1962 : la chute de Bourguiba, amorce d’un automne arabe ?

Aller en bas

1962 : la chute de Bourguiba, amorce d’un automne arabe ?

Message par Thomas le Dim 15 Avr - 15:14

Bourguiba est probablement l’un des gouvernants les plus connus de l’histoire moderne de la Tunisie moderne. L’un des leaders du mouvement pour l’indépendance de son pays, moteur de nombreuses réformes, il commettra de nombreuses erreurs et connectera de puissants échecs, mais parviendra à se maintenir au pouvoir 30 ans.
Mais en 1962, Bourguiba a bien failli être renversé par le « complot de Bizerte ». Ce dernier trouve ses origines dans la crise de Bizerte.

La crise de Bizerte :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Crise_de_Bizerte
Il s’agite un conflit diplomatique entre la Tunisie et la France qui dégénère en affrontement militaire durant l’été 1961. Le problème vient du règlement de la question de la base navale militaire de Bizerte restée en mains françaises et de sa rétrocession à la Tunisie. Après des tensions diplomatiques commencées en mai lors du démarrage de travaux d’extension de la piste de la base, les tensions tournent à l’affrontement entre le 19 et le 22 juillet. Bien que les forces tunisiennes soient largement plus nombreuses, elles sont constituées de volontaires sans formation militaire, le conflit tourne rapidement à l’avantage des forces françaises. Ces dernières ont moins de 30 morts quand la Tunisie perd plus de 600 hommes pour rien. Bizerte sera évoqué en 1963, mais en attendant la confiance que certains placent en Bourguiba s’effrite.

Origine du complot de Bizerte :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Complot_contre_Habib_Bourguiba
La bataille de Bizerte est considérée comme un sacrifice inutile ayant pour simple but de redorer le prestige de Bourguiba. En effet quelques mois plus tôt celui-ci avait conclu avec Charles de Gaulle un début d’accord diplomatique prévoyant l’évacuation prochaine de Bizerte par les Français. La gestion de la crise par Bourguiba est considérée comme l’un des principaux facteurs de mécontentement contre le régime.
En parallèle de la crise de Bizerte, la répression des partisans de Salah Ben Youssef et l’assassinat de cet ancien bras droit de Bourguiba créent un malaise accentué par l’affaire des palais de Bourguiba, dénoncée par le Parti communiste tunisien. La population comprend mal, en effet, que Bourguiba lui demande de faire des efforts alors qu’en même temps une partie du budget de l’État est consacrée à la construction de ses demeures.
L’idée de mener un complot contre Bourguiba, en s’appuyant sur les militaires, commence à germer.

Préparation du complot :
Le complot contre Bourguiba est centré autour de 3 groupes.
Le Groupe de Bizerte : Mené par Habib Hnini, il est principalement motivé par le désastre militaire de la crise de juillet 1961 et son lot de conséquences. Ce groupe projette un attentat contre Bourguiba dans la ferme de sa femme, à quelques kilomètres de Bizerte.
Le Groupe de Gafsa : Les anciens maquisards de Gafsa, place forte dans le mouvement de libération nationale lors de l’insurrection de 1952-1954, s’estiment mal récompensés pour leur rôle dans l’indépendance. Beaucoup d’anciens fellaghas soutiennent Salah Ben Youssef et leur désarmement ne se fait pas sans heurts avec les autorités. Le scénario préparé par ce groupe, mené par Abdelaziz Akremi, est de lancer une révolution armée à partir des montagnes, en faisant venir des armes d’Algérie.
Le Groupe de Tunis : Principalement constitué de militaires et mené par Amor Bembli, ce groupe maîtrise la technique des coups d’État militaires, Bembli ayant déjà participé à un coup d’État lorsqu’il était au Moyen-Orient. Le groupe projette de recourir à la police militaire, qui contrôle le pays à partir de 18 heures.

Les trois groupes entrent en contact par l’intermédiaire d’agents de liaison alors que d’autres personnes les rejoignent. Des réunions secrètes se tiennent, en grande partie chez Mohamed El-Hedi Gafsi à Tunis. Le projet vise un changement de régime qui aboutirait à un nouveau gouvernement où siégeraient des personnalités jugées respectables et issues du mouvement de libération nationale. Le nouveau gouvernement serait plus démocrate et plus ouvert sur l’environnement arabe.
L’un des points d’achoppement est le sort réservé à Bourguiba. Certains veulent le tuer, d’autres pas et enfin certains ne sont même au courant que son assassinat est envisagé.

L’échec :
L’organisation du complot traine en longueur ça les partis prenants ne sont pas capable de se mettre d’accord sur certains aspects. Le 18 décembre 1962, une dernière réunion a lieu au domicile de Lazhar Chraïti, en banlieue sud de Tunis. Les conspirateurs ne parviennent pas à s’entendre et le projet reste en suspens. Certains envisagent abandonner le projet et d’autres créer un mouvement d’opposition. Amor Toukabri, un sous-officier, dénonce alors l’affaire aux autorités militaires.
Une vaste opération militaire est déclenchée et près de 400 personnes sont arrêtées à travers le pays.
26 accusés seront présentés à la justice et la moitié d’entre eux est condamnée à mort.
Bourguiba quant à lui va durcir son régime.

L’uchronie :
Imaginons que les conspirateurs arrivent à se mettre d’accord sur le point bloquant. Durant l’hiver 62/63 Bourguiba est déposé par une partie de l’armée et la police militaire et placée en détention.
Il y a malheureusement peu de chance que les choses passent bien. En 1952, en Égypte, le Mouvement des officiers libres aussi permettait la démocratie et le progrès.
Il est probable que le nouveau gouvernement tunisien choisissent une orientation mêlant nationalisme et socialisme, probablement un peu plus proche de l’URSS et qui se heurterait donc l’anticommunisme du bloque occidentale et de probables ingérences françaises.
Le pays se développerait probablement moins vite et moins bien, la population restant relativement pauvre.
À la fin des 80, alors que les nationalismes arabes et le Pacte de Varsovie sont sur le déclin, la Tunisie sombre dans une guerre civile d’une ampleur comparable à celle que connaît l’Algérie, mais une autre échelle. D’un côté des militaires soutenus par l’occident et de l’autre des islamistes.
Des pays arabes (Tunisie, Égypte, Soudan… ) sont alors secoués par des coups d’état militaire soutenus par la population et les puissances occidentales. La montée de l’islamisme politique est stoppée net entre la fin des 90 et le début des 2000. L’ensemble des groupes islamistes restant bascule dans la lutte armée et le terrorisme, mais avec une ampleur et des succès moindres qu’OTL, car une ère de progrès s’amorce dans la plupart des pays concerné.

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres
avatar
Thomas
Admin

Messages : 1607
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 33
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1962 : la chute de Bourguiba, amorce d’un automne arabe ?

Message par Emile Ollivier le Dim 15 Avr - 16:18

Salut Thomas. J'ai énormément de respect pour la Tunisie mais je doute que la chute de Bourguiba ai des conséquences au delà de ce pays.
avatar
Emile Ollivier

Messages : 1059
Date d'inscription : 26/03/2016
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1962 : la chute de Bourguiba, amorce d’un automne arabe ?

Message par Thomas le Dim 15 Avr - 17:48

Et pourtant, la révolution tunisienne de 2010-2011 à inspiré des peuples et l'effet domino à touché l’Égypte, la Libye, le Yémen, la Syrie, le Bahreïn, l'Algérie, la Tunisie, la Jordanie, le Maroc [...] à des degrés divers et avec des fortunes variés.

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres
avatar
Thomas
Admin

Messages : 1607
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 33
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1962 : la chute de Bourguiba, amorce d’un automne arabe ?

Message par Emile Ollivier le Dim 15 Avr - 17:49

C'est pas faux non plus :p
avatar
Emile Ollivier

Messages : 1059
Date d'inscription : 26/03/2016
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1962 : la chute de Bourguiba, amorce d’un automne arabe ?

Message par Anaxagore le Lun 16 Avr - 11:51

On ne peux jamais prévoir ce qu'une crise propre à un pays peut entraîner comme résultats... le jeu des dominos... les lois du chaos ou tout simplement la loi de l'em*erdement maximal ont tendance à transformer n'importe quel chaos national en emmêlement planétaire de spaghettis. 
Dans l'autre sens, il suffit de regarder les effets de la révolution iranienne. 
En 1960, les hommes politiques arabes plaisantaient sur les femmes voilées... signe d'un caractère rétrograde que l'on ne rencontrait que chez quelques poignées de fanatiques plus folkloriques que vraiment dangereux. Regardez la situation maintenant !

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 1279
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 44

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1962 : la chute de Bourguiba, amorce d’un automne arabe ?

Message par Collectionneur le Dim 24 Juin - 23:15

Tout de même, la population de la Tunisie est moins importante et moins urbanisé que celle du Liban. On aurait une grosse guérilla dans les montagnes du côté de la frontière algérienne mais Alger pourrait réactualisé la ligne Maurice et empêcher celle-ci de s'étendre.
avatar
Collectionneur

Messages : 629
Date d'inscription : 03/09/2016
Age : 47
Localisation : Languedoc-Roussillon

Voir le profil de l'utilisateur https://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:L%27amateur_d%27a%C3%A

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1962 : la chute de Bourguiba, amorce d’un automne arabe ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum