Waterloo de Sergueï Bondartchouk

Aller en bas

Waterloo de Sergueï Bondartchouk

Message par Emile Ollivier le Dim 23 Sep - 10:44

Bonjour à tous,

Je vous propose de parler ici de ce qui est, certainement, mon film historique préféré.

Ma première question aux experts du forum est : Que vaut-il exactement du point de vue historique ?

En dehors de ça, on peut souligner l'immensité du projet, qui utilises des milliers de soldats de l'Armée rouge pour jouer les soldats, ce qui rend les scènes de mouvements de troupes très réalistes à mon sens.

Bizarrement, ce qui m'avait marqué le plus (et me marque encore toujours) lorsque je l'avais regardé pour la première fois, c'est l'assaut meurtrier des troupes françaises sur la ferme/forteresse d'Hougoumont.

Bien sûr, il y a aussi l'assaut final de la Garde et son sacrifice pour couvrir la retraite (historique ?) et le tonitruant "Merde !" de Cambronne.

Bien évidemment, il faut d'abord avoir lu le récit de la bataille pour la comprendre dans le film. En effet, on a l'impression (mais c'est peut être dans la version courte seulement) que Napoléon "oublie" les Prussiens et qu'il est presque totalement surprise lorsqu'ils surgissent des bois. En effet, hormis lors de l'écrasement final de l'Armée impériale, on entend parler d'eux que dans une scène, de la bataille je dis bien, où les 2 ennemis se demandent d'abord s'il s'agit des Prussiens ou de Grouchy en voyant une Armée arriver au loin.

À vos claviers !
avatar
Emile Ollivier

Messages : 1081
Date d'inscription : 26/03/2016
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Waterloo de Sergueï Bondartchouk

Message par Anaxagore le Dim 23 Sep - 11:40

Ah, grande question, un film est-il crédible ?

Je me souviens lors de la sortie des films sur le Seigneur des Anneaux tout ceux qui ont pointé les invraisemblances... et c'était une oeuvre de fiction bâtis sur des romans.

Je dirais que le premier problème inhérent au genre et à la durée du film c'est que l'on ne peut tout simplement pas tout raconter. Bollywood a produit un film fleuve ( huit heures, peut-être plus) pour raconter le Mahâbhârata. Même là c'est un "résumé"... ouais, c'est un très loooong poème épique vous voyez.

Donc, j'en arrive là où je voulais venir, il est impossible de faire un film qui soit plus qu'une succession de coups de projecteurs sur des moments clefs. 

Après, s'il faut entrer dans les détails du type : " Est-ce que le 22 ème chevaux-légers avait un dolman vert ou bleu ?"  je suis totalement incompétent pour juger.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 1293
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 44

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum