Forum des Uchronies Francophones
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
21.95 €
Voir le deal

Et si l’Empire Austro-Hongrois s’était réformé ?

Aller en bas

Et si l’Empire Austro-Hongrois s’était réformé ? Empty Et si l’Empire Austro-Hongrois s’était réformé ?

Message par Erriep Tanlag le Lun 1 Juin - 23:06

1.Avant-propos.

Je me permets de parler de cette occasion manqué ( ?) par les autorités Austro-hongroises pour réformer l’Empire. Comme on le sait aujourd’hui, François-Joseph ne fit rien, ou du moins, n’eut pas la force de caractère d’imposer son point de vue. A plusieurs occasions, l’option du fédéralisme fut envisagée par l’Empereur. François-Ferdinand n’eut pas l’occasion de réaliser une réforme car il ne régna jamais et Charles avait commencer des réformes mais c’était dos au mur à un moment délicat en période de guerre.

Les Etats-Unis de Grande-Autriche est un projet d’Etat conçu par Aurel Popovici en 1906, soutenue par le cabinet fantôme de l’archiduc François-Ferdinand mais qui ne fut jamais réalisée. Et si l’Empire avait pu se réformer ? Était-il envisageable avant les années 1900 ?


Et si l’Empire Austro-Hongrois s’était réformé ? Empire10

2.Les options fédérales et la formation de la double monarchie.


Les révolutions de 1848 avaient contraint l’empereur François-Joseph Ier, au début de son règne, à réformer l’Empire d'Autriche. En effet, il fut alors proposé de fédéraliser le pays.

Plusieurs options furent proposées :

une option à six entités : Autriche, Bohême, Croatie, Galicie, Hongrie et Transylvanie.

une option à quatre entités : Autriche, Bohême, Croatie et Hongrie.

une option à trois entités : Autriche, Croatie et Hongrie.

une option à deux entités : Autriche et Hongrie.

Après l'éviction de l’Empire d'Autriche de la Confédération germanique en 1866, à la suite de la défaite autrichienne lors de la guerre des Duchés, les options fédérales à six, à quatre et à trois furent abandonnées.

Par le compromis austro-hongrois, l'Empire devient en 1867 une « double monarchie » impériale et royale, l’Autriche-Hongrie, rassemblant l’Empire autrichien (ou Cisleithanie) et le Royaume de Hongrie (ou Transleithanie), avec la rivière Leitha constituant symboliquement la limite entre les deux entités.

Formellement, le royaume hongrois est à égalité avec l’Autriche, mais les deux entités restent cependant unies par la « double-couronne », celle de l’unique « empereur d’Autriche et roi de Hongrie ».

Lors de la négociation de ces options, les Croates revendiquaient la formation d’un royaume « triunitaire » regroupant le Royaume de Croatie-Slavonie et le Royaume de Dalmatie, mais le « compromis de 1867 » attribua le Royaume de Dalmatie à l’Autriche et le Royaume de Croatie-Slavonie à la Hongrie.

L’administration croate refuse ce partage dès 1868 et tentera en vain d’obtenir l’unification des deux royaumes. Les Tchèques, les Polonais, les Ukrainiens et les Roumains, pour leur part, revendiquaient des institutions propres et autonomes pour respectivement le Royaume de Bohême, le Royaume de Galicie et de Lodomérie, le Grand-Duché de Bucovine et la Grande-Principauté de Transylvanie dont François-Joseph était le souverain : leurs attentes furent aussi déçues et dès lors, les Slaves et les Latins de l’Empire, sujets de second rang, commencèrent à être tentés par le nationalisme, voire le sécessionnisme (les Italiens l’étaient déjà par l’irrédentisme)3.


Et si l’Empire Austro-Hongrois s’était réformé ? Option10

Option à trois entités : Autriche (rouge), Hongrie (vert) et Bosnie-Herzégovine (jaune).


Et si l’Empire Austro-Hongrois s’était réformé ? Option11

Option à quatre entités : Autriche, Hongrie, Croatie (bleu) et Bosnie-Herzégovine.


Et si l’Empire Austro-Hongrois s’était réformé ? Option12

Option à cinq entités : Autriche, Bohême (brun), Hongrie, Croatie et Bosnie-Herzégovine.


Et si l’Empire Austro-Hongrois s’était réformé ? Option14

Une option à neuf entités : Autriche, Bohême-Moravie, Slovaquie, Galicie polonaise (bleu ciel), Ruthénie (vert clair), Hongrie, Ital-Autriche (abricot), Royaume Sud-Slave (comprenant la Slovénie, la Croatie, la Bosnie, l'Herzégovine et la Voïvodine) et Rouman-Autriche (orange).



3.Le début du XXe siècle et la nouvelle option fédérale.

Et si l’Empire Austro-Hongrois s’était réformé ? Carte_10

Carte ethnique de l'Autriche-Hongrie en 1911.



Ainsi, au début du XXe siècle, au sein de la « Double Monarchie » regroupant onze différents groupes ethno-linguistiques, seuls les Allemands et les Hongrois, soit 44 % de la population totale, disposaient d’un gouvernement et d’un territoire.

Les autres groupes : Italiens, Roumains et Slaves (Tchèques, Slovaques, Polonais, Ruthènes, Croates, Slovènes, Serbes et Ukrainiens) ne disposaient d’aucun pouvoir politique et leur influence sur la couronne des Habsbourg était très faible (seuls les Tchèques et les Polonais d’Autriche pouvaient parfois, au Parlement de Vienne, faire entendre leur voix en constituant des minorités de blocage).

Côté hongrois, seuls les Croates avaient une autonomie limitée à l'intérieur du Royaume de Croatie-Slavonie. Les fréquentes manifestations, troubles, révoltes, répressions et procès débouchant parfois sur le terrorisme, démontrèrent que ce système où deux nations dominaient les neuf autres ne pourrait pas survivre in perpetuam.

L’Archiduc François-Ferdinand, trouvant séduisante l’idée d’Aurel Popovici, avait prévu de redessiner la carte de l’Autriche-Hongrie en créant neuf « États » semi-autonomes (quinze avec les enclaves), qui formeraient une plus large confédération appelée « États-Unis de Grande-Autriche ».

Selon ce plan, l’identité linguistique et culturelle était encouragée comme richesse d’un Empire multiculturel facteur d’apaisement des nationalismes, et les disparités de pouvoir au sein de chaque entité seraient rectifiées d’une manière ou d’une autre. Le plan allait plus loin que les revendications des différents peuples, car il ne se limitait pas à donner plus d’autonomie aux composantes existantes de l’Empire, mais redessinait leurs frontières de manière à regrouper au sein d’une même entité le maximum de locuteurs d’une même langue (voir cartes).



4.Opposition, guerre et dissolution de l’Empire.

L’idée rencontra une forte opposition en provenance du royaume de Hongrie au sein de la Double-Monarchie, car elle aurait entraîné une perte de territoires importante pour la Hongrie, et donc une perte de pouvoir significative pour la noblesse hongroise. De plus, l’archiduc François-Ferdinand et son épouse Sophie Chotek furent assassinés à Sarajevo en 1914, ce qui a été directement à l’origine du déclenchement de la Première Guerre mondiale.

L’Autriche-Hongrie fut vaincue et démantelée : de nombreux nouveaux États furent créés, alors que d’autres territoires furent cédés aux pays environnants à la suite des décisions des puissances de la Triple-Entente. Les nouvelles frontières suivaient en partie celles proposées par Aurel Popovici, mais il s’agissait cette fois de frontières internationales, et leur tracé était moins favorable aux Allemands et aux Hongrois.


5.États proposés par Aurel Popovici.

Aurel C. Popovici (né le 16 octobre 1863 Lugoj, Transylvanie - 9 février 1917 à Genève, Suisse) était un avocat et homme politique austro-hongrois de culture roumaine.
Avec d'autres intellectuels roumains du Parti national roumain, il signa le Memorandum de Transylvanie (1892), un document plaidant pour des droits égaux entre les Roumains et les Magyars de Transylvanie, et demandant la fin des persécutions et des tentatives de magyarisation.
En 1906, il proposa la fédéralisation de l'Autriche-Hongrie en une union qu'il nomma États unis de Grande Autriche.


Et si l’Empire Austro-Hongrois s’était réformé ? Etats_10
Carte de la proposition d'« États unis de Grande Autriche » &
des principaux groupes linguistiques d'Autriche-Hongrie.


Et si l’Empire Austro-Hongrois s’était réformé ? Etats_11


Carte de la proposition d'« États unis de Grande Autriche » par Popovici, 1906.




Les territoires suivants devaient devenir des États après la réforme :

Deutsch-Österreich (Autriche-Allemande) : actuelle Autriche et Bozen germanophone, actuellement dans la région italienne du Trentin-Haut-Adige.

Deutsch-Böhmen (Bohême-Allemande) : région au nord-ouest de l'actuelle République tchèque, composante de la future région germanophone des Sudètes trente ans plus tard.

Deutsch-Mähren (Moravie-Allemande) : région au nord de la Tchéquie, composante de la future région germanophone des Sudètes trente ans plus tard.

Böhmen (Bohême) : République tchèque centrale tchécophone.

Slowakenland (Slovaquie).

West-Galizien (Galicie-Occidentale) : région de l'actuelle Pologne comportant Cracovie.

Ost-Galizien (Galicie-Orientale) : région de l'actuelle Ukraine.

Ungarn (Hongrie).

Szeklerland (pays des Sicules) : partie magyarophone de la Transylvanie actuellement roumaine.

Siebenbürgen (Transylvanie) : intégrée dans l'actuelle Roumanie et l’Ukraine.

Trento (Trentin) : actuellement dans la région italienne du Trentin-Haut-Adige.

Triest (Trieste) : actuellement dans la région italienne du Frioul-Vénétie Julienne.

Krain (Carniole) : actuelle Slovénie).

Kroatien (Croatie).

Woiwodina (Voïvodine) : région de l’actuelle Serbie.

De plus, d’autres enclaves germanophones, en particulier en Hongrie et Transylvanie, auraient eu un accès à une certaine autonomie. Il est à noter que le condominium austro-hongrois de Bosnie-Herzégovine n'était pas concerné par ce plan, formulé deux ans avant l’annexion de ce territoire par l’Empire en 1908.

6.Conclusion.

Ce plan était-il viable ? Ce plan était-il envisageable même avec une forte opposition de la part des hongrois ? François-Ferdinand aurait-il appliqué ce plan s'il avait régné ?
Erriep Tanlag
Erriep Tanlag

Messages : 25
Date d'inscription : 05/07/2017
Age : 38
Localisation : Breizh

Revenir en haut Aller en bas

Et si l’Empire Austro-Hongrois s’était réformé ? Empty Re: Et si l’Empire Austro-Hongrois s’était réformé ?

Message par Thomas le Mar 2 Juin - 8:17

Viable?
Je pense qu'à un moment ou un autres les différente entité auraient voulu l'abandon du non d'Autriche dans leur fédération justement par nationalisme.
Si la première mondiale à lieu il est probable le pays sombre dans la guerre civile en cous de route ou, quoi qu'il en soit, soit démembrer à la fin de la guerre. Potentiellement la Yougoslavie telle qu'on l'a connue de voie jamais le jour.

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres
Mon Shop
Thomas
Thomas
Admin

Messages : 2288
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 35
Localisation : Lyon

https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Et si l’Empire Austro-Hongrois s’était réformé ? Empty Re: Et si l’Empire Austro-Hongrois s’était réformé ?

Message par Erriep Tanlag le Mar 2 Juin - 11:14

Si l'Empire se réforme, il peut aussi changer de nom...
La "Fédération du Danube" me paraît un bon compromis.

L'Empire d'Autriche-Hongrie aurait pu se réformer mais en temps de paix... l'Empereur Charles a montré des initiatives dans ce sens en 1917 mais surtout en 1918 pour, on le sait tous, sauver son Empire.

Le problème de l'Autriche-Hongrie était le règne beaucoup trop long de François-Joseph (68ans !!!) Mais aussi les bases du compromis de 1867 trop à l'avantage des Hongrois qui, il me semble, restaient trop conservateurs et ne voyaient pas les dangers d'un manque de reconnaissance des peuples : tchèques et croates notamment mais aussi italiens, slovaques, roumains, polonais, ruthenes, slovènes et même serbes...

François-Ferdinand aurait-il pu réformer cet Empire ? Personnellement je le pense mais s'il accédait au trône dans les années 1890-1900...

Erriep Tanlag
Erriep Tanlag

Messages : 25
Date d'inscription : 05/07/2017
Age : 38
Localisation : Breizh

Revenir en haut Aller en bas

Et si l’Empire Austro-Hongrois s’était réformé ? Empty Re: Et si l’Empire Austro-Hongrois s’était réformé ?

Message par DemetriosPoliorcète le Mar 2 Juin - 18:08

Merci beaucoup pour ces infos Erriep, tu m'as appris beaucoup de choses que j'ignorais!

Je pense que pour imaginer une survie de l'Empire d'Autriche jusqu'à nos jours, il faudrait une divergence antérieure à 1867, les Hongrois n'auraient jamais lâché leur autonomie ni leur place dans l'Empire...
DemetriosPoliorcète
DemetriosPoliorcète

Messages : 220
Date d'inscription : 05/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Et si l’Empire Austro-Hongrois s’était réformé ? Empty Re: Et si l’Empire Austro-Hongrois s’était réformé ?

Message par Erriep Tanlag le Mar 2 Juin - 21:10

Les Hongrois auraient lâché leur place dans l'Empire si le compromis avait été, je pense, plus avantageux pour les autres minorités dès 1867... voir 1848... j'étudie en ce moment la politique AH et le sentiment national hongrois dans la seconde moitié du XIXe siècle...
Erriep Tanlag
Erriep Tanlag

Messages : 25
Date d'inscription : 05/07/2017
Age : 38
Localisation : Breizh

Revenir en haut Aller en bas

Et si l’Empire Austro-Hongrois s’était réformé ? Empty Re: Et si l’Empire Austro-Hongrois s’était réformé ?

Message par Imberator le Sam 13 Juin - 21:48

Précisément le compromis de 67 a été rendu possible parce que les Hongrois s'y voyaient reconnaitre leur autorité sur tous les territoires historiquement dépendants de la Grande Hongrie.

Si on veut démembrer leur pays, tel qu'ils le conçoivent, il n'y aura pas de compromis, et il aura à la place une guerre civile. Celle-ci sera probablement durable, au moins durablement larvée, et quand en 70 les Autrichiens auront en plus des difficultés à régler avec l'Italie, la monarchie danubienne devrait tout au moins vaciller voire s'effondrer si les Tchèques et éventuellement quelques autres minorités en profitent opportunément pour tenter de s'émanciper définitivement de Vienne.

Imberator

Messages : 69
Date d'inscription : 06/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Et si l’Empire Austro-Hongrois s’était réformé ? Empty Re: Et si l’Empire Austro-Hongrois s’était réformé ?

Message par Collectionneur le Mar 16 Juin - 3:47

Je connaissais pas les projet a 9 états. En aparté, lorsque que je suis aller a Budapest, j'ai visiter un musée sur les trains ou les cartes du réseau de voies ferrées d'Autriche Hongrie étaient en français. Le guide m'a dit qu'un grand nombre d'administration hongroise écrivait en français pour communiquer avec les administrations autrichiennes jusqu'à la toute fin du XIXe siècle.
Collectionneur
Collectionneur

Messages : 971
Date d'inscription : 03/09/2016
Age : 49
Localisation : Languedoc-Roussillon

https://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:L%27amateur_d%27a%C3%A

Revenir en haut Aller en bas

Et si l’Empire Austro-Hongrois s’était réformé ? Empty Re: Et si l’Empire Austro-Hongrois s’était réformé ?

Message par Emile Ollivier le Mar 16 Juin - 8:50

Collectionneur

Et beh, quelle régression...

Le plus comique, ce sont les institutions bruxelloises qui s'évertuent à parler anglais Laughing
Emile Ollivier
Emile Ollivier

Messages : 1712
Date d'inscription : 26/03/2016
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Et si l’Empire Austro-Hongrois s’était réformé ? Empty Re: Et si l’Empire Austro-Hongrois s’était réformé ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum