L'Ombre de l'Europe : Un autre XXème Siécle

Page 6 sur 14 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une envie pour les 3000 vues?

20% 20% 
[ 1 ]
60% 60% 
[ 3 ]
20% 20% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 5

Re: L'Ombre de l'Europe : Un autre XXème Siécle

Message par Jolou le Ven 18 Mar - 16:11

Vous avez quelque chose a dire?
Je suis sur qu'y a au moins une image intrigante :p

Jolou

Messages : 548
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 19
Localisation : Proche de Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ombre de l'Europe : Un autre XXème Siécle

Message par Maraud le Ven 18 Mar - 16:31

Ben je sais pas^^
J'attends la suite.

Maraud

Messages : 425
Date d'inscription : 01/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ombre de l'Europe : Un autre XXème Siécle

Message par Lunarc le Ven 18 Mar - 19:31

WTF Bollywood?

Lunarc

Messages : 195
Date d'inscription : 25/10/2015
Age : 18
Localisation : Poitiers, ou dans sa région

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ombre de l'Europe : Un autre XXème Siécle

Message par Jolou le Ven 18 Mar - 19:38

Je ne dirais qu'une chose : Il n'y aura pas d'américanisation :p

Jolou

Messages : 548
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 19
Localisation : Proche de Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ombre de l'Europe : Un autre XXème Siécle

Message par Maraud le Ven 18 Mar - 22:46

Là ça m'intrigue.

Maraud

Messages : 425
Date d'inscription : 01/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ombre de l'Europe : Un autre XXème Siécle

Message par Jolou le Sam 19 Mar - 22:41

Interlude « Du cotés des Chars »



Chars Renault FT17 : il réussit à allier légèreté, mobilité et puissance de feu. L'armement est installé dans une tourelle mobile tous azimuts en acier moulé de 20mm d'épaisseur. Il consiste en un canon de 37 ou une mitrailleuse, armement interchangeable (tourelle omnibus). Il est invulnérable aux armes légères et passent par-dessus les barbelés et les tranchés.Ce char, prototype de tous les chars modernes dont la formule n'a quasiment pas varié (compartiment de combat avec tourelle portant l'armement principal à l'avant, moteur à l'arrière) est devenu le symbole de la victoire de 1918.Face aux réticences de la part de certaines autorités techniques, le Général Estienne s'adressa directement au Président du Conseil Clemenceau qui valida le projet et lui fournit toutes les ressources disponibles.


Char Schneider CA1 : Le premier char français eut pour origine une rencontre entre le colonel Estienne et l'ingénieur Brillié de la firme Schneider-Creusot qui donna lieu à l'élaboration d'un projet concret en décembre 1915. Au début de janvier 1916, Joffre autorisa la poursuite du projet et, le 31 janvier, demanda l'achat de 400 de ce que l'on appelait alors les " cuirassés terrestres", armés d'un canon de 75 mm.Les chars Schneider furent utilisés pour la première fois  à Berry-au-Bac



Char Lourd FCM 1A : Les essais officiels eurent lieu, les 21 et 22 Octobre 1917, en présence du général Estienne, sur la route de la Seyne aux Sablettes, et sur la plage des Sablettes.A travers bois, le char se comporte bien ; il renverse avec la plus grande facilité, un pin de 35 cm de diamètre et en brise un de 28 cm. En bon terrain, la vitesse a été voisine de 6 km/h.Le seul point faible constaté, c'est la difficulté des virages : difficulté due, d'une part, à la longueur portante de la chenille et, d'autre part, à son système de direction et au profil des patins.Par contre, on observe aucun commencement de déraillement, la chenille reste bien guidée par les galets.Le char 1 A est à tous points de vue, un appareil remarquable, le plus puissant, le mieux armé, le mieux protégé, et le mieux réalisé avant la fin de la Guerre



La Grande Offensive



Peinture montrant les premiers moments de l'offensive

L’Entente le sait, l’Allemagne est au bords du gouffre, une petite poussée et c’est la fin.
C’est ainsi qu’est décidé le plan de l’Ultime Offensive pour mettre fin « a toutes les guerres », l’utilisation des nouvelles armes blindés , aériennes ainsi que des forces américaines doivent permettre d’emporter la victoire.
Du coté des blindés, il est décidé de crée deux armées, la Première sous la direction du Colonel De Gaulle [1] qui doit briser la ligne Hindeburg au nord de Péronne tandis que la Deuxième sous la direction du Général de Division Estienne doit enfoncer cette même ligne Hindenburg du coté de Laon.

Quand commence l'attaque le 10 mai[2], tout se déroule comme dans un rêve (Du moins un rêve de Général).Les troupes Allemandes combatte certes au début mais rapidement des scènes de rébellion se déroule un peu partout et les soldats se mettent a fuir et certains tue leurs officiers (Max Von Boehn meurt ainsi tué avec une pelle par un de ses subordonnées) tout cela n'étant pas aidé par les différentes percés des forces blindés de L'Entente. Des bandes entières de soldats allemands décident de déserter et de tenter de rentrer en Allemagne. Hindenburg réussira a regrouper des soldats appartenant a toutes les armées et a mener une contre-offensive qui échouera dans le sang quand les chars dirigé par le Général a titre provisoire De Gaulle [3]firent une attaque massive sur le camp Allemand, blessant Hindeburg lui même.

Le 20 mai 1918, Hindenburg rencontre le Général Foch avec qui il signe pour le compte de l'armée de l'Ouest un Armistice. Cet Armistice est considéré comme le début d'un traité de paix (Qui ne sera jamais signé avec l'Allemagne Impérial), il comprend le replis des forces allemandes hors du Luxembourg, de la Belgique et de l'Alsace Lorraine. C'est ainsi que Hindenburg va organisé le Replis de l'armée Allemande dont il pensais se servir pour réimposer l'ordre en Allemagne, chose qu'il ne pourra pas faire car a peine arrivé, il est arrêté pour "haute trahison"[4]. Les Troupes ramenés en Allemagne vont alors se disperser dans les futurs camps de la guerre civile qui commence en Juin 1918.

Il est a noter que la date du 20 mai 1918 n'est que la date de la fin de la guerre sur le Front Français, les Autrichiens et les Ottomans n'ont pas encore signé ni d'armistices ni de traité de paix.

[1]Qui est devenu le second de Estienne et a noué des relations avec beaucoup d'hommes politiques durant son séjour a Paris pour défendre les Chars.
[2]Le surnom de l'offensive sera "La Promenade "
[3]Estienne est mort tué par un obus envoyé par une des rares positions allemandes ayant résisté au moment de l'offensive le 11 mai. De Gaulle a été nommé a la tête de "l'artillerie spéciale" a titre provisoire jusqu’à la fin de la Guerre considéré comme proche car il est le plus qualifié pour diriger les forces blindés française.
[4]Ludendorff qui est a ce moment la a Berlin a manigancé contre son ancien chef pour devenir réellement le seul maître a bord. Hindenburg sera fusillé quelques heures après sa capture et Ludendorff se fera nommer Fürher de l'Allemagne par le Reichtag complétement a sa botte après le départ des socialistes et conservateurs républicains au début de la Guerre civile.

Jolou

Messages : 548
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 19
Localisation : Proche de Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ombre de l'Europe : Un autre XXème Siécle

Message par Thomas le Dim 20 Mar - 8:50

Je pense que la guerre civile allemande avant être gratinée.

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres

Thomas
Admin

Messages : 967
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ombre de l'Europe : Un autre XXème Siécle

Message par Jolou le Dim 20 Mar - 12:57

Thomas a écrit:Je pense que la guerre civile allemande avant être gratinée.
confused

Jolou

Messages : 548
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 19
Localisation : Proche de Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ombre de l'Europe : Un autre XXème Siécle

Message par Thomas le Dim 20 Mar - 20:27

Jolou a écrit:
Thomas a écrit:Je pense que la guerre civile allemande avant être gratinée.
confused
Je pense que la guerre civile allemande va être gratinée.

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres

Thomas
Admin

Messages : 967
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ombre de l'Europe : Un autre XXème Siécle

Message par Jolou le Lun 21 Mar - 20:55

La France jusqu'au 30 août 1918

Enfin la victoire !


C’est le cas de le dire, la France est plutôt euphorique au début du mois de Juin. L’Allemagne a été vaincu et le reste de l’alliance va bientôt l’être. Seul ombre au début, le 12 juin l’Allemagne entre en guerre civile et le sommet prévue pour commencer le 14 Juillet est par conséquent annulé. Clemenceau décide alors de garder les troupes au frontières prête a intervenir et surtout la mobilisation générale n’est pas encore terminé.

Le 20 juin, Clemenceau fait une tournée triomphale de l’alsace et lorraine « libéré » durant laquelle il annonce que les troupes française resteront aux frontières tant que la menace n’est pas écarté. Certains commencent a croire que Clemenceau veut intervenir dans la guerre civile allemande et les communistes s’inquiète d’une intervention contre les Spartakistes qui ont pris Kiel au nord de l’Allemagne commence alors des manifestations et émeutes contre le maintien de la mobilisation générale. A partir de Juillet commencent un phénomène de panique dans les grandes villes, des gens commencent a mourir d’une maladie jusqu’à présent inconnu, débutant à la frontière franco-allemande avec et contaminant beaucoup de jeunes soldats, l’épidémie se répand dans tout le pays au gré des permissions. . Rapidement, on observe plusieurs faits :

-Ce sont des jeunes personnes qui tombent malade et meurt
-Les pauvres meurt plus facilement et donc plus souvent n’ayant pas accès a des soins chers.

Ceci provoque une baisse de la popularité de Clemenceau a Gauche tandis que les Communistes s’agitent de plus en plus. A Droite comme a Gauche on envisage de plus en  plus sérieusement un changement de Leader dans un pays en crise et l’idée d’une personne « neutre » n’appartenant a aucun partis séduit. Le dernier acte se joue a Lille quand une manifestation de la CGT se fait tirer dessus par des militaires visiblement dépassé par les évènements perdent leur sang froid quand on leur balance des pierres et pavé . Le 22 aout, Clemenceau est en route pour l’assemblé où il doit apprendre le renversement de son gouvernement quand il est assassiné par un jeune ouvrier qui a perdues ces trois frères lors de la guerre et durant l’épidémie de grippe espagnol.


Clemenceau quelques instant avant son assassinat

Vous saurez le nom du Président du Conseil d'ici quelques jours !
Sachez justes que pour l'instant mon favoris est un ancien président du conseil (ça peut changer mais la je pense que non)


Dernière édition par Jolou le Mer 23 Mar - 22:33, édité 1 fois

Jolou

Messages : 548
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 19
Localisation : Proche de Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ombre de l'Europe : Un autre XXème Siécle

Message par Longtimer le Mar 22 Mar - 17:24

Nomme un militaire non politicien et lecteur de l action française ? A mon avis, cela va contre la tradition républicaine d'écarter le militaire du politique. L'armée est appelée la grande muette et les militaires de carrière ne font pas de politique. La république a traditionnellement peur du césarisme ou d'un coup d'état de forme napoléonien.
De même,je ne comprends pas pourquoi il faut un homme "hors système". La 3e république vient de gagner la guerre. Elle a une certaine aura en 1918 OTL qu elle devrait avoir dans cette timeline. Il faudrait une situation bien plus catastrophique pour qu on nomme un "sauveur" peu connu. En 58, De Gaulle est appelé car il est célèbre, démocrate et que la guerre civile menace. Ici, les menaces me paraissent insuffisantes pour que De Gaulle soit une option crédible.

Longtimer

Messages : 30
Date d'inscription : 27/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ombre de l'Europe : Un autre XXème Siécle

Message par Jolou le Mar 22 Mar - 18:38

En 58, on peut dire aussi que De Gaulle est appelé car sinon la guerre civile menace, l'opération résurrection menaçant d'être lancé. Et puis, ça n'a pas empeché Petain de devenir Vice-Président du Conseil et Président du Conseil. J'imagine que la présence d'un homme neuf, ne possedant que peu d'expérience ravit les membres du parlement mais aussi la population qui commence a s'agiter. N'oublie pas que a coté, il y a une guerre civile, une épidémie de grippe espagnol plus grave que dans la LTO, l'assassinat du précédent Président du Conseil et la menace d'une guerre civile avec les communistes.
Et puis De Gaulle n'est pas un inconnue, il a passé dans cette LT quelques mois au parlement et chez le Président du Conseil pour faire du "lobbying "

Jolou

Messages : 548
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 19
Localisation : Proche de Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ombre de l'Europe : Un autre XXème Siécle

Message par Maraud le Mar 22 Mar - 21:22

Certe mais je rejoint Longtimer, moi aussi je trouve illogique de mettre DeGaulle au pouvoir.
C'est un illustre inconnu à l'époque (même si il à bosser un peu au gouvernement dans cette timeline) et ensuite je doute fortement que la classe politique de l'époque laisse un homme comme lui prendre le pouvoir. Un Maréchal je dis pas, c'est encore plausible avec une droite dur mais un illustre inconnu...

Maraud

Messages : 425
Date d'inscription : 01/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ombre de l'Europe : Un autre XXème Siécle

Message par Jolou le Mar 22 Mar - 23:03

Vous pensez vraiment que c'est une mauvaise idée? Bon ben les idées pour les réformes type droit de vote pour les femmes et autres j'oublie...
Bon va falloir que je réfléchisse a nouveau a quelqu'un que la gauche (qui possede dans les 40/45% de l'assemblée) accepte et surtout revoir l'année 18/19, qu'il pourrait etre favorable a une construction européenne, qui pourrait être capable de compromis sur des réformes que la plupart d'hommes de la droite de l'époque rirait au nez. Bon du coup, possible que ça prenne du temps. J'aurais peut etre du calmer mon enthousiasmes, dans l'histoire alternative, il faut ne pas toujours suivre la "rule of cool" sinon le truc devient moin réaliste, je m'y ferais plus prendre.
Merci pour les remarques, c'est avec ça que je m'améliore Wink

Jolou

Messages : 548
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 19
Localisation : Proche de Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ombre de l'Europe : Un autre XXème Siécle

Message par Longtimer le Mar 22 Mar - 23:06

Je reste sceptique et je vais essayer de te convaincre. Les députés de la 3è république sont traditionnellement contre un militaire au pouvoir. Ils ont encore en tête Napoléon et le 18 brumaire, le coup d'état de Nap 3 en 1852, la tentative du général boulanger en 1888 et l'affaire Dreyfus. Ils ont éviter une dérive militaire du pouvoir pendant la 1ere GM (une dérive que l'Allemagne impériale n'a pas évitée avec Luddendorf et Hindenburg) et la 3è république donne très peu de pouvoir au président pour cette même raison : éviter la naissance d'un pouvoir fort ou d'un pouvoir militaire. les députés se voient comme les gardiens de la république contre les professionnels de l'armée et contre le Césarisme. Pétain n'arrive au pouvoir en 1940 que quand les allemands sont sur la Loire. C'est une erreur politique due à une déroute militaire. Ici, les menaces qui pèsent sur la France sont légères comparativement à celles des années précédentes qui sont les années de guerre. Le régime politique n'a aucunement besoin ni ne veut d'un militaire au pouvoir.

Dans ton histoire comme OTL, le régime a vaincu. Les armées françaises sont sur le Rhin. Elles sont les plus fortes du monde. Mais, ce qui a permis cette victoire est l'action des hommes politiques qui ont organisé la France pour obtenir le matériel, l'esprit de sacrifice des hommes, le travail des femmes et le soutien du reste de la population. La 1ère GM est la première guerre totale et donne à la 3ème république une légitimité et une excellente réputation qu'elle ne retrouvera jamais. On a aujourd'hui une image mauvaise de ce régime à cause des années 30s (front populaire, inaction dans la guerre d'Espagne, Accord de Munich) et surtout de 1940. En réalité, le système a duré 70 ans. C'est plus long que notre république actuelle ( 58 ans ) et sans réforme constitutionnelle majeure car il n'y a pas de constitution. Toutes les pratiques politiques se sont construites peu à peu et ont donné lieu à des lois votées entre 1870 et 1880. On lui reproche aussi son instabilité qui n'en est pas vraiment une. En effet, la plupart des gouvernements de la 3è sont formés autour des mêmes hommes avec un président du conseil qui très souvent n'est qu'un personnage sacrifiable au premier revers politique : cette instabilité cache en fait une véritable stabilité dans les ministères : il y a une véritable caste politique à l'époque parmi les députés capables d'accéder au pouvoir. Je t'invite à consulter la carrière d'Aristide Briand sur wiki pour illustrer mon propos. La tactique du pigeon sacrifiable au pouvoir est donc quelque chose que pratique déjà les députés entre eux. Je ne vois donc pas pourquoi ils iraient chercher De Gaulle qui n'a pas de soutien populaire et ne peut donc pas renforcer un parti par rapport à un autre. Ils prendront un des leurs jusqu'aux élections suivantes. OTL en novembre 1919, celles-ci donnent une si grande majorité à la droite qu'on appelle la chambre des députés la Chambre Bleue Horizon. On peut noter que cette chambre ne fait pas appel à un militaire comme président du conseil. En effet, si les militaires ont très bonne presse, on n'oublie pas les boucheries de 1915, 1916 et 1917. Le vrai héros qui se dégage très vite de la 1ere GM, c'est le poilu : le soldat citoyen, le soldat de la République. Les maréchaux sont des personnages prestigieux et écoutés mais ils seront toujours cantonnés à des avis ou des tâches militaires. Pétain devient ministre de la défense mais ne participe pas aux décisions politiques qui ne touchent pas l'armée. Sans l'invasion de 1940, il ne serait jamais arrivé au pouvoir.

Revenons aux menaces qui pèsent sur la république dans ton histoire. Elles ne sont pas si différentes qu'OTL. La crise économique est une crise de transition entre une économie de guerre et une économie de paix. La flotte française en Mer Noire se mutinent en 1919, la grippe espagnole aggrave la situation démographique après guerre et l’Allemagne connait aussi des troubles et des coups d'état jusqu'en 1923. Une Allemagne faible et tourmentée est le Rêve des députés français en 1918. La situation dans ton histoire parait pas vraiment pire qu'OTL. La 3è république a passé ce cap de l'après-guerre car elle avait un soutien très important dans la population. La menace bolchevique est un des thèmes des programmes qui permettent l'élection de la Chambre Bleue Horizon et les communistes sont nombreux à avoir des problèmes avec la justice en cette après-guerre. Charles Tillon et André Marty sont emprisonnés. La 3è république est loin d'être un régime permissif : Clémenceau obtient son surnom de Tigre quand il était ministre de l’intérieur avant la guerre. Les gréves sont régulièrement cassées par la police et l'armée ou par la mobilisation des travailleurs à leur poste si la grève touche un secteur stratégique de l'industrie. Dans ce dernier cas, s'ils font grève, ils deviennent alors des déserteurs. C'est TRES dissuasif. Il faut attendre 1936 pour que le pouvoir ne cherche pas à casser la gréve avant de négocier. En général, la 3è république n'intervient qu'à contre - cœur et en dernier recours dans les conflits sociaux avant 1936.

A mon avis, la situation de la France de ton histoire est très comparable avec celle de la nôtre. Il faudrait déclencher une catastrophe d'une envergure bien plus grande : grippe espagnole aussi forte que la peste noire ou une Europe communiste de Berlin à Moscou et la perte d'une partie significative du territoire français avant que la République ne fasse appel à un militaire. Ainsi, toute insurrection communiste en France en 1918 est à mon avis vouée à l'échec. Le régime est trop fort et trop légitime. De même, la classe politique se serre trop les coudes pour qu'un outsider soit appelé, même pour être un fantoche.

Voilà mon avis. J'espère avoir mieux éclairer mon point de vue. Le reste est entre tes mains.

Longtimer

Messages : 30
Date d'inscription : 27/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pour le vote des femmes

Message par Longtimer le Mar 22 Mar - 23:22

Voilà un lien intéressant pour le vote des femmes en 1919
accord de l'assemblée et rejet par le sénat

Tu peux aussi faire des élections anticipées demandées par la gauche pour obtenir une majorité absolue... cela tuera dans l'oeuf la menace communiste interne pour un temps. Cela te donnes aussi une bonne marge de manœuvre pour orienter politiquement et logiquement les projets politique en France après-guerre...selon tes propres projets...à gauche ou à droite. la gauche peut croire avoir le dessus et perdre ou gagner. Et cela te donne la possibilité d’insérer un peu d'instabilité et de suspense.

En général, j'aime bien ton histoire. Elle est plutôt réaliste. J'attends la suite avec impatience.

Longtimer

Messages : 30
Date d'inscription : 27/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ombre de l'Europe : Un autre XXème Siécle

Message par Jolou le Mar 22 Mar - 23:24

Très bien.
Je comprend ce que tu veux dire, et je pensent pouvoir dire que tu a totalement raison. Comme je l'ai dit, je me suis laissé influencer par la régle du cool, je vais donc modifier ça mais ça va me prendre du temps. En tout cas, je te remercie, ça fait plaisir de voir une critique aussi appuyé !
Et le fait que tu dise que tu la trouve plutot réaliste me fait plaisir, j'essaye de faire reposer les conséquences sur des causes, j'imaginer que les causes était suffisamment importante pour permettre cette conséquence mais il semble que j'avais tord.

Jolou

Messages : 548
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 19
Localisation : Proche de Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ombre de l'Europe : Un autre XXème Siécle

Message par Thomas le Mar 22 Mar - 23:29

Concernant l'épidémie:
La grippe de 1918/19 c'est plus de 20 million de mort.
La peste noir c'est plus de 30% de la population européen qui y passe.
Si la grippe prend les mêmes proportion le nombre de victime serais vertigineux. Je pense que l'Allemagne en plein chaos va avoir plus de mort qu'OTL.

A la décharge de Jolou concernant CDG, il m'a fait lire son texte avant de la poster. Je lui ai dis que je trouvais ça plutôt bien amener.
Heureusement il à un publique attentif et exigent pour l'aider ;D

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres

Thomas
Admin

Messages : 967
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ombre de l'Europe : Un autre XXème Siécle

Message par Maraud le Mer 23 Mar - 0:49

Ouais et pour une révolte communiste en France à cette période, je pense pas non plus que ça passe. Après la 1ère guerre mondiale, la SFIO est décimé, la plupart de ses membres ayant été envoyé au front pour s'en débarrasser avec les anars. Donc n'utilise pas une quelconque révolte communiste en France à cette période pour justifier l'arrivé d'un militaire au pouvoir.

Ensuite pour le vote des femmes, ce n'est pas une décision de DeGaulle OTL mais des communistes (pas mal de femmes communistes résistantes ça fait bouger les mentalités). DeGaulle est lui plutôt conservateur (encore plus à l'époque) et a pas mal hésité OTL a accepter cette décision (qu'heureusement il acceptera). Je te le dis pour qu'au passage si DeGaulle apparait plus tard sans faire alliance avec les cocos, le droit de vote des femmes apparaissent plus tard qu'OTL.

Maraud

Messages : 425
Date d'inscription : 01/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ombre de l'Europe : Un autre XXème Siécle

Message par Lunarc le Jeu 24 Mar - 12:13

Si le projet de droit de vote pour les femmes n'est pas passé avant 1944, c'est surtout a cause de l'opposition du sénat, qui est un bastion républicain, certes, mais de républicains extrêmement conservateurs sur le plan social.

Lunarc

Messages : 195
Date d'inscription : 25/10/2015
Age : 18
Localisation : Poitiers, ou dans sa région

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ombre de l'Europe : Un autre XXème Siécle

Message par Jolou le Ven 25 Mar - 22:32

Je vous présente une liste des candidats possible pour le poste de président du conseil, donnez moi votre avis s'il vous plait ^^ :
-Aristide Briand
-Stephen Pichon
-Henri Mordaq
-Paul Painlevé

J'ai une préférence pour Briand (Etant donné sa réputation d'homme de paix et aussi car il a fait un mémorandum sur l'organisation d'une union fédérale européenne), vous en pensez quoi vous?

Après pour Mordaq, il tombe un peu dans le même cadre de critique que vous avez fait pour De Gaulle(La première fois que j'ai entenud parler de Mordaq c'est dans le cadre de la FTL)

Jolou

Messages : 548
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 19
Localisation : Proche de Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ombre de l'Europe : Un autre XXème Siécle

Message par Jolou le Lun 28 Mar - 22:47

Et voila! Après quelques hésitations, il est la le nouveau Président du Conseil.Il va rester moins longtemps que Clemenceau a la tête de la France, mais il va avoir un rôle important.

Jolou

Messages : 548
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 19
Localisation : Proche de Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ombre de l'Europe : Un autre XXème Siécle

Message par Jolou le Jeu 31 Mar - 17:34

D'ici la fin de ce week end, il y aura le chapitre final de la partie 1 de l'Ombre de l'Europe, il se déroule dans les Balkans et va constituer un axe de la partie 2 qui est l'Apocalypse européenne, qui sera une partie plus petite que la première.
Donc je ne pensent pas le donner Vendredi mais qui sait, peut etre samedi ou dimanche !

Jolou

Messages : 548
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 19
Localisation : Proche de Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ombre de l'Europe : Un autre XXème Siécle

Message par Jolou le Ven 1 Avr - 10:01

Le Nouvel Empire

L'armée tire sur des révoltés

La nomination de Briand, homme de paix,  n'a pas du tout plut aux militaires. Eux qui voulait affirmer la toute puissance française sur le continent, voila leur plan contrecarré.Du moins pour l'instant...
En septembre 1918, la situation se dégrada rapidement. Dans Paris les morts jonchait les rues et la population se rebella, s'empara de la ville et proclama la république démocratique et populaire de Paris. On raconte qu'Aristide briand et Philipe Petain  aurait été fouetter a mort par des révoltés (Dont un resté connu comme le Colosse Maraud mesurant 2 mètres 10).
Alors arrive a ce moment le Sauveur de la troisième république , Charles De Gaulle !

Ah ben non. S'il massacre sans pitié (en écrasant lui même de nombreux révoltés sous son char) les révoltés et réussit a récupéré la ville (Après avoir capturé les rebelles communistes qui vouait un culte a un obscur russe Lénine devant un autel). Il ne rétablit pas la troisième république. Avec l'aide des généraux, il joue a un jeu avec les députés : Celui qui trouve le nom du prochain dirigeant français survit et peut partir. Aucun n'a réussi, ils se sont tous désigné eux mêmes.

C'est dans Notre-Dame que Charles De Gaulle se proclame Charles Ier, Empereur Céleste, Immortel et Dieu Vivant de la France. Il siége sur son trone éternel composé des fusils de ses ennemis vaincus. Ce qui est plutôt gênant quand ces dits fusils comportent des baïonnettes...


Affiche de propagande de l'Empereur Eternel

















Jolou

Messages : 548
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 19
Localisation : Proche de Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ombre de l'Europe : Un autre XXème Siécle

Message par Thomas le Ven 1 Avr - 11:22

Dès "la république démocratique et populaire de Paris" j'ai senti une odeur de poisson ^^

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres

Thomas
Admin

Messages : 967
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ombre de l'Europe : Un autre XXème Siécle

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:25


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 14 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum