Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Anaxagore le Dim 28 Fév - 16:16

Effectivement, après cette défaite l'Alliance Rebelel n'est plus capable d'attaquer Endor. deux conséquences évidentes :
1°) l'Empereur survit et Vador itou
2°) La Seconde Etoile Noire est achevée.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 883
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Jolou le Dim 28 Fév - 16:52

On peut imaginer aussi que l'Empereur décide de forcer la rebellion a prendre bataille en détruisant une planète (Telle Correlia) . L'Alliance lance une opération suicide, Luke se fait capturez par Vador amenez devant l'Empereur, vador tue l'Empereur qui tue vador en même temps. Mais une grosse différence, l'alliance rebelle n'est plus (ou alors juste une petite fraction a survécut) mais l'Empire tombe quand même dans l'anarchie. Au final, aucune nouvelle république, juste une galaxie en anarchie la plus totale n'ayant pas de nouvelle république autour duquel se rassemblé.
avatar
Jolou

Messages : 647
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 20
Localisation : Proche de Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Anaxagore le Dim 28 Fév - 19:49

Plutôt que Corellia, je verais bien Mon Calamari. Après tout ce sont les fournisseurs des croiseurs calamariens.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 883
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Anaxagore le Lun 29 Fév - 15:06

Sinon, le contrôle de Sullust est important pour l'Empire comme la Rébellion. Le complexe d'industrie lourde de la planète fournit l'Empire en TIE de tout type, marcheurs et même navette lambda.
La corporation SoroSuub produit aussi un grand nombre d'équipement et armes :
Pistolets blaster : Le KK-5 (le pistolet qu'utilise un éclaireur impérial pour tirer sur Luke Skywalker pendant le duel en moto-jet), le SC-4, le ElG-3A (utilisé par Padmé), le Kylan-3 ( qui est un blaster lourd), le S-5 ( arme combinatoire, avec un lance-grappin intégré et un lance-dart silencieux)., le 33T4 (un blaster compact avec peu de capacité de tir, mais un sacré punch)
Fusil Balster : carabine Stormtroper One (Freedom One) l'arme typique des stormtroopers, le FireLance (un fusil blaster très efficace pour paralyser), le Traqueur Lourd 16 (une version lourde du Freedome One avec crosse fixe), le X-45 fusil de Sniper
Arme étourdissante de mêlée : Le C-12 Stun Master (un bâton de combat dont les extrémité délivrent des chocs analogue à un tir de paralyseur).
Mortier : le TTT-54 "Thumper"
Speeder civil : comme le V-35 Courier ou le XP-38 (c'est le speeder de Luxe Skywalker sur Tatooine)
Speeder militaire : V-19 Gian Speeder et Flash Speeder ( Les speeder armés utilisés par les gardes Naboo dans "la menace fantôme). ce sont des véhicules de police et non des engins de guerre mais ils sont armés.
Des chasseurs : un seul en fait, l'oiseau de Proie SoroSuub, appareil peu connu, c'est un chasseur lourd moins maniable qu'une Aile-X, mais plus résistant. Il est armé de deux canons lasers moyens (avec un système très performant de feu lié) et deux lance-missiles à concussion.
Des croiseurs de bataille : un en fait, le croiseur Endeavour
Des comlinks : comme le C1 (qui est le comminicateur intégré aux casques des Stormtroopers) ou Le Hush 98 (qui possède un émeteur de bruit blanc qui empêche que l'on puisse écouter une conversation)
Des plateformes holo : l'Hologram projection Pod de SoroSuub est l'équipement standard monté sur tous les vaisseaux de l'empire pour émettre et recevoir des communications holographiques.
projecteur holo : l'Imagecaster de SoroSuub est l'une des "télé 3D" les plus communes de la galaxie.
Soro-Suub produit même des confiseries !

Une telle variété de produit s'explique par le fait que SoroSuub est une mégacompagnie qui est en fait la seule à produire du matériel lourd sur toute la planète.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 883
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Anaxagore le Mar 1 Mar - 19:32

Uchronie 1 (deuxième version)

L'hypothèse est l'inverse de la précédente. On garde l'idée de départ : " Et si la bataille d'Endor n'avait pas eu lieu". Cependant, la raison est inversée par au cas précédent. Cette fois, c'est les Rebelles qui annulent l'attaque.

Vous vous souvenez de la réunion à bord du croiseur calamarien Home One où arrive Luke Skywalker après son voyage sur Dagobah. Mon Mothna y explique la construction de la deuxième étoile de la mort dont les plans, dérobés par des espions bothan ont été remis à l'Alliance. Et bien sûr cette station de combat, non achevée, vulnérable et absolument pas protégée par la flotte (car sa principale défense et d'être un site secret) va voir sa dernière étape de construction supervisée par l'empereur Palpatine lui-même... qui va donc installer son gouvernement sur le site de construction SECRET (je le rappelle) pour diriger la galaxie... C'est moi où c'est pas crédible une seconde ? Surtout si on sait que l'Empereur a quand même l'habitude de manipuler ses adversaires pour leur donner assez de corde pour se pendre...

Il y a trois hypothèses secondaires à partir de ce point :
- Les Rebelles choisissent quand même d'attaquer l'Etoile de la Mort mais en prenant des précautions. Ce n'est pas une hypothèse qui mérite d'être détaillée... étant donnée que SANS prendre de précautions les Rebelles gagnent, le résultat devrait à peu près le même que dans "Le retour du Jedi".
- En fait l'empereur a un coup de génie... "Mais en fait c'est la rumeur de ma présence sur Endor qui attire les Rebelles. Pourquoi j'irais réellement sur place et risquer de me faire tuer ? Vador tu me rapportes le jeune Luke dans mon palais. J'aime pas les voyages, c'est mauvais pour mon teint." Donc, la bataille se passe comme dans le film sauf que L'empereur et Vador ne se trouvent pas sur place. Ce dernier et Luke sont en route pour Coruscant. Où ils arrivent pour apprendre la destruction de l'Etoile Noire. Il est probable que les choses entre Vador, Luke et Palpatine prennent un peu le même chemin... mais avec une différence de taille : pas de puits sans fond sur Coruscant. Dont c'est Luke et Vador qui meurent et l'Empereur qui survit... a partir de là... Si vous avez des idées. Mais fondamentalement, le résultat est non décisif.
- La troisième hypothèse est que les Rebelles n'attaquent pas sur Endor. Et (bizarrement) alors que je me récrie sur l'absurdité de la scène du Home One dans le film... c'est l'hypothèse la moins réaliste. Comprenez, même si les Rebelles ne croient pas à la présence de l'Empereur, il leur faut quand même attaquer... car s'il y a une chance que ce soit vrai, il faut tenter. Et même si l'empereur est absent... il faut attaquer quand même pour empêcher que la station soit achevée. Ce qui me fait hurler c'est que PERSONNE ne soulève la possibilité que ce soit un piège.
Bon, imaginons cependant que l'Alliance se retrouve persuadée que ce soit un piège et refuse l'idée d'une bataille. Il reste l'idée d'envoyer une équipe de saboteurspour faire sauter la station de l'intérieur. C'est le scénario de "les canons de Navaronne" https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Canons_de_Navarone et c'est l'hypothèse la plus réaliste. On fait monter un groupe de saboteurs qui arrivent sur place posent une bombe et boum ! Le résultat ? L'toile noire II explose et Palpatine meurt... mais la flotte impériale est intacte ainsi que l'Executor et donc Vador. Le Seigneur Noir de la Sith rentre en quatrième vitesse à Corusçant et prend le pouvoir. Etant vu depuis longtemps comme le "dauphin" de l'Empereur, sa prise de pouvoir ne devrait pas être bien difficile.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 883
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Jolou le Mar 1 Mar - 19:39

En fait dans la deuxième hypothése, il est possible que l'empereur meurt quand même, Vador le tuant avec un coup de sabre dans le dos vu qu'il y a pas de trou pourquoi essayer de le soulever du coup?
Après la troisième est intéressante (Possibilité de Luke d'allez avec l'équipe et d'être emmener sur l'exécutor? ), Vador ne faisant pas les mêmes bêtise que l'empereur niveau stratégie mais ce qui pourrait le faire tomber étant son envie de faire basculer Luke du coté obscur
avatar
Jolou

Messages : 647
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 20
Localisation : Proche de Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Anaxagore le Mer 2 Mar - 0:18

Jolou a écrit:En fait dans la deuxième hypothése, il est possible que l'empereur meurt quand même, Vador le tuant avec un coup de sabre dans le dos vu qu'il y a pas de trou pourquoi essayer de le soulever du coup?
Après la troisième est intéressante (Possibilité de Luke d'allez avec l'équipe et d'être emmener sur l'exécutor? ), Vador ne faisant pas les mêmes bêtise que l'empereur niveau stratégie mais ce qui pourrait le faire tomber étant son envie de faire basculer Luke du coté obscur  

L'empereur Mort, il y a plein d'hypothèse. La version " bespinesque" : " Luke régnons ensemble sur la Galaxie, père et fils". Ou la version "Endorienne" ou Luke arrache son père (vivant ou mort) au côté obscur. En fait, la deux est plus probable. Vador aime l'ordre mais il déteste beaucoup de choses dans l'Empire dont l’esclavage. Si Vador emmène Luke avec lui, il ne sera pas capable de le tuer et Luke ne s'évadera pas... ce qui veut dire que tous les jours Luke lui expliquera que ce qu'il fait est mal. Et en fait, Vador n'a pas beaucoup de volonté (du moins dans ce cas de figure). En fait, il a une forte lâcheté morale. C'est visible dans sa manière de se laisser contaminer par les idées des autres (particulièrement de Palpatine) mais aussi dans sa manière d'être toujours innocent. Si les choses vont mal c'est jamais sa faute. Il n'a pas tué Padme, c'est Obi Wan qui l'a mis en colère ou bien Palpatine (il ne sais plus trop au juste). Mais c'est pas lui...

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 883
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Anaxagore le Mer 2 Mar - 13:53

Annexe : Les grands chantiers de construction astronautiques

La galaxie de Star-Wars est un monde en guerre... un conflit stellaire mettant en jeu des flottes entières. La construction de vaisseaux est donc primordiale. Celui qui construit le plus de navires spatiaux ou celui qui a des navires de la meilleure qualité prendra donc l'avantage. Voilà donc une liste de constructeurs de vaisseaux, la localisation de leur chantier orbital principal, le camp qu'ils ont choisi dans la guerre, ainsi qu’une estimation de la qualité des vaisseaux produits :

- Kuat Yard Drive :
Chantier de construction principal en orbite de Kuat, favorable à l'empire (construit les fameux Destroyers Stellaires), leurs produits sont de qualité exceptionnels. Taille : 5 781 slips (1); Construction : Vaisseaux capitaux uniquement, rien de plus petit que des frégates.

- Kuat Systeme Engineering :
Filiale de KYD, KSE est moins favorable à l'Empire. Qualité des produits : très bonne (produits professionnels). Taille : 1 200 slips. Construction : le chantier s'occupe surtout de modifier et réparer des vaisseaux existant. Au temps de l’Ancienne République KSE a produit des cargos légers... qui n'ont jamais réussi à percer dans un marché dominé par les Corelliens.

- Corellian Engineering Corporation :
Société corellienne CEC se trouve donc dans le système corellien. CEC est neutre, l'empire, la Rébellion ? On fabrique des vaisseaux de commerce. Les navires du CEC se retrouvent dans les deux camps.Qualité des produits : très bonne (qualité professionnelle). Taille : 3 650 slips. Construction : quelques modèles militaires de taille moyenne (mitrailleur corellien, corvette corellienne) destinés aux opération anti-pirates, mais surtout des cargos de tout type et de toute taille.

-SoroSuub :
SoroSuub est basé sur Sullust. La mégacorporation est favorable à la Rébellion. Qualité des produits : médiocre (2). Taille : 3008 slips. Construction : jusqu'à la libération par l'Alliance Rebelle, SoroSuub produit des TIE pour le compte de l'Empire. Après la libération, SoroSuub produira des Ailes-X, Aile-B, Aile-A sous licence.

-Siernar Fleet System
SFS est installé sur Lianna dans l'Hégémonie de Tion... ce qui est d'ailleurs assez étrange car ce secteur est connu pour ces mondes de troisième zone depuis longtemps oublié par les grands mouvement galactique. SFS est favorable à l'Empire. Qualité des produits : Moyenne. Taille : 4 227 Slips. Construction : Au temps de l'Ancienne république, Sienar (A l'époque "Sienar Républic" ) produisait des vaisseaux capitaux et des chasseurs. Depuis l’avènement de l’Empire sa gamme TIE domine les commandes militaires de chasseurs.

- Incom (Alliance Rebelle)
Instalé dans des mondes secrets, la branche dissidente d'Incom travaille pour l'Alliance Rebelle. Qualité des produits : Exceptionnelle. Taille : 410 slips. Construction : uniquement le T-65 Incom X-Wing (tous les autres produits Incom sont produits par la branche nationalisée)

- Incom (Empire)
Après que les chercheurs et techniciens développant le T-65 aient fuit avec les prototypes et les plans du chasseur l'Empire a nationalisé Incom. Qualité des produits : Moyenne. Taille : 2 234 Slips. Construction : tous les modèles Incom (chasseurs, transporteurs légers, petits engins de guerre) sauf le X-Wing.

- Koensayr
Il s'agit d'un petit constructeur qui s'occupe surtout de réparer et modifier des vaisseaux existants. Au temps de l’Ancienne République, il a produit un bombardier, le Y-Wing. Obsolète, il a finit aux mains de l'Alliance Rebelle. Koensayr est neutre dans la guerre civile galactique. Qualité des produits : mauvaise. Taille : 452 slips. Construction : modifie des modèles existant.

-Mon Calamari
les chantiers de constructions se trouvent en orbite de Mon Calamari. Les mon Cal sont membres de l'Alliance Rebelle. Qualité des produits : Exceptionnelle. Taille : 1 000. Construction : navire de commerce, yacht spatiaux, navire de croisière, croiseur de bataille MC-80.

- Silvuit
Construit sous licence la navette lambda pour le compte de Sienar. Commercialise une version civile (non armée) pour le marché libre. Silvuit a l'Empire pour principal client. Qualité des produits : Normale. Taille : 400 Slips. Construction : navette lambda.

Note : cette liste ne comprends ni les constructeurs galactiques mineurs, ni les constructeurs disparus (Alderaan Royal Engineer, Gallofree Yard, Rendilii etc...)

(1) Un slip est une unité d'équivalence qui permet de décompter à la fois les chaînes de fabrications pour chasseurs ( une unité) et les docks de construction/réparation des Star destroyers (12 unités).
(2) A la base SoroSuub fabrique des armes légères, des communicateurs et des speeders, se ne sont pas des spécialistes de l'astronautiques.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 883
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Thomas le Mer 2 Mar - 19:20

En fait Anaxagore est l'auteur de la totalité des articles wookiepédia ^^

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres
avatar
Thomas
Admin

Messages : 1280
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Anaxagore le Ven 4 Mar - 13:28

Uchronie : 2... L'Hégémonie de Tion

Si je vous ai donné dans mon précédent post une liste des chantiers astronautiques de l'univers de Star Wars, c'est justement pour expliquer l'importance de l'Hégémonie de Tion dans la stratégie de l'Empire et de l'Alliance. Après la libération de Sullust, si l'Alliance Rebelle renonce à attaquer à Endor, le but devrait être pour elle de continuer à affaiblir l'Empire.
Une progression plus avant, le long de la Voie marchande de Rimma serait long et épuisant. Certes, Thyferra (qui produit 90 % du bacta de la galaxie) et Fondor, un des plus gros chantiers astronautiques de l'Empire (appartenant à Kuat Yard Drive il produit des Star destroyers) se trouvent sur cette route. Mais... c'est loin, très loin... et après Thyferra et les Mondes Libres ( renommés secteur Shapani après leur annexion par l'Empire) se trouve une passe stratégique qui conduit au secteur Tapani. Or, le secteur Tapani est dirigé par des maisons nobles majoritairement favorables à l'Empire (1). Ils serait long et coûteux pour l'Alliance d'essayer de passer par là... et faire fasse à une population hostile est contraire aux habitudes de l'Alliance. La première règle d'or de l'Alliance Rebelle est : " Frapper l'Empire là où il n'est pas". L'Alliance est à 1 contre 15 en terme de navires de guerre, mais à 1 contre 50 en matière de troupes. La prise d'un secteur hostile est au-dessus de ses forces. Il faut donc trouver un point faible.

Or, si on regarde une carte on s'aperçoit que... et bien on voit bien  Mon Calamari au sud-est de l'Hégémonie de Tion. Donc le principal constructeur de navire capitaux de l'Alliance ne se trouve pas loin. Et quand on regarde l'hégémonie proprement dite, on découvre au nord-ouest, la planète Lianna. Qui est le siège de Siennar, le constructeur des TIE. Une route de commerce mineure coupe l'Hégémonie, elle s'appelle la trace de Desevran... mais on la surnomme la route calamarienne. Et oui, elle n'est pratiquement utilisée que par les Calamariens. Artère mineure du point de vue galactique, elle est primordiale pour l'Alliance Rebelle. La garder ouverte et productive est la seule manière de faire tourner les arsenaux de Mon Calamari.

1°) Brève histoire de l'Hégémonie de Tion

L'Hégémonie de Tion est un état antérieur à l’Ancienne République. Il y a 25 000 ans, l'Hégémonie fut fondée et dirigée par Xim le despote. mais il mourut en combattant les Hutts à l'apogée de leur empire. L'hégémonie fut par la suite ravagée par les Hutts et resta pendant de nombreux siècles une région vide. Deux factions se disputèrent le contrôle de ce secteur par la suite : Le Mandat de Cronese et L'Ancienne et Honorable Union de l'Hégémonie de Tion. A cette époque, la République se contenta de bâtir quelques forteresses à la limite du secteur pour regarder les systèmes la composant se détruire mutuellement dans des guerres sans fins. Il y a 2 500 ans, l'Hégémonie fut incorporée à la république. A cette époque sa puissance passé n'était plus qu'un lointain souvenir.

Un peu avant la Guerre des Clones, le maître Dooku quitta l'ordre jedi pour cause de différences philosophiques. Il se rendit sur Raksus Prime dont il devient le dirigeant avec le titre de Comte. Raksus Prime, autrefois un monde verdoyant, était devenu à cette époque une gigantesque décharge. Un monde usine retraitant les déchets et fabriquant les vaisseaux... et bientôt des vaisseaux de guerre. Devenu le leader d’abord de l'Hégémonie de Tion et ensuite de toute la CSI, il commença la Guerre des Clones.

A la chute de Confédération des Systèmes Indépendants, l'Empire chercha non à "punir" Tion, mais plutôt à le pacifier. Pour ça Palpatine se résolut à associer la noblesse locale (très ancienne, puisque antérieure à la fondation de la république) à son pouvoir. Dans la région du Mandat de Cronese, Palpatine favorisa la maison Santhe, propriétaire des usines Sienar. Dans l'Hégémonie de Tion proprement dite ce fut la maison de Tion qui fut mise en avant. L'amas officiellement appelé "secteur Caluula" reçut un moff. Il s'agit probablement d'un des plus vaste secteur de l'Empire ( et surtout un des plus peuplé) puisque "Caluula" comprend 464 systèmes stellaires. Toutefois, une résistance s'affirma rapidement.

2°) Les atouts de l'Alliance Rebelle dans l'Hégémonie de Tion :

Le plus ancien quartier général de l'Alliance Rebelle se trouve dans l'Hégémonie, il s'agit de l'astéroïde Chrellis (2). Au début de l'histoire de la Rébellion les forces sectorielle de l'Alliance s'allièrent à la maison Neolsse (3). Puissante famille noble de Risban, ces derniers tenaient une position clef, la forteresse de Keremak. Le ralliement de cette citadelle fut une des premières victoire de l'Alliance. L'Empire tenta de s'emparer de cette position. Mais les troupes au sol furent défaites par les impressionnantes défenses de Keremak et le sens tactique du général Pelav Jular. La flotte sur orbite fut incapable de faire face aux défenses au sol (puissants bouclier + canons à ion... ce qui inspira plus tard les Rebelles pour leur base de Hoth). Lorsqu'une escadre de 20 corvettes corelliennes de l'Alliance survint, les Impériaux battirent en retraite.
Un autre avantage dont les rebelles pourraient tirer profit est... l'héritage du comte Dooku. Ce dernier s'était bâtis une forteresse spatiale dans la nébuleuse d'Indrexu pour contrôler la voie de Perlemia. Cette base bien cachée a toujours échappé à l'Empire. Et elle abrite une faction de survivants de la CSI qui ont un compte à régler avec l'Empereur et Vador (ils n'ont pas oublié que leur maître fut assassiné par les Sith). Ils pourraient accepter d'aider l'Alliance. Or, la voie de Perlemia conduit à deux secteurs importants pour l'Alliance. Les astéroïdes Roche, peuplé par les Verpines produisent les fameuses Ailes B, les plus puissants et modernes bombardiers de l'Alliance. Un peu plus loin, en direction du Noyau, se trouve le Consortium de Hapès. Cette nation indépendante n'a aucun intérêt à aider l'Empire et  même tout le contraire. Pour revenir à la nébuleuse d'Indrexu, un monde proche Orion IV ( système Orion) a connu un soulèvement rebelle important peu avant la bataille de Yavin. Il fut réprimé et la base rebelle locale détruite. Mais il fallut pour cela mener une attaque d'importance (l'opération Strike fear) qui mobilisa quatre Star Destroyers Impériaux. Cette opération était elle même une riposte pour venger la défaite de la bataille de Turkana ( où l'Empire perdit de nombreux chasseurs face au X-Wing utilisé pour la première fois).
Les Brigians (un peuple d'humanoïde à peau pourpre originaire de Brigia) sont aussi favorable à l'Alliance Rebelle. Ils ont soufferts au cours  de l'opération Strike Fear et seraient plus qu'heureux de reprendre leur indépendance.
De manière générale, la résistance locale s'est montrée particulièrement adroite, en particulier en détruisant l'Invincible. Ce destroyer stellaire fut victime d'une équipe de sabotage qui apporta à son bord une bombe de très forte puissance. Ce succès a son importance puisque le bien mal nommé Invincible fut le premier Star destroyer détruit par l'Alliance Rebelle. Sa destruction et la mort de son commandant mit fin à l'opération Strike Fear. Cet événement a aussi provoqué le ralliement des Sullustéens à la rébellion (4).  

(1) Seule la maison Pelagia est favorable à l'Alliance mais... l'Empire a puni son soutient aux jedis après la guerre des Clones, en pilonnant depuis l'orbite les villes flottantes à la surface du monde océan Pélagia. depuis les Pélagiens font profil bas... mais ils reconstruisent en secret une industrie... loin de tout regard curieux...  au fond des océans.
(2) Chrellis est également signalé comme étant situé dans le secteur Lahara...
(3) j'ai trouvé deux versions de cette bataille. Selon l'autre version les Neolsse se seraient llié avec l'Empire et ce serait l'Alliance qui aurait attaqué... mais ce n'est pas très crédible.
(4) Les Rebelles bénéficièrent de l'aide d'un officier impérial du nom de Crix Madine... qui ayant rallié l'Alliance fut à l'origine plus tard du plan d'attaque de la seconde étoile de la mort.


Dernière édition par Anaxagore le Ven 4 Mar - 13:53, édité 1 fois

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 883
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Anaxagore le Ven 4 Mar - 13:48

Un Atlas galactique, pour vous aider -> http://www.anakinworld.com/atlas-galactique?

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 883
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Anaxagore le Ven 4 Mar - 16:09

Bon, j'ai tenté une simulation et... disons ça simplement... les premières batailles spatiales et au sol ont été très faciles. Les défenses des premiers systèmes constituaient un ou deux star-destroyers et des vaisseaux plus petits '(corvettes corelliennes, Nébulons B). Au sol ça a été un peu plus compliqué, mais j'ai quand même réussi à l'emporter. Et... Et bien l'Empire a décidé d'attaquer Mon Calamari avec une flotte comprenant deux super star destroyer de classe" Executor" et une dizaine de gros vaisseaux destroyers, croiseurs strike....
En face, les docks sont défendus par un unique croiseur calamarien, une frégate d'assaut et un mélange de vaisseaux plus légers (frégates corvettes). Aucune chance de tenir. Je fais sauter les docks et je prends la fuite...
Alors que ma flotte était encore en chemin... j'apprends qu'une flotte impériale a attaqué les planètes que j'avais capturé dans l'Hégémonie de Tion.

Bilan : quand on est quinze fois moins nombreux que ses ennemis, il vaut mieux pas chercher les ennuis.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 883
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Emile Ollivier le Sam 26 Mar - 20:00

Le fameux dernier épisode de Star Wars. Punaise, que c'était nul :s

On a l'impression que ce sont 2 entités sans assises territoriales ou presque, 2 Alliances rebelles en somme, qui s'affrontent et non un État contre une rébellion ou bien, plus logique, les vestiges de l'Empire contre la Nouvelle République comme dans l'univers étendu. Et encore, il y a d'autres incohérences mais ça n'est pas le sujet ici. Ce qu'on voit à l'écran, c'est que les 2 groupes ennemis se cachent, donc ils sont faibles tous les deux WTF ?

Par contre, je reconnais au réalisateur la beauté des costumes et des effets spéciaux Smile
avatar
Emile Ollivier

Messages : 816
Date d'inscription : 26/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stars War, erreurs impériales et coup de chances des rebelles et si....

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum