Daniel Piret

Aller en bas

Daniel Piret

Message par Anaxagore le Jeu 12 Oct - 10:06

Daniel Piret est un auteur de science fiction français né en 1933 (il a 84 ans) également connu sous le pseudonyme de Red  Ilan. Il est l'auteur de plusieurs livres uchroniques :

- Les fils de l'Atlantide : et si les Atlantes avaient émigrés dans l'espace après la destruction de leur île. Des milliers d’années plus tard, l'humanité, aux pires heures d'une dictature qui ravale les hommes au rang de numéros découvre le monde où ils se sont établis. Et la rencontre se fait dans les pires conditions, puisqu'il s'agit d'une expédition de police recherchant les évadés d'un bagne, mélange de "politiques" et de "droits communs", les premiers appartiennent aux opposants... mais les seconds sont un ramassis d'ordures de la pire espèce, qui ne sont cependant pas aussi abjectes que les policiers lancés à leur poursuite. A mon avis le plus mauvais roman de Daniel Piret, lourd indigeste, prévisible et mal écris.

- L'île des Bahalim : Variante de l'idée précédente. Et si les Atlantes ( qui se nomment eux-mêmes Bahalim) n'avaient pas disparu et que la submersion de leur île serait le souvenir qu'ils auraient émigrés SOUS la mer. Un navigateur sportif disparu lors d'une régate se réveille dans une communauté de pêcheurs qui pourrait bien vivre dans l'antiquité. Il découvre bien vite qu'il n'est pas sur Terre... en fait le monde où il est arrivé est artificiel. Le ciel n'est qu'une projection holographique sous la voûte d'un vaste dôme et les habitants qu'il rencontre sont des Terriens comme lui que les Bahalim ont emportés avec eux en se réfugiant sous les flots pour échapper aux barbares de la surface. Au centre du dôme se trouve une île où les Bahalims dirigent leur petit empire, aidé par celle qui l'a conduit en ces lieux, le héros de cette histoire va devoir découvrir sa place... ou plutôt la créer.

- Les survivants de Miderabi : Dans un futur cataclysmique, les humains sont retournés à l'âge de pierre après une guerre nucléaire. Un primitif est enlevé par une belle jeune femme descendu d'un OVNI. Conduit sur un autre monde, il est témoin de la lutte entre les descendants des Terriens qui vivent sur ce monde (les survivants de Miderabi) et des extra-terrestres qui veulent la conquérir... ah et encore une fois, ce sont eux qui sont à l'origine de la légende de l'Atlantide.  

Note : visiblement la Nouvelle Atlantide de Francis Bacon a beaucoup influencé Daniel Piret.

- Xurantar : Arnaud de Saint-Phal, chevalier médiéval est guidé dans la quête de la pierre philosophale détenue par un vieil alchimiste immortel par une étrange bague dans lequel apparaît le visage d’une jeune femme. Mais un autre chevalier poursuit la même quête. Roman de chevalerie ? Non car le guide d'Arnaud est une femme venue du futur, envoyée par Xur, une super-puissance de l'époque. Quand à l'autre chevalier, il est téléguidé de même manière par Rantar. Incapable de se manifester physiquement dans le passé, ces deux nations futuristes combattent par chevalier médiévaux interposés. A mon avis,le meilleure roman de Daniel Piret, le final est.... une intervention divine. Vous avez déjà rêvé que Dieu intervienne directement pour dire à ses créatures qu'ils sont une bande de cons et qu'ils feraient bien de mûrir un peu ? Faites-vous plaisir  !
Note : l'édition originale à une des meilleures couvertures de la collection anticipation, avec un magnifique tournoi de chevalerie très bien reconstitué avec dans le ciel l’œil de Dieu (lisez la fin du roman pour comprendre) et une soucoupe volante. Cela résume à merveille l'histoire...

illustration de René Brantone

Parlons collectivement de quatre livres : Les égrégores, Sakhara,  Le Manuscrit, Le rescapé du Gaurisankar.

Ces quatre livres sont basés sur la même idée. Autrefois, dans le passé la Terre a eu une haute civilisation d'origine extraterrestre (Sakara est d'ailleurs une fois encore basé sur le mythe de l'Atlantide) qui était maléfique. Une catastrophe naturelle est survenue (ou un autre élément non contrôlé) et leur invasion a été différée... mais maintenant ils reviennent. Chacun ont leur particularité. Les égrégores nous plonge en plein dans l'univers d'Allan Kardec https://fr.wikipedia.org/wiki/Allan_Kardec, Sakhara "explique" pourquoi il y a des pyramides des deux côtés de l'Atlantique, Le Manuscrit est digne des plus spectaculaire film d'invasion extraterrestre d'Hollywood et l'ennemi utilise des armes vivantes sous la forme de pieuvre aérienne qui dissolvent l'acier... par moment on est plutôt dans l'horreur que l'anticipation ! (inspiration lovecraftienne ?) Quand au rescapé du Gaurisankar (qui est le nom d'un des monts de l’Himalaya) la civilisation ancienne et légendaire qui est au centre de la menace c'est l'Agartha https://fr.wikipedia.org/wiki/Agartha

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 1148
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 44

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum