Les 6 premiers mois de Marine Le Pen à l'Elysée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les 6 premiers mois de Marine Le Pen à l'Elysée

Message par Thomas le Ven 13 Nov - 20:45

Tiré du blog Yannick Laude, 20minutes.fr.
http://leblogdeyannicklaude.20minutes-blogs.fr/archive/2011/03/08/les-6-premiers-mois-de-marine-le-pen-a-l-elysee.html
Les 6 premiers mois de Marine Le Pen à l'Elysée

La procédure engagée hier par l'Union européenne contre la France pour violation persistante des droits fondamentaux sanctionne 6 mois de dérive nationaliste qui isole chaque jour davantage notre pays au sein de l'Europe et plus largement de la Communauté internationale. Le rétablissement de la peine de mort, voté le mois dernier au Parlement, aura été la provocation de trop aux yeux de nos partenaires européens qui ont pourtant déjà beaucoup enduré, tant la politique indigne de notre pays rejaillit sur l'ensemble de l'UE dont la crédibilité est désormais dramatiquement affectée aux yeux du monde, comme en témoigne l'effondrement du cours de l'euro.

La séquence ouverte le 27 mai dernier avec l'arrivée de Marine Le Pen à l'Elysée sera sans doute considérée comme une des pires périodes de notre histoire avec le régime de Vichy, la Grande Terreur et la folie de Charles VI en pleine Guerre de cent ans. A peine élue et le gouvernement formé, la Présidente de la République s'est aussitôt attelée à museler le principal contre-pouvoir potentiel à sa monstrueuse politique. C'était tout l'enjeu du référendum du 24 juin dernier pour inscrire la préférence nationale dans le Préambule de la Constitution. La veulerie de l'UMP, l'ambiguïté scandaleuse d'une partie de la gauche et malheureusement le désintérêt de nos concitoyens pour ce scrutin au contraire marqué par une forte mobilisation frontiste lui ont permis d'obtenir carte blanche du peuple français sans plus risquer le désaveu du Conseil constitutionnel dont la plupart des membres ont d'ailleurs démissionné, à l'exclusion notable de l'ex-Président Nicolas Sarkozy, contrairement à ses deux prédécesseurs, Valéry Giscard d'Estaing et Jacques Chirac.

Farce tragique
Premier acte: la suspension le 1er juillet, sans aucune concertation avec l'UE, de l'application des Accords de Schengen au prétexte de lutte contre l'immigration clandestine. Ce coup de force n'a pas eu l'effet escompté, et a même tourné à la farce tragique avec l'affaire de Marseille, cet été, et la découverte dans un conteneur abandonné par les dockers en grève de 150 marocains morts asphyxiés qui avaient passé la frontière pour venir travailler illégalement chez un maraicher...élu du Front national. Les conséquences ont en revanche été immédiates sur les échanges économiques: le contrôle systématique des papiers à nos frontières provoque des embouteillages monstres, qui dissuadent ceux qui ne sont pas obligés de transiter par notre pays, et retarde les livraisons dans nos magasins et supermarchés, comme chacun peut s'en rendre compte en faisant ses courses, mais aussi dans nos usines et ateliers privés de pièces détachées et de matières premières.

Cette mesure absurde ne suffisant manifestement pas à établir sa sinistre réputation, le gouvernement Lepéniste s'est engagé dans la foulée dans sa politique dite de "Francisation". Il y a d'abord eu, au nom de "l'emploi pour les Français d'abord", la  réduction rétrospective à 3 ans des cartes de séjour accordée initialement pour 10 ans et qui place des centaines de milliers d'immigrés légaux dans une situation précaire intenable. Puis est venu la chasse ouverte aux Français d'origine étrangère avec la déchéance de nationalité de 70 000 personnes, avec effet rétroactif, l'objectif affiché étant de 200 000, sans que ce chiffre n'ait jamais été étayé par le ministère de la Nationalité et de l'Immigration. Beaucoup étaient certes des délinquants emprisonnés ou condamnés pour différents crimes et délits, mais la plupart ne répondaient que de fraudes au fisc ou aux allocations familiales, des délits répréhensibles mais dont de "bons Français" de plusieurs générations se rendent aussi coupables sans que cela porte à de si radicales conséquences.

Complot mondialiste
Chacun se souvient des rafles opérés lors de la Rentrée dans les écoles pour arrêter les enfants des personnes expulsées, tous ou presque nés en France, et punis collectivement pour la faute supposée de leurs parents. Ces images insoutenables ont fait le tour du monde, nous valant les premières salves de critiques européennes et internationales. Les caméras n'avaient toutefois pas encore filmé le pire: la répression sanglante il y a un mois contre les émeutiers du centre de rétention de Nîmes, où s'entassent un millier d'étrangers reconductibles à la frontière, alors que ce centre n'a théoriquement une capacité d'accueil que de 150 personnes. Bilan: 8 morts, dont 2 femmes et un bébé. Les policiers républicains qui s'étaient opposés aux ordres ministériels ont été révoqués et sont menacés de poursuite pour trahison.

Marine Le Pen aurait alors pu pendre la mesure des risques que sa politique faisait porter aux pays. Bien au contraire. Le Front National décrétant qu'il s'agissait d'un "complot mondialiste", la Présidente de la République décida d'une fuite en avant dans nos relations internationales au nom de la doctrine dite du "Souverainisme participatif". La sortie de l'OTAN en sera en octobre l'acte le plus symbolique, et malheureusement ce fut aussi un beau coup politique salué par une partie de la gauche. Désormais la France, membre fondateur de la plupart des organisations internationales n'y participent plus qu'au coup par coup et selon les humeurs de ses dirigeants. C'est au nom de cette doctrine que nous avons mis notre veto voilà 15 jours à une résolution à l'ONU exigeant une exclusion aérienne de la Syrie, malgré les massacres en cours dans ce pays, un des derniers affectés par les révolutions arabes de l'an dernier. C'est toujours au nom de cette doctrine que nous refusons de livrer Miroslav Antevic au TPI, un criminel de guerre serbe, ami de notre ministre de la Défense.

Spirale infernale
Cette obsession nationaliste n'est naturellement pas sans impact économique et social. Après les illusions de la "Révolution fiscale" engagée en août  et l'instauration d'une taxe unique (flat tax) de 25% sur les tous les revenus, la consommation et les entreprises, l'heure des comptes a en effet déjà sonné. Comptes publics, totalement asphyxiés par des rentrées fiscales en chute libre et non pas en expansion comme le prédisaient les économistes libéraux qui peuplent désormais les cabinets ministériels, mais aussi comptes sociaux asséchés, tant la suppression des prestations aux immigrés ne pouvait suffire à compenser la baisse drastique des cotisations. Le déficit est en passe d'atteindre les 9%, plus encore que pendant la crise financière, et le baratin gouvernemental selon lequel il ne s'agit que d'une transition avant que le nouveau système ne produise tous ses effets ne convainc personne: toutes les agences ont ainsi fortement dégradé notre notation sur les marchés obligataires où nous empruntons désormais plus cher que la Grèce! Quant au rebond d'activité attendu, il n'est naturellement pas aux rendez-vous: aux centaines de contrats annulés avec des entreprises étrangères au prétexte de la "francisation" des marchés publics a évidemment répondu des milliers de contrats annulés par nos partenaires à l'encontre des entreprises françaises.

Chacun connait la prochaine étape de cette spirale infernale: la sortie de l'euro, où nous pousse d'ailleurs l'Allemagne qui refuse de voir la devise européenne emportée définitivement par la tourmente Lepéniste. C'était au programme de la candidate Le Pen et si la Présidente Le Pen ne l'a pas encore fait, c'est tout simplement en raison du coût astronomique de cette opération suicide, le futur franc s'annonçant d'ores et déjà comme une monnaie de singe avec laquelle il faudra rembourser une dette lourde contractée en euro. A moins que sur sa folle lancée, elle ne décide de ne plus rembourser. Une hypothèse malheureusement plus que crédible de sa part et qui aggraverait notre ruine financière et morale. En tout cas, désormais qu'une procédure est lancée à Bruxelles pour déchoir notre pays de ses droits de vote au Conseil, plus rien ne devrait arrêter Marine Le Pen.

Censure jamais connue depuis l'Occupation
Reste la question qui taraude toutes les rédactions, même les plus complaisantes à l'égard du pouvoir: combien de temps encore la presse pourra dénoncer cette dérive hallucinante vers l'autarcie et le repli nationaliste? Pas longtemps, à écouter notre ministre de l'Information selon qui les médias participent à une "campagne anti-française". Déjà la loi sur l'audiovisuel public a bâillonné toute l'information sur France Télévision et Radio France. La loi sur "la diffamation et l'information objective" en préparation laisse augurer une censure jamais connue depuis l'Occupation. La suppression des subventions, alors que le marché publicitaire est en chute libre, place aujourd'hui nos journaux dans une situation difficile, heureusement contrebalancée par un formidable regain d'intérêt du lectorat. Les ventes ont triplé en quelques mois. Ce n'est toutefois pas à la presse de remplacer le courage politique. L'opposition républicaine, morcelée depuis l'élection présidentielle et les divers ralliements honteux au pouvoir, doit d'urgence se ressaisir. Ce cauchemar a déjà six mois. Encore quelques semaines de nuits et de brouillards Lepéniste sur notre pays et la France ne s'en relèvera jamais.

Yannick Laude, le 18 novembre 2012

PS: cet article est une uchronie tragique, hélas nourrie par la lecture du programme du Front national.

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres
avatar
Thomas
Admin

Messages : 1280
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les 6 premiers mois de Marine Le Pen à l'Elysée

Message par Jolou le Ven 13 Nov - 21:27

Espérons qu'en 2017 elle ne passe pas sinon catastrophe pour la France !
(En 2017, elle ira au second tour puis perdra face au candidat LR ou PS (Je pense d'ailleurs que ça sera plutôt PS, le vote de la droite pouvant se scinder en deux avec une partie au FN permettant au candidat socialiste de passer et donc de devenir Président))
avatar
Jolou

Messages : 647
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 20
Localisation : Proche de Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les 6 premiers mois de Marine Le Pen à l'Elysée

Message par Maraud le Ven 13 Nov - 23:04

Jolou a écrit:Espérons qu'en 2017 elle ne passe pas sinon catastrophe pour la France !
(En 2017, elle ira au second tour puis perdra face au candidat LR ou PS (Je pense d'ailleurs que ça sera plutôt PS, le vote de la droite pouvant se scinder en deux avec une partie au FN permettant au candidat socialiste de passer et donc de devenir Président))

Moi je pense que ça va être le candidat des républicains. Ça va faire des années que ceux-ci et le ps se passent la balle pour le pouvoir en se servant du FN comme repoussoir (ah le vote utile de gauche et le vote républicain de droite). Sachant que le FN est aussi libéral (enfin libéral-nationaliste, après tout ce sont de bon patriote), c’est pas les gros de ces partis qui vont pleurer si le FN passe. Le pire c'est que les trucs qu'il parle dans le texte sont réellement dans le programme du FN.

Il y a eut une suite à cette histoire?

Maraud

Messages : 560
Date d'inscription : 01/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les 6 premiers mois de Marine Le Pen à l'Elysée

Message par Thomas le Sam 14 Nov - 0:10

Il y a eut une suite à cette histoire?
Pas à ma connaissance.

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres
avatar
Thomas
Admin

Messages : 1280
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les 6 premiers mois de Marine Le Pen à l'Elysée

Message par Redem le Lun 23 Nov - 3:54

Et tout ça en six mois...j'imagine que la raison pourquoi ca finit après si peu de temps c'Est qu'à la fin la France (et possiblement le reste du monde finit en cratère nucléaire)

Redem

Messages : 25
Date d'inscription : 23/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les 6 premiers mois de Marine Le Pen à l'Elysée

Message par Thomas le Lun 23 Nov - 9:20

Redem a écrit:Et tout ça en six mois...j'imagine que la raison pourquoi ca finit après si peu de temps c'Est qu'à la fin la France (et possiblement le reste du monde finit en cratère nucléaire)
Plutôt un guerre civile française à mon avis ^^

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres
avatar
Thomas
Admin

Messages : 1280
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les 6 premiers mois de Marine Le Pen à l'Elysée

Message par Maraud le Lun 23 Nov - 9:28

En même temps il y a de fortes chances qu'elle commence le jour où elle est élu.

Maraud

Messages : 560
Date d'inscription : 01/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les 6 premiers mois de Marine Le Pen à l'Elysée

Message par Anaxagore le Dim 29 Nov - 11:55

Maraud a écrit:En même temps il y a de fortes chances qu'elle commence le jour où elle est élu.

C'est très probable que les premières lois provoquent des grèves monstres..; la première répression un soulèvement ! L'armée ne devrait pas défendre le régime qui s'effondrera.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 883
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les 6 premiers mois de Marine Le Pen à l'Elysée

Message par Maraud le Dim 29 Nov - 12:28

Oula niveau armée, c'est là que le bat blesse. De nombreux officiers supérieurs en France sont d’extrême droite dont par exemple le Général De Villier (frère de De Villier, le politicien), qui est le Grand chef. Et combien d'autres généraux de type Darlan y sont planqué?

Non, si Marine LePen passe, ce n'est pas l'armée qui va la délogé. Ce serait plutôt le contraire avec une purge des officiers trop républicains. Quand au répressions, ça va peut être paraitre débile mais actuellement ses principaux, les différentes organisations ouvrières et/ou républicaines, sont trop faible politiquement pour avoir un soutient suffisant de la masse. Si elle passe maintenant et qu'elle joue bien, le pays sera à sa botte comme dans les beau pays de l'est et leur "démocratie" actuel.

Maraud

Messages : 560
Date d'inscription : 01/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les 6 premiers mois de Marine Le Pen à l'Elysée

Message par Anaxagore le Dim 29 Nov - 23:43

J'ai pas dit les généraux, j'ai dit l'armée. Je doute franchement que la troupe charge contre des français. Soldats professionnels, mais ce sont certainement des républicains.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 883
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les 6 premiers mois de Marine Le Pen à l'Elysée

Message par Maraud le Lun 30 Nov - 17:58

Hum... CRS? (ouai je sais mauvaise foi de ma part)

Maraud

Messages : 560
Date d'inscription : 01/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les 6 premiers mois de Marine Le Pen à l'Elysée

Message par Lunarc le Ven 4 Déc - 20:25

Les Compagnies Républicaines de Sécurité? Razz
avatar
Lunarc

Messages : 230
Date d'inscription : 25/10/2015
Age : 18
Localisation : Poitiers, ou dans sa région

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les 6 premiers mois de Marine Le Pen à l'Elysée

Message par Maraud le Ven 4 Déc - 21:29

Ben la blague, c'est que ça porte ce nom mais ne défend en aucun cas la république, juste le pouvoir en place.

Maraud

Messages : 560
Date d'inscription : 01/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les 6 premiers mois de Marine Le Pen à l'Elysée

Message par Lunarc le Ven 4 Déc - 21:31

Pourquoi tu crois que j'ai mis ce smiley? Razz
avatar
Lunarc

Messages : 230
Date d'inscription : 25/10/2015
Age : 18
Localisation : Poitiers, ou dans sa région

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les 6 premiers mois de Marine Le Pen à l'Elysée

Message par Maraud le Ven 4 Déc - 21:58

Ah! J'ai crût que c'était une question. Embarassed

Maraud

Messages : 560
Date d'inscription : 01/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les 6 premiers mois de Marine Le Pen à l'Elysée

Message par Anaxagore le Lun 7 Déc - 11:44

On va bientôt pouvoir vérifier la pertinence de cette uchronie... Crying or Very sad

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 883
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les 6 premiers mois de Marine Le Pen à l'Elysée

Message par Thomas le Lun 7 Déc - 13:13

Anaxagore a écrit:On va bientôt pouvoir vérifier la pertinence de cette uchronie... Crying or Very sad
Misère!!!
En plus moi je peux voté. Comme je viens de déménager je m'y suis pris trop tard pour l’inscription.
Du coup si je veux voter, il faut que je la fasse façon Pékin express: 300 km en une journée avec zéro euro...
C'est claire que les prochaines élection ce sera pas sans moi.

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres
avatar
Thomas
Admin

Messages : 1280
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les 6 premiers mois de Marine Le Pen à l'Elysée

Message par Maraud le Lun 7 Déc - 13:38

Anaxagore a écrit:On va bientôt pouvoir vérifier la pertinence de cette uchronie... Crying or Very sad

Hé ho c'est pas encore finis hein. Il y a eut que 50% de votant. Il est probable que comme d'habitude les gens aille en masse voter contre eux au plus grand plaisir de l'ump et du ps. C'est pas comme si depuis 2 mois Valls nous cassait les choses de la vie avec ça.

Mais au pire des cas dans les deux régions où ils sont en train de gagner, ils ont déjà des élus en place qui font leurs sale travail auquel vous pouvez vérifiez si ça vous plait. Ils vont pouvoir accélérer le rythme, c'est tout (mes condoléances à ceux qui y habite. Et dites adieux à vos subventions si vous êtes dans une association, comme ça ça fera moins mal l'an prochain quand ils les sucreront). Et j'espère pour vous que vous êtes blanc.

Maraud

Messages : 560
Date d'inscription : 01/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les 6 premiers mois de Marine Le Pen à l'Elysée

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum