Français du Futur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Français du Futur

Message par Marc Pasquin le Jeu 15 Sep - 0:53

Parlons évolution de la langue française dans le futur. En supposant un français ayant évolué au fil de plusieurs siècles suivant les tendances actuelles et pas nécessairement des changement imposé par l'académie (si elle existe encore), voici quelque aspects qui me semblent possible:

ORTHOGRAPHE
Quoi que je doute qu'il y est une réforme tentant de rendre le français strictement phonétique, on pourait voir:
- élimination des double consonne lorsqu'elle non pas de valeur phonétique (elle = ele)
- "ph", "th", "rh" & "ch" (dur) remplacé par "f", "t", "r" & "c"
- les pluriels en "x" prendraient un "s" à la place.


PRONONCIATION
On pourait voir se déveloper, même dans un language soutenu, l'élision automatique des pronom ayant une finale en "e" (le camion = l'camion). ceci pourait ultimememnt aidé a déveloper une gramaire épicène (voir plus bas).


INTÉROGATION
l'inversion serait éliminé et une question serait indiqué seulement par le ton à l'oral et le point d'intérogation à l'écrit.


VERBES
peut-être dù à l'influence de langues ayant peu ou pas de conjugaison, le système français pourait lentement se simplifé. on verrait doncplusieurs temps courant devenir désuet au profit de temps composé (donc plus analytique et plus simple).
- le futur de l'indicatif serait remplacé par défaut par le futur composé (futur proche) utilisant le verbe aller comme auxiliaire (je finirai = je vais finir)
- de la même façon, le passé composé pourait éventuellement remplacé totalement l'imparfait.
- Si l'utilisation d'auxiliaire devient plus fréquente, on pourait aussi voir le retour de temps comme le  surcomposé en français standard.

Un autre aspect pouvant être simplifié serait la réduction du nombre de verbe n'étant pas en "-er". Sois se serrait par remplacement (comprendre = biter) sois pas évolution morphologique (sourir = souriller)

les pronoms de conjugaison pouraient aussi évolué:
- 1re personne du singulier: j' (même devant les consonnes)
- 2e personne du singulier: tu
- 3e personne du singulier: il (m) ele (f) tel (intermédiaire) ça (asexué)
- 1re personne du pluriel: on (et conjugaison comme 3 ps)
- 2e personne du pluriel: vous
- 3e personne du pluriel: ils (m) eles (f) tels (intermédiaire) ces (asexué)


GENRE
En dehors du masculin et du féminin, 2 autres genres pourait évolué quoi que l'existence des 4 genres ferrait probablement parti de la lente simplification de certains aspect de la langue et non-pas une introduction subite.

L'intermédiaire serait utilisé dans le sens de "ayant un genre mais nul besoins/nul désir de le déclarer" et donc pourait être utilisé lorsque le genre n'est pas déterminé a priori (description du candidat ou de la candidate à un emploi) ou pour parler de ceux qui se définissent comme hors du système binaire de genre.
Les formes "ambivalente" de certain adjectifs pouraient être préfèrés (beau/belle = bel) pour ce genre et pour l'asexué et la plupart des occupations pouraient developer une forme intermédiaire utilisé par défaut et 2 sexués facultatives (farmaciste/farmaciène/farmacien).

L'asexué quand à lui serait réservé pour les objets, concepts abstraits et phénomèmes naturels. Quoi que "ça fait mal" existe déja, on aurait aussi "ça pleut" et "ça est (ç'est ?) bel çte camion"

les pluriels seraient toujours neutre


ARTICLES
L'article défini neutre pourait simplement être "l"", indéfini "tel" et partitif "del" (prononcé de'l)


VARIA
- les adverbes pouraient largement être éliminés au profit de locution avec adjectif (c'est vraiment beau = c'est bel vrai)
- abandon même en language soutenu du "ne/n'". Le peu de phrase qui pourait porter a confusion à l'oral ou à l'écrit serait soit évité soit modifié (j'en veux plus = j'en veux pus/plusse)
- les déterminants demonstratifs pourait être neutre donc seulement 2: "çte" (singulier) et "ces" (pluriel)
- les déterminants possesifs serait peut-ête plus difficile à séparer en 4 genres dù au manque de termes qui peuvent être pris dans un sens neutre. une possibilitée serait de voir les gens adopter par défaut la formulation "l'camion à moi / à toi / à tel"
- L'origine des nouvelle forme neutre serait évidement varié et donc influence de l'argot/joual et des langue étrangère, correction basé sur langue d'origine d'un terme (finlandais = suomite) et effort d'organisme pour apporter des changement qu'ils jugent opportun. Quelque soit la raison exact, il y a déja plusieurs suffixes épicène présent en français pouvant être pris sans trop paraitre étrange:
- gentillé/adjectif: -(a/an/i/ou)che, -(a/è/o)(e)que, -(a/è)re, -(i)(-/a/o)te, -ave, -ène, -(e/o/u)r(consonne)de, -(voyelle)sque
- métier/fonction: -aire, -(a/i/y)ste, -graphe, -iatre, -logue, -nome, -pathe, -naute
avatar
Marc Pasquin

Messages : 16
Date d'inscription : 09/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Français du Futur

Message par Thomas le Jeu 15 Sep - 7:51

Les premiers éléments que tu évoque me vont penser à l'anglais, qui sur bien des aspects est plus simple que le français.

Par contre, ensuite ça devient un peu extrême. J'espère que je ne serait plus de ce monde quand on utilisera "c'est bel vrai".

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres
avatar
Thomas
Admin

Messages : 1280
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Français du Futur

Message par Emile Ollivier le Jeu 15 Sep - 7:56

Dans 100 ans, on parlera tous un mélange d'Anglais et de Mandarin comme dans Serenity.

Le Français ne sera plus parlé que par quelques personnes très âgées.
avatar
Emile Ollivier

Messages : 816
Date d'inscription : 26/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Français du Futur

Message par Anaxagore le Jeu 15 Sep - 11:06

Emile Ollivier a écrit:Dans 100 ans, on parlera tous un mélange d'Anglais et de Mandarin comme dans Serenity.

Le Français ne sera plus parlé que par quelques personnes très âgées.

Peu probable, même la disparition du Français est peu probable. Il ne faut pas oublier un élément majeur de la conservation des langues : l'usage. or, les Français sont un des peuples les moins doués en langue étrangère.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 883
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Français du Futur

Message par Emile Ollivier le Jeu 15 Sep - 11:10

C'est peut être mon penchant pessimiste qui me fait dire ça Sad
avatar
Emile Ollivier

Messages : 816
Date d'inscription : 26/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Français du Futur

Message par Lunarc le Jeu 15 Sep - 13:36

Hum...
Ensuite, ça évoluerait dans ce sens dans quelle région du monde?
avatar
Lunarc

Messages : 230
Date d'inscription : 25/10/2015
Age : 18
Localisation : Poitiers, ou dans sa région

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Français du Futur

Message par Anaxagore le Jeu 15 Sep - 19:55

En fait, il est plus probable que les langues nationales survivent avec des langues de région qui se juxtaposent, un peu comme en Chine. Tout le monde parle Chinois (mandarin), mais près de 500 langues et dialectes sont utilisés au quotidien.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 883
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Français du Futur

Message par Marc Pasquin le Ven 16 Sep - 3:32

Thomas a écrit:Les premiers éléments que tu évoque me vont penser à l'anglais, qui sur bien des aspects est plus simple que le français.

selon moi, l'anglais à déja une très grande influence sur les autres langues (tant en terme de vocabulaire que de grammaire) donc pour moi c'est inévitable

Thomas a écrit:Par contre, ensuite ça devient un peu extrême. J'espère que je ne serait plus de ce monde quand on utilisera "c'est bel vrai".

j'imagine que les locuteur de l'ancien français auraient la même réaction par rapport à nous.

------------------------

Emile Ollivier a écrit:Dans 100 ans, on parlera tous un mélange d'Anglais et de Mandarin comme dans Serenity.
Le Français ne sera plus parlé que par quelques personnes très âgées.

Pas nécessairement. Le Français pourait devenir un peu moins international alors que certaine population africaine l'abandoneraient au profit d'une langue locale, de l'anglais, de l'arabe ou même du chinois mais les populations "de vieille souche" dont le français est parti intégrante de leurs culture continuerons probablement pour longtemps de l'utiliser, même si seulement à la maison.

Des langues ayant peu de rayonnement comme le finlandais sont encore parlé donc le français va certainment prendre plus qu'un siècle a disparaitre.

------------------------

Anaxagore a écrit:Peu probable, même la disparition du Français est peu probable. Il ne faut pas oublier un élément majeur de la conservation des langues : l'usage. or, les Français sont un des peuples les moins doués en langue étrangère.

Mauvais système d'éducation ou manque d'enjouement pour le multilinguisme ? Au Québec, l'anglais langue seconde  c'est obligatoire pour le diplôme d'étude secondaire et trouver un bon emploi à Montréal sans être bilingue, c'est difficile.

------------------------

Lunarc a écrit:Ensuite, ça évoluerait dans ce sens dans quelle région du monde?

Ce que j'ai décris plus haut c'est différente possibilitées pour l'évolution de la langue mais quelque soit le type d'évolution, j'imagine que ce ne sera pas limité à une seule région. Les médias de masse font en sorte qu'un mot, qu'une expression peut rapidement se propager et donc les differences de languages entre un francophone Nord Américain et un francophone Européen pouraient être minime d'ici une siècle ou deux du moins, comparé a aujourd'hui ou à il y a cent ans.
avatar
Marc Pasquin

Messages : 16
Date d'inscription : 09/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Français du Futur

Message par Emile Ollivier le Ven 16 Sep - 8:15

"Mauvais système d'éducation ou manque d'enjouement pour le multilinguisme ? Au Québec, l'anglais langue seconde c'est obligatoire pour le diplôme d'étude secondaire et trouver un bon emploi à Montréal sans être bilingue, c'est difficile."

Pour moi, en tout cas, j'ai appris plus de trucs en Anglais avec les jeux vidéo et Internet qu'avec les textes sur des sujets inintéressants et bâclés en 2 heures de l’Éducation nationale.

Après, quand je faisais de l'Espagnol, je me débrouillais bien. C'est peut être que j'avais Wolfe dans une partie de mon esprit ce qui causait un blocage Wink

avatar
Emile Ollivier

Messages : 816
Date d'inscription : 26/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Français du Futur

Message par Lunarc le Ven 16 Sep - 12:05

A mon avis, c'est plus l'anglais qui va s'estomper ou changer de façon radicale. Parce qu'il n'est parlé sérieusement qu'en Amérique du Nord, dans certains pays d'Afrique et en Angleterre. En Inde, c'est surtout le dialecte de la classe dirigeante. Vu comment les flux migratoires évoluent, je pense que les changements dans la langue seront plus dans le sens de la latinisation( population d'amérique du Sud et d'afrique francophones) et de l'arabisation des langues qu'autre choses.
avatar
Lunarc

Messages : 230
Date d'inscription : 25/10/2015
Age : 18
Localisation : Poitiers, ou dans sa région

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Français du Futur

Message par Thomas le Ven 16 Sep - 19:33

Lunarc a écrit:A mon avis, c'est plus l'anglais qui va s'estomper ou changer de façon radicale. Parce qu'il n'est parlé sérieusement qu'en Amérique du Nord, dans certains pays d'Afrique et en Angleterre. En Inde, c'est surtout le dialecte de la classe dirigeante. Vu comment les flux migratoires évoluent, je pense que les changements dans la langue seront plus dans le sens de la latinisation( population d'amérique du Sud et d'afrique francophones) et de l'arabisation des langues qu'autre choses.
Je travail avec l'Inde tous les jours. Les indiens qui travaille dans des boites liées aux marchés internationaux parle tous anglais. Le nombre d'indiens parlant ou apprenant l'anglais est constante augmentation sur le plan pro. Mais dans la vie de tous les jours c'est les langues régionales puis nationales qui sont utilisées,

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres
avatar
Thomas
Admin

Messages : 1280
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Français du Futur

Message par Marc Pasquin le Sam 17 Sep - 0:31

Thomas a écrit:
Lunarc a écrit:A mon avis, c'est plus l'anglais qui va s'estomper ou changer de façon radicale. Parce qu'il n'est parlé sérieusement qu'en Amérique du Nord, dans certains pays d'Afrique et en Angleterre. En Inde, c'est surtout le dialecte de la classe dirigeante. Vu comment les flux migratoires évoluent, je pense que les changements dans la langue seront plus dans le sens de la latinisation( population d'amérique du Sud et d'afrique francophones) et de l'arabisation des langues qu'autre choses.
Je travail avec l'Inde tous les jours. Les indiens qui travaille dans des boites liées aux marchés internationaux parle tous anglais. Le nombre d'indiens parlant ou apprenant l'anglais est constante augmentation sur le plan pro. Mais dans la vie de tous les jours c'est les langues régionales puis nationales qui sont utilisées,

De plus, l<anglais est maintenant la langue de travail, de facto ou de jure, de plusierus organisme internationaux. Au mieux, selon moi, on peut espèrer voir l'anglais devenir a long terme un pidgin de type "Lingua Franca".
avatar
Marc Pasquin

Messages : 16
Date d'inscription : 09/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Français du Futur

Message par Anaxagore le Sam 17 Sep - 12:05

Je sais que je redis ce que j'ai déjà dit, mais il est probable que le nombre de personnes parlant anglais sur le plan professionnel augmente encore dans les décennies qui viennent et que le nombre de terme en anglais dans les autres langues augmente encore.
Pour le passage au chinois, je n'y crois pas... le Chinois n'est pas - loin de là- une langue facile à comprendre en particulier à l'écris (les idéogrammes)
Sur le long terme, les langues nationales (bien que connaissant une évolution) resteront utilisés par le pays. Il est probable qu'après plusieurs décennies à - passez-moi l'expression.. et mon exaspération- à chier sur le Français le goût de la belle langue revienne. L'histoire de la langue française à toujours alternée des phases de jargonisation et des phases de retour au source (voire de pédanterie). A la renaissance, le Français a connu une évolution majeure par la réintégration de termes issus du latin et du Grec qui a culminé avec les poètes du groupe appelé la Pleïade (comme Joachim du Bellay) avant de sombrer dans la pédanterie à l'époque de Louis XIV (pensez à la pièce "les précieuses ridicules" de Molière). Puis le français a connu une évolution inverse avec parfois d'excellents auteurs comme Raymond Quenaud (Zazie dans le métro) ou Philippe Djiann (37,2 le matin) qui ont utilisé l'argot et des tournures de phrases orales dans des textes écris. Ce que l'on peut tolérer des meilleurs plumes... on ne l'accepte pas chez les branquignoles... en France, il y a l'Académie Française, magnifique leg de Richelieu à notre belle langue. Tant qu'ils seront les gardiens de son temple, on ne pourra pas faire n'importe quoi... surtout avec des gens comme Jean d'Ormesson qui foudroient l'inaptocratie qui nous gouverne. C'est le signe que l'évolution descendante de notre langue pourrait s'inverser... car notre langue a subi le destin de tout ce qui nous entoure : production de masse à bas prix, texte aussi artificiels que des légumes de supermarchés, formatés, sans imagination, avec des intrigues, une grammaire déplorable et des styles dignes de livre pour enfant... comme les gens achètent bio et retournent au marché, les gens vont retourner à des textes de qualité; c'est en tout cas ce que je pense. Et au vu de l'usure de l'édition classique incapable d'originalité, incapable de s'adapter à la concurrence du numérique, l'écriture devrait fondamentalement changer dans les décennies qui viennent.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 883
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Français du Futur

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum