La Guerre planétaire – John Hackett

Aller en bas

La Guerre planétaire – John Hackett

Message par Thomas le Ven 19 Oct - 11:16

La Guerre planétaire – John Hackett

Résumé :
4 août 1985. Les colonnes blindées soviétiques franchissent la frontière des deux Allemagnes. Une fois de plus, le monde va jouer son destin les armes à la main.
20 août 1985. La charge nucléaire d’un SS 17 soviétique embrase Birmingham. 20 minutes plus tard, Minsk est rayée de la carte.
Ce livre n’est pas un récit de politique-fiction. SS 20, Cruise missiles, AWACS, ou encore pétrole, Israël, Afghanistan, Solidarnosc : les pièces de la partie sont déjà en place sur l’échiquier planétaire.
Le général Hackett entrouvre les portes blindées des postes de commandement secret où se décidera le sort de la planète : la prochaine guerre déferlera sur le monde avec la vitesse des microprocesseurs et la puissance des missiles. Mais les hommes qui la feront seront toujours les mêmes. Reporter autant que stratège, le général Hackett suit pas à pas ses millions d’acteurs, ceux qui luttent dans la boue, au milieu des mers, en orbite autour de la terre, dans les décombres des villes dévastées...
Tirant les enseignements du présent pour évaluer l’avenir, tour à tour analyste, psychologue, économiste, le général Hackett propose un tableau d’ensemble du monde qui permet de comprendre les conditions de ce futur proche, possible — ou probable...

Comme le dit le résumé, l’auteur est un général de l’armée britannique. À l’époque où le livre a été écrit (1982-1983)-il s’agissant d’une anticipation ? Maintenant on peut le lire comme une uchronie.
Ce livre est en fait une version 2.0 d’un livre précédent qui s’appelait « La troisième guerre mondiale ».

Je vais commencer par citer les deux gros défauts du livre. Premièrement la 4e de couverture spolie l’échange nucléaire. Enfin et surtout, ne lisez pas la préface du général Georges Buis, ou lisez-la après le livre. En plus d’être longue, elle spolie quasiment tout le livre, puisqu’elle en est une sorte d’analyse.

Concernant le récit en lui-même, on commence par une centaine de pages détaillant les forces militaires, les alliances politiques et les plans militaires. C’est très instructif et accessible.
Ensuite on a « La guerre » détaillant surtout le front central et scandinave et leur pendant aérien et maritime ainsi que la guerre spatiale. Le conflit s’enlise et la logistique soviétique ne suit pas. La situation devient critique. Cela va mener à la défection de la 3e Armée et surtout à la guerre nucléaire.
Il y a ensuite une partie sur les conflits périphériques en Amérique centrale, Asie, Afrique, Moyen-Orient et l’impact que la troisième guerre mondiale a sur ces régions. Paradoxalement, cela va mettre fin au conflit israélo-palestinien d’une manière que j’ai trouvé vraiment sympa et plausible dans ce contexte.
Ensuite sur une cinquantaine de pages nous avons le fameux échange nucléaire qui déclenche un soulèvement (notamment militaire) et la désintégration de l’URSS ainsi que les suites immédiates de la guerre.

Globalement c’est un livre très intéressant — malgré l’usage de personnages fictifs — et c’est bien écrit. La plupart des chapitres sont une présentation/analyse des faits écrite après la guerre, mais on a aussi droit à quelques chapitres écrits de manière romancée, classique, mais efficace. Ceux écrits depuis le point de vue d’un soldat russe m’ont vraiment plu.
C’est donc un bon livre, pas aussi prenant qu’une « Tempête rouge » auquel il serait immanquablement comparé, mais en réalité ce ne sont pas des livres comparables au-delà de leur thème semblable. En tout cas je pense que ce vieux bouquin mérite un bon 8/10.


_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres
avatar
Thomas
Admin

Messages : 1607
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 33
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Guerre planétaire – John Hackett

Message par Anaxagore le Ven 19 Oct - 13:24

L'auteur n'est pas un romancier et j'ai " La troisième guerre mondiale" de Sir John Hackett qui est une version non romancée, juste les faits. cela dit, il m'a laissé un peu déconfit. A sa sortie, j'avais lu les critiques et plus tard les faits ont donné raisons à ces derniers. Je veux dire par là, que l'Armée Rouge apparaît comme une sorte de rouleau compresseur surpuissant... on s'est rendu compte après 1992 que c'était un colosse aux pieds d'argiles.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 1279
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 44

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Guerre planétaire – John Hackett

Message par Thomas le Ven 19 Oct - 13:27

Justement dans la guerre planétaire, l'avancé est fulgurante au début, mais ça la machine cale vite.

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres
avatar
Thomas
Admin

Messages : 1607
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 33
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Guerre planétaire – John Hackett

Message par Collectionneur le Dim 11 Nov - 11:37

J'ai les deux en livres de poche Smile
Je les ait bien aimé, contrairement aux romans américains, au moins les armées continentales européennes ne sont pas passés sous silence et il montre bien la débauche de matériel qui part en chaleur et lumière devant l'effarante puissance de feu des armes modernes.
C'est le chapitre nucléaire qui m'a laissé un effet bizarre. Effets et conséquences sur les villes détruire très bien décrits mais c'est la décision de lancé la frappe elle-même qui ne me semble pas logique....
Certains passages sur la vilainie des autorités soviétiques m'ont semblé exagérer telle le massacre des étrangers qui étaient dans les hôtels de Moscou a la déclaration de guerre.
avatar
Collectionneur

Messages : 629
Date d'inscription : 03/09/2016
Age : 47
Localisation : Languedoc-Roussillon

Voir le profil de l'utilisateur https://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:L%27amateur_d%27a%C3%A

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Guerre planétaire – John Hackett

Message par Emile Ollivier le Lun 12 Nov - 9:33

C'est l'époque "Red dawn". Dans ce film, les parachutistes russes sautent sur une école et en massacrent les étudiants désarmés...

IRL, je pense que les étrangers auraient fini prisonniers.

PS : Je me rends compte que la mention IRL est terrifiante Sad
avatar
Emile Ollivier

Messages : 1059
Date d'inscription : 26/03/2016
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Guerre planétaire – John Hackett

Message par Anaxagore le Lun 12 Nov - 14:05

Oui, dans les livres et les films des années 70/ 80, on présentait les Soviétiques comme on présentait à la même époque les Nazis. L'URSS était certes un régime autoritaire, mais c'était un authentique état de droit. Non seulement, il ne serait pas venu à l'esprit du militaire moyen de tuer des civils sans raison (il y a des cinglés partout et les vétérans de l'Afghanistan étaient souvent  bien allumés), mais de plus les coupables auraient fini devant un peloton d’exécution après un jugement sommaire. 
Plusieurs membres de ma famille - par mariage-   sont nés en URSS. Une de mes tantes travaillait dans une usine qui montait des kalachnikov. Le fanatisme ne caractérisait plus depuis longtemps le soviétique moyen, pas plus que les dirigeants politiques. Mourir pour " la patrie des travailleurs" ne les aurait pas non plus beaucoup tenté...

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 1279
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 44

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Guerre planétaire – John Hackett

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum