Conflit Franco-italien en 1940

Aller en bas

Conflit Franco-italien en 1940

Message par Berold le Jeu 13 Sep - 16:12

Un affrontement naval en 1940 entre Français et Italiens ?

Les batailles terrestres entre français et transalpins ont été sans appel : environ 800 tués côté italien, 40 du côté français, et environ 200 Italiens ont subi des gelures. Ce fut une démonstration des limites de la guerre menée par le commandement italien. Déplorable. Comme la Campagne de Grèce le démontrera encore....

Et ainsi donc :

- Au début de la Seconde Guerre Mondiale suite à l’écrasement rapide de l’Armée Polonaise en Septembre 1939, la Grande-Bretagne et la France déclarent la guerre à L’Allemagne. Les belligérants plus attentistes que téméraires s’installent dans une “Drôle de Guerre“.

- Le 10/05/40, les forces du Reich entrent en Belgique et en Hollande. L’état-major Français qui prévoient une reprise du plan Schlieffen fait que la 7ème Armée pousse rapidement son avance jusqu’à Anvers.

- Par la “Percée des Ardennes“ les Allemands espèrent couper en deux les Troupes françaises du général Weygand. Guderian poussent ses chars sur Dinant et Sedan le 13/05/40. Sedan devient le nouveau Verdun de l’Armée de la République. Le général Corap voit converger toutes les troupes de réserve sur ses positions défensives : Infanterie, Chars, Artillerie et Aviation convergent sur “la Forteresse des Ardennes“.

- Le 17/05/40, Bruxelles tombe aux mains des Allemands, mais une puissante contre-offensive Franco-anglaise partie de Lille repousse les envahisseurs au-delà de l’agglomération. Une terrible bataille aérienne oppose les deux parties dans le ciel du Benelux.

- Le 19/05/40, l’Armée Française prend position sur la Meuse dans le Massif Ardennais. Seule une attaque Allemande arrive à percer en direction de Chauny, mais le Colonel De Gaulle la stoppe à Montcornet. Depuis Valenciennes, en suivant la Sambre, les Troupes Françaises établissent une Ligne de Front qui va de Sedan-Dinant-Namur-Bruxelles-Anvers.

- Plusieurs offensives sont lancées par les Anglais en direction de Lièges mais la ville tombe aux mains des allemands par un audacieux coup de main.

- La 7ème Armée Française avance sur Rotterdam entre les 23 et 25/05/40 et bloque les allemands qui ne peuvent atteindre la cité hollandaise.
 
- le 10/06/40, l'Italie déclare la guerre à la France. Dans les Alpes c'est un désastre militaire transalpin. En Méditerranée, la marine italienne bombarde le port de Toulon. Paris décide de réagir vigoureusement : Un plan franco-britannique est établi pour détruire les stocks d’hydrocarbures italiens situés dans le Golf du Lion : C'est l'Opération "Vado" qui vise Gênes où les croiseurs Foch et Algérie mèneront l'attaque. Alerté par le contre-espionnage allemand, les amiraux italiens anxieux font converger leurs navires vers Savone.





Ordre de bataille en 1940 :

France :

- 4 croiseurs lourds : dont L'Algérie (unique navire de sa classe) ;
- Le Colbert (appartenant à la 2e division de croiseurs) ;
- Le Dupleix (appartenant à la 2e division de croiseurs) ;
- Le Foch (de la classe Suffren).
- 11 contre-torpilleurs / Destroyers. (Albatros, Aigle, etc....)

Italie :

- Défenses côtières de Gênes et de Savone ;
- 13e flottille de vedettes lance-torpilles.


Historiquement :

Le 14 juin 1940, la flotte française commandée par l'amiral Duplat appareille du port de Toulon.

Durant l'opération, seul l’Albatros, un contre-torpilleur, est touché par l'obus d'une batterie côtière italienne, 12 marins sont tués. L’Algérie et l’Aigle (contre-torpilleur) sont également pris à parti par des vedettes lance-torpilles (appartenant à la 13e flottille) et par des batteries italiennes. Aux environs de midi, les navires français rentrent finalement au port de Toulon.

L'escadre française provoqua des dégâts mineurs aux ports italiens, mais cette opération souligne surtout la faiblesse de la défense des côtes italiennes. En février 1941, la ville de Gênes sera à nouveau bombardée (l'opération Grog) par la Force H de la Royal Navy britannique, qui sera un véritable succès.


Bataille du Golf du Lion. Alternation.

- le 12/06/40, le Führer du Reich Allemand se rend sur le front occidental pour sermonner ses généraux qui n'arrivent pas à percer les lignes alliées. Son avion piégé par la résistance antinazie des Officiers et de l'aristocratie prussienne explose au-dessus de la Belgique occupée.
- Le 14/06/40, les Junkers conduits par le général Canaris s'emparent du pouvoir et proposent l'armistice aux Alliés. Ceux-ci refusent car les allemands ne veulent pas évacuer la Pologne. Mussolini, sans le soutien d'Hitler, se voit devenir "Personne non grattas" à Berlin, et l'Axe perd toute sa cohésion. Les italiens déconfis par la défection allemande font faire demi-tour à leur flotte partie depuis Tarente, et rongent leur frein en Afrique du Nord. Toute offensive contre la Grèce devient illusion et les transalpins se retranchent dans les Alpes et en Cyrénaïque.

- 1940 / 1942, les belligérants s'installent dans une Nouvelle Drôle de Guerre où les adversaires s'enterrent dans des réseaux de tranchées depuis lesquels ils lancent de temps à autre des offensives limitées qui rendent stérile toute percée. Les nouvelles autorités du Reich recherchent toujours un moyen de sortir de la guerre sans perdre la face. Mussolini bouillonne et fulmine ses anciens alliés. Français comme Anglais cherchent à se débarrasser de lui. Seule une défaite peut finir par le faire renverser par ses officiers.
- 1943. Reprenant l'initiative en Afrique du Nord, les Anglais attaquent la Lybie Italienne depuis l'Egypte et s'emparent de Tobrouk. Le général Graziani fait retraiter la 10ème Armée jusqu'à Breda. Le Duce ordonne à l'amiral Campioni de bloquer les convois alliés en Méditerranée. La Flotte Française partie depuis l'Algérie vogue vers la Regia Italia.

Flotte Italienne :

- Depuis Palerme, le San Giorgio escorté par des DD Antilope remonte vers Naples, et couvre le flanc gauche du déploiement italien.
- Le Duc D'Aoste et le G. Garibaldi et leurs destroyers quittent Tarente pour rejoindre la Flotte Principale en provenance de Gènes : Roma, Vittorio Veneto, G.César et le Porte-Avion Aquila. + Toute la couverture aérienne basée à terre.

Flotte Française :

- Le Richelieu emmenant l'Emile Bertin, Le Dupleix et des destroyers couvre le flanc droit.
- Le Clemenceau, l'Algérie, les : Gloire, Colbert, Duquesne Lamotte-Piquet, Dunkerque et les porte-avions Joffre et Painlevé composent l'aile gauche du dispositif. + Couverture aérienne basée en Algérie.

- Des Stuka italiens et leur couverture sont interceptés au Sud de la Sardaigne par la Chasse Française.
- Des Hydravions italiens sont détruits au large de la Corse.
- Un Sous-marin français est touché par une grenade largué par un Hydravion italien.
- Un Sous-marin italien est touché par une grenade largué par un Hydravion français
- Le Surcouf remonte en surface en mode Croiseur.
- Un Sous-marin français est coulé par des hydravions transalpins.
- le Surcouf est touché par l'aviation italienne en maraude.
- Le San Giorgio évite une vague de bombardiers ennemis.
- Un Sous-marin italien est coulé par DD français.
- Le San Giorgio repousse une nouvelle attaque aérienne.
- L'Aquila est attaqué par des Latécoères, sans résultat.
- Un DD Français est coulé par des torpilleurs adverses.
- L'Aquila est torpillé par un Antares.
- Le Béveziers coule un Sous-marin italien.
- l'Aquila détruit un Latécoère qui le ciblait.
- Un Loire réussit à passer la défense anti-aérienne italienne, et met le Roma en feu par un coup au but direct.
- Le G.Garibaldi est touché par le Richelieu qui ouvre le feu avec tous ses tubes.
- L'Aquila détruit des Lat' et des Loires en approche.
- Un DD italien détruit un autre Loire trop aventureux.
- Deux Destroyers français isolés sont coulés par l'aviation italienne en pleine confiance.
- Le V.Veneto est touché par le Mogador qui, ciblé et ajusté correctement, coule juste après.
- Le Duc d'Aoste est touché par le Richelieu, qui lui retire dessus et.... le coule.
- Un Loire torpille le G.César.
- Le Vittorio Veneto se prend de plein fouet les tirs du Clemenceau. L'italien explose, se casse en deux et coule à pic.
- L'amiral italien comprend que tout est perdu.
- L'amirauté italienne joue son "va-tout". C'est sa dernière chance : Infliger le plus de dégâts à son adversaire hexagonal.
- Le G.César est mit en feu par un hydravion Loire qui vadrouillait au Sud de la Sardaigne.
- Un DD transalpin au large de Naples est touché par l'Hydravion du Lamotte-Piquet parti en reconnaissance.
- Le San Giorgio qui croise au large de la Tunisie est touché par un Loire venu de Carthage.
- Un nouveau raid de Loires dont les pilotes sont sur les nerfs met le San Giorgio en feu.
- Le San Giorgio est touché par l'Emile Bertin qui le pourchasse.
- le G.César, qui fonce plein Sud, est coulé par le Colbert.
- Le Roma tire sur le Dunkerque qu'il aperçoit.
- Le Clémenceau, en vue de la Sardaigne, est torpillé par des destroyers italiens en couverture.
- Duels de destroyers, autour du Cuirasser Français, qui tourne à l'avantage des transalpins.
- Le Roma, fleuron de la Regia Italia, est ciblé par le Clemenceau qui ouvre le feu de tous ses tubes sur lui et.... l'envoie par le fond. S’en est fini des ambitions italiennes.
- L'Algérie qui borde le Clemenceau tire sur le S.Africano. L'italien prend feu.
- Le Clemenceau ajuste le S.Africano qui, touché dans sa soute à munitions, explose.
- Un DD transalpin trop prétentieux est coulé par le Clemenceau.
- le Duquesne ouvre le feu sur un DD ennemi qui prend la fuite. L'amiral Campioni est désabusé : La Guerre est perdue.


Épilogue :

La perte de la Flotte Italienne entraine l'arrestation de Mussolini par les généraux Badoglio et Messe qui bien que royalistes sont des anti-fascistes. Déjà les officiers transalpins antifascistes étaient en relation avec le gouvernement anglais pour évincer le dictateur et rétablir la pleine autorité du roi. Fin 1943. Le Duce est conduit en résidence surveillée à Gran Salso. Il finira par être secrètement exécuté par des agents royalistes alors qu'il tentait bêtement de s'évader avec la complicité d’admirateurs conduits par sa maitresse.

Italiens, Français et Anglais s'entendent sur des déménagements et la sortie de guerre des Transalpins : La Somalie est donnée aux Britanniques qui sécurisent ainsi la Corne Africaine. La côte de la Cyrénaïque reste italienne, mais la bande d’Aouzou est définitivement annexée par le Tchad français. L'Ethiopie redevient indépendante sous protection anglaise, et la France annexe le Col de Tende.

1944. Devant la tournure des événements, le Reich accepte l'armistice : les allemands évacuent la Pologne Occidentale, mais annexent Dantzig tout en laissant une bande d’accès à la Mer aux Polonais avec le port de Gdynia. Les Alliés acceptent pour maintenir la paix en Europe. Le Reich reste une dictature militaire avec comme alliées : la Hongrie et la Slovaquie. La Tchéquie devient indépendante et devient un pays neutre et tampon.

Les Russes, après avoir exécuté la plus part des officiers polonais, qu'ils retenaient en captivité (et dont ils mettent le crime sur le dos des allemands, qui faute de contre-preuves finissent par mettre cette abomination sur le dos des nazis justifiant ainsi leur prise de pouvoir par le junte des junkers face aux sbires d’Hitler, ce qui est validé par les Alliés. Cela arrange tout le monde.), se retirent du territoire Oriental de Varsovie dont ils annexent quand même des portions pour rectifier et sécuriser leur frontière.

La Pologne amoindrie devient un pays neutre et tampon entre tous les belligérants. Sans l'attaque sur Tarente, les japonais n'ont pas d'exemple pour leur raid sur Pearl Harbor. Leur Flotte est coulée par celle de l'amiral Nimitz au large des Philippines alors qu'ils projetaient une attaque sur l'Australie. Le prétexte de sécuriser le Pacifique aura poussé les Usa dans la guerre. La Flotte Anglaise qui croise dans l'Océan Indien ne sera pas coulée.
La Chine aidée des Alliés se libère de son agresseur impérial, et fin 1945 "l'Opération Olympique", et le débarquement des forces Us et ANZACs, renverse le gouvernement ultraconservateur de Tojo au profit d'un conseil restreint au tour de l’Empereur qui n’a pas d’autre choix que d’accepter un protectorat des îles du Pacifique sous les ordres du général Mac Arthur. Avec un Japon est en ruines, les soviétiques en profitent et envahissent la Mandchourie, l'île de Sakhaline, et établissent un état communiste au Nord de la Chine. La Corée est occupée par une alliance Anglo-américaine.
avatar
Berold

Messages : 118
Date d'inscription : 28/08/2018
Age : 50
Localisation : Le Village

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit Franco-italien en 1940

Message par Berold le Jeu 13 Sep - 16:13

Et si :

1949 / 1954 : 3ème Guerre Mondiale. Démarrée en Chine, entre les troupes de Tchang Kai Check et celles de Mao, le conflit déborde en Corée, Indonésie et Indochine. Depuis l'Angleterre les américains lancent des raids aériens sur l'Union Soviétique. Les GIs débarquent à Kirkenes et Mourmansk et s'enfoncent en Carélie épaulés par les forces canadiennes et les finlandais dans une "Guerre de Continuité". Français et Anglais s'engagent dans de " sales guerres " dans leurs colonies africaines et asiatiques contre des groupes indépendantistes soutenus par les Russes.

1950 / 1954 : L'excellence meurtrière des bombardements dirigés par le général Curtis Lemay rase systématiquement les cités chinoises communistes et trois bombes atomiques lâchées sur Stalingrad, Leningrad et Moscou en finissent avec le régime de terreur soviétique. (Les russes n'auront pas récupéré la technologie allemande). Un gouvernement de russes blancs revenus d'exile est institué à Saint-Pétersbourg et ses troupes, aux ordres du général Vlassov "retourné" après sa capture par les américains, annihilent l'Armée Rouge du général Joukov dans l'Oural prise à revers par les Cosaques du Caucase armés par les britanniques depuis l'Inde et l'Irak.

L'Ukraine devient indépendante sous protection française. Les troupes coloniales ont débarqué à Sébastopol et Odessa aidées par les Roumains qui reprennent les territoires perdus en 1940. Kiev est prise en 1952 par l'Armée de De Lattre de Tassigny et un gouvernement pro-occidental est mis en place avec le soutien du général français. Les Pays Baltes épaulés par des troupes allemandes sous formes de Corps-Francs du général Manteuffel retrouvent leurs libertés et deviennent alliés du Reich tout comme le Belarus à la suite de la prise de Minsk par l’armée polonaise qui récupère les territoires perdus à l’Est. Les allemands établissent un "cordon de sécurité" nordique entre eux et les russes. La Finlande devient un pays neutre auquel le Reich fournit armes et denrées.

1954. La fin de la guerre marque un nouveau découpage du Monde. Les colonies occidentales purgées de leurs représentants indépendantistes et nationalistes deviennent autonomes en Afrique et Asie, mais leurs ressources premières restent à la disposition des métropoles. Quand aux Usa, ils mettent sous coupe toute l'Amérique Latine, le Pacifique Nord, la Chine et la Sibérie Orientale séparée de la Russie avec Vladivostok comme capitale. Partout, les américains établissent des bases militaires pour faire valoir leurs emprises économique et politique en soutenant des dictateurs locaux soumis à leur bon vouloir.

1956. Moscou, capitale reconstruite de la Fédération de Russie Occidentale, devient la partenaire privilégiée de Paris et Londres lors des accords de Prague. Les russes cherchent des débouchés économiques avec les Occidentaux Européens.

1964. L'Allemagne des junkers devenue exsangue devient une démocratie et normalise ses relations politiques avec la France et l'Angleterre.

1972. La France rejoint par l'Allemagne et ses alliés, l'Italie et le Benelux créent l'Union Européenne : Garantie de Paix. La Pologne, la Tchéquie et la Yougoslavie sont intégrées à ce Marché Commun. Ces pays sont rejoints par le Portugal, l'Espagne de Juan Carlos et le Portugal, l'Ireland, l'Islande, la Bulgarie, la Suède, la Roumanie, la Finlande, la Moscovie et l'Ukraine en 1982.


avatar
Berold

Messages : 118
Date d'inscription : 28/08/2018
Age : 50
Localisation : Le Village

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum