L'ONU sans droit de véto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'ONU sans droit de véto

Message par Thomas le Dim 1 Nov - 10:15

Wikipédia a écrit:Pour pallier les échecs de la Société des Nations, Roosevelt prévoit une hiérarchie des États où tous les membres signataires seraient représentés, mais avec un conseil de sécurité de quinze membres dont cinq permanents disposant d'un droit de véto. Ces cinq pays sont les États-Unis, l'URSS (qui sera remplacée par la Russie), la Chine, la France, et le Royaume-Uni, tandis que les dix autres pays du conseil de sécurité n'y sont que pour deux ans.

Si l’idée de FDR avait été de remplacer le droit de veto par un vote qui compte, double pour les membres permanents du conseil de sécurité, pensez-vous que ces pays auraient accepté ?

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres
avatar
Thomas
Admin

Messages : 1235
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ONU sans droit de véto

Message par Maraud le Dim 1 Nov - 22:01

Disons que si ils ont bien accepté les conditions actuels, ils auraient surement accepté d'avoir leur mots à dire. Ce serait plutôt les 5 gros qui auraient refusé.

Maraud

Messages : 555
Date d'inscription : 01/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ONU sans droit de véto

Message par Thomas le Dim 1 Nov - 23:16

En fait ce que j'ai lu:

L'URSS souhaitait un véto absolu. C'est à dire le pouvoir d’empêcher carrément le dépôt d'une résolution.
La Grande-Bretagne souhaitait qu'un membre permanent ne puisse pas utiliser son véto contre une résolution qui le concerne.

Est-ce que si l’idée de départ de FDR est vote double plutôt qu'un véto pousserais l'URSS à demander plus? La Grande-Bretagne demanderait-elle un vote simple?

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres
avatar
Thomas
Admin

Messages : 1235
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ONU sans droit de véto

Message par Maraud le Lun 2 Nov - 18:47

En fait le coup de l'Angleterre qui propose qu'un membre ne puisse pas poser de veto le concernant, il faut se remettre en tête la structure des 5 dominants. 3 Pays anti-communistes sous l'égide des américains (USA, Chine et Royaume-Unis), 1 "neutre" qui votait quasiment tout le temps contre l'URSS (la France) et l'URSS tout seul dans son coin.
Tant que l'URSS était seul, cette proposition jouerait à chaque fois en sa défaveur.
Et même après il suffit qu'elle ne vienne pas à une réunion pour que tous les autres fassent passer ce qu'ils veulent contre elle (d’où sa proposition de véto absolu). Ce qui ne pouvait arriver au 4 autres (bon après la chine est passé coco et ça à bien fait chier les USA).

Et même dans la configuration du vote double, l'URSS se retrouverait à chaque fois en minorité lors de la création de l'ONU, n'ayant que la Mongolie et les pays satellisé avec lui contre le reste du monde, tant que les pays d’Afrique n'étaient pas libre. Donc je pense qu'au moins elle aurait refusé (la France probablement aussi mais par rapport à son empire colonial qui commence à craquer).


Dernière édition par Maraud le Dim 22 Nov - 16:39, édité 2 fois

Maraud

Messages : 555
Date d'inscription : 01/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ONU sans droit de véto

Message par LSCatilina le Dim 22 Nov - 16:27

L'URSS avait demandé l'inscription de chacune de ses Républiques à l'ONU.
DNLT, cela avait été refusé (sauf si chaque état des Etats-Unis pourrait avoir la même faveur) et seuls la Biélorussie et l'Ukraine ont obtenu un siège alors qu'elles formaient partie de l'URSS.

(Techniquemment, Roosvelt aurait pu obtenir deux autres sièges, mais cela ne s'est pas fait, car qui auraient pu les obtenir parmi 48 états?)

Peut-on imaginer une situation où la proposition soviétique soit acceptée?
Je ne m'attends pas à la renonciation du véto DALT, mais peut-être à un relâchement des exigeances sur l'unanimité du Conseil de Sécurité?

LSCatilina

Messages : 30
Date d'inscription : 15/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ONU sans droit de véto

Message par Maraud le Dim 22 Nov - 16:43

Techniquement l'URSS se différencie de USA, car elle a le grade au dessus de l'union. C'est la RSFR qui est l'équivalent des USA.
Donc en suivant cette logique (celle d'attribuer un siège pour chaque états), l'URSS aurait gagné le jackpot. Mais toujours est il que dès le début l'ONU était fait exprès pour faire chier l'URSS.

Maraud

Messages : 555
Date d'inscription : 01/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ONU sans droit de véto

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum