Forum des Uchronies Francophones
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-64%
Le deal à ne pas rater :
DODO – Couette très chaude 450gr/m² Grands Froids – 220 x 240 cm
39.99 € 109.99 €
Voir le deal

Uchronies américaines

+3
PauL62
LFC/Emile Ollivier
Préhistorique
7 participants

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Uchronies américaines Empty Re: Uchronies américaines

Message par Préhistorique Ven 10 Juil - 10:41

Les points de divergence géologiques

Ah la géologie ! Des continents qui bougent, qui s'écartent qui se rentrent dedans. Des glaciers qui rabotent tout et absorbent l'eau des océans. Des terranes (petit bout de croute continentales ou arc volcanique) qui s'emboutissent dans des continents. Des volcans qui entrent en éruption, des montagnes qui s'élèvent et qui s'érodent.  Des dorsales qui s'activent accrétant de la croute océanique qui finira par s'enfoncer dans les profondeur de la Terre au niveau des fosses océaniques.

Brève histoire géologique des Amériques



Paléozoïque

En remontant au Paléozoïque l'Amérique du nord était comprise dans la Laurentia (Amérique du nord plus Écosse) qui rentra en collision avec Baltica (un continent comprenant l'Europe du nord) et avec le terrane  Avalonia (Appalaches, Irlande, Angleterre (moins la Cornouailles) Nord/Pas de Calais, Bénélux et Allemagne du nord) au cours de l'orgénèse Calédonienne ou Cadomienne pour former le contient Lanrussia et fermant l'Océan Iapetus qui se situait entre ces trois continents.

Uchronies américaines 800px-Laurussia_fr.svg


Au sud l'Amérique du sud était situé sur le contient Gondwana (Amérique du sud, Afrique, Arabie, Inde Madagascar, Australie, Antarctique et Zealandia) Le Gondwana rentra en collision avec la Lanrussia au cours de l’orogenèse hercynienne (qui forma une partie des Appalaches) à la fin du Paléozoïque, celui-ci s'achevant par la collision avec le contient sibérien pour former la Pangée il y a 252 millions d'années. A cette époque on peut voir entre l'Amérique du sud et l'Afrique une mer épicontinentale, la mer à mésosaures (les premier reptiles aquatiques de l'histoire).

Uchronies américaines 799px-237_Ma_orogenies_reconstruction


Mésozoïque



Au Mésozoïque la Pangée commença a se fracturer il y a 200 millions d'années séparant le Gondwana au sud de la Laurasie au nord. Sur les côtes ouest des deux Amériques quelques terranes s'agrégèrent.
Au Crétacé la fracturation de la Pangée allait bon train, les dorsales étant très actives elles prenaient beaucoup de volume dans le fond des océans ce qui fit que le niveau marin fut à son maximum inondant le rift ouest africain ou la voie maritime intérieure de l'Ouest, une mer épicontinentale séparant l'Amérique du nord entre des blocs nommé Appalachia et Laramidia (ce dernier bloc étant relié à l'Asie). Cette mer s'assécha à la fin du Crétacé. C'est au cours de cette période que l'Amérique du sud se sépara de l'Afrique. Et bien sur  cette période se finit par un magnifique feu d'artifice au nord de la péninsule du Yucatan.

Uchronies américaines Cretaceous_seaway


Cénozoïque


Au Cénozoïque l'Amérique du nord fini de se séparer de l'Europe. Les échanges de faune avec l'Eurasie et l'Afrique sont réguliers par le détroit de Béring, de ce fait la faune ne diffère guère de celle de l'ancien monde. Les rocheuses s'élevèrent durant cette période

L'Amérique du sud elle, est relié à l'Antarctique jusqu'à il y 26 millions d'années environ (cette dernière étant relié à l'Australie jusqu'à il y 45 millions d'année environ) avec une faune similaire, l'ouverture du passage de Drake isola l’Antarctique par le courant circumpolaire et ce fut le début de la calotte polaire antarctique.. Un mer nommée mer de Pebas existait elle courait le long des Andes et communiquaient avec la mer de Caraïbes, coupé de la mer par l'élévation des Andes elle se transforma en marais puis disparus. Au sud s’étendait la mer du Parana.
Ce continent fut isolé durant le Cénozoïque ce qui entraina l'évolution d'une faune particulière.

Uchronies américaines Tentative-middle-Miocene-palaeogeography-of-the-Caribbean-realm-and-South-America-based

Entre les deux Amériques la plaque Caraïbes se créa dans l'océan Pacifique et glissa entre les deux Amériques  puis une fois ceci arrivé se créa l'isthme de Panama (par volcanisme et accumulation de sédiments) et permis l'échange de faune inter américain (GABI). Cette fermeture du détroit du Panama modifia le trajet d'un courant chaud qui passait de l'Atlantique vers le Pacifique. Celui-ci étant dévié vers le nord il renforça le courant du Golfe, celui-ci ayant plus d'eau chaude à transporter les précipitation augmentèrent sur le Groenland, entraina le début des ages glaciaires.

L'ère glaciaire

Au cours de l’ère glaciaire des gros inlandsis existèrent, un peu dans les Andes Patagoniennes mais surtout en Amérique du nord avec la calotte des cordillères à l'ouest et la calotte des Laurentides à l'est se rejoignant  entrer elles. La Béringie (Alaska , Yukon Sibérie orientale) était elle libre de glace à cause de la faible humidité (pas de quoi faire des glaciers) et sa faune ressemblait à celle de l'Eurasie. Au sud du glacier des lacs proglacaires existaient (lacs qui sont issus de l'eau des fontes et retenu en place par le glaciers) parfois ils se vidaient brutalement (épisode des inondations de Missoula et du Dryas récent quand le lac Agassiz se vidant dans l'Atlantique nord). L'avancé des glaciers remodela aussi le système fluvial de l'Amérique du nord.. C'est au cours de cette période que se formèrent de grande moraines (tas de débris poussé par un glacier) tel Cap Cod ou Long Island.

Uchronies américaines 480px-Iceage_north-intergl_glac_hgUchronies américaines 480px-Iceage_south-intergl_glac_hg
Carte de l'étendue des glaciers au cours du dernier maximum glacaiaire

Voici un site qui présente des cartes lors des différentes ères géologiques : https://deeptimemaps.com/map-room/


Dernière édition par Préhistorique le Mar 29 Sep - 4:52, édité 7 fois
Préhistorique
Préhistorique

Messages : 487
Date d'inscription : 03/03/2020

LFC/Emile Ollivier et Uranium Colonel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Uchronies américaines Empty Re: Uchronies américaines

Message par Préhistorique Ven 10 Juil - 13:33

L'Afrique occidentale suit l'Amérique du sud

Parfois des dorsale sépare des continents puis s'arrêtent, des rifts se forme s’apprêtant à séparer des continents puis cesse leur activité. Au Crétacé existait deux rift en Afrique l'un donna l’actuel Océan Atlantique sud l'autre séparait l'Afrique occidentale de l'Afrique orientale, il était immergé du fait du haut niveau des mers à l'époque. Que ce serait il passé si l'Afrique occidentale avait suivit l'Amérique du sud.

Uchronies américaines Thesaharanocean_nobg1

Climat


Pour ce qui est du climat de l'Afrique orientale ça ne change pas. Un courant froid circulera le long de la côte comme le fait le courant des Canaries actuellement. Plus d'érosion et de pluviométrie à prévoir en Méditerranée car elle est ouverte, il y a donc moins d'obstacles au vent et des marées.


Pour l'Amérique un courant chaud courant le, long de la côte orientale de l'Afrique occidentale (qui sera arrosée), un autre courant froid le long de la côte nord africaine (qui sera aride). Le bassin des caraïbes sera plus clame qu'OTL car OTL les cyclones se forme au large de l'Afrique puis pompe l'énergie de l'océan Atlantique pour s’abattre sur l'Amérique bourré d'énergie or ITTL ils n'ont pas le temps de grossir car l'océan Atlantique est plus étroit et ils s'écrasent sur l'Afrique occidentale. Des ouragans pourront bien se former dans les caraïbes mais ils seront plus faibles. D’ailleurs ITTL il n'y aura certainement pas le mot ouragan qui viens du dieu Maya des tempêtes : Huracan.

Faune


Il existe quatre type de mammifère placentaires : les Laurasiatherias, les Euarchontoglires, les Xénarthres et les Afrotheriens. Les Laurasiatherias, les Euarchontoglires sont originaires des continents du nord (Amérique du nord et Eurasie) pour eux pas de changement, pour les xénarthre non plus, ils sont originaires d'Amérique du sud. Par contre il y a les Afrotheriens qui comme leur nom l'indique viennent d'Afrique. Ces animaux n'ont pas eux d'impact dans l'histoire humaine, ceux arrivant à sortir d'Afrique sont resté marginal : siréniens, damans, oryctéropes. Mais un groupe à eu un impact majeur : les proboscidiens (éléphants) On peut imaginer que des proboscidiens se retrouvent sur les deux continents dans ce cas pas de changement de l'histoire mais s'ils étaient seulement en Amérique du sud, ils serait coincé en Amérique du sud jusqu'il y a 3 millions d’années et la formation de l'isthme de Panama, ils pourrait alors se répandre dans le monde mais d'autre animaux pourrait les remplacer par exemple les paracératheriums pourrait occuper leur niche écologique, un conquérant pourrait même attaquer Rome avec (pas d'Hannibal ITTL la Tunisie est de l'autre côté de l'Atlantique).

Pour les immigrants africains (singes et rongeurs caviamorphes) la largeur de l'Atlantique ne changeant pas j'estime qu'il feront le voyage vers l'Amérique ITTL.

Uchronies américaines Lr9bqnuer1941

Uchronies américaines Persian_paraceratherium_by_tyrannoninja_daadlog-fullview.jpg?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOiIsImlzcyI6InVybjphcHA6Iiwib2JqIjpbW3siaGVpZ2h0IjoiPD05MDAiLCJwYXRoIjoiXC9mXC8xZjg0MTUxZi0yZTVlLTQ0OWYtYTBjNC03Njg5MTFhYmJiNTVcL2RhYWRsb2ctODk0ZDE5MzAtOTc1Yy00OWM5LWI0ODgtM2Y2ZGQ2ZmM5M2UwLmpwZyIsIndpZHRoIjoiPD0xMDI0In1dXSwiYXVkIjpbInVybjpzZXJ2aWNlOmltYWdlLm9wZXJhdGlvbnMiXX0


Agriculture


OTL l'Afrique disposait de deux foyers d'agricultures : l'Afrique occidentale (igname africain, Mil à chandelle (Pennisetum glaucum),  et l’Éthiopie (Éleusine (Eleusine coracana), sorgho) et domestiqua l'âne nubien. Elle reçut aussi du bétail eurasien (mouton, boeuf, chèvre, cheval) et des culture austronésiennes par l'océan indien (igname asiatique, riz, taro, banane, canne à sucre). L'expansion de l'agriculture en Afrique est due aux peuples Bantous eux même membre du groupe  linguistique nigéro-congolais. Ils répandirent l'agriculture dans l'Afrique centrale (peuplée de Pygmées qui adoptèrent des langues bantoues) et australe (peuplée de Khoïsans dont certains adoptèrent du bétail).

ITTL L'Afrique perds un centre agricole. Pas de bantous pour rependre l'agriculture donc peu d’agriculture en Afrique central avant l'importation d'igname asiatique et du taro, les Pygmées conserveront sans doute leur langue. Des peuples afroasiatiques et nilo-sahariens pourraient peuplée les savanes d'Afrique australe à la place des bantous.

L'Amérique elle gagne un foyer agricole, celui d'Afrique occidentale. On peut imaginer que l'igname se répande facilement an Amazonie, pour le millet ce sera plus long mais il ferai un bonne culture au Mexique et dans la savane brésilienne.

Histoire humaine


Ère précolombienne

Dans l'ancien monde, les îles Canaries ne sont pas découverte avant l'Antiquité (OTL au Néolithique) et son donc vide les phéniciens ne fondent pas Carthage, ils se reporteront sur la côte nord de la Méditerranée. Rome est moins menacée et fonde un empire plus vite. les Vandales ne peuvent passer en Afrique du nord et restent en Espagne. Pas d'invasion musulmane du Royaume Wisigoth.

Dans le nouveau monde un foyer agricole apparait en Afrique occidentale, l'igname se répand en Amazonie où il complète les culture locales (patate douce, maïs, manioc), le millet se répand dans la savane brésilienne puis dans les plaines argentines (ces régions auront sans doute des civilisation plus avancées qu'OTL) ainsi qu'au Mexique (par bateau). En Afrique occidental se développent des état agraires exploitant le très abondant or local.  L'Afrique du nord possèdera peut-être un espèce domesticable d'équidé ou de camélidé et pourquoi pas un notiomasoton (une espèce de proboscidien ayant vécu jusqu'à il y 6000 ans).  Il y aura donc un foyer de civilisation supplémentaire regorgeant d'or  (et peut être de fer aussi, OTL l'Afrique occidentale est un des deux lieux d'invention de la métallurgie du fer) et plus de commerce maritime sur l'axe : Afrique occidentale, Caraïbe, Mexique (avec deux bifurcations au sud avec l'Orénoque et l'Amazone) et plus de circulation des marchandises et des idées (les africains occidentaux ITTL auront certainement une écriture, qu'il l'inventent eux même où qu'ils l'empreintent au mexicains). Un axe secondaire de commerce sera la vallée séparant l'Amérique du sud et l'Afrique occidentale avec l'Amazone dans sa partie ouest (et certainement un affluent de celui-ci dans la partie centrale puis un fleuve s'écoulant vers l'Atlantique dans sa partie) orientale.

Une meilleure technologie navale se transmettra aussi vers le Pacifique (l'Amérique centrale étant étroite), plus de navigation par là ça veux dire potentiellement des lamas et des pommes de terre en Amérique du nord.

Ère des découvertes

A l'ère des découvertes les européens ont plus de mal à explorer l'Afrique car les îles Canaries sont éloignée de la côte africaine et les du Cap vert  sont proches de l'Afrique occidentale. Par contre les Canaries sont à mis chemin de l'Amérique. Des pays comme la France, l'Italie ou l'Empire Ottoman se retrouve favoriser pour l'exploration de la côte africaine.

Route nord, se servir du courant froid qui va d'Europe le long de la côte d'Afrique du nord puis continuer vers les caraïbes et le Mexique, de là emprunter le courant du golfe  pour rentrer en Europe.

Route sud : longer l'Afrique orientale avec le courant froid qui vous pousse vers le sud puis profiter des alizé pour tourner plein ouest au niveau de l'équateur puis aller vers les sud ou le nord du continent américain en se servant des courant chaud du Brésil (sud) et africain occidental (nord) ce dernier servant à rentrer en Europe

Les européens arrivent donc en Amérique et sont attirés plus à l'ouest par des rumeurs de grand empire en Afrique occidentale et des objets en or. Les courants marin et les vents favoriserait deux routes pour aller en Amérique.

S'ils arrivent à conquérir l'Afrique occidentale les autres amérindiens seront aussi au courant (Moctezuma et Atahualpa seront un peu plus méfiant ITTL). En plus si ceux d'en face sont habitué aux animaux et ont une espèce de la taille du cheval ou d'un éléphant les européens perdront un de leur avantage.

Moctezuma a écrit:Ah vous avez mis un paracératherium sur votre galion pour nous envahir visages pâles, pas grave on a plein d'éléphants. Et une foi capturés on vous sacrifiera au dieu soleil en vous arrachant le cœur d'une dague en fer pendant qu'un éléphant écrasera vos têtes avec sa patte. Et en plus j'aurais un paracératherium dans mon zoo.

Une autre cible facile pour les européens sont les Antilles, pas très étendue et facile à tenir

Ensuite si les européens réussissent leur coup et arrivent à envahir une partie de l'Amérique vient le problème de la main d’œuvre, les épidémies ayant fait leur travail il faudra aller en Afrique pour avoir des esclaves. Problème l'Afrique occidentale est maintenant en Amérique et sa population est décimée, on se reporte donc sur les côtes de l'Afrique central et de l'Angola. Problème là aussi car elle sera sans doute moins peuplée qu'OTL et peut-être même peuplé uniquement de chasseur cueilleur pygmées, la zone de capture sera principalement situé vers l'Angola, le Cameroun et le Tchad possédant une savane peuplée d'agriculteurs. Après viens le problème du transport, facile pour atteindre l'Afrique occidentale et le Brésil mais cela devient plus long pour les Antilles. Celui qui contrôlera la Afrique du nord pourra contrôler le commerce triangulaire.


Dernière édition par Préhistorique le Lun 10 Aoû - 22:27, édité 3 fois
Préhistorique
Préhistorique

Messages : 487
Date d'inscription : 03/03/2020

Anaxagore, LFC/Emile Ollivier, Rayan du Griffoul et Uranium Colonel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Uchronies américaines Empty Re: Uchronies américaines

Message par LFC/Emile Ollivier Ven 10 Juil - 13:47

Merci Préhistorique
LFC/Emile Ollivier
LFC/Emile Ollivier

Messages : 2393
Date d'inscription : 26/03/2016
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Uchronies américaines Empty Re: Uchronies américaines

Message par Préhistorique Ven 10 Juil - 14:46

Groenland, Islande et Macaronésie

Le Groenland était relié à l'Europe et à l'Amérique du nord. Une dorsale se format et ouvrit la mer du Labrador il y 69 à 35 millions avant de devenir inactive, la dorsale medio-atlantique prenant le relais.

Le Groenland reste attaché à l'Amérique

Dans ce scénario le Groenland reste attaché à l'Amérique, il touche le Labrador. Comme ile st plus au sud qu'actuellement le sud sera probablement libre de glace et couvert de forêt, le niveau de la mer étant plus élevé de quelques mètres (au total la calotte du Groenland représente 7 mètres d'élévation du niveau de la mer si elle fondait totalement). Moins de glace ça veut dire moins d'Albédo les périodes glaciaires se déclencheront plus lentement et s'achèveront plus vite.

La vallée centrale si elle est libre de glace sera probablement remplie par un lac. Si celui-ci n'est pas endoréique il s'écoulera vers l'ouest vers la baie d'Hudson ( voir la carte du Groenland préglacaire. Le sud du Groenland sera couvert de forêts.

Pas de Compagnie de la Baie d'Hudson dans ce pays car le passage maritime vers la baie est bloqué.

On arrive ensuite au temps des vikings. La distance entre l'Islande et le Groenland n'ayant pas fortement changé ceux-ci arrive au Groenland et le nommeront peut-être Markland (pays des forêts). Il risque d'être peuplé (OTL le sud du Groenland était inhabité au Xème siècle). Les islandais même s'ils ne fondent pas de colonies tout de suite au Groenland seront incité à y retourner pour avoir du bois, OTL il fallait aller en Europe ou pire au Labrador. Et ce ne sera pas seulement 2000 groenlandais allant chercher du bois au Labrador mais plusieurs dizaines de milliers d'Islandais allant se ravitailler au Groenland. Le Vinland risque d'être puissant ITTL.

Le Groenland reste attaché à l'Europe

Si le Groenland reste attaché à l'Europe il sera collé à la Scandinavie et rejoindra l’Écosse faisant de la mer du Nord une mer quasi fermée. Le Groenland étant plus au sud et frappé par le courant du Golfe il sera plus chaud qu'OTL le niveau de la mer sera plus haut, peut-être n'y aura t'il pas de période glaciaire ou qu'elle sera moins intense car en Amérique les calottes se formeront sur l'île Ellesmere qui est plus petite que le Groenland comptez au moins 5 à 6 mètres d'augmentation du niveau de la mer (jusqu'à 7 mètres). Le courant du Golfe ayant plus de chemin a faire pour atteindre l'Océan arctique le port de Mourmansk sera probablement pris dans les glaces en hivers et la Baltique sera encore plus gelée.

Les romains n’essaieront jamais d'envahir la totalité de l'Ecosse ITTL car où placer la frontière ?
La péninsule britannique pourra recevoir des invasions terrestre venant de Scandinavie via le Groenland. Au temps des vikings ceux-ci délaisseront l'Irlande car peu accessible et s'orienteront vers le détroit du Pas de calais. S'ils arrivent en Islande la distance pour rejoindre l'Amérique sera trop grande, pas de Vinland ITTL.

Islande

Je parle de l'Islande car ce territoire a eu un grand impact sur l'Histoire de l'Amérique.

L'Islande est formé par un point chaud (une remonté de magma fixe qui forme une chaine d'île, comme les îles Hawaï par exemple) qui perce la croute terrestre juste au niveau d'une dorsale, il y a donc deux fois plus de magma qui sort. Au niveau de la faune l'île est régulièrement vidé de toute vie car entièrement recouverte de glacier lors des ères glaciaires.

L'histoire de l'Islande commence dans l’Antiquité avec la découverte de monnaie romaine puis virent les moines irlandais qui partirent à l'arrivée des vikings. Elle fut ensuite rattaché à la Norvège puis au Danemark avant d'obtenir son indépendance en 1944.

L'islande n'existe pas ou est composé d'un petit archipel

Dans ce scénario si les vikings s'y installent quand même la distance sera trop grande avec le Groenland, pas de saga des groenlandais donc.

L'Islande est peuplé de population venant d'Amérique

Les courants marins peuvent pousser des amérindiens ou des inuits sur l’île. S'ils arrivent à survivre aux aléas du climat et des épidémies apporté par les européens il rencontreront les moines irlandais qui essaieront de les convertir, plus tard viendra les scandinaves qui auront tendance à les réduire en esclavage, ces populations disparaitront certainement ravagé par les épidémies et s'assimilant à la population scandinave. Cela motivera sans doute les viking à aller voir plus à l'ouest.
Macaronésie

La Macaronésie est une appellation qui regroupe les archipels des Canaries, de Madère, des Açores et du Cap vert.  Ces archipels furent cruciaux dans l'exploration européenne. Il furent des cibles faciles car ils étaient soit peuplé de population de niveau technologique néolithique (comme les Guanches canariens) soit qu'ils n'était pas peuplé.

La Macaronésie n'existe pas

Sans ces archipels  l'exploration européenne est plus dure.

Les Canaries sont aux mains d'une puissance musulmane

Si des musulmans conquièrent les Canaries ceux-ci seront rattaché au Maroc ou demanderont rapidement son aide en cas d'invasion par des chrétiens. ITTL non seulement les européens ne pourront compter sur les Canaries pour faire escale mais en plus ces îles seront contrôlé par une force hostile et armé d'arme en fer et pas seulement de quelques hache de pierre polies cette fois ci. Une nation musulmane pourrait même se lancer dans la conquête des Amériques.


Dernière édition par Préhistorique le Sam 25 Juil - 21:54, édité 6 fois
Préhistorique
Préhistorique

Messages : 487
Date d'inscription : 03/03/2020

LFC/Emile Ollivier et Rayan du Griffoul aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Uchronies américaines Empty Re: Uchronies américaines

Message par Préhistorique Ven 10 Juil - 15:58

Le bassin occidental de l'Amazone se jette dans l'Orénoque

Uchronies américaines Amazonia


Vous pouvez voir ci-dessus une carte du bassin de l'Amazone au cours du temps. Pendant un temps une mer nommée mer de Pebas courant de la mer des Caraïbes le long du bord oriental des Andes. Cette mer se comblât progressivement à cause de l'élévation des Andes qui émirent beaucoup de sédiment. La mer fut coupé de son accès à l'océan mondial et se transforma peu à peu en lac d'eau douce qui finit par être comblé non sans avoir auparavant emprisonné les dauphins rose de l'Amazone (le genre Inia, à ne pas confondre avec le dauphin de l'Orénoque, Sotalia fluviatilis, qui vit à la fois dans l'océan et les fleuves). Aujourd'hui les bassins de l'Orénoque et de l'Amazone communiquent encore par le canal de Casiquiare.

Pour l'uchronie on prendra la carte B de l'illustration avec le tracé des côtes actuel.

Dans cette ligne temporelle le delta de l'Amazone reçoit moins de sédiment donc il sera moins étendu. Enrevanche l'Orénoque aura beaucoup plus de sédiment et son delta sera plus étendu, l'île de Trinidad sera peut-être même rattaché au continent.

Pour contrôler l'Amazonie il faut contrôler les fleuves car l'avion n'a pas toujours existé et les montures sont peu utile dans une jungle pareilles. Donc les espagnols et les portugais se lancent à la conquête de l'Amazonie et au final le Brésil est un tiers moins grand. Pendant que les portugais contrôleront la côte du Brésil et un petit bassin de l'Amazone le espagnols eux se lanceront à la conquête du bassin de l'Orénoque. Au Venezuela c'est assez facile c'est une plaine inondable et hors période de crue la savane fait un endroit parfait pour déployer la cavalerie. Une fois le Venezuela et l'Emprie Inca sous contrôle l'Espagne se lancera à la conquête du bassin de l'Orénoque. Une telle route commerciale nord sud peut être un avantage car elle ne pourra être attaquée par des pirate contrairement à la route maritime Lima Panama. Une fois arrivé à l'embouchure de l'Orénoque le chargement d'argent seront expédié vers l'Europe ou à l'ouest pour commercé avec la Chine. ITTL la capitale du venezuela risque fort d'être Ciudad Bolivar ou une ville à l'embouchure de l'Orénoque.

Trinidad reste attaché au continent


Selon la tradition orale l'île de Trinidad aurait été séparée du continent  il y a seulement quelques siècle à cause d'un gros ouragan. Et si cet ouragan n'avait pas eu lieu l'histoire n'aurait pas été changé jusqu'en 1797 au moment où les espagnols perdirent l'île au profit des anglais. Attaque et et la défendre c'est une chose quand on possède une bonne flotte, on peut ainsi empêcher une contre attaque. Mais si à la place on conquiert une presqu'ile la contre attaque peut arriver à pied. ITTL soit que les anglais n'envahissent pas l'île ou que la contre attaque espagnole soit réussit. L'île reste alors une province du Venezuela et suit celui-ci lors de son indépendance. Plus tard le Venezuela profitera des gisements de pétrole et de bitume.

Le fait que les anglais n'aient pas Trinidad les motivent moins pour garder Tobago en1815, l'île peut donc rester française. Les Britanniques ont eu aussi pour ambition de contrôler les bouches de l'Orénoque au XIXème siècle. Ils ont pour ça acheter l'ouest du Surinam aux hollandais (la partie orientale de l'actuel Guyana) et ont ensuite publié une série de carte pour appuyer leurs revendications sur ce qui était une colonie espagnole puis un territoire venezuelien voir l'article Guayana Esequiba. Sans le contrôle de Trinada et Tobago il y a moins de motivation pour acheter le Guyana aux hollandais et le Surinam sera moitié plus grand.

Uchronies américaines 414px-Mapa_de_una_parte_de_Venezuela_y_de_la_Guayana_Britanica
La carte des revendications successive des britanniques


Dernière édition par Préhistorique le Ven 2 Oct - 9:31, édité 2 fois
Préhistorique
Préhistorique

Messages : 487
Date d'inscription : 03/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Uchronies américaines Empty Re: Uchronies américaines

Message par PauL62 Ven 10 Juil - 17:43

Préhistorique a écrit:
Groenland, Islande et Macaronésie

Macaronésie

La Macaronésie est une appellation qui regroupe les archipels des Canaries, de Madère, des Açores et du Cap vert.  Ces archipels furent cruciaux dans l'exploration européenne. Il furent des cibles faciles car ils étaient soit peuplé de population de niveau technologique néolithique (comme les Guanches canariens) soit qu'ils n'était pas peuplé.
La Macaronésie n'existe pas

Sans ces archipels  l'exploration européenne est plus dure.


Ça a quelquechose à voir avec les macaronis? Laughing Laughing

Bref, je sors... Arrow Arrow
PauL62
PauL62

Messages : 347
Date d'inscription : 12/12/2016
Age : 33
Localisation : Pas-de-Calais

Revenir en haut Aller en bas

Uchronies américaines Empty Re: Uchronies américaines

Message par Rayan du Griffoul Ven 10 Juil - 17:49

Trés intéressant tout ça
Rayan du Griffoul
Rayan du Griffoul

Messages : 335
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 30
Localisation : Au pied des Pyrénées

https://www.fanfiction.net/u/11862879/Rayan-du-Griffoul

Revenir en haut Aller en bas

Uchronies américaines Empty Re: Uchronies américaines

Message par Préhistorique Ven 10 Juil - 17:56

L'ère glaciaire

Lors de l'ère glaciaire les glaciers s'entendirent sur les Amériques (voir le message Brève histoire géologique des Amériques pour voir leur étendues).



Changements du réseau hydrographique



Uchronies américaines Geology-lecture-20-56-638


Les glaciations du quaternaire ont modifié le système hydrographique de l'Amérique du nord. Il y a une vidéo sur la chaine AlternateHistoryHub Et si les Grand Lacs n'avaient jamais existé. Ce sont les glaciers qui ont creusé les Grand Lacs. Si ceux-ci n’atteignent pas la région des grands lacs il y aura quand même un fleuve St Laurent, c'est là que je ne suis pas d'accord avec AlternateHistoryHub, ce n'est pas parce qu'il n'y a pas de lacs que la pluie ne tombe pas et toute cette eau doit bien aller quelque part, donc elle se vide par le St Laurent.

Il y aussi la Teays River un ancien cours de l'Ohio qui coulait plus au nord. Si cette rivière existait elle favoriserait les déplacements depuis la colonie française de Québec. La Compagnie de la Baie d'Hudson serait très heureuse avec un tel réseau de rivière à sa disposition (mais là il faut une absence de glaciation).

Le bassin du Missouri se vidait lui dans la Baie d'Hudson qui était à sec. Le poids des glaciers a enfoncé la baie et depuis elle est remonté même chose avec la vallée du St Laurent. Après la dernière période glaciaire quand les glaciers eurent fondu mais avant que la croute terrestre ne remonte (rebond isostatique) des mers occupaient la Baie d'Hudson (Mer De Tyrrell, beaucoup plus étendue que la baie actuelle) et Mer de Champlain sur la vallée du St Laurent (en Europe la mer Baltique a aussi beaucoup varié à l'époque, le niveau de la Scandinavie étant plus bas elle eu même des phases de lac d'eau douce).

Des mer intérieures et des inondations gigantesques



Lors de la glaciation de grand lacs se sont formé que ce soit par la fonte des glaciers (lac proglaciaire) ou à cause de l'augmentation des précipitions sur certaines zones. Souvent ces lacs se vidaient lors de gigantesques inondations.


Par exemple dans le Grand Bassin se trouvait le Lac de Bonneville à l'emplacement de l'actuel Grand Lac Salé. Dans les Andes un gigantesque lac recouvrait l'Altiplano.



Uchronies américaines 663px-Lake_bonneville_map.svg


Un autre lac était le Lac Agassiz. Le Lac Missoula se vidaient régulièrement provoquant des inondations gigantesques telles celles de Missoula (vous pouvez voir  ici un tableau avec des falaises provoqué par les inondations et des animaux préhistoriques) ou la vidange du lac Agassiz lors du Dryas récent.

Uchronies américaines Zbau31dm17t41

Sur cette image on peut voir des falaises formées par les inondations de Missoula.

Image en version panoramique, une fois ouvert cliquez sur l'image pour agrandir

Uchronie : le lac Andin survit

Ce lac séparera l'Altiplano en deux, un empire pourrait dominer la zone allait de l'Océan à la rive occidentale du lac et un autre une zone allant de la rive orientale du lac au piedmont andin. Un tel lac favoriserait l’émergence de la navigation. Les espagnols pourrait trouver non pas un empire inca unifié mais un empire Chimu dans la zone occidentale et un empire Inca dans la zone orientale.

Le Dryas Récent


Le Dryas Récent est une période de refroidissement temporaire à la fin de la période glaciaire, on pense qu'elle a été provoqué par la vidange du lac Agassiz. Toute cette eau douce à perturbé le courant du Golfe qui remontât moins au nord durant 1000 ans.  On pense de plus en plus qu'un impact ou une série d'impacts eurent lieu sur la calotte provoquant la rupture brutale du barrage de glace retenant la lac.

Uchronies américaines Glacial_lakes
L'organisation des Grands Lacs à varié lors de la dernière déglaciation

Uchronies américaines 689px-Odale_articles_YD02
La phase finale du Lac Agassiz juste avant sa disparition.

Uchronie : Pas de Dryas récent

Un POD assez facile, soit qu'il n'y a pas d'impact ou alors le Lac Agassiz se vide lentement par le Golfe du Mexique. Des représentant de la mégafaune survivent, peut être des espèces domesticables.
Préhistorique
Préhistorique

Messages : 487
Date d'inscription : 03/03/2020

Collectionneur et Rayan du Griffoul aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Uchronies américaines Empty Re: Uchronies américaines

Message par Préhistorique Ven 10 Juil - 18:53

Californie

La Californie est aujourd'hui une région partagé entre les États-Unis et le Mexique, elle fut séparé du continent quand une dorsale entailla la plaque nord américaine créant la Mer de Californie. Cette mer est vraiment nuisible, elle sépare les régions agricoles du Mexique des régions fertiles de Californie. Le mieux c'est de l'étendre ou de la supprimer.


L'île de Californie


Uchronies américaines 800px-Island_of_California

Bien que sachant depuis le début du XVIème siècle que la Californie n'était pas une île grâce à Hernan Cortez cette erreur persista sur les cartes durant deux siècles. Et si la Californie était vraiment une île. Le plus intéressant serait que la Mer de Californie jusqu'au Puget Sound (au large de Seattle) où elle rejoindrait l'Océan Pacifique. Une telle mer favoriserait les échanges par navigation. L'agriculture irait peut-être plus au nord (OTL elle ne pénétra pas en Californie). Une civilisation agraire aurait tôt fait de tirer partie des gisement d'or locaux et importerait du cuivre d'Arizona. Un commerce se mettrait en place entre le Mexique et la Californie, un empire s'étendant dans la vallée centrale. Les espagnols serait plus poussés a occupé l'île entière même en l'absence d'une civilisation agraire car contrairement à une Californie rattaché au continent une Californie insulaire à des limites bien définies (de la même manière qu'ils ont occupé l'île de Chiloé au Mexique dès le XVIème siècle alors qu'ils n'arrivaient pas à soumettre les Mapuches du continent).

La Californie sera érigée par les espagnols en Capitainerie générale rattaché au Vice Royaume du Mexique dans un premier temps puis elle deviendra peut-être un vice royaume (cela dépendra de son développement précolombien).

Lors des indépendances Latino Américaine elle sera peut-être brièvement mexicaine avant de déclarer son indépendance (comme le fit l'Amérique centrale en 1823). Si c'est un vice royaume là elle déclarera directement son indépendance. C'est là que les russes peuvent intervenir. OTL Francisco, de Miranda demanda une aide à Catherine la grande pour libérer l'Amérique espagnole en attaquant à partir de l'Alaska et de la Sibérie. ITTL avec plus d'implication espagnole dans cette partie de l'Amérique du nord on peut imaginer une intervention russe menée par Miranda qui poursuit plus tard la lutte pour l'indépendance au Mexique.

La Californie devient donc indépendante de l'Espagne et fait sa fortune par l'exportation agricole de la vallée centrale, la chasse aux loutres de mer (exportées vers la Chine) et l'or (si celui-ci n'a pas été trouvé avant). Elle reste néanmoins un pays agricole bien que moins favorisé qu'OTL car pas de barrage Hoover (vu que l'emplacement sera sous la mer), le sud est des Etats-Unis se retrouvera donc avec beaucoup d'eau pour irriguer.

Elle ne risque pas non plus d'invasion étasunienne car la mer arrêtera les colons.

La présence dela mer a aussi ses conséquences sur le continent. Après la guerre mexico-étasunienne de 1846-1848 les États-Unis n’acquièrent pas la Californie (soit qu'elle soit indépendante du Mexique où qu'elle soit défendue). Il y a donc moins d'envie de procéder à l'achat Gasden en 1853 (qui le fut pour construire le chemin de fer du Southern Pacific). Une mer accessible à l'ouest de l’Arizona arrange aussi les confédérés qui auront accès à une mer à l'ouest, l'union mettra en place un blocus à cet endroit.

La mer de Californie n'existe pas


Dans ce scénario on supprime la mer de Californie, la péninsule de Californie est maintenant collée au contient et au niveau fluvial c'est bien mieux cela créer une sorte de Nil nord américain qui permet de traverser une zone désertique. Dans ce scénario le Colorado poursuit sa course vers le sud sur des centaines de kilomètres, recevant même du renfort de fleuves mexicains sur sa rive est (du nord au sud : Rio Sonora, Rio Yaqui, Rio Mayo, Rio Fuerte, Rio Sinaloa, Rio Culiacan) qui se jettent OTL dans la mer de Californie. La présence d'un fleuve Colorado étendu permettra à l'agriculture de se diffuser plus vite du Mexique vers les terres des Pueblos (OTL ceux-ci importaient des perroquets ara depuis le Mexique, ITTL il y aura encore plus de commerce). Le Colorado passant près de la Californie et l'augmentation du trafic augmentera la probabilité que l'agriculture passe dans la vallée centrale de Californie.


Dernière édition par Préhistorique le Ven 10 Juil - 19:55, édité 1 fois
Préhistorique
Préhistorique

Messages : 487
Date d'inscription : 03/03/2020

Collectionneur et Rayan du Griffoul aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Uchronies américaines Empty Re: Uchronies américaines

Message par PauL62 Ven 10 Juil - 19:23

Oui, mais les USA ne seraient-ils toujours pas tentés d'acquérir l'île de Californie tôt ou tard? Je doute qu'ils puissent laisser une petite île indépendante avec des ressources essentiellement agricoles juste devant leurs côtes.
PauL62
PauL62

Messages : 347
Date d'inscription : 12/12/2016
Age : 33
Localisation : Pas-de-Calais

Collectionneur aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Uchronies américaines Empty Re: Uchronies américaines

Message par Préhistorique Ven 10 Juil - 19:52

Détroit et isthme

Le détroit de Béring reste à sec en période interglaciaire


Un détroit de Béring reste à sec en période interglaciaire permet plus de migrations. Par exemple des animaux habitaient l'Alaska et le Yukon durant les période interglaciaire comme les pécaris, des paresseux terrestre, des mastodontes ou le castoroïde mais en était chassé lors des périodes glaciaires sans compter que les glaciers bloquaient le passage. D'autre animaux le remplaçaient comme les antilopes saïga qui ne survécurent pas à la glaciation en Amérique (elles occupaient l'Alaska et le Yukon) alors qu'elles pourraient vivre aujourd'hui dans les grande Plaines nord américaines. D'autres animaux ne passèrent pas le détroit aussi comme les mégacérinidé (mégalocéros ou cerf géant d'Irlande) et les rhinocéros laineux.

Ça aurait pu aussi permettre à une espèce d'homme de coloniser le continent avant Homo sapiens, les animaux ayant alors le temps d'apprendre à fuir l'homme.

Ça signifie aussi pas d'écoulement des eaux froide de l'Océan Arctique vers le Pacifique, le climat sera donc plus chaud en période interglaciaire.

Quand l'homme domestiquera le renne il pourra étendre leur élevage jusqu'en Amérique alors qu'OTL le détroit stoppa la progression du renne domestique. Quand les vikings arriveront en Amérique il y aura des éleveurs de renne en face. Les rennes sont trait, ce qui permettra à des populations américaines d'être tolérante au lactose, pour les scandinaves c'est un avantage car OTL ils commerçaient du tissu et du lait avec les autochtones et comme ceux-c étaient intolérant au lactose ils ont pensé que les Scandinaves voulait les empoissonner ce qui conduisit à un conflit. Les autochtones d'Amérique adopteront il le bétail viking ? Ensuite des populations plus avancé comme les Iakoutes pourraient avancer vers l'est apportant leur bétail et leur métallurgie du fer. Pour le bétail le climat représente un sacré obstacle et comme OTL la Sibérie orientale était dénué de bétail (hormis le renne) et de métallurgie je pense que ça ne changerai probablement pas.

Quand les russes arriveront ils poursuivront leur chemin, OTL le détroit de Béring ne les a pas arrêté. Le climat plus doux favoriserait même la navigation donc ils iraient plus vite qu'OTL. Un territoire continu rendra moins plausible une vente de l'Alaska aux États-Unis. Le développement humain de la région la rendant plus accessible (des éleveurs de rennes depuis des millénaires ça aide aux déplacements, ils pourraient même pousser jusqu'au Yukon et prendre le contrôle de ses mines d'or. Après la Révolution d'Octobre le soviétiques garderait probablement la zone. Il y a plein de TL où une Alaska russe se transforme en Taïwan blanc, ici la probabilité est plus faible. Elle formera probablement la République Socialiste Soviétique d'Alaska. Après 1991 il y a aussi une forte probabilité qu'elle devienne un état indépendant.

L'isthme de Panama ne se forme pas


Si l'isthme de Panama ne se forme pas le courant chaud qui va de l'Atlantique vers le Pacifique n'est pas redirigé vers le nord pour renforcé le courant du Golfe, donc moins de précipitation sur le Groenland et moins de glacier donc pas d'ère glaciaire. Pour les migrations entre l'Amérique et l'Asie ça ne change pas grand chose car elles ont eu lieu tout ai long du Cénozoïque.

Au niveau du climat il reste plus chaud permettant à des animaux de survivre, particulièrement ceux qui n'aiment pas les eaux froide : les mégalodons qui n'ont pu suivre leurs proies les baleines dans les eaux froides, les thalassocnus (une espèce de paresseux aquatique), les  pélagornis (une espèce d'oiseaux de mer de 6 mètres d'envergure avec des dents).

Mais surtout cela empêche l’échange de faune interaméricain (GABI) de se produire. Les faunes des deux continents resteront différente. Certains animaux passeront quand même à la nage comme OTL.

Du nord au sud : procyonidé (raton laveur, coati et apparenté), mouffette, quelques rongeurs et peut-être les gomphotheres (proboscidien. Comme les éléphants nagent assez bien je pense qu'ils auraient pu atteindre l'Amérique du sud à la nage)

Du sud au nord : paresseux terrestres, glyptodon, phorusrhacidés (oiseau terreur), singe, rongeur caviamorphe.

La faune nord américaine ne changera guère en effet les deux représentants emblématique des xénarthe de l'ère glaciaire sont là : les paresseux et le glyptodons, il manquera que les petites espèce comme les tatous, les fourmiliers ainsi que les opposums.

La faune sud américaine reste inchangé avec sa domination des prédateurs sparadontes des marsupiaux dont le plus connu est le thylacosmilus. Des prédateurs de grande taille comme Chapalmalania (le plus gros procyonidé de tout les temps, un raton laveur de la taille d'un ours) continue d'exister Les crocodiles sebecosuchiens continuent d'exister.

Au niveau des herbivores les gomphotheres se font leur place mais les équidé et camélidé  sont absent ce qui permet un maintient de la diversité des Meridiungulata une famille de mammifères herbivores propre à l'Amérique du sud (les plus connus sont macrauchenia et toxodon).

Quand l'homme arrivera en Amérique il n'aura pas de mal à passer le détroit de Panama pour rentrer en Amérique du sud. Plus tard en l'absence de lama et d’alpaga a domestiquer l'homme devra trouver des remplaçants et s'il n'en trouve pas il fera sans. Pas de laine, moins de viande et moins de commerce.

Uchronies américaines Gabi


Dernière édition par Préhistorique le Dim 26 Juil - 21:17, édité 4 fois
Préhistorique
Préhistorique

Messages : 487
Date d'inscription : 03/03/2020

Collectionneur aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Uchronies américaines Empty Re: Uchronies américaines

Message par Préhistorique Ven 10 Juil - 20:19

PauL62 a écrit:Oui, mais les USA ne seraient-ils toujours pas tentés d'acquérir l'île de Californie tôt ou tard? Je doute qu'ils puissent laisser une petite île indépendante avec des ressources essentiellement agricoles juste devant leurs côtes.

Cela dépend de plusieurs paramètres. Si l'île est indépendante du Mexique ils ne peuvent prétexter de la guerre de 1846 - 1848 pour prendre le territoire. L'afflux de colons ne fonctionnera pas car ils seront bloqués par la mer. Ça dépend aussi du type de population, si c'est une densité comparable à Cuba ou au Mexique avec une population hispanophone depuis des siècles ce sera impossible à assimiler, il ne faut pas oublier qu'OTL ils ne se sont emparé que de territoires faiblement peuplés (nord du Mexique) ou petit (Hawaï, Puerto Rico), les territoires plus grand et fortement peuplé ont acquis leur indépendance (Cuba, Philippines).

Il y a aussi les anglais qui seront en Colombie britannique, ils ne verront peut-être pas d'un bon œil que les États-Unis s’emparent de la Californie.

On peut aussi imaginer un flibustier comme Willialmm Walker s’emparer de la basse Californie comme OTL puis tentant de s'emparer du nord (au lieu du Sonora OTL).
Préhistorique
Préhistorique

Messages : 487
Date d'inscription : 03/03/2020

Collectionneur aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Uchronies américaines Empty Re: Uchronies américaines

Message par Préhistorique Ven 10 Juil - 21:54

Antartcique et Australie

Lien Amérique du sud Antarctique


Pendant longtemps l'Amérique du sud fut relié à l'Antarctique, ce lien pris fin il y a 26 millions d'années, un courant froid isolant alors l’Antarctique des courant chaud venus du nord. Le continent commençât alors à geler, le coup de grâce venant au début de l'ère glaciaire quand les derniers arbres (genre Nothofagus) disparurent il ya 3 millions d'années.

Voici à quoi ressemblerait le contient Antarctique sans glace. Un tel POD modifierait le climat (plus chaud) et la géographie (environ 60 à 70 mètres d’élévation du niveau de la mer et pas d'ère glaciaire), un détroit serait présent au Nicaragua par exemple.

Uchronies américaines Antarctica_Without_Ice_Sheet

Uchronies américaines Fig-2-paleogeography2
La connexion Antarctique Amérique du sud

Il y a des restes de la forêt antarctique comme les arbre du genre Nothofagus (le hêtre austral) répandu en Amérique du sud et en Océanie, de même que l'Araucaria. Aujourd'hui la région qui ressemble le plus à la forêt antarctique est la Tasmanie.

Uchronies américaines Image_8293_1-Antarctic-Rainforest
La forêt antarctique au Crétacé, cliquez ici pour agrandir l'image

La faune de l'Antarctique occidental (là ou est situé la péninsule) est bien connu grâce aux gisements de fossile de l'île Seymour qui s'étendent du Crétacé à l’Éocène. On y a trouver des opossums (Antarctodolops), un  microbiothère Marambiotherium glacialis ( petit marsupial arboricole qui vit encore au Chili, il est plus proche des marsupiaux australiens que des sud américains), des paresseux, des ratites, des phorusrhacidés, un gondwanathère (Sudamerica ameghinoi, une sorte de mammifère non apparenté aux mammifère actuels) et des Meridiungulata comme Antarctodon, Notiolofos, Trigonostylops et Victorlemoinea par exemple.

Uchronies américaines Sem-tc3adtulo

Uchronies américaines Paleo_illustration_RGB3

Si les hommes apparaissent toujours ils seront ravi de peupler l'Antarctique après l"Amérique du sud.

Lien Amérique du sud Antarctique Australie


Variante du scénario précédent. Dans ce scénario je pense que l’Antarctique oriental sera peuplé d'animaux proche de la faune australienne. ITTL la nouvelle Zélande n'est pas loin de l'Australie, les humains pourraient la coloniser de là. La faune australienne devrait avoir moins de kangourous sauteur car l'abondance de forêt rendra les saut plus difficile. Il y aura certainement plus d'espèce ornithorynques qu'OTL car plus de cours d'eau.


Dernière édition par Préhistorique le Ven 18 Juin - 3:02, édité 2 fois
Préhistorique
Préhistorique

Messages : 487
Date d'inscription : 03/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Uchronies américaines Empty Re: Uchronies américaines

Message par PauL62 Mar 14 Juil - 20:24

Préhistorique a écrit:

Trinidad reste attaché au continent




Selon la tradition orale l'île de Trinidad aurait été séparée du continent  il y a seulement quelques siècle à cause d'un gros ouragan. Et si cet ouragan n'avait pas eu lieu l'histoire n'aurait pas été changé jusqu'en 1797 au moment où les espagnol perdirent l'île au profit des anglais. Attaque et et la défendre c'est une chose quand on possède une bonne flotte, on peut ainsi empêcher une contre attaque. Mais si à la place on conquiert une presqu'ile la contre attaque peut arriver à pied. ITTL soit que les anglais n'envahissent pas l'île ou que la contre attaque espagnole soit réussit. L'île reste alors une province du Venezuela et suit celui-ci lors de son indépendance. Plus tard le Venezuela profitera des gisements de pétrole et de bitume.

Le fait que les anglais n'aient pas Trinidad les motivent moins pour garder Tobago en1815, l'île peut donc rester française. Les Britanniques ont eu aussi pour ambition de contrôler les bouches de l'Orénoque au XIXème siècle. Ils ont pour ça acheter l'ouest du Surinam aux hollandais (la partie orientale de l'actuel Guyana) et ont ensuite publié une série de carte pour appuyer leurs revendications sur ce qui était une colonie espagnole puis un territoire venezuelien voir l'article Guayana Esequiba. Sans le contrôle de Trinada et Tobago il y a moins de motivation pour acheter le Guyana aux hollandais et le Surinam sera moitié plus grand.



Donc le Venezuela pourrait ressembler à cela?

Uchronies américaines Map10

Et y aurait-il une source Wikipedia de ce gros ouragan d'il y a quelques siècles?
PauL62
PauL62

Messages : 347
Date d'inscription : 12/12/2016
Age : 33
Localisation : Pas-de-Calais

LFC/Emile Ollivier aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Uchronies américaines Empty Re: Uchronies américaines

Message par Préhistorique Mer 15 Juil - 4:49

Oui la carte est bonne. Pour la liaison avec le continent on peut faire comme sur la carte en prolongeant les chaines côtières existantes ou par le sud si l'Orénoque dépose beaucoup de sédiments.

La seule source que j'ai c'est dans un documentaire sur arte sur la faune des caraïbes. Après des recherches sur internet je n'ai trouvé aucune source. Je ne sais pas si ce que le documentaire disait est vrai mais ça fait une bonne uchronie.
Préhistorique
Préhistorique

Messages : 487
Date d'inscription : 03/03/2020

LFC/Emile Ollivier et Collectionneur aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Uchronies américaines Empty Re: Uchronies américaines

Message par Collectionneur Lun 10 Aoû - 21:00

Concernant le second POD avec l'Afrique de l'Est qui part a l'Ouest, un tel scénario changerait la quasi totalité de l'histoire de l'humanité, rien que pour la migration de la corne de l'Afrique a l'Europe, plus de passage par Gibraltar. Toute les civilisations méditerranéenes, Égypte et Grèce comprise, serait extrêmement chamboulées. Carthage et Rome n'auraient peut-être même jamais existé.
Collectionneur
Collectionneur

Messages : 1925
Date d'inscription : 03/09/2016
Age : 51
Localisation : Languedoc-Roussillon

https://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:L%27amateur_d%27a%C3%A

Revenir en haut Aller en bas

Uchronies américaines Empty Re: Uchronies américaines

Message par Préhistorique Mer 12 Aoû - 8:39

Les humains n'ont pas utilisé le détroit de Gibraltar pour sortir d'Afrique mais le détroit de Bab el Mandeb ou le Sinaï. D’ailleurs le rocher de Gibraltar fut le dernier refuge des néandertaliens. Donc pour le peuplement de l'Europe ça ne change rien car les différentes espèces humaines sont arrivées par l'est. Le site de Carthage est de l'autre côté de l'océan ITTL (Je ne sais pas pourquoi ils ont mis une chaine d'îles entre la Libye et l’Espagne il ne devrait y avoir que de l'Océan). Pour le site de Rome il existe toujours donc il y a toujours possibilité de fondation de la ville.
Préhistorique
Préhistorique

Messages : 487
Date d'inscription : 03/03/2020

Collectionneur et Uranium Colonel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Uchronies américaines Empty Re: Uchronies américaines

Message par Uranium Colonel Mar 18 Aoû - 16:43

Je crois me rappeler que Cody de Alternate History Hub avait fait une uchronie sur un peuplement de l'Antarctique.
Uranium Colonel
Uranium Colonel

Messages : 1012
Date d'inscription : 31/07/2019
Age : 23
Localisation : République Démocratique de l'Icaunais

Revenir en haut Aller en bas

Uchronies américaines Empty Re: Uchronies américaines

Message par Préhistorique Mar 18 Aoû - 19:38

Oui cette vidéo. Rien a redire sur le peuplement (Maoris puis européens) par contre il imagine une faune composée uniquement de marsupiaux, ce n'est pas faux il n'y avait pas que ça, une simple recherche sur wikipedia aurait pu lui en apprendre un peu.

Mais la meilleure uchronie sur l'Antarctique est Green Antarctica sur alternatehistory. En résumé des aborigènes abordent l'Antarctique il y a 38 000 ans, le climat rude les endurcis (ils développent des tendances psychopathes, la TL a eu son Vlad Tepes award). La partie sur la faune est bien développée, on voit que l'auteur DValdron a fait des recherches. Les humains suivent un développement particularité avec une découverte de la poudre précoce au début de l'age du cuivre ce qui les empêche de faire des canons, il s'orienteront vers les roquettes. L'age du bronze sera long et l'age du fer commencera il y a peine 2000 ans. L'agriculture apparait très tôt 13 00 ans avant JC. Le contact avec les européens a lieu au XVIIIème siècle et ça tourne mal pour eux (le capitaine Cook est castré par exemple), ensuite ils se lancent à la conquête des continents de l'hémisphère sud.
Préhistorique
Préhistorique

Messages : 487
Date d'inscription : 03/03/2020

Collectionneur aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Uchronies américaines Empty Re: Uchronies américaines

Message par Préhistorique Mar 29 Sep - 10:08

Uchronies américaines Prehistoric_america_by_dantheman9758_dvztlu-fullview.jpg?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOiIsImlzcyI6InVybjphcHA6Iiwib2JqIjpbW3sicGF0aCI6IlwvZlwvMGMzZWU1MDctOGI5ZS00MTJlLTlkMWUtMjljMDJmMzE5Nzg2XC9kdnp0bHUtYWYwMmU2OTUtMjUyZS00YWEyLWEyOTktMDRkMDNhMzRmODhmLmpwZyIsImhlaWdodCI6Ijw9MzkzIiwid2lkdGgiOiI8PTE2MDAifV1dLCJhdWQiOlsidXJuOnNlcnZpY2U6aW1hZ2Uud2F0ZXJtYXJrIl0sIndtayI6eyJwYXRoIjoiXC93bVwvMGMzZWU1MDctOGI5ZS00MTJlLTlkMWUtMjljMDJmMzE5Nzg2XC9kYW50aGVtYW45NzU4LTQucG5nIiwib3BhY2l0eSI6OTUsInByb3BvcnRpb25zIjowLjQ1LCJncmF2aXR5IjoiY2VudGVyIn19




La faune nord américaine

Voici le deuxième chapitre du sujet, la faune nord américaine. Je me concentrerai uniquement sur la faune du Cénozoïque, étant entendu qu'une survie de la faune du Paléozoïque et du Mésozoïque entrainerai beaucoup trop d'effets papillon qui auraient pour conséquence que l'humanité n'apparaitrait pas, ce qui n'est pas bon pour faire une uchronie peuplé d'humain. Mais peu importe car le sujet est déjà très vaste. Dans ce sujet on démontra des clichés.

Mais d'abord quelques conseils pour faire une bonne uchronie avec des animaux préhistoriques. Tenez vous à jour des recherches paléontologiques car la paléontologie est une science très changeante ces dernières années, par exemple entre le moment où j'ai décidé de faire ce sujet et maintenant plusieurs études et découvertes de fossiles sont venus changer les choses, ils suffit d'un réexamen de vieux fossiles ou d'une nouvelle découverte pour tout changer. Donc tout ce qui sera écrit dans cet articles sera susceptible de changer au cours des prochaines années voir des prochains mois.

Ensuite essayez de consultez des articles scientifiques, ils sont remplis d'informations, beaucoup sont payant mais parfois ils sont en accès libre, ça vaut le coup d'y jeter un œil. On peut trouver beaucoup de référence vers ces articles en consultant les notes en bas de pages de Wikipédia (particulièrement dans la version anglophone). D'ailleurs si vous consultez Wikipédia essayez de voir plusieurs articles sur le même sujet car parfois ils se contredisent ou n'ont été mis à jours depuis plusieurs années (ceci vaut pour tout les sujet abordé sur Wikipédia et pas seulement la paléontologie), et si vous parlez plusieurs langues consultez les articles dans ces langues.
Pour les illustrations deviantart et le fil reddit Naturewasmetal sont pas mal.

Allez c'est parti pour les grosses bébêtes préhistoriques !!!



Tout commença donc il y a 66 millions d'années lors de l'extinction Crétacé - Paléogène quand un astéroïde extermina les dinosaures non aviens, les oiseaux Enantiornithes et aussi d'autres créatures comme les ammonites, la plupart des reptiles marins, la plupart des  requins hybodontes, les crocodiles terrestres (dont les très diversifiés notosuchiens) ne laissant que les crocodiles aquatiques), les ptérosaures, une foules de mammifères primitifs. Bref pour les mammifères c'était la fête !

Uchronies américaines Dc14mye-edf4f788-277f-4c40-9fbb-d89309f33666.jpg?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOiIsImlzcyI6InVybjphcHA6Iiwib2JqIjpbW3sicGF0aCI6IlwvZlwvMWM0NTRmOWMtODhhNC00MDQwLTk2MDgtMzg1ZGI3Y2NkMTRkXC9kYzE0bXllLWVkZjRmNzg4LTI3N2YtNGM0MC05ZmJiLWQ4OTMwOWYzMzY2Ni5qcGcifV1dLCJhdWQiOlsidXJuOnNlcnZpY2U6ZmlsZS5kb3dubG9hZCJdfQ
Crédit : EsthervanHulsen

La vie redémarra très vite. Selon une étude portant sur les mammifères du bassin sédimentaire de Denver [1] tout les mammifères d'un poids supérieurs à 600 grammes s’éteignirent et ensuite leur taille augmenta rapidement suite au développement de la végétation. Tout d'abord ce fut un monde de fougère, celle-ci peuvent repartir rapidement en repoussant à partir de leurs rhizomes (il y eu un phénomène similaire lors de l'extinction Permo-triassique) puis les forêts sont ensuite dominées par des palmiers. Au cours de cette période qui dura 100 000 ans les mammifères retrouvèrent leur taille d'avant la crise. 300 000 ans après la crises des arbres (proche du noyer) ont produit de graines suffisamment grosses pour permettre aux mammifères d'atteindre 20 Kg (le triple du poids avant la crise. 700 000 après la crise l'apparition des légumineuse permet aux mammifères d'atteindre 50 Kg.

Uchronies américaines Extinction_chart_3.5_Drupal_D1

Faune primitive


Le Cénozoïque se divise en Deux le Paléogène (Paléocène, Éocène et Oligocène) et le Néogène (Miocène, Pliocène, Pléistocène et Holocène). Les faunes du Paléogène sont assez différente des nôtres (celle du Néogène). Un groupe de mammifères, les multituberculés pris une grande importance, il avaient un mode de vie similaire aux rongeurs et sont reconnaissables à leurs molaires caractéristiques. Ces mammifères ne sont pas apparentés aux mammifères actuels (marsupiaux, placentaires et monotrèmes). Ils disparurent suite au développement des rongeurs.

D'autre mammifères eurent une grande importance, les marsupiaux étaient présents sur tout les continents (ils disparurent d'Amérique du nord pour réapparaitre suite à l'échange interaméricain il y a 3 millions d'années). Des primates primitif plesiadapiformes tenaient la niche écologiques des rongeurs (ils avaient même des incisives de rongeur, on le voit bien sur le squelette de Plesiadapis), ils disparurent suite au développement des rongeurs.

Mis à part les monotrèmes les mammifères actuels sont classé parmi les thériens qui se divisent en métathériens (dont font parti les marsupiaux) et les euthériens (dont font parti les placentaires). our que vous compreniez bien les placentaires sont aux euthériens et les marsupiaux sont aux métathériens ce que les oiseaux sont aux dinosaures. Par exemple si vous dites que le thylacosmilus (un métathérien sud américain) est un marsupial c'est comme si vous dites qu'un diplodocus ou un tricératops sont des oiseaux. Pour vous donnez une idée allez sur la page wikipédia des Cimolesta, en bas il y a un menu déroulant avec la classification des mammifères, les placentaires ne représentent qu'une ligne en bas dans les euthériens et les marsupiaux qu'une ligne en bas dans les métathériens.

Certains métathériens non marsupial survécurent longtemps (jusqu'à la fin du Pliocène pour les sparassodontes mais on en parlera dans le chapitre sur la faune sud américaine). Certains euthériens non placentaire survécurent à la crise Crétacé Paléogène et eurent un grande importance durant le Paléogène. Parmi des eux se trouve deux groupes assez connu les leptictida dont le fameux leptictidium européen qui apparait dans le documentaire de la BBC Sur la terre des monstres disparus. En Amérique du nord il était représenté par le genre Leptictis. Un autre groupe important d'euthériens non placentaire est celui des Cimolesta et parmi eux les pantodontes qui furent les premiers grand mammifères herbivores.

Parmi la faune de l'époque on peu aussi citer de grand oiseaux comme le gastornis qui était un prédateur sanguinaire, un tueur sans pitié, un féroce carnassier qui déchiquetaient les chevaux, les réduisant en morceaux pour ensuite les dévorer tout cru paisible végétarien selon l'analyse isotopique de ses os montrant son alimentation herbivore.

Uchronies américaines Image_3305_2-Kimbetopsalis-simmonsae
Dents du multiturberculé Kimbetopsalis simmonsae

Uchronies américaines 640px-Lepticis_centradoUchronies américaines Barylambda_NT_small
A gauche le Leptictidia Leptictis, à droite le Pantodonte Barymlambda

Mammifères carnivores


Au cour du Cénozoïque le climat connu le maximum thermique de l’Éocène il y a 55 millions d'années puis il devint plus aride suite à l'érection de l’Himalaya. La surrection des montagnes met plus de roches à nu qui sont lessivées par les précipitations ce qui favorise la fixation du dioxyde de carbone atmosphérique, donc moins de chaleur égal moins d'évaporation et précipitations. Une autre cause est l'isolement de l'Antarctique il y a 26 millions d'années, la formation du courant circumpolaire empêchant les courants chaud d'atteindre le contient, une calotte polaire se forme alors piégeant de l'eau qui ne sera plus disponible pour les précipitations (90% de l'eau douce actuellement).

Les mammifères placentaires sont composé de quatre groupe xénarthres (originaire d'Amérique du sud et pas présent en Amérique du nord avant l'échange inter américian) de Boreoeutheria se divisant eux même en Laurasiatheria (tout les groupes sont représenté en Amérique du nord (y compris les pholidota (pangolin) avec le genre Patriomanis de l'Eocène) et Euarchontoglire (en Amérique du nord seulement des primates, rongeur et lagomorphe) et d'Afrotheria (venant d'Afrique, en Amérique du nord seulement des proboscidiens et de siréniens). L'Amérique du nord eu une faune similaire à l'Eurasie car les échange par le détroit de Béring étaient fréquent.

Le rôle des prédateurs fut tenu pour les mésonychiens (proche des artiodactyle, ils avaient des sabots à la palce des griffes), les créodontes (regroupé avec les carnivora dans le groupe des Ferae, le plus connu est le Hyaenodon qui n'a aucun lien de parenté avec les hyènes) et les Entélodonte (faisant parti du groupe des Cetancodontamorpha regroupant les hippopotames et les cétacés). (Voici un arbre des mammifères pour que vous compreniez). Les mésonychiens disparurent les premiers supplanté par les créodontes qui furent eux même supplanté par les Carnivora (qui regroupe tout les mammifères placentaires carnivores actuels) plus intelligents et dont les articulations des pattes permettaient de mieux prendre des virages. Les Entélodontes eux devaient être omnivore. Il furent ensuite tous remplacé par les carnivoras, tels les Amphicyons (les chiens ours) qui furent remplacé par des formes modernes : canidés (originaire d'Amérique du nord), ursidés et félidés, procyonidé (raton laveur, coati, etc. Ils sont endémique à l'Amérique du nord), hyénidés, mustélidés (glouton, loutre), Mephitidae (Mouphette). On connait même un ailuridé (Parailurus du Pliocène. Aujourd'hui ce groupe n'est plus représenté que par les petits pandas)

Uchronies américaines Tumblr_inline_nwhdffJCCs1t9y3no_1280 Uchronies américaines S0xgwb6lfon51
Ici le Cetancodontamorpha Andrewsarchus, pas un entolodonte mais proche. A gauche tel que représenté tel un loup dans le documentaire de la BBC Sur la terre des monstres disparus, à droite une représentation plus moderne tel un entelodonte


Mammifères herbivores


Périssodactyles

Les herbivores furent eux représenté par d'abord par les Brontotheriidae de gros animaux ressemblant à des rhinocéros (d'ailleurs comme eux ce sont des périssodactyles). Rhinocérocs qui eux même furent présent en Amérique du nord jusqu'à il y a 5 millions d'années (ex : le Téléocéras). D'autres périssodactyles furent présent tels les tapirs, les chalicotheriums des sortes de chevaux aux gros bras ayant la même niche écologique que les paresseaux terrestres d'Amérique du sud. Les céquidés sont aussi originaires d'Amérique du nord.

Artiodactyles

Chez les arctiodactyles le groupe des camélidés est originaire d'Amérique du nord, ainsi que les le groupe des tayasuidé (pécaris, dans l'ancien monde il n'y a pas de tayasuidé, à la place il y a les suinae qui avec les tayasuidé forment le groupe des suidé), les antilocapriné (pronghorn). Comme groupe non originaire d'Amérique du nord il y a les bovidés et les cervidés.

Comme groupe disparu d'Amérique du nord mais présent aujourd'hui sur les autres contients il y a : les Anthracotheriidae (parent des hippopotames) à l'Oligocène, des Tragulina (Chevrotain), des Moschidae (cerf porte musc).

Comme groupe aujourd'hui complètement disparu : les Palaeomerycidae (présent aussi dans l'ancien monde) et les Protoceratidae (endémique à l'Amérique du nord, le plus connu étant Synthetoceras avec sa corne nasale en forme de fourche.

Afrothériens

Ce groupe originaire d'Afrique s'est peu répandu en dehors de de celle-ci, on peut citer les Hyracoïdes (damans) et des Tubulidentata (oryctéropes) qui ont atteint l'Europe et l'Asie. Les siréniens ont atteinds l'Amérique assez tôt en traversant l'Atlantique et les proboscidiens l'ont atteints en passant par le détroit de Béring (après que l'Afrique soit entré en collision avec l'Eurasie).

Pleistocène : Échange interaméricain et glaciation




Uchronies américaines La_Brea_Tar_Pits
Crédits : Charles. R. Knight


Le rapprochement des deux Amériques puis la formation de l'Isthme de Panama réorienta les eaux chaudes courant du Golfe vers le nord ce qui augmenta les précipitations sur le Groenland favorisant la formation de glace. Des animaux passèrent entre les deux Amériques dans les deux sens d'abord à la nage ou en radeaux végétal puis à pied sec. Voir le message précédent Détroit et isthme C'est aussi au cours de cette période qu'arrivèrent en Amérique du nord des animaux qui nous semblent typique de la faune nord américaine alors que leur présence est très récente : bison, wapiti, élan, Grizzly. Un gisement remarquable de la période est celui des puits de goudron de Rancho La Brea en Californie. Ce site était un piège à carnivores (la majorité des fossiles sont ceux de carnivores alors qu'ils constituent une minorité dans la faune), un herbivore s'embourbait dans le goudron ce qui attirait des carnivores qui se retrouvaient piégés eux aussi comme ci dessous (bien qu'il n'y ait eu aucune hyène à l'époque contrairement à l'illustration).


Uchronies américaines La_brea_tar_pits_by_felipenn_d4uxy05-fullview.jpg?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOiIsImlzcyI6InVybjphcHA6Iiwib2JqIjpbW3siaGVpZ2h0IjoiPD03MDIiLCJwYXRoIjoiXC9mXC82NmQ0MjYxNi1kOTZlLTRhYTktOGIwNi0xZmI3MTliOWJiYjBcL2Q0dXh5MDUtNzljOGY5YmUtZWU3My00ZDQ0LTgwM2EtMDFhOGJjODk4M2FkLmpwZyIsIndpZHRoIjoiPD05MDAifV1dLCJhdWQiOlsidXJuOnNlcnZpY2U6aW1hZ2Uub3BlcmF0aW9ucyJdfQ
Crédits : Felipenn


Listes d'espèces disparues

Et pour finir voici des listes d'espèces disparues dans les Amériques

Chronologie des extinctions au cours de l'Holocène

Chronologie des extinctions en Amérique du nord au cours de l'Holocène

Chronologie des extinctions en Amérique du sud au cours de l'Holocène

Liste des espèces fossiles trouvées à Rancho La Brea


Notes



[1] Les mammifères se sont très vite développés après l’extinction des dinosaures
Exceptional continental record of biotic recovery after the Cretaceous–Paleogene mass extinction

Crédit image

Dantheman9758

Bons sites d'illustrations

Fil reddit Naturewasmetal

https://www.reddit.com/r/Naturewasmetal/

End of the magafauna

C'est le site site Peter Schouten (toute les illustrations de cet artiste ne sont pas sur ce site, vous pourrez en trouver d'autre avec un moteur de recherche sur internet). De belle illustration, si vous cliquez dessus elles s'agrandissent et si vous cliquer sur le texte en dessous elle vous mènent à une autre page ou vous aurez les noms scientifique des espèces en question.


End of the magafauna

Ice age animals

Un bon site avec des illustrations d'animaux ayant peuplé la Béringie.

Ice age animals

Il y a aussi de vieux paléoartistes comme Zdeněk Burian Charles R. Knight dont les œuvres sont vintage mais tellement belles. Comme paléoartistes récents il y a Julio Lacerda, Hodari Nundu, Marc Witton (et aussi paléontologue), Nix, Velizar Simeonovski et bien d'autres.
Exemple de mégafaune nord américaine

Uchronies américaines Uwx7w0fdu8c41



Mégafaune du pleinstocène mexicain

Uchronies américaines WI235d93OcAzrS-B8m_HnyYMHwmXrx0Cz0He4ioXFMM



Dernière édition par Préhistorique le Lun 27 Déc - 5:32, édité 5 fois
Préhistorique
Préhistorique

Messages : 487
Date d'inscription : 03/03/2020

Thomas et Collectionneur aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Uchronies américaines Empty Re: Uchronies américaines

Message par Préhistorique Mer 30 Sep - 4:55

Dents de sabre (pas celui que vous croyez)

L'ère glaciaire était le domaine de puissants prédateurs à dents de sabre, voici donc venu le moment de vous présenter celui que vous attendez tous ! Le grand, le puissant, l’impressionnant, le terrible :

saumon à dent de sabre !


Uchronies américaines Tabby_sabertooth_catfish_by_kennon9

Plus sérieusement il s'agit en fait d'Oncorhynchus rastrosus, une espèce du genre des saumons du Pacifique (Oncorhynchus, le saumon de l'Atlantique lui est de l'espèce Salmo salar) qui pouvait mesurer jusqu'à 2,7 mètres de long. Il fut b'abord nommé comme Smilodonichthys rastrosus avant d'être reclassé dans le genre Oncorhynchus. Ses branchies étaient grandes comparées aux saumons actuels ce qui indiquerait une alimentation de filtreur de plancton (comme son plus proche parent le saumon rouge, Oncorhynchus nerka).  Ses crocs n'étaient pas aussi impressionnant (2 à 3 cm) on pense qu'il s'en servait pour se battre et impressionner les femelles ou les rivaux. Les fossiles de croc retrouvé dans les environnement marin sont plus petit et moins incurvés que ceux retrouvé dans les environnement fluviaux ce qui indique qu'il subissait une métamorphose comme les saumons du Pacifique actuels. On peut penser qu'il mourrait à la fin comme ceux-ci. Il vivait dans les états de Californie, Oregon et Washington entre 11 et 5 millions d'années.

S'il survit jusqu'à nos jour il ne sera probablement pas élevé car sur les cinqs espèces de saumon du Pacifique consommé seule deux sont élevées et elle fournit seulement 12% des saumons du Pacifique consommés (pour le saumon de l'Atlantique c'est l'inverse, il provient majoritairement d'élevage à 93%¨contre 7% pour le saumon sauvage). En plus les gros animaux se reproduisent lentement donc élevé un animal de cette taille ne sera probablement pas le plus rentable. Si son élevage démarre ce sera certainement pour des raison de conservation de l’espèce ou parce que les population de saumon du Pacifique sont moins importante qu'OTL et s'il fait quand même l'objet d'un élevage commercial se sera sans doute un produit de luxe comme l'esturgeon

Uchronies américaines SaberToothSalmon

Uchronies américaines 2z3j0gtzffc51

Uchronies américaines Image_4332e-Oncorhynchus-rastrosus
Oncorhynchus rastrosus dans la Rivière Tuolumne en Californie. Notez les rhinocéros du genre Teleoceras. Crédit : Jacob Biewer

Bibliographie


Oncorhynchus rastrosus: Sabertooth Salmon Used Tusk-Shaped Teeth for Fighting and Display
Préhistorique
Préhistorique

Messages : 487
Date d'inscription : 03/03/2020

LFC/Emile Ollivier aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Uchronies américaines Empty Re: Uchronies américaines

Message par Préhistorique Mer 30 Sep - 5:36

Criquets

Uchronies américaines 394px-Minnesota_locusts

Le criquet des Montagnes Rocheuses (Melanoplus spretus) est une espèce qui vivait jusqu'en 1902. Elle était originaire des Montagnes Rocheuses et pouvait frapper sur la côte est comme dans le Maine de 1743 à 1756 et le Vermont en 1797–1798. En 1875 la taille de l'essaim était de 510 000 Km² soit un peu moins que la France continentale. L'espèce se reproduisant en permanence dans les Montagnes Rocheuses et temporairement durant les infestations dans les plaines (qui duraient en général deux ans), les infestations avaient lieux lors d’épisodes chauds et secs et suivaient les vents dominants vers l'est (et parfois vers l'ouest vers Californie). Au fur et à mesure que les européens colonisait vers l'ouest ces insectes sont devenus de plus en plus problématiques, plusieurs vagues touchant les agriculteurs du Midwest de 1828 à 1877. Ce sont les pratiques agricoles qui l'ont fait disparaitre le labours et l’irrigation détruisant les œufs enterrés.

Le criquet des hautes plaines est une espèce qui posa aussi problèmes dans les années 1930 et le Dust Bowl. Cette espèce est toujours existante.

Je pense que des infestations de criquets ont du se produire avant que les colons européens ne les documentent. Elles ne devaient pas avoir trop d’impact quand l'agriculture n'était pas très répandue mais quand le maïs a commencé à bien s'adapter à l'est de l'Amérique du nord la population a beaucoup augmenté et une telle infestation aurait eu alors plus de conséquences. Même chose si elle frappe les agriculteurs du sud ouest des Etats-Unis ou dans une TL où l'agriculture se serait répandue en Californie. Quand a ce qu'une civilisation amérindienne fasse disparaitre ces criquets il faudrait au moins l'invention de la charrue à soc de fer et des bêtes de trait autrement l'agriculture dans les Grandes Plaines restera cantonnée aux zones proches des cours d'eau

Uchronies américaines 628px-Rocky_Mountain_Locust_oviposition
Femelles criquets pondant dans la terre.
Préhistorique
Préhistorique

Messages : 487
Date d'inscription : 03/03/2020

LFC/Emile Ollivier aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Uchronies américaines Empty Re: Uchronies américaines

Message par Préhistorique Jeu 1 Oct - 7:57

Artiodactyles disparus : Dromomericidae et Protoceratidae

Voici deux groupe d'herbivores artiodactyles complètement disparus les Dromomericidae et les Protoceratidae.



Les Dromomericidae apparurent il y à 23 millions d'années pour s'éteindre il y a 4,9 millions d'années. Ces animaux seraient proche des cervidés. Un de leur représentant est Surameryx trouvé en Amérique du sud au Miocène supérieur (bien que la datation fasse débat) avant la formation de l'isthme de Panama. On suppose qu'ils ont disparu car il n'ont pas pu s’adapter à l'aridité croissante du climat. Récemment ont a détaché les Paleomericidae (qui n'ont que des espèce européennes) du groupe des Dromomericidae [1]. Apparemment l'article de Wikipédia n'est pas à jour donc si vous cliquez sur le lien dromomericidae et que vous tomber sur les paleomericidae c'est normal.






Les Protoceratidae sont eux endémique à l'Amérique du nord, le plus connu étant Synthetoceras avec sa corne nasale en forme de fourche (pour les mâles). Ce groupe est proche du groupe actuel des Tragulidae (ou chevrotains). Ils vécurent du Miocène jusqu'au Pliocène inférieur. On suppose qu'ils ont disparu car il n'ont pas pu s’adapter à l'aridité croissante du climat.





Notes



[1] : Étude réfutant le lien entre les paléoméricidés et les dromoméricidés :  Systematics and Evolution of the Miocene Three-Horned Palaeomerycid Ruminants (Mammalia, Cetartiodactyla)
Préhistorique
Préhistorique

Messages : 487
Date d'inscription : 03/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Uchronies américaines Empty Re: Uchronies américaines

Message par Préhistorique Ven 2 Oct - 9:11

Antilocapridés, les coureurs des plaines

Uchronies américaines Ddgoj5u-3e7ec4ce-75e2-4868-94a3-edc76b629770.jpg?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOiIsImlzcyI6InVybjphcHA6Iiwib2JqIjpbW3sicGF0aCI6IlwvZlwvNjk5M2MxM2ItZTA2YS00MmI1LWI2MjYtMGIwZThjNzE1NTE2XC9kZGdvajV1LTNlN2VjNGNlLTc1ZTItNDg2OC05NGEzLWVkYzc2YjYyOTc3MC5qcGcifV1dLCJhdWQiOlsidXJuOnNlcnZpY2U6ZmlsZS5kb3dubG9hZCJdfQ
Crédit : 1ore

Aujourd'hui le pronghorn ou antilocapre (Antilocapra americana) est l'unique espèce vivante de la famille des antilocapridés, une famille endémique de l'Amérique du nord qui a son origine au Miocène. Ses plus proches parents sont les girafidés avec lequel elle est regroupé dans le clade des Girafodea selon une comparaison ADN. Ses cornes ont une base en os avec par dessus des bois qui tombent chaque année. Au XIXème siècle il y en avait entre 30 et 60 millions (on estime qu'à la même époque il y avait entre 30 et 100 millionsd e bisons) pour chuter à moins de 15 000 individus en 1915 et remonter à 500 000 individus par la suite. Elle a un mode de vie de gazelle ou d'antilope.

Sur l'illustration de présentation on peut y voir un groupe de pronghorns s'enfuir face à un miracinonyx un genre de félin dont on connait deux espèces. C'était un parent du puma dont on pense qu'il avait un mode de vie proche de celui du guépard, c'est à dire poursuivre des proies rapides comme les gazelles de Thomson en sprintant. Cette illustration représente bien le concept de fantôme de l'évolution ou anachronisme évolutif (adaptation restante face à une espèce disparue) car les pronghorns actuels peuvent atteindre une vitesse moyenne de 74 Km/h avec des pointes à 98 Km/h loin devant n'importe quel prédateur américain actuel (sur Wikipédia ils donnent 50 à 64 Km/h pour un loup et 72 Km/h pour un puma) mais aurait du mal face à un guépard (112 Km/h).

Les hommes ont cohabité avec l'espèce actuelle et trois disparues. tetrameryx, stockoceros et le petit capromeryx. Comme espèces plus anciennes il y a par exemple ilingoceros avec ses cornes en spirale ou le genre Ramoceros qui avait des cornes tel des bois de cervidé.

Je ne pense pas que ces espèces soient domesticable car elle vont très vite. Dans l'ancien monde aucune espèce d'antilope n'a été domestiquée, également une antilope saute bien.

Uchronies américaines D9d7acq-d5e5c447-ab37-43d8-9a00-cd16bec74975.jpg?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOiIsImlzcyI6InVybjphcHA6Iiwib2JqIjpbW3sicGF0aCI6IlwvZlwvYWE2N2EzYWMtOTY2Ni00MDJhLWE2MjMtZjE5NjFjZTRmNGRiXC9kOWQ3YWNxLWQ1ZTVjNDQ3LWFiMzctNDNkOC05YTAwLWNkMTZiZWM3NDk3NS5qcGcifV1dLCJhdWQiOlsidXJuOnNlcnZpY2U6ZmlsZS5kb3dubG9hZCJdfQUchronies américaines D9il23q-5c348c23-dddc-4880-b059-7c1724d6346d.jpg?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOiIsImlzcyI6InVybjphcHA6Iiwib2JqIjpbW3sicGF0aCI6IlwvZlwvYWE2N2EzYWMtOTY2Ni00MDJhLWE2MjMtZjE5NjFjZTRmNGRiXC9kOWlsMjNxLTVjMzQ4YzIzLWRkZGMtNDg4MC1iMDU5LTdjMTcyNGQ2MzQ2ZC5qcGcifV1dLCJhdWQiOlsidXJuOnNlcnZpY2U6ZmlsZS5kb3dubG9hZCJdfQUchronies américaines D9h4ea6-c40c2d5f-7b96-49ec-8831-535a56655d9e.jpg?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOiIsImlzcyI6InVybjphcHA6Iiwib2JqIjpbW3sicGF0aCI6IlwvZlwvYWE2N2EzYWMtOTY2Ni00MDJhLWE2MjMtZjE5NjFjZTRmNGRiXC9kOWg0ZWE2LWM0MGMyZDVmLTdiOTYtNDllYy04ODMxLTUzNWE1NjY1NWQ5ZS5qcGcifV1dLCJhdWQiOlsidXJuOnNlcnZpY2U6ZmlsZS5kb3dubG9hZCJdfQUchronies américaines D9eot7x-87df330b-140e-47b6-a437-fe916601140b.jpg?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOiIsImlzcyI6InVybjphcHA6Iiwib2JqIjpbW3sicGF0aCI6IlwvZlwvYWE2N2EzYWMtOTY2Ni00MDJhLWE2MjMtZjE5NjFjZTRmNGRiXC9kOWVvdDd4LTg3ZGYzMzBiLTE0MGUtNDdiNi1hNDM3LWZlOTE2NjAxMTQwYi5qcGcifV1dLCJhdWQiOlsidXJuOnNlcnZpY2U6ZmlsZS5kb3dubG9hZCJdfQUchronies américaines D9egxvv-79386cdf-be2a-40de-8a83-7e2d7848ab0a.jpg?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOiIsImlzcyI6InVybjphcHA6Iiwib2JqIjpbW3sicGF0aCI6IlwvZlwvYWE2N2EzYWMtOTY2Ni00MDJhLWE2MjMtZjE5NjFjZTRmNGRiXC9kOWVneHZ2LTc5Mzg2Y2RmLWJlMmEtNDBkZS04YTgzLTdlMmQ3ODQ4YWIwYS5qcGcifV1dLCJhdWQiOlsidXJuOnNlcnZpY2U6ZmlsZS5kb3dubG9hZCJdfQUchronies américaines D9dzt6z-447e2085-2b50-4c6e-a351-8b2aa46ff04d.jpg?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOiIsImlzcyI6InVybjphcHA6Iiwib2JqIjpbW3sicGF0aCI6IlwvZlwvYWE2N2EzYWMtOTY2Ni00MDJhLWE2MjMtZjE5NjFjZTRmNGRiXC9kOWR6dDZ6LTQ0N2UyMDg1LTJiNTAtNGM2ZS1hMzUxLThiMmFhNDZmZjA0ZC5qcGcifV1dLCJhdWQiOlsidXJuOnNlcnZpY2U6ZmlsZS5kb3dubG9hZCJdfQUchronies américaines D9dw6oe-059e24fd-5127-4a46-975c-02e8dddafc10.jpg?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOiIsImlzcyI6InVybjphcHA6Iiwib2JqIjpbW3sicGF0aCI6IlwvZlwvYWE2N2EzYWMtOTY2Ni00MDJhLWE2MjMtZjE5NjFjZTRmNGRiXC9kOWR3Nm9lLTA1OWUyNGZkLTUxMjctNGE0Ni05NzVjLTAyZThkZGRhZmMxMC5qcGcifV1dLCJhdWQiOlsidXJuOnNlcnZpY2U6ZmlsZS5kb3dubG9hZCJdfQUchronies américaines D9dsbs8-1d465b5b-7d49-4712-9f34-3c1b210a1fe3.jpg?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOiIsImlzcyI6InVybjphcHA6Iiwib2JqIjpbW3sicGF0aCI6IlwvZlwvYWE2N2EzYWMtOTY2Ni00MDJhLWE2MjMtZjE5NjFjZTRmNGRiXC9kOWRzYnM4LTFkNDY1YjViLTdkNDktNDcxMi05ZjM0LTNjMWIyMTBhMWZlMy5qcGcifV1dLCJhdWQiOlsidXJuOnNlcnZpY2U6ZmlsZS5kb3dubG9hZCJdfQUchronies américaines D9doe04-24b91ceb-10fa-4ddf-9a00-7dec9a6d2509.jpg?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOiIsImlzcyI6InVybjphcHA6Iiwib2JqIjpbW3sicGF0aCI6IlwvZlwvYWE2N2EzYWMtOTY2Ni00MDJhLWE2MjMtZjE5NjFjZTRmNGRiXC9kOWRvZTA0LTI0YjkxY2ViLTEwZmEtNGRkZi05YTAwLTdkZWM5YTZkMjUwOS5qcGcifV1dLCJhdWQiOlsidXJuOnNlcnZpY2U6ZmlsZS5kb3dubG9hZCJdfQ



Crédits images : WillemSvdMerwe, LEVIATAN-666, Desertsabertooth

Uchronies américaines Bizarre_headgear_4___antilocaprids_by_artbyjrc_defpegk-fullview.jpg?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOjdlMGQxODg5ODIyNjQzNzNhNWYwZDQxNWVhMGQyNmUwIiwiaXNzIjoidXJuOmFwcDo3ZTBkMTg4OTgyMjY0MzczYTVmMGQ0MTVlYTBkMjZlMCIsIm9iaiI6W1t7ImhlaWdodCI6Ijw9NzgyIiwicGF0aCI6IlwvZlwvODlkNTU4NmYtMzlhZC00ODM3LThjMjEtMWVlZGMyYTBmYTdlXC9kZWZwZWdrLTAyNGFmNWY2LTE5ZDktNDUwOC04ZjI0LTFkYmVhNzRhYzc1Ni5wbmciLCJ3aWR0aCI6Ijw9MTI4MCJ9XV0sImF1ZCI6WyJ1cm46c2VydmljZTppbWFnZS5vcGVyYXRpb25zIl19
Crédit : artbyjrc



Bibliographie


Une vidéo sur les Antilocapridés (en espagnol)

Taxonario 1 - Antilocapridae

Release the Fossil Pronghorns !!


Dernière édition par Préhistorique le Jeu 25 Nov - 0:28, édité 2 fois
Préhistorique
Préhistorique

Messages : 487
Date d'inscription : 03/03/2020

LFC/Emile Ollivier aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Uchronies américaines Empty Re: Uchronies américaines

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum