l'agression remplisse la galaxie de l'énergie du Côté Obscure. Tout compte fait, cette "insignifiante rébellion" l'indiffère. Il sait qu'elle ne peut militairement l'abattre. S'il finit par s'y intéresser, c'est que sa prescience l'a averti que Luke Skywalker pouvait le détruire. A partir de là, il s'investit dans la Guerre Civile Galactique... mais avec pour seul but de tuer... ou mieux rallier Luke Skywalker. Et c'est ce qui explique le peu d'intérêt à la poursuite des cargos rebelles fuyant Hoth, où  à anéantir la flotte de l'amiral Akbar qui se réunit autour de Sullust. L'empereur veut que Skywalker soit capturé et cela explique toutes les erreurs de l'Armée et de la Flotte Impériale. Même le guet-apens d'Endor n'a pas pour but de détruire la flotte rebelle... mais de la détruire sous les yeux de Luke. Les Rebelles sont toujours sans importance pour Palpatine.... ils ne sont qu'un instrument utilisé pour convertir Luke au côté obscure.
Au final, toute la vie de Palpatine est une succession de manipulations. Il meurt parce qu'à force de croire que tous les gens étaient des pantins qui dansaient au bout des films qu'il tendait, il a oublié que Vador était le père de Luke.

L'Empereur vit dans la Cité Impériale, un "quartier" de la ville planétaire Coruscant au pied des Monts Manaraï. Son palais est un colossal édifice de cristal noir devancé par une statue encapuchonné de... l'empereur Palpatine. Il a également dessiné lui-même le Grand Corridor qui s'étends entre le bâtiment de la chancellerie et le le sénat impérial. Comme Hitler... ( qui est le modèle du personnage... ) Palpatine aime l'architecture et les gros canons.

Dark Vador, le seigneur noir de la Sith   :

Vador est qualifié de "Laquais de l'empereur" par Leia, Obi-Wan le traite de " moins qu'une machine à présent". Qu'en est-il? Une analyse approfondie des films... que je vois et revois depuis l'enfance, et surtout du roman "les ombres de l'empire" de Steve Perry éclaircissent beaucoup cet impénétrable personnage.
Une première chose... que tout le monde sait... Dark Vador est un cyborg, ses membres sont robotiques, son cœur et ses poumons ne fonctionnent plus que par des excitateurs divers. Il est presque aveugle et sourds, seuls des capteurs lui permettent de voir et d'entendre.... mieux que vous. Les senseurs intégrés au masque lui permettent de voir les passages dissimulés, les alimentations électriques etc...  Son endurance est presque infinie, sa force terrifiante, et son armure en lamanium résiste aux basters.
Un surhomme ?
Pas du tout.... un grand mutilé... Vador souffre, en permanence... sa peau est brûlée et le tire en permanence. Parler lui fait mal, c'est pour ça qu'il est si avare de mots. Chaque mouvement tire sur ses moignons de membres. Soulever le bras, faire un pas est douloureux. mais il y a pire... ses poumons se remplissent de glaire et il lui faut les vider régulièrement pour ne pas étouffer. Il ne peut jouir de la lumière que dans sa "sphère de méditation". Les battements de son cœur et sa respiration sont stimulés, même en colère, il ne peut le montrer. Et sans moyen d'extérioriser sa colère, il est dévoré par une rage permanente... et Vador, c'est un type qui rend responsable les autres. Obi-Wan d'abord... mais aussi l'empereur. Et Vador SAIT que tout est la faute de Palpatine. Et il veut sa mort !

Parce que... Vador est complètement fou. La mort de Padmé, ses blessures, le fait d'avoir compris que Palpatine l'avait manipulé, le fait que l'Empereur l'ait enterré vivant dans cette armure pour pouvoir le contrôler... Vous croyez que cette armure si vulnérable à l'électricité soit une grande défense contre monsieur "110 000 volts" Palpatine ? Non, et c'est volontaire. Palpatine VOULAIT que Vador soit vulnérable pour le contrôler. Lorsqu'il l'appelle 'mon ami" ou "mon élève" il y a une profonde ironie. En fait, Vador est souvent submergé par le désir de tuer Palpatine. Vador se ment à lui même en disant qu'il préfère attendre et apprendre plus de "son maître" haï. La vérité c'est qu'il a peur... et à plusieurs niveaux. Pas seulement d'être tué en s'attaquant à l'empereur. C'est surtout qu'il a défini son univers par rapport à Palpatine depuis l'enfance. Palpatine, Padmé et Obi-Wan ont été ses trois pôles. Et les deux derniers sont morts... il a tué le troisième et n'a par ressenti beaucoup de soulagement. D'après certains romans et livres, en fait Obi-Wan lui rend visite comme à Luke... ce qui ne fait qu'augmenter ses doutes.

Je viens de dire que Vador est fou. Très exactement, c'est un sociopathe.
Sociopathie:
Trouble de la personnalité souvent caractérisé par une tendance générale à l'indifférence vis-à-vis des normes sociales et aux codes culturels ainsi qu'aux émotions et aux droits des autres, et par un comportement impulsif
Vous connaissez tous cette scène :

C'est de la sociopathie. Vador vit dans un monde d'êtres et de choses en carton pâte. Lorsqu'une de ses choses lui déplaît il la supprime et la remplace par une autre tout aussi peu importante. Il est à remarqué que Vador accepte VRAIMENT les excuses qui lui sont faites. Ce n'est même pas de l'ironie...
En fait, Vador n'a d’intérêt que pour très peu de personnes :
- Palpatine, qu'il hait,aime admire, jalouse et surtout HAIT
- Tarkin qu'il trouve fiable et qu'il respecte... tout en le trouvant un peu ridicule avec sa passion des titres idiots et des gros objets de la mort.
- Luke, c'est son fils... il est fier de sa descendance, il prouve que la Force est puissante en lui, et sa maîtrise lui a permis de détruire l'Etopile Noire et ça il admire. De plus, c'est aussi le fils de Padmé... et Obiwan se trompe en croyant qu'il n'est plus qu'une machine. Il lui reste encore quelque chose à sauver du désastre de sa vie. Le lien entre le père et le fils est très fort; la preuve c'est vador et non l'empereur qui perçoit la présence de Luke sur Endor. d'où l'étonnement ( et le doute) de l'empereur : " Je me demande si vos sentiments sont clairs en ce domaine, seigneur Vador ?"
- Leia, même avant de savoir qu'il s'agissait de sa fille, Vador ressent une certaine proximité avec Leia. Elle l'agace, il la trouve idiotement impulsive, avec des idéaux désuets... mais il admire sa résistance et sa détermination.
- Boba Fet, Fet et Vador se connaissent depuis longtemps. En fait, ils se comprennent à demi-mots. Fet hait les jedi qui ont tué son père. C'est pour ça qu'il bosse pour l'Empire... par vengeance. Comme le seigneur noir lui offre l'occasion de se venger, Fet a choisi de lui être fidèle et depuis reste de son côté. Une fidélité qu'apprécie Vador et... qu'il récompense généreusement.
Vador fit dans un palais sombre, sans décoration et très vide, qui surplombe un quartier mal famé. On dit que lorsqu'il est sur Coruscant, il se poste sur un balcon pour regarder la vie pitoyable des gens et que c'est pour lui, l'équivalent d'un beau coucher de soleil. Complètement taré...  En fait le seul intérêt du palais, c'est qu'il est remplis d'analystes qui tiennent Vador au courant de toute modification de l'équilibre galactique... mais aussi au sein du nid de vipère qu'est la société impériale. De nombreux assassins et espions travaillant pour Vador lui permettent de trouver des... réponses appropriés. Il y a aussi un véritable centre médical... la chambre de Vador est d'ailleurs décrite comme l’appartement d'un hypocondriaque. Une des obsessions de vador est de redevenir l'homme jeune et fringant qu'il était autrefois, s'affranchir de cette armure. mais ni les arts médicaux sith, ni la technologie ne peuvent l'aider. Sa maîtrise de la force est suffisante pour soigner sa douleur, mais... le soulagement ( sentiment positif) lui fait perdre la contrôle du Côté Obscur nourri par la haine, la colère, le mépris...
Contrairement à Palpatine, Vador n'est pas un manipulateur. C'est un authentique chef de guerre (c'est un général de l’Ancienne République). Il est beaucoup plus réaliste et capable d'utiliser correctement des moyens militaires. Malheureusement, garrotter les animaux à chaque erreur gêne un petit peu l'apprentissage de la guerre dans la flotte impériale.

Pour en savoir plus sur Vador, lisez ceci : http://www.lunerouge.org/textes/siou/mythe.htm

Ah et n'oubliez pas, Vador est le personnage central des 6 premiers films. Vous savez pourquoi le n°6 s'appelle " Le retour du jedi" ?... ce n'st pas le retour de Luke (qui n'est jamais parti) mais le retour... d'Anakin, son père. La thématique du film est, Anakin est-il mort ? cCest d'ailleurs surtout le thème de la discussion entre Vador et Luke dans l’ascenseur vers la salle du trône. Vador lui dit qu'Anakin est mort et Luke le déplore... la suite montre que c'est faux. Les 3 premiers films suggèrent que l'ordre jedi était sclérosé, la république était corrompue, instable, en proie à des révoltes... Dans ce contexte, l'épisode obscure de la domination de la Sith serait en fait le moment où la galaxie touche le fond mais aussi le début de renaissance de la galaxie (apparition de vrais républicains, réapparition des jedis). Et les accouchements sont douloureux. Toutefois, en tuant l'empereur après avoir détruit l'Ordre Jedi, Vador est l'accoucheur. Il répond donc parfaitement au rôle qui a été prédis pour lui : rééquilibrer la Force.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner

Anaxagore

Messages : 678
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Jolou le Sam 2 Jan - 14:06

Dans le nouveau univers étendu, l'ancien temple jedi est le palais impérial ^^

L'Empereur a une trop grande confiance en lui et c'est ce qui a causé sa perte (Comme le dit d'ailleurs Luke)

En tout cas, c'est très intéressant !

Jolou

Messages : 591
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 19
Localisation : Proche de Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Anaxagore le Sam 2 Jan - 14:17

Univers uchroniques dans le monde de Stars War :

La saga de Thrawn

La saga de Thrawn comprends plusieurs romans (ici dans l'ordre chronologique) :

- Vol vers l'infini : 5 ans après la bataille de Naboo, la République et les Jedi envoient une expédition vers une autre galaxie, dirigée par le maître jedi Jorus C'baoth. Seulement, Dark Sidious y voit surtout l'occasion d'éliminer d'un coup beaucoup de jedi. Il charge donc la fédération du Commerce d'éliminer le vaisseau "Vol vers l'Infini". cependant, les deux groupes doivent traverser le territoire d'une nation jusque là inconnue... l’Ascension Chiss. Et le secteur de ses frontières est dirigée par le Syndic Mitth'raw'nuruodo. Stratège génial... et psychologue de génie et grand amateur d'art.  Je ne vais pas vous raconter comment il a fait... mais Thrawn va vaincre la Fédération et se retrouver avec un gros problème... que faire des jedi ?


Grand amiral Thrawn (assis, en uniforme blanc), capitaine -(puis amiral) Gilad Pellaeon, commandant du Destroyer Impérial DSI Chimarea

- L'héritier de l'Empire : 5 ans après la bataille d'Endor, l'Empire a perdu les trois quart de ses territoires. La Nouvelle République dirigée par Mon Mothna et les flottes de l'amiral AKbar semblent sur le point de triompher. Pourtant, un mystérieux personnage, le Grand Amiral Thrawn a repris le contrôle de ce qui reste de l'Empire. Cet extraterrestre à la peau bleue et aux yeux rouges n'est autre que Mitth'raw'nuruodo. Après les événements du vol vers l'infini, il a été banni par son peuple, puis retrouvé par Palpatine une fois devenu empereur. Il a fait de lui un de ses amiraux. Sa carrière a été jusque là très discrète car il a servi dans les régions Inconnus. Il est cependant en train de reconstituer un puzzle... capable de détruire la rébellion. Il recherche le centre de clonage du mont Tantiss. La seule usine de clonage encore existante, cachée sur une planète éloignée, ainsi qu'une technologie furtive qui pourrait renverser le cours de la guerre.
-La bataille des jedi : Après une première défaite contre les rebelles, Thrawn part à la recherche de ce qui lui manque le plus... des navires ! Or, une flotte de cuirassés antiques perdu bien avant la Guerre des Clones aurait été retrouvé. Impériaux et rebelles se battent pour retrouver l'origine de cette rumeur. Pendant ce temps, le clone fou du maître JorUus C'baoth (avec deux U) - devenu l'allié de Thrawn- s'efforce de faire basculer Luke vers le Côté Obscur.
- L'ultime Commandement : Thrawn ayant réussi à s'emparer de la flotte Katana et à la réarmer en un temps recors, l'Alliance rebelle subit défaite après défaite. La seule chose qui pourrait encore changer le cours de la guerre serait la destruction du centre de clonage du mont Tantiss. Mais la seule personne qui connait son existence est Mara Jade, un ancien assassin autrefois au service de l'Empereur... peut-on se fier à Elle ?
- Spectre du passé : Dix ans après sa mort (16 ans après la bataille d'Endor), le Grand Amiral Thrawn semble sortir de la tombe pour exercer sa revanche sur la Nouvelle République. Les débris de la Flotte Impériale se rassemblent autour de lui. Son arme suprême ? "le document de Caamas",  un contrat entre le Chancelier palpatine et ldes chefs de clan bothan pour saboter les boucliers de la planète Caamas. Or, les caamasis étaient parmi les peuples qui ont tenté l'ultime médiation entre La Confédération des Systèmes Indépendants et la République. La destruction de Caamas par une flotte qui ne fut jamais identifiée a été un des facteurs ayant provoqué le déclenchement de la Guerre des Clones. Chaque Camp prétendant que l'autre était responsable. Or, il semble que les Bothans, peuple fondateur de l'Alliance rebelle et de la Nouvelle République aient été impliqués; Alors que la galaxie semble sur le point d'entrer dans une Nouvelle Guerre civile qui profiterait aux Impériaux, le chef de la flotte impériale, l'amiral Gilad Pellaeon a des doutes. Cet amiral Thrawn serait-il un imposteur ?
- Vision du Futur : partis à la recherche de la vérité, Mara jade et Luke Skylwalker découvrent la "Main de Thrawn" base du Grand Amiral établie sur une planète éloignée, ainsi que "l'Empire de la Main" une faction impérialo-Chiss qui s'est tenue à l'écart de la guerre depuis 16 ans.
- Une question de Survie : quelques années après ses événements, les Chiss ont retrouvé l'épave du "Vol de l'Infini" et convoquent la République, l'Empire, et les jedi responsables avec eux de la destruction de ce navire. Le but est de rendre hommage aux victimes en une cérémonie commune. Mais la situation se complique lorsque l'on découvre que des gens ont survécu dans l'épave. sans compter qu'un ancien danger se réveille. Cet épisode mérite une place à part dans l'univers Stars War car il est très rare de voir Luke faire équipe avec des Stoormtroopers. Et l'escorte de l'ambassadeur impérial est formé de quatre soldats d'élites, très loin d'être ridicules.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner

Anaxagore

Messages : 678
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Anaxagore le Lun 4 Jan - 11:43

Trêve à Bakura


Trêve à Bakura est un roman en un seul tome qui contient une histoire originale, qui commence quelques heures après la bataille d'Endor. Un droïde courrier (un vaisseau droïde, transportant un message enregistré) arrive, porteur d'un appel à l'aide destiné à l'empereur et envoyé par le gouverneur de Bakura.
La petite flotte impériale doit faire face à l'attaque d’extraterrestres inconnus, les S'siruvi. Ceux-ci veulent "technitionner" toute la population planétaire... c'est à dire transmettre l'esprit et l'essence vitale des êtres vivants à des machines pour qu'ils servent de source d'énergie et d'unité centrale....
Luke Skywalker, Han Solo, Leia Organna, et l'escadron Rogue partent pour sauver la planète... impériale. Ils vont devoir collaborer avec la garnison... impériale. D'où le titre du roman.
Sans être un des meilleurs romans Star War, il s'agit d'un des plus originaux. C'est la première fois qu'un auteur a l'idée d'allier impériaux et Rebelles contre une menace commune. Enfin... pas vraiment Lug (à présent Marvel France) avait traduit des BD dans les années 80 en marge du phénomène Star Wars. Après le "Retour du jedi" il y avait eu une série d'épisodes ou Luke et ses amis avaient été confrontés à l'invasion des Nagais, redoutables extraterrestres alliés à l'Empire. Mais cette mini-saga prit un tour inattendu lorsque l'on découvre que les Nagais sont eux aussi des victimes, ils ont été chassés de leurs mondes par d'autres extraterrestres plus dangereux encore, les Trofs. Il faudra au final que les Rebelles, les Impériaux et les Nagais s'allient pour venir à bout des agresseurs.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner

Anaxagore

Messages : 678
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Anaxagore le Sam 16 Jan - 13:48

Bon, après cette mise en bouche sur l'univers, commençons par poser des questions.

L'empire pouvait-il gagner ?

La bonne blague... c'est plutôt comment l'empire a fait pour perdre. Mais considérons qu'il s'agisse d'une question sensée. Je connais mal " Star War-Disney" toujours pas vu le nouveau film. Mais dans l'UE "Lucas approuved", les positions de départ des uns et des autres sont simples. L'Alliance n'a qu'une poignée de vieux croiseurs, quelques chasseurs comme le X-Wing (Incom T-65) mais aussi le Y-Wing... datant de la guerre des clones. Bref... pas grand chose contre un Empire avec des trucs et des machins géants, des armes capables de détruire des planètes, des chasseurs en surnombre... et Evidemment, les planètes industrielles, les chantiers navals sont tous au main de l'Empire. Après la destruction de la première étoile de la mort, la rébellion se transforme jusqu'à obtenir une flotte de guerre conséquente. L'erreur de l'Empire c'est d'avoir chercher une solution géante (les étoiles de la mort) à un problème de révolte. En admettant que la seconde étoile ait été achevée qu'aurait fait l'empire ? Détruire toutes les planètes ouvertement en révolte ? Bien sûr... il n'y aurais plus eu de monde à se soulever, mais cela aurait simplement signifié que la Rébellion se serait approvisionné en secret et aurait continué à saper le pouvoir impérial de l'intérieur.
Ce qui nous amène à la question suivante... qu'aurait du faire l'empire pour gagner ?

Qu'aurait du faire l'empire pour gagner ?

Pour combattre une révolte, il y a deux solutions: a) la combattre de front b ) la priver du soutient populaire.

a ) On combat une Rébellion pied à pied, non en cherchant une martingale (super-arme ou bataille décisive). On la combat avec un service de renseignement efficace, par la délation, par l'écoute des conversations, par la surveillance des déplacements. Dans le jeu de rôle, l'empire a tout ces moyens. Par exemple deux services de renseignement ( La SecImp - équivalent du KGB- et l'Ubiqorate - équivalent du GRU), des droïdes PLEX qui se déplacent entre les systèmes stellaires pour écouter les conversations et repérer les passages dans l'hyperespace. Le but est de localiser les bases rebelles pour que l'armée puisse les détruire. Il faut donc des espions et la manière la plus simple d'avoir des renseignements est de créer des "agents de pénétrations" (ou "pénétrant" c'est à dire des espions qui se créent une identité d'ennemis de l'empire et qui traînent dans leur lieux de recrutement pour être engagés. ou même de créer une cellule de résistance de toute pièce et la faire attaquer les bases stormtroopers. Au bout d'un moment les Rebelles les contacteront et leur offriront de rejoindre l'Alliance. Ils recevront alors des consignes, et des renseignements fournis par l'Alliance et qui seront au final très utiles pour comprendre les actions Rebelles.

B) On prive une révolte du soutient populaire de deux manière. Par la répression, ce qui rejoint le point a). Les renseignements identifieront les soutient Rebelles... et les feront disparaître. Plus subtile est la guerre des médias. Si les chaînes d'holovision présentent les Rebelles comme une bande de pirates stellaires qui attaquent les vaisseaux pour se financer, ou proclament que les responsables de tel ou tel exaction est l'Alliance Rebelle, la population se dira : " Pourquoi prendre des risques pour aider des salauds qui sont encore pire que l'empereur".

L'empire galactique avait-elle un armement utilisable pour combattre la Rébellion ?

La bataille de Yavin présente souvent l'Empire comme à la fois surarmé mais... paradoxalement mal armé pour combattre la Rébellion. A quoi sert l'Etoile Noire contre des chasseur ? ... à rien ! Elle est même terriblement vulnérable.
Et si l'empire avait attaqué Yavin avec une sphère à torpille
http://www.starwars-holonet.com/encyclopedie/vaisseau-sphere-torpilles.html
Escortée par des frégates lancier ? http://www.starwars-holonet.com/encyclopedie/vaisseau-frg-lancier.html, des Croiseurs Interdictor http://www.starwars-holonet.com/encyclopedie/vaisseau-interdictor.html et des transporteurs d'escorte http://www.starwars-holonet.com/encyclopedie/vaisseau-esc.html en sus de quelques destroyers stellaires impériaux, les Rebelles n'auraient pas pu faire grand chose sur Yavin ou Hoth.

Voilà la stratégie que les Impériaux auraient du adopter :
1°) faire un blocus du système grâce aux interdictors et aux chasseurs des transporteurs d'Escorte.
2°) Amener la sphère à Torpille sur orbite, protégée par les frégates lanciers.
3°) détruire le bouclier défensif des Rebelles
4°) Débarquer les Stormtroopers et des marcheurs de combat pour nettoyer au sol... ou bombarder depuis l'orbite.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner

Anaxagore

Messages : 678
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Maraud le Sam 16 Jan - 14:30

Tu veux quand même pas écrire une fiction sérieuse sur Star wars?^^
C'est pas bien dur, techniquement au début les rebelles sont que dalle et sans énormément de soutient alors techniquement ils sont censé perdre durant l'épisode IV et devenir un simple réseau de terroristes.


Dernière édition par Maraud le Sam 16 Jan - 16:43, édité 1 fois

Maraud

Messages : 466
Date d'inscription : 01/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Jolou le Sam 16 Jan - 15:17

Dans le livre de la série Infinities, la victoire de la rébellion lors de la bataille de Yavin dépend d'une seul chose, le tir de luke dans l'étoile noire. Et dans ce livre, le tir endommage seulement l'étoile noire mais ne la détruit pas. La flotte rebelle est alors capturé par l'Empire et le seul rebelle a s'enfuir du système est Luke avec Han (Luke s’entraîne durant cinq ans avec Yoda), Leia devient l'apprentis de Vador/l'Empereur. Bon La fin montre yoda qui balance l'étoile noire sur coruscant pour tuer l'empereur (En faisant certainement des milliards de morts ..)

Dans le deuxième, la bataille de Hoth se déroule très mal pour la rébellion. Luke meurt des suite de ses blessures et n'invente pas la tactique contre les AT-AT qui détruise le bouclier plus tôt et moins de rebelle s'enfuit. 

En gros, dans ces deux bouquins, la rébellion dépend de luke pour réussir

Jolou

Messages : 591
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 19
Localisation : Proche de Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Anaxagore le Sam 16 Jan - 17:48

Maraud a écrit:Tu veux quand même pas écrire une fiction sérieuse sur Star wars?^^

Justement, l'idée est de développer des uchronies plus réalistes.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner

Anaxagore

Messages : 678
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Anaxagore le Mar 19 Jan - 15:38

Quelle politique pour les Rebelles ?

La guerre est un jeu politique.... C'est encore plus vrai pour les guerres civiles. Face au défis d'un empire galactique colossal, que peut faire la Rébellion ? en fait beaucoup de choses. Son principal atout est qu'elle ne représente pas un groupe monolithique mais une Alliance. les romans Star Wars montrent une Alliance Rebelle formée de clans qui représentent plein de mouvances. L'époque s'étendant entre l'épisode III et l'épisode IV, voilà le premier ralliement d'importance à l'a (future) Alliance en la personne de l'Ex numéro 4 de... la Confédération des Système Indépendant. Un des rares chefs de guerre de CSI a avoir échappé au sabre de lord Vader, ce Duro (dont j'ai oublié le nom) dota l'Alliance de ces premiers vaisseaux de guerre, dont un croiseur de classe providence (comme celui où Palpatine fut retenu prisonnier par le comte Dooku). Quand au croiseur MC80 c'était à l'origine un vaisseau de plaisance transformé en croiseur et construit par Mon Calamarien, indigènes aquatiques de la planète Calamari.
Le futur de l'Alliance passe par le recrutement d'autres alliés, mais qui ?

Des alliés pour l'Alliance
Il y a de nombreux peuples et organisation désireuses de recouvrer la puissance quelles avaient avant l'empire :

- La pègre galactique : Les trois principales organisations de la pègre galactique sont :
a) Le Soleil Noir : Dirigé par le prince Xizor, un Faleen aussi séduisant que cruel et manipulateur, il s'agit d'une organisation qui rappelle la mafia terrestre. Le prince Xizor s'entende bien avec Palpatine... bref infréquentable.
b) Le cartel des Hutts... dont le membre le plus influent est Jabba. Si Jabba lui-même ne peut être recruté, les Hutts peuvent accepter des contrats avec l'Alliance.
c) Le consortium de Zann, dirigé par Tiber Zann le Consortium est un groupe de pirates, de trafiquant, de maîtres chanteurs qui recourent même à l'usage du Côté Obscure... ils sont aussi malfaisant que l'Empire.

Les groupes mineurs... il y en a des pages.

- Les nations indépendantes

La galaxie de Star Wars à l'apogée de l'empire est encore constituée d'un grand nombre de peuples indépendants :

a) Les Chiss. Humanoïdes à la peau bleue et aux yeux rouges, les Chiss viennent d'une planète glaciale connue sous le nom de Csilla. Ils ont constitué un petit état puissant et prospère : l'Expansion Chiss. Cette nation est en fait formé par plusieurs races intelligences qui offre leur moyens aux Chiss en échange de leur protection. Les Chiss sont peu belliqueux et expansionniste, ils ont une ignorance fondamentale de la "frappe préventive". Les Chiss ne débutent jamais les guerres et ne s'intéressent pas à ce qui se passe à l'extérieur de leurs frontières. Difficile d'espérer les recruter...
b) Les S'siruuk : ces extraterrestres, sortes de grand lézard mâtinés d'oiseaux utilisent l'énergie vitale pour animer leurs vaisseaux et leurs chasseurs droïdes. Ces caractéristiques les rendent haïssables.... mais en plus c'est un peuple très religieux et mourir sur un monde n’appartenant pas à l'impérium S'siruuvi est synonyme de damnation éternelle. Comme ne plus leur technologie est très en retard sur celel de l'Empire galactique et que leur flotte est faible... ce ne sont pas des alliés très intéressants pour l'Alliance.
c) Les Nagais: ces extraterrestres minces, avec des oreilles pointus, sont redoutables et leurs flottes de guerre, leurs alliés les rendent vraiment dangereux. Le problème c'est qu'il s'agit aussi d'esclavagiste et qu'ils s'en prennent aux Wookies pour le compte de l'Empire...
d) Le consortium de Hapès : descendant de pirates ayant découvert des planètes habitables au milieu d'un phénomène spatial rare " les brumes transitoires", les Hapans ont créé des cartes secrètes qui garantissent à leur petit royaume de ne pas être dérangé par le monde extérieur. Probablement un des groupes les plus proches de l'Alliance. L'Empire les menace, et ils ne souhaitent que protéger leur indépendance. Tant que l'Alliance garde les Impériaux occupés, ils seront en paix.

Dragons Hapan (les plus gros croiseurs hapan, capables de ternir tête à un destroyer impérial).
e) Le secteur corporatif : autonome de l'Empire (et non indépendant) le secteur corporatif est une portion de la galaxie dirigé par des corporations planétaires surpuissantes. Ils ne s'intéressent qu'à l'argent et l'Empire est un bon client...
f) Iskalon : les iskalonni sont des Cyborgs venus de la planète Iskalon, dans le secteur de Kira. Ils attaquent les planètes proches et ont souvent encouru des ripostes de l'empire qui ont bombardé Iskalon depuis l'orbite. L'Empire n'a pas été assez énervé pour raser la planète ou pour l'envahir. Ils pourraient s'allier aux Rebelles... problème ce sont pas des personnages très sympathiques.
g) Le secteur Minos : bien qu'appartenant (théoriquement) à l'Empire le secteur Minos est formé de plein de planètes avec leurs histoires propres certaines sont le siège de puissance semi-autonomes, d'autres sont encore indépendantes, et d'autres sont au bord de la révolte. Entre ses utilisateurs autochtones de la Force, ses autonomistes, ses gouvernements corrompus et en cours de désintégration, c'est l'endroit idéal pour peser... dans l'espoir de faire s'effondrer l'Empire.
h) Hégémonie de Tion : autrefois indépendante, elle rejoint l'Ancienne République... la région est restée calme depuis... pourtant Xim le Despote chef de guerre défait presque 2500 ans plus tôt avait construit une flotte géante et remplis des entrepôts entiers d'armes qui dorment depuis...De plus, l'aristocratie actuelle de ce secteur a construit d'énormes forteresses (telle Keremark). Si l'Hégémonie de Tion se soulevait contre l'Empire cela ferait mal.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner

Anaxagore

Messages : 678
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Thomas le Mar 19 Jan - 18:24

T'as lu tous les livres, ou t'as dévoré le wiki?

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres

Thomas
Admin

Messages : 1026
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Anaxagore le Mar 19 Jan - 19:36

J'ai une mémoire eidétique.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner

Anaxagore

Messages : 678
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Thomas le Mar 19 Jan - 20:06

Anaxagore a écrit:J'ai une mémoire eidétique.
"Roh regarde comme y sla pête le pélo"

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres

Thomas
Admin

Messages : 1026
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Anaxagore le Sam 30 Jan - 14:05

L'organisation de l'Empire Galactique

Pour s'attaquer à l'Empire, encore faut-il le comprendre.

1°) Un état fédéral

L'Empire a hérité de la structure de l'Ancienne République. C'est à dire qu'il est constitué de plusieurs zones concentrique de peuplement qui représentent de vastes régions très différentes :
a) Le Noyau Profond : Le centre de la galaxie est une zone où les soleils sont très rapprochés, ce qui rend les voyages très difficile. Malgré cela il existe quelques planètes habitées. C'est une zone administrée directement par la Flotte Impériale et non par un gouvernement civil.
b) Le Noyau : La zone ou se trouve des planètes comme Coruscant, Alderaand, Kuat, Chandrilla... La zone la plus peuplée, la plus civilisée de toute la galaxie. C'est aussi ici que la Flotte Impériale est la plus présente. Ceci est compensé par le fait que les lois planétaires (voir plus loin) protègent d'avantage les citoyens. Face à l'opinion publique dans cette partie de la galaxie, les Impériaux choisissent de respecter les lois, afin de ne pas faire face à des révoltes dans la zone la plus productive et la plus riche de leur territoire.
c) Les Colonies : Les colonies furent le témoin de la première phase d’expansion de l'Ancienne République, il y a dix mille ans. A l'époque de la bataille de Yavin, il n'y a plus beaucoup de différence entre le Noyau et les Colonies. A peine peut-on dire que les mondes locaux n'ont pas le rayonnement et la richesse de ceux du Noyaux, mais la zone est civilisée, les planètes sont riches. La Flotte Impériale est cependant moins présente que dans le Noyau. Corellia se trouve dans les Colonies.
d) La Bordure Intérieure : La Bordure est la "frontière" l'endroit où l'espace civilisé s'arrête. On l'habitude de la séparer en deux zones. La Bordure Intérieure et la Bordure Extérieure.  La Bordure Intérieure est une zone de développement avec beaucoup de mondes encore en cours de colonisation, essentiellement des planètes agricoles. Mais il y a des civilisations extraterrestre très développées dans ces régions qui forment des oasis de culture.
e) La Bordure Extérieure : là on entre dans le monde des planètes sans foi ni loi comme Tatooine ou Na-Huuta ou Naar-Sheeda... mais c'est aussi dans ces régions que se trouvent Naboo, Geonosis, Mon Calamari... en fait 90% des planètes que l'on visite dans Star Wars appartiennent à la Bordure Extérieure. Il est vrai que c'est la zone la plus vaste (50% de la taille de l'Empire).
f) La Zone d'Expantion : Comme son nom l'indique, il s'agit des régions dans lequel l'Empire... mais aussi la Rébellion lancent des missions d'exploration. C'est une région qui regorge de colonie oubliées de l'Ancienne République, de mondes extraterrestres inconnus... et de bases rebelles.
g) Les Régions Inconnues : définie toutes les zones de la galaxie encore inexplorée.

Toutes ces régions forment (approximativement) des cercles concentriques, mais s'étalent aussi le long des voies hyperspatiales comme la voie corellienne ou la route de Perlemia. Il s'agit de corridors hyperspatiaux où la navigation est plus rapide. Le long de ces routes, la civilisation avance plus vite.  

Ces zones sont divisés en secteurs. La définition officielle d'un secteur est " regroupement de 50 planètes" sauf que.... dans le Noyau la plupart des secteurs sont centrés sur une planète majeure et ses planètes dépendantes (il s'agit d'une survivance du système pré-républicain). Tandis que certains état spatiaux à avoir rallié l'Ancienne République (comme l'hégémonie de Tion) on été intégré comme étant un seul secteur ( L'hégémonie de Tion doit avoir la taille de 8 secteurs classiques, mais d'autres sont au contraire plus petits qu'un secteur classique).

Chaque secteur avait le droit d'élire un sénateur pour le représenter, du moins jusqu'à la dissolution du sénat impérial. Dans chaque secteur , l'empire nomme un Moff chargé de le représenter. Le Mofff est un gouverneur militaire. Il a la haute main sur la Flotte de son secteur. Au-dessus des secteurs normaux se trouvent des "Secteurs prioritaires" dirigés par des Grand Moffs. Ces secteurs sont des regroupements artificiels de plusieurs secteurs où l'activité rebelle est importante.

2°)Les gouvernements autonomes
L'Empire Galactique est une fédération. Ce qui signifie qu'elle fédère différents gouvernements. Or, l'Empire a hérité cette structure de l'Ancienne République qui a souvent intégré des états stellaires présents à son arrivée ( Clans mandaloriens, Hégémonie de Tion). L'Empire a également annexée des puissances jusque là  indépendantes (Espace Hutt). Dans les deux cas, les entités autrefois indépendantes ont été "ingérée en gros". C'est à dire que leurs structures étatiques n'ont pas été détruites, elles continuent à exister. L'Empire n'a tout simplement pas les moyens de faire face à une gigantesque révolte en s'attaquant à des structures identitaires ou religieuses reconnues par plusieurs planètes. Elles restent donc tolérées, mais l'Empire leur envoi des "conseillers" ou des "ambassadeurs" pour l'orienter correctement. L'Empire à un arsenal qui va de la carotte au bâton pour "convaincre" ces gouvernements à se rapprocher des standards impériaux.
L'Empire nomme un gouverneur planétaire sur chaque monde. Cependant, chaque planète peut avoir son propre gouvernement. Le rôle du gouverneur est alors celui d'un "conseiller". Mais il dispose d'une puissance de frappe plus ou moins importante. Une base avec des blindés ( TB-TT, TR-TT) et des chasseurs TIE, avec bien sûr une garnison de stormtroopers. Chaque planète a des lois qui lui sont propres qui contredisent parfois celle de l'Empire. Un exemple, sur Tatoine, Han Solo porte un blaster lourd Dl-44... l'arme est considérée comme "militaire" et ne peut normalement être détenue par un civil. sauf que Tatooine autorise les armes de guerre puisque tous les habitants peuvent être recruté en tant que miliciens pour contrer les attaques des Hommes des sables.

3°) Le COMPORN

Le COMPORN était à l'origine un mouvement spontané né avec la fondation de l'Empire. Il est par la suite devenu l'organisation centrale de l'Empire. Son nom est un acronyme pour COMité pour la Préservation de l'ORdre Nouveau.
Organisation :
- La commission sélective : ses membres son désignés par l'empereur assisté par ses conseillers, ou élus... ce qui est de plus rarement le cas. Ce sont les dirigeants du Comité. On estime qu'il s'agit d'un ensemble de 150 à 15 000 personnes. Il règne un grand flou sur la composition de cette commission.
La commission dirige plusieurs sous-commissions :
- Le GroupSA: son nom est la contraction de " Groupe des Sub Adult", cette section s'occupe des enfants et des adolescents. Elle instruit les enfants de toute la galaxie (et c'est une des plus grandes réussites de l'Empire que d'avoir permis l'éducation gratuite et obligatoire de tous les enfants). On lui doit également la création de nombreuses activités sportives et récréatives. Bien entendu, tout ces avancées "altruistes" de l'Empire cache une volonté d'endoctriner et de recruter dès l'école de futur membres.
- La Coalition pour le progrès : Son rôle est assez vague, elle nomme dans chaque secteur un "Moniteur de Secteur" chargé "d'aider" les planètes en question à se rapprocher des standards de l'Empire. Ils sont chargés de faire des rapports pour les questions relevant de l'art, les sciences, le commerce, l'éducation et la justice.
- La Coalition pour l'Amélioration : Quand un système planétaire s'écarte trop des idéaux de l'Ordre Nouveau, l'Amélioration cherche des "solutions" pour la recadrer. En gros Amélioration est la dernière tentative pour remettre dans le droit chemin un monde sans recourir à la Flotte Impériale. Amélioration dispose d'un important financement pour soutenir des politiciens favorables ou des mesures de rétorsions discrètes (droit de douanes, changement des normes, concurrences etc..).
- La CompForce : Il s'agit de la branche militaire du COMPORN. Son rôle est de fournir des "observateurs" ( l'équivalent des Commissaires politiques de l'URSS) à la Flotte Impériale. Elle a également une division Assaut, formé de soldats fanatisés.
-Le Bureau de la Sécurité Impériale (BSI) : Il s'agit des services de renseignement civil de l'Empire.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner

Anaxagore

Messages : 678
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Mon avis sur les erreurs de l'empire et ... des rebelles.

Message par Longtimer le Dim 31 Jan - 16:27

Salut, je viens de lire tes articles sur l'univers de Stars Wars.
J'ai mon petit avis sur la question. Mes sources ne sont pas aussi étendues que les tiennes et se limitent à ma connaissance des films.

L'existence de la Force et des chevaliers pourrait expliquer cette absence de sens commun dans l'application d'un art opérationnel ou tactique de base. Pourquoi ?
La république pré-impériale, même si elle maintient une force militaire, dispose d'un nombre de chevaliers suffisant pour contrer toutes les menaces extérieures. L'existence de ces supermens/superwomens invite à transformer les force armée en armée de garnison. Les commandos jedis devaient être tellement efficaces qu'une force d'intervention n'est recréée que dans l'épisode de la guerre des clones. A mon avis, la réflexion opérationnelle s'est bornée à codifier, comprendre les actions des jedis pendant des décennies (ou des siècles Question ) : une réflexion limitée à l'emploi de forces superspéciales et qui était réservée à une élite : les jedis eux-mêmes. La solution des problèmes était trop simple, trop facile et trop rentable : Envoyer deux-trois jedis et ils feront le boulot sans dépenses astronomiques en hommes, énergie, matériels et finances. La république parait baser ainsi son action stratégique uniquement sur ses forces jedis. Mais elle n'est pas la seule à avoir oublié son savoir. Ainsi, la bataille de Naboo ressemble aux combats du XIXé tandis que la bataille de Thot à un épisode de la 1ere GM. Les savoirs opérationnel et tactique semblent aussi ne plus être employés dans les autres civilisations ou planètes. Pourtant, il y a de l'artillerie (ou des balistes ), des tanks, des tranchées me direz vous ?  Exact mais cela ressemble toujours à Verdun ou à Gettysburg.

Les chevaliers sont nombreux dans l'opus 1. leur nombre décline fortement dans les 2 et 3. Il ne reste que quatre pratiquants connus de la force dans l'opus 4. Cela pose un porblème de force disponible sérieux. Il faut revenir aux forces conventionnelles. C'est alors que tout déraille. Les rebelles engagent systématiquement toutes leurs forces tandis que l'empire se doit de compter sur les idées de ces incapables généraux et de Vador le sociopathe. Ni les uns ni les autres ne brillent dans leurs opérations.  Les rebelles utilisent leurs armées comme appâts et les succès ne sont déterminés que part l'action de héros. Je n'ai pas vraiment besoin de développer sur l'empire. Tu l'as fait parfaitement. A mon avis, seuls, les ewoks sont capables de mener une embuscade à grande échelle. il est intéressant de noter que, dans les films, seule la civilisation qui n'a pas de contact avec la force peut mener un engagement intelligent. Certes, c'est un combat de guerilla du fort au faible mais les pièges et la tactique employée nécessitent une expérience et une pratique que n'ont pas les autres sociétés/civilisations dans les films. On a donc une civilisation tribale sous-développée capable de gérer un engagement compliqué, dans un milieu difficile et de manière plutôt efficace tandis que la république, la rébellion et l'empire, sociétés galactiques en sont incapables. Rolling Eyes
Ainsi, même les tenues camouflées de la princesse leia et de son commando dans l'opus 6 m'ont paru déplacées et bizarres alors qu'elles sont logiques pour une intervention militaire dans le milieu d'Endor. Les seules capacités qu'on peut attribuer aux différents camps de Star Wars sont de savoir déployer des forces ( énormes parfois ) et de poursuivre une recherche militaire. On a donc de très bons techniciens et logisticiens mais les tacticiens et les stratèges n'y ont pas la possibilité d'y développer ni d'appliquer leurs connaissances. D'une manière générale, les armées chargent au milieu des lasers en comptant sur leur capacité morale de résistance aux pertes : c'est Verdun ou la Somme à la fin de chaque opus. Sad
Pour résumé, je pense que, s'ils sont aussi nuls des deux cotés, c'est à cause de l'existence même de la force et des chevaliers. La Force de l'habitude de la Force en somme !  

Longtimer

Longtimer

Messages : 30
Date d'inscription : 27/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Lunarc le Dim 31 Jan - 16:43

C'est une piste intéressante, Longtimer.
Thrawn n'était peut-être pas aussi fort, finalement, c'est juste ses adversaires qui étaient nuls. Razz Razz

Lunarc

Messages : 204
Date d'inscription : 25/10/2015
Age : 18
Localisation : Poitiers, ou dans sa région

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Longtimer le Dim 31 Jan - 17:41

Lunarc a écrit:C'est une piste intéressante, Longtimer.
Thrawn n'était peut-être pas aussi fort, finalement, c'est juste ses adversaires qui étaient nuls. Razz Razz

Et tu as raison.
Les stratèges rebelles se retrouvent acculés aux dernières extrémités dans les 4 derniers opus (4à7) face à des stratèges que nous considérons comme mauvais. Or la rébellion existe depuis 30 ans dans l'épisode 7 et ils sont toujours la rébellion, cela signifie que les stratèges nuls de l'Empire sans Palpatine, sans Vador sont capables de la contenir suffisamment pour qu'elle apparaisse toujours faible, marginale et peu efficace après 30 années. De plus, les chefs rebelles ont loupé la mort de Palpatine comme évènement stratégique majeur. Shocked  Leur incapacité à rallier la majorité des planètes est juste incroyable. Un Lénine, un Mao, un Trotsky ou un Castro n'aurait jamais laissé passer ce moment-là. Dans l'épisode 7, quelques planètes seulement se sont ralliées.  Rolling Eyes Enfin, ils sont incapables d'endiguer la construction des étoiles de la mort, de tuer les ingénieurs et les scientifiques qui la dessinent, de saboter les voies de ravitaillement pour les matériaux de construction...etc. Cela montre clairement qu'il n'y a pas de résistance dans la société de l'Empire. Leurs services de renseignement et d'actions clandestines doivent être ridicules.
Conclusion n°1 : Les stratèges rebelles sont nuls.
Conclusion n°2 : Palpatine est Badass. Il a réussi à construire une système suffisamment fort pour conserver ou regagner le contrôle de l'ensemble de la galaxie après sa mort. Twisted Evil

Longtimer

Longtimer

Messages : 30
Date d'inscription : 27/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Jolou le Dim 31 Jan - 18:44

Hum longtimer, c'est faux ! (du moins en partie)
La rébellion a bien réussis a rallier un maximum de planète, la nouvelle république existe et déplace son siège de planète en planète (chose qui serait inutile s'il n'y avait que quelques planètes). D'ailleurs la rébellion n'existe plus, c'est la résistance qui a prit le relais car elle croit que le Premier Ordre est un danger (Mais personnes ne les écoute ! ). En gros, la situation au début de l'épisode VII est similaire a celle de la France de l'entre deux guerres (L'Empire revient en force via le Premier Ordre, un groupe de personnes dit que c'est un danger, mais personnes ne les écoutes et du coup le Premier Ordre détruit le siège de la République Hosnian Prime, la république est brisé.)

Jolou

Messages : 591
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 19
Localisation : Proche de Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Maraud le Dim 31 Jan - 18:48

Où tout simplement Star Wars est écrit avec les pieds Very Happy

Maraud

Messages : 466
Date d'inscription : 01/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum