La guerre secrète du pétrole

Aller en bas

La guerre secrète du pétrole

Message par Anaxagore le Lun 30 Juil - 13:58

Avant propos :



Le but de ce nouveau dossier n'est pas  à volonté uchronique, il est de vous informer. Nous vivons dans un monde largement dépendant du pétrole. Celui ne fait pas seulement avancer voitures, avions et bateaux, il est aussi dans un nombre effarant de produits  : des engrais azotés à la peinture en passant les shampoings, les vernis à ongle, les collants en lycra, le PVC, le polystyrène, les plastiques, les composants électroniques etc... la liste s'allonge chaque jour. 
La découverte, la possession, le combat pour garder les puits, les prendre ou les voler est à l'origine de la mutation du monde entre le XIXème et le XXIème siècle. On ne peut comprendre l'histoire des U.S.A., de l'U.R.S.S. (et à présent de la Russie), mais aussi de l'Allemagne nazie, de la Libye, d'Israël et de tous les états nés de la désintégration de l'empire ottoman sans prendre une carte qui recense les régions pétrolifères. 


Je vais vous parler d'hommes dont vous n'avez jamais entendu parler... et qui pourtant ont été plus puissants que bien des chefs d'états. Je vais vous parler d'organismes dont on ne sait presque rien, pour cela je vais souvent utiliser des données vieilles de quarante ou cinquante ans (impossible d'en trouver de plus récentes, vu que les législations antitrust se sont "assouplies"..; comprendre ont été supprimées), ou d'articles de journaux...  étrangement disparus des sites internet des périodiques qui les ont émis à l'origine. Je vais vous parler d'hommes d'états, de journalistes et de spécialistes du pétrole  qui se sont suicidés ou ont eu des accidents... ils ont parfois été assassinés ou supprimés par des services secrets de tel ou tel pays (très souvent la C.I.A.) lorsque les groupes pétroliers n'ont pas eu le temps de camoufler cela en suicide ou en accident. 


Je ne peux vous garantir que tout ce que je vais vous raconter est vrai. Une bonne partie est le fruit de mes capacités d'extrapolation (à partir des renseignements que j'ai trouvé ici ou là). Cependant, tout est basé sur des faits réels... et terrifiants ! 


Les enjeux du pétrole



Sans trop entrer dans les détails scientifiques, le pétrole est un produit miracle. Au XIXème siècle, c'est un matériaux abondants, peu onéreux, connu depuis l'antiquité et qui sourt de crevasses du sol. Il y a donc qu'à se baisser pour en ramasser. Il a conduit à l'invention de la lampe à pétrole et à une première exploitation de "l'huile de pierre" (petra oleum) ou "pétrole lampant".
Toutefois, on va lui découvrir d'autre propriétés bien plus impressionnant. Son indice énergétique est de 5 à 6, c'est à dire qu'il produiit 5 à 6 fois plus d'énergie qu'il n'en consomme au cours de l'exploitation et du raffinage. Là je parle du brut de référence, le Brent (exploité dans la mer du Nord) le gaz de schiste ou le pétrole bitumeux n'ont un indice énergétique de 1,5 voire 1,1... beaucoup moins rentables. 
Peu cher, facilement disponible, exploité dans des pays où la main d'oeuvre est (étrangement) toujours rentable, il est liquide à température ambiante et peut donc être facilement convoyé par tanker et oléoduc. 
Le pétrole n'est pas lourd, il brûle facilement, peut entrer dans un moteur de petite taille pour exploser (selon le principe du moteur à explosion). 
Plus, on en a déjà parlé un peu plus haut, la gamme de produits dérivée du pétrole est infinie et entre dans chaque aspect de nos vie et de notre civilisation.


Nous sommes extrêmement dépendants du pétrole, sans lui notre monde cesserait d'exister... nous serions condamnés à très brève échéance.


J'exagère ? 


Avez-vous entendu parler de Thomas Malthus ? https://fr.wikipedia.org/wiki/Thomas_Malthus


Pour résumer le malthusianisme, prenez un champ capable de faire vivre cent vaches. Vous y mettez cent dix vaches... il y aura une famine qui durera jusqu'à ce que les dix vaches de trop meurent.
Aussi cruel que cela puisse paraître, il s'agit de la sélection naturelle. Une loi essentielle du monde vivant. Je précise qu'il s'agissait d'une loi que Malthus considérait comme inviolable.


Mais si je qualifie le pétrole de produit miracle, c'est que - bel et bien- il en a réalisé un... il a abrogé cette loi. Grâce aux engrais, aux insecticides, au travail de la terre par des machines, par l’exportation de denrées alimentaires au bout du monde, il a mis fin à la famine et permis de tromper les prévisions funestes de Malthus.
Oh.... je vais un peu vite ! Je vous vois déjà vous cabrer devant vos écrans " Attends, Anaxagore ! Plus de famines... des gens meurent chaque années de la faim dans le monde." Exact, depuis le premier janvier, les victimes de la malnutrition dépassent 5 000 000 de personnes. mais cela n'a aucun rapport avec les capacités de production agricoles dans les pays sous-développés ( nombres d'hectares, rendement). mais à deux facteurs concomitants : Le premier est les cultures non vivrières, destinées à l'exportation... vers les pays riches ; l'autre est la spéculation sur les denrées de bases (comme le blé ou le riz). Il n'y a pas eu UNE SEULE famine purement due au manque de nourriture depuis le XIXème. Les récoltes de café (destinées aux pays riches) sont abondantes, dans les mêmes contrés dont au parle au 20 heures la larme à l’œil avec ces visions grotesques et douloureuses d'enfants aux ventres ballonnés...  que nous regardons en sirotant notre café.  Les pauvres, heureusement que nous y sommes pour rien... n'est-ce pas ? 


Dick Cheney, ministres de Georges W. Bush a dit un jour : " Ce n'est pas notre faute si Dieu a mis le pétrole dans des pays dictatoriaux"...  cette affirmation péremptoire est doublement fausse. D'abord, saviez-vous que - géologiquement- il y a un bassin pétrolier probable dans la région parisienne. Théoriquement, il devrait être aussi riche que le Golfe arabo-persique... sauf que l'on a jamais rien trouvé. Mais on ne trouve pratiquement jamais de pétrole dans des pays riches et stables... ou plutôt on ne DOIT pas en trouver dans des pays que les pétroliers ne peuvent pas contraindre par leurs méthodes habituelles ( corruption, et fourniture d'armes aux opposants). 
Pendant longtemps, jusque à la première crise pétrolière, la stratégie commune aux grands trusts pétroliers a été de garantir un pétrole à bas coût. Et la façon la plus simple a été de maintenir les populations (les ouvriers)  dans la pauvreté, sous des régimes dictatoriaux auxquels ont donnait quelques miettes.
Depuis la première crise pétrolière, un faisceau de présomption (mais aucune preuve) tend à montrer que les trusts pétroliers ont changé de tactique. Ils veulent du pétrole cher...  et, pour ça, déstabilisent le monde, promouvant la guerre "des civilisations" religieuse et ethnique. Ce qui en retour nourrit le complexe militaro-industriel, les dérives sécuritaires etc... vous voyez le résultat tous les jours dans les journaux. Qu'importe, les bénéfices des grands groupes pétroliers ont augmenté de 71 % dans les années soixante-dix par rapport à la décennie précédente.


Logique


Regardez ces digrammes, ils illustrent la répartition des membres du congrès américain :


Vous connaissez la définition de la démocratie selon Benjamin Franklin : " Deux loups et un agneau décident du menu de ce soir"..; j'aimerais pas être femme noire, pauvre, de moins de 55 ans au congrès... 


Nous ne vivons pas dans des démocraties. 
 Il y a quelques temps, dans un post, j'expliquais ainsi le fonctionnement des différentes commissions européennes.( pharmacie, agriculture) " Chacune d'entre elles est composée d'experts... c'est à dire essentiellement d' ex-membres de l'industrie pharmaceutiques ou de sociétés en rapport avec l'industrie de l'agriculture (semencier ou groupes agrochimiques produisant insecticides ou engrais) Ils constituent jusqu'à 70% des effectifs de chaque commission... le reste étant des experts indépendants. Lorsque l'on pose la question : " Doit on interdire tel ou tel produit ( insecticide tueur d'abeille, roundup) ? " cela revient à demander à une assemblée de 70 % de chats et de 30 % de souris : " Les chats ont-ils le droit de manger les souris ?". La réponse est courue d'avance ! Tocqueville disait déjà dans " De la démocratie en Amérique" que de toutes manière les gens voteraient toujours pour ceux qu'on leur dirait de voter. 


Cela explique que des gens comme Trump ou Macron mais aussi Bush et... Hitler soient arrivé au pouvoir. 


Comment tout ça va se terminer ?



En catastrophe bien sûr. 
Tout d'abord, regardez ça  :




Le pétrole n'est pas une question théorique mais un enjeu politique, économique et surtout écologique majeur. 
J'ai parlé du pétrole comme d'un produit miracle, mais le miracle n'es pas sans conséquences.
- Les océans sont en train de mourir, étouffés par les rejets de plastique.
- L'augmentation du taux de CO² (rejet de la combustion du pétrole) dans l’atmosphère entraîne la montée des températures par effet de serre ( sécheresse, fonte des glaces, montée du niveau des eaux sont à prévoir). Dans les océans cette même augmentation provoque l’acidification des océans et donc la mort du corail.
-  En France, la pollution atmosphérique cause la mort de 500 000 personnes chaque année. Celle-ci étant bien sûr due en grande partie aux pots d'échappements des voitures..;.mais aussi aux produits d'entretiens à base pétrolières qui polluent nos appartements ( utilisez du vinaigre, du savons noir et de la soude). Même les vêtements en fibre synthétiques pourraient provoquer des allergies voire (peut-être) des cancers de la peau, tandis qu'ils dégageraient des substances cancérogènes en aérosols qui contribuaient à la pollution atmosphérique .
- Les cancers due aux pesticides concernent  4 formes hématopoïétiques, ainsi que les cancers de la prostate, du testicule, les tumeurs cérébrales et les mélanomes.
- Les pesticides néonicotinoïdes sont responsables de la mort en masse des abeilles, principales responsables de la fécondation des fleurs ( y compris les arbres fruitiers).
- Certains herbicides comme le glyphosate de Monsanto tuent tout... sauf les plantes transgéniques conçues pour leur résister. La stratégie du commis voyageur(1) poussé à son degré ultime.L'effet cancérogène sur l'homme du glyphosate n'est pas avéré.. mais Monsanto bloque toute expertise indépendante et achète les institutions donc.... Cependant, le principe de précaution devrait s'appliquer. 
- L'agriculture mécanisée à outrance est en train de faire disparaître l'humus et rend la terre aussi dure que du béton... ce qui a deux effets pervers. Le premier est la disparition des vers de terre qui aèrent le sol et forment la première biomasse animale de notre planète ( 1 à 4 millions d'individus par hectare). Pour donner une idée de leur importance, leur travail constant double le rendement en production de légumineuses par hectare. Sur les terres compactées par le travail des machines (alimentées aux pétole) le rendement baisse de 50 à 80 %. Le second est que les terres cultivées ne retiennent plus l'eau qui glisse à sa surface. Ce qui provoque d’une part des inondations à chaque orage, mais aussi empêche le remplissage des nappes phréatiques. Un écologiste a ainsi ironisé : " Nous avons inventé les inondations en période de sécheresse".  


Je vous laisse réfléchir à ça, la suite au  prochain épisode.  


(1) Le principe du commis voyageur est de rendre le consommateur dépendant de son fournisseur, souvent par le moyen d'une ristourne initiale.  


Dernière édition par Anaxagore le Jeu 2 Aoû - 15:14, édité 1 fois

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 1196
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 44

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre secrète du pétrole

Message par Thomas le Lun 30 Juil - 18:36

Concernant la malnutrition et la famine le plus grotesque et des pays qui meurent de faim nourrissent nos pays riches. Mais que nous produisons en réalité de quoi nourrir près de 9 à10 milliards de personnes. Magie du gaspillage alimentaire et aussi de la surconsommation. Je n’inclus pas ici la nourriture destinée au bétail. Si on mangeait moins de viande ou commençait par moins en gaspiller, plus de terres arables permettraient de nourrir des Hommes.

Concernant le pétrole dans les pays riches et stables, au-delà ce que tu dis. Il serait simplement moins rentable. Imagine Total extraire de la brute en régions parisiennes : salaires élevés (parce que la France et parce que Paris), plus de taxe que dans beaucoup de pays, prix plus élevé des concessions, syndicats, grèves…

Concernant la pollution et le réchauffement climatique (qui seront des éléments importants du tome 3 d’au Bord de l’Abîme) :
— des états et collectifs sont en train de monter des actions collectives en justice contre le grand groupe pétrolier aux USA.
— Dans certains pays (comme la France), l’état est garé de l’intégrité de ses citoyens. Le manque mesures contre les pollutions atmosphériques malgré les risques connus et avérés vont probablement amener des actions collectives en justice contre l’état.

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres
avatar
Thomas
Admin

Messages : 1512
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 33
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre secrète du pétrole

Message par Anaxagore le Lun 6 Aoû - 17:24

Les hommes qui ont fait le pétrole
 
Nous devons à un certain nombre de personnes que le pétrole ait pris une place aussi importante dans notre monde. Je vais essayé de vous les faire connaître.
 
Le "colonel" Edwin L. Drake 
Pour vous mettre dans l'ambiance, je vous conseille d'écouter l'homme à l'harmonica d'Enio Morricone ( Il était une fois dans l'Ouest), on est dans la bonne ambiance. Celle du far west et des premiers consortium américains qui s'imposèrent en tirant au colt ( Saviez-vous d'ailleurs que le film est plus ou moins tiré de faits réels ? Je vous raconterais la vraie histoire un jour).

 
Le pétrole fut d'abord un territoire inexploré. Peu de gens le savent mais ci ce fut un Arable (Geber) qui inventa la distillation de l'essence à partir du pétrole, ce sont des français qui créent la technique de l'exploitation du pétrole toujours utilisée (trépans, derricks). Toutefois, la grande aventure du pétrole commence aux USA avec un véritable aventurier : Edwin L.Drake se prétendait colonel, mais il n'était qu'un conducteur de locomotive au chômage. Le six coups à la ceinture, Drake (le dragon !) commença à prospecter le pétrole et creuser les premiers puits en 1858. Pour obtenir les concessions, sa méthode était des plus simples : " Le seul juge dans le coin, c'est mon Colt à six coups. La seule peine dans le code, c'est la peine de mort".
 
C'est à cet homme que la Seneca Oil Compagny https://aoghs.org/petroleum-pioneers/american-oil-history/ confia la recherche et le forage des premiers puits de pétrole de Pennsylvanie. A l'époque, on venait à peine d'entrer dans l'ère dee la lampe à pétrole (jusque là, le pétrole servait comme remède miracle). Pourquoi Drake ? Parce qu'il avait suivis une formation de foreur...  en France sur le premier site d'extraction de pétrole (Pechelbronn, Alsace https://fr.wikipedia.org/wiki/Exploitation_de_p%C3%A9trole_de_Pechelbronn site exploité depuis... 1627  ! ) 
 
L'ironie c'est que le chercheur de pétrole n'a rien d'un géologue. Il part seul marche... lorsqu'il en assez de marcher, il lance son chapeau et... creuse à l'endroit où il touche le sol. Inutile de dire qu'avec une telle méthode, il ne trouve pas beaucoup  d' "huile de pierre"... en fait, les uchronistes du site seront amusé d'apprendre que la Seneca en ayant assez de jeter l'argent par les fenêtres en recherches infructueuses lui envoya une lettre pour qu'il abandonne. La lettre était encore en transit quand... l'aventure pétrolière commença pour de bon. 
 
Le 29 août 1859 le trépan perce dans une nappe de pétrole à moins de 20 mètres de profondeur. L'or noir jaillit sous pression pour la première fois en Amérique, c'est l'aube d'un nouvel âge... géologique : l'anthropocène  ! Car avec le pétrole, l'homme va changer le climat et modifier la composition et la température de l'atmosphère terrestre pour les prochains millénaires ! Pour la première fois dans l'histoire de la planète, une seule espèce vivante va changer le monde... et pas en bien. 
 
Mais restons avec Drake. Premier pétrolier de l'histoire... il mourra oublié et dans la misère. N'ayant aucun sens du commerce il ne fit pas breveter son invention. 
 
John D. Rockfeller 
 
" Je connais ce nom" je vous imagine derrière votre écran "je sais qui sait".... pourtant vous avez de la peine à mettre un visage sur ce nom, vous fouillez votre mémoire... " Il n'a pas construit quelque chose ," ... oh oui, des musées et de grands buildings portent en lettre d'or aussi haute qu'un homme " ROCKFELLER"... mais ce n'est pas l'origine de la fortune de l'homme le plus riche du monde, c'est ce qu'il en a fait... " Il y a pas une fondation Rockfeller ?" Plus d'une...  artistes, scientifiques politicien même ont reçu l'aide de Rockfeller... il a d'ailleurs était le principal financier du parti républicain. On pourrait dire même qu'il a FAIT le parti républicain tel qu'il est actuellement.
 
C'est surtout le fondateur de la Standard Oil .. ou pour lui donner son nom actuel : EXXONMOBIL ( ex ESSO)...  Dans les années 60, 80% de l'essence utilisé dans le monde était vendu au profit des descendants de cet homme... le plus puissant au monde ! 
 
Jeune comptable de 26 ans, Rockfeller est le fils d'un vendeur itinérant de faux médicaments... C'est comme ça qu'il s'intéresse au pétrole initialement vendu comme remède miracle puis pour alimenté des lampes. Il y a à l'époque une quantité phénoménales de petits vendeurs et des qualités variables... et bon nombre de produits frelatés, coupés.. mal préparé... Son idée est simple : définir une qualité "standard" à bas prix et vendue en grande quantité ! Il va regarder ses concurrents se jeter eux-mêmes dans la tombe : " Les  braves gens, s'ils avaient produit moins de pétrole qu'ils ne voulaient, ils en auraient tiré le prix maximum ; s'ils avaient produit moins de pétrole que les gens en demandaient aucune combinaison au monde n'aurait pu faire échec au phénomène".
Rockfeller rachète la Sénéca et licencie Edwin L. Drake avec une indemnité dérisoire.
 
Rockfeller a inventé les règles du jeu pétrolier : maintenir le client captif et montrer une totale ingratitude envers ceux qui vous ont enrichis.
 
 
Henry Ford 
Au début du XXème siècle, l'humanité ne consomme que 6 millions de baril de pétrole par an. Le pétrole lampant et les premières voitures (objets de luxe encore très rares) n'en utilisent pas plus. Tout change en 1907 avec la sortie de la Ford T, la première voiture construite en série. L'idée relève du plus sain bon sens. Au lieu de faire construire une automobile par un groupes d’artisans spécialisés, faites une chaîne de montage où des ouvriers formés à des tâches répétitives, cela sera bien moins cher. 
 
La Ford T est aussi la voiture réduite à sa plus simple expression. Ford ironisera : "La voiture dont chacun pourra choisir la couleur, à partir du moment qu'elle soit noire".







 

Harry Chandler 



Il peut sembler étonnant que je mette Chandler https://en.wikipedia.org/wiki/Harry_Chandler, grand patron de presse du sud de la Californie US comme un des hommes ayant joué un des plus grands rôles dans l'histoire du pétrole. Pourtant, il la mérite... Chandler était aussi un promoteur immobilier et son influence sur le développement de Los Angeles ( et du fait qu'elle est servi de modèle à la "ville américaine") est sans précédent. Si un homme a créé une mentalité, l'American Way of live, c'est Chandler.

En Europe, le centre ville est souvent "historique". C'est là que l'on trouve les plus vieux monuments remontant au moyen âge, voire à l'antiquité. Les rues sont  plutôt étroites et ne favorisent pas le déplacement en voiture. Les banlieues, éloignées du centre ville, sont souvent pauvre et peuplées de travailleurs vivant dans de grandes barres HLM.
Chandler est à l'origine d'un plan immobilier complètement différent. Les banlieues sont peuplées de petites maisons coquettes avec garage, les gens vont au travail en voiture, empruntant de grandes voies routières qui conduisent à la ville. Seuls les pauvres habitent celle-ci. Chandler n'aimait pas les transports en commun, il préférait la voiture et le développement initial de la ville ne leur a laissé que très peux de place... que les pauvres marchent, après tout c'est pour ne pas être loin de leur lieu de travail qu'on les a installé en centre-ville ! 



Ces facteurs se conjuguant, à la veille de la première guerre mondiale, les USA consommaient autant de pétrole que l'Europe en 1960.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 1196
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 44

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre secrète du pétrole

Message par Anaxagore le Lun 13 Aoû - 17:44

La Première Guerre Mondiale, sa dimension pétrolière


Dire que la Première Guerre Mondiale est une guerre du pétrole serait exagéré. Toutefois, si le pétrole ne fut pas sa raison première (du moins pour des pays comme la France), l'enjeu pétrolier explique en grande partie la présence de la Turquie aux côtés des Empires centraux.

Expliquons tout ça :

La Perse et la fondation de la Compagnie Anglo-Persane du Pétrole (Anglo-Persian Oil Compagny... l'actuelle B.P)


En 1901, du pétrole est découvert en Perse (actuelle Iran), les Anglais en obtiennent l'exclusivité pour 60 ans et commencent dès 1908 à l'exploiter.
Alors que les Anglais commencent à abandonner la propulsion à vapeur pour utiliser le mazout, la nécessité d'un ravitaillement en pétrole va aboutir à la création de l'A-P.O.C. (l'ancêtre de British Petroleum). Cette compagnie sera contrôlée directement par le gouvernement britannique (c'est encore le cas aujourd'hui) et servira en premier lieu les besoins de sa marine.

Le grand rival de l'Empire Britannique est le IIème Reich Allemand. Lui aussi veut s'affranchir de la propulsion vapeur. Pour cela il lui faut du pétrole... celui de Mossoul en Irak actuelle. Il va devoir lutter contre les Anglais qui ont fondé la Turkish Petroleum Compagny avec le même but qu'en Iran, le contrôle absolu du pétrole. La Deutch bank achètera 25 % des parts, le reste sera aux mains des Anglais et des anglo-hollandais de la Royal Dutch Shell. 

Bakou et la naissance de la dynastie nobel


On trouve aussi du pétrole dans l'empire russe. Bakou est à l'époque une ville étrange on y élève un palais couvert d'une dorure d'or, c'est le règne des demi-mondaines (prostitués de luxe) du luxe le plus outrancier. Cependant, l'air sent le pétrole et deux raffineries s'élèvent au milieu des palais et... des baraquements de planches où vivent des ouvriers qui ne gagnent pas assez pour fuit l'enfer de Bakou. car ici la vie de vaut rien. Le meurtre et les règlements de compte se succèdent et les tueurs à gage peuvent être engagés pour le prix d'un repas chaud. La Royal Dutch Shell et les Nobel ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Ludvig_Nobel) y feront fortune. 

Le pétrole c'est ça : des fortunes faramineuses et... une misère noire, la pollution, le meurtre, la destruction de l'environnement. Alors que certains élèvent des palais, d'autres ne trouvent pas d'eau qui n'ait pas un goût d'hydrocarbure.
Bientôt va s'y rajouter la guerre. 

Pour les nations, une goutte de pétrole vaut une goutte de sang (Clémenceau)


A Berlin lors de son offensive sur le front de l'est (en 1916) l'objectif est les puits de pétrole de Bakou. Les Allemands ne l'atteindrons jamais, mais même un simple caporal combattant en France se rappellera des années plus tard que s'emparer du pétrole de la Caspienne permettrait de gagner la guerre à l'est. 

pendant ce temps, sur le front de l'ouest, les Américains approvisionneront français et Anglais à tel point qu'un ministre britannique de l'époque dit : " les Alliés voguèrent vers la victoire sur une mer de pétrole texane". 

Lawrence d'Arabie


Pour les Anglais, le pétrole de Mossoul est aussi un objectif stratégique. Tandis que les armées avancent depuis le canal de Suez vers le nord, un homme est envoyé derrière les lignes ennemies pour pousser les Arabes à se soulever contre les Turcs. 
Thomas Edward Lawrence aidera GFaycal ibn Yussef dans ses offensives contre les Ottomans. On promet l'indépendance aux Arabes...  Si l'Arabie Saoudite aura une réelle indépendance, le reste de la région sera morcelée, divisés entre la France et l'Angleterre sous un pudique "mandat de la SDN" qui cachera une véritable colonisation du Proche Orient.  voir accord Sykes -Picot https://fr.wikipedia.org/wiki/Accords_Sykes-Picot.

La révolution d'Octobre et la nationalisation du pétrole


Lorsque Lénine renversa la république pro-allié qui continuait la guerre contre l'Allemagne, ce fut le début d'une suite de choc qui firent réelement entrer le monde dans le XXème siècle et dans une ère nouvelle.
L'une des premières décisions du nouvel homme fort de la Russie fut de nationaliser le pétrole... ce qui conduisit le patron de la Shell ( Henri Deterding https://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Deterding ) à se lancer dans une véritable vendetta contre les Rouges. Il finança les blancs, leur fournit des armes. Plus tard, il financera un groupe anti-soviétique appelé Parti National Socialiste des Travailleurs Allemands (N.S.D.A.P). Son financement des nazis conduisit à ce qu'il soit finalement mis à l'écart. Quand il mourut en 1939 - à la veille de la Deuxième Guerre Mondiale- l'une des couronnes mortuaires fut apportée par l'ambassadeur du IIIème Reich.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 1196
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 44

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre secrète du pétrole

Message par Anaxagore le Mar 14 Aoû - 14:54

Les Alliances des pétroliers et des fabricants de morts


1926, Walter Teagle, successeur de John D. Rockfeller  à la tête du groupe Exxon-Mobil (pour lui donner son nom actuel) signe un accord avec le groupe IG Farben. A peine né,  en 1916, IG Farben c'était tristement rendu célèbre en fabriquant l'ypérite ou gaz moutarde... officiellement pour "dératiser les tranchées". Plus tard, IG Farben achète des Juifs aux camps de concentration nazi pour faire des expérimentations humaines, ils fabriqueront également le Zyklon B qui sera utilisé dans les chambres à gaz des Nazis.
Tout cela n'empêchera pas Exxon-Mobil d'échanger des informations hautement stratégique avec IG Farben en particulier le brevet du tétraéthyle de plomb indispensable à la fabrication d'essence d'avion. Pire Exxon-Mobil et Général Motor (à l'époque LE géant mondial de l'automobile) s'associeront à IG Farben pour fabriquer de l'essence synthétique. Sans le carburant que ces usines produiront l'Allemagne nazie aurait été bien plus facilement vaincue. Lorsque l'on en fera reproche à Alfred Sloan le patron de General Motor, il réplique d'un ton méprisant : " Nous sommes trop grands pour être gênés par ces minables querelles internationales". Tout est résumé par cette formule... même une guerre mondiale faisant des millions de morts est minable aux yeux de ces gens là.

A la fin de la guerre, IG Farben est démantelé en trois firmes Bayer, Hoechst et BASF. Se tiendront-ils tranquilles ?

PAS DU TOUT


En 1954, en pleine guerre froide, la RFA annonça renoncer définitivement à l'usage des armes chimiques. cependant, simultanément, l'industrie chimique allemande devint l'une des premières productrice d'insecticide au monde. De plus, elle offrait ses services aux pays sous-développés en matière d'expertise chimique... il y eut bientôt des doutes (fort compréhensibles, vu le passé du pays) que l'expertise chimique concerne uniquement des produits inoffensifs pour l'homme.

Pendant la guerre Iran-Iraq, mais aussi lors des répressions des kurdes, près de 5000 personnes furent tués par gaz. Nul ne s'en émut... tant que le prix du pétrole ne montait pas.

Le pire était pourtant à venir. En 1990, la Chancellerie Fédérale à Bonn fut contraint d'admettre que des entreprises allemandes avaient fournis à l'Irak les moyens de fabriquer de l'acide cyanhydrique fortement concentré. Hors, introduit dans un gaz de combat, il interagit avec les matériaux actifs présent dans les filtres des masques à gaz... les détruisant. En conséquence de quoi, pendant Tempête du Désert (l'offensive contre Saddam Hussein) les Américains durent revoir complètement leurs protections. Le scandale qui s'en suivit pesa lourdement sur les relations américano-allemande... 

Les pétroliers se mêlèrent directement d'aider Saddam Hussein à obtenir de quoi fabriquer des gaz de combat. Par exemple le consortium Philips- BP (British Petroleum) fourni  pour un million et demi de mark de thiodiglycol... qui sert à fabriquer le gaz moutarde. Dois-je rappeler que BP avait le monopole du pétrole Iranien jusqu'à la chute du shah ? Ah la vengeance... une motivation tellement simple à comprendre. 

Lors du procès du 30 novembre 1989 ( parquet de Francfort ref 81N79/89) un des chimistes allemands responsable d'avoir aidé les Irakiens à construire les usines de mort de Samara fut questionné. On lui demanda " Comment avez-vous pu supporter ça sans broncher ?" sa réponse  :  "Soit en étant cynique, soit en fermant les yeux." En fait, la véritable raison c'st qu'il touchait une grosse somme d'argent. On était 44 ans après la libération de Dachau. La stratégie des grands groupes pétrochimique est simple : l'oubli. Ils font front commun contre la presse, contre les institutions, les commissions indépendantes, font du lobbying dans les assemblées, achètent les politiciens... et surtout, ils attendent que l'opinion publique se lasse. 

Tout ça bien sûr était construit sous les "yeux" de satellites espion, mais les politiciens allemands couvraient leurs sociétés. Ainsi, le ministre fédéral de l'économie de la RFA Martin Bangemann répondit au New York Times : " Bientôt on n'aura plus le droit de vendre des marteaux sous prétexte qu'il y a des gens qui les utilisent pour défoncer le crâne d'autrui". D'ailleurs, les inspections des matériels exportés par l'Allemagne par des soi-disant spécialistes furent de pures bouffonneries. 

En 1985, l'ambassadeur de la RFA à Moscou était Jörg Kastl fut mis au courant par un homme d'affaire de Basse-Saxe selon lesquels l'Allemagne avait livrait une usine chimique (pharma 150) capable de fabriquer des gaz de combat  à la Libye. Il envoya un message à ses supérieurs et... fut muté comme ambassadeur au Burkina-Faso (difficile de voir ça comme une promotion). L'affaire fut enterrée et ne ressortit que quatre ans plus tard. Comme une firme d'état (Salzgitter Industriebau) était impliquée.. l'affaire fut une nouvelle fois enterrée malgré les investigations du Spielgel et du ministère des affaires étrangères.
Seul le  directeur de la seconde entreprise allemande impliquée (Imhaussen), Jürgen Hippenstiel, fut icondamné en 1990 à une peine relativement légère : cinq ans de prison, pouvant même conserver les  69,6 millions de mark de bénéfices que lui avait valu la vente d'une usine de mort. 
Jusqu'à ce qu'une autre enquête révèle qu'en fait Imhaussen-Chemie avait fabriqué non pas une... mais deux usines et que la seconde (pharma 200) avait déjà été livrée à Khadafi ! Après plusieurs mois de "hasards malencontreux" qui bloquèrent l'avancée des recherches avec une régularité stupéfiante, l'enquête se dilua en perquisitions qui n'aboutirent à rien. Hippenstiel ne fut même pas rejugé.
Pire, le 5 janvier 1989, Hippenstiel fut relaxé " faute de preuves".

La gigantesque usine de Rabta (Libye) fabriquée par une trentaine de firmes allemandes et une douzaines d'autres nationalités pouvait (d'après le Mossad israélien) fabriquer quotidiennement quarante-deux tonnes de gaz moutarde et de sarin.

La participation de sociétés allemandes à la fabrication d'usines de gaz mortelles eut diverses répercutions. L'une d'entre elle fut qu'une trentaines de P-D.G. allemands ( dont ceux de MBB et Thyssen-Krupp) eurent la joie de recevoir des lettres  commençant  par "Au nom d'Allah le miséricordieux" et demandant à ces hommes d'affaires de cesser d'aider  ce "Satan d'Hussein" sinon leurs entreprises et leurs familles seraient tuées.  Ces lettres se présentaient comme étant " le testament de Khomeyni".

Le mariage de raison entre Bayer et Monsanto, le fabriquant du glyphosate et de l'agent orange, démontre que l'héritage d'IG Farben est toujours aussi dangereux. 

ttps://www.lemonde.fr/planete/article/2018/08/11/etats-unis-argentine-sri-lanka-le-glyphosate-face-a-la-justice-internationale_5341624_3244.html

https://www.lemonde.fr/economie/article/2018/08/14/bayer-dans-la-tourmente-apres-la-condamnation-de-monsanto_5342250_3234.html


_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 1196
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 44

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre secrète du pétrole

Message par Thomas le Mar 14 Aoû - 22:52

A noter que Monsanto vient d'être dans procès pour le Roundup aux USA. Évidement ils font appel, mais en attendant Bayer viens de perdre 10% de sa capitalisation boursière.

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres
avatar
Thomas
Admin

Messages : 1512
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 33
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre secrète du pétrole

Message par Anaxagore le Mer 15 Aoû - 10:27

On en parle beaucoup effectivement. Ils ne gagnent pas à tous les coups... d'ailleurs toute ces fusions-acquisitions ( comme bayer< -> Monsanto ), OPA amicales qui se multiplient depuis le début des années 2000 sont un signe de grande faiblesse. Avec le pétrole qui se raréfie et dont le prix augmente, l'industrie pétrolière et la pétrochimie (qui en dépend) opère des regroupements pour faire des économies d'échelles.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 1196
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 44

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre secrète du pétrole

Message par Anaxagore le Sam 18 Aoû - 15:05


_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 1196
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 44

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre secrète du pétrole

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum