Les mégacorporations, pas si SF que ça.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les mégacorporations, pas si SF que ça.

Message par Thomas le Dim 26 Mar - 13:31

Les mégacorporations, pas si SF que ça.

Eh oui, mégacorporation rime souvent avec cyberpunk et SF, pourtant c’est loin d’être si « fiction » que ça. Mais d’abord c’est quoi une mégacorporation ?

Définition :
En SF et cyberpunk, les mégacorporations sont d’énormes entreprises ou conglomérats ayant souvent le monopole sur un ou de multiples marchés (matières premières, technologies de pointe, services, etc.). Elles sont si puissantes qu’elles peuvent ignorer la loi (et ne se privent pas de le faire), elles disposent de force de sécurités conséquentes parfois même leurs propres armées, contrôlent politiquement des territoires et parfois se substituent au gouvernement.

Le terme mégacorporation a été popularisé par l’écrivain cyberpunk William Gibson, mais on en retrouve aussi chez Philip K. Dick (Do Android do dreams / Blade Runner), Robert Heinlein (Citoyen de la Galaxie), David Webber (saga Honor Harrington)…

L’univers du JDR Shadowrun (mêlant cyberpunk et magie) est célèbre pour ses mégacorporations titanesques se livrant une guerre sans merci souvent dans des conflits par procuration, disposant parfois de territoire, station spatiale et j’en passe, le tout supposément encadré par la Cour Corporatiste, sorte d’ONU des mégacorporations. Plus récemment, on a vu Call of Duty avec son opus Advanced Warfare nous faire découvrir la mégacorporation ATLAS, une société militaire privée qui dans une Amérique post-apocalyptique remplace l’US Army, mais n’a pas besoin de tenir compte de l’avis du Congrès ou du Pentagone.

Dans la vraie vie ?
En réalité les mégacorporations existent et depuis longtemps. Pour certaines d’entre elles, elles étaient (ou sont encore) aussi puissantes que ce que la littérature SF/cyberpunk nous laisse entrevoir.

La Compagnie néerlandaise des Indes orientales (1602-1799) est connue pour avoir été l’une des entreprises capitalistes les plus puissantes qui aient jamais existé. Elle a grandement contribué à l’installation du capitalisme et des bourses de valeur. Elle contrôlait et exploitait de vaste territoire incluant l’actuelle Indonésie et l’actuel Sri-Lank, avait des comptoirs dans l’océan indien et en Inde, au Formose et au Japon. Surtout elle disposait d’une armée privée de 10 000 hommes et une flotte de 40 navires de guerre.

La Compagnie de la Baie d’Hudson (1670) qui faisait commerce de la fourrure en Amérique du Nord fut à une époque le plus grand propriétaire terrien privé du monde. Exerçant un monopole et la gouvernance de l’ensemble de la Terre de Rupert soit 15 % du territoire nord-américain. La compagnie existe toujours, mais dans des secteurs d’activité différente et elle est surtout bien moins puissante qu’à sa grande époque.

Dans le monde moderne, de nombreux pays disposent de loi antitrust pour éviter des monopoles et réduire le nombre de mégacorporations, mais elle existe bel et bien. Premièrement, les Zaibatsu japonais, devenus Keirestu avec les démantèlements d’après-guerre restent des entreprises titanesques. Le principal changement s’est fait au niveau de leur structure qui de verticale sont devenues horizontale. C’est-à-dire que les différentes branches des entreprises tentaculaires ont des patrons différents. On parle d’intégration horizontale, qui permet la concentration et bien souvent de réduire la concurrence, ou encore de répartir les coûts sur une plus grande quantité de produits et enfin d’étendre son emprise à l’ensemble de l’économie d’un pays. Plus précisément, les maisons-mères de ces conglomérats sont des Sōgō shōsha, des maisons de commerce qui servent d’intermédiaire dans les échanges commerciaux. Le Keiretsu le plus connu et le plus puissant est Mitsubishi. Ce conglomérat regroupe plus de 300 entreprises (automobile, banque, finance, assurance, chimie, énergie, industrie lourde, aéronautique…) son revenu annuel représente environ 1,5 % du PIB annuel japonais (3ème puissance économique mondiale).

De l’autre côté du détroit de Tsushima, en Corée du Sud, on trouve les chaebols, des ensembles d’entreprises, de domaines variés, entretenant entre elles des participations croisées. Ils sont les équivalents coréens des anciens zaibatsu japonais. En fait les chaebols, sont issu du maigre tissue industriels sud-coréens et la connaissance managériale qui va avec vient directement de ce que les Japonais ont laissé derrière eux en 1945. Les programmes d’industrialisation massifs commencent en 1960/61 sous Park Chung-hee. Hyundai et Daewoo les deux plus grosses chaebols ont été créés dans cette période, en 1967 précisément. Samsung existe depuis 1938, mais était une société de négoce, c’est sous Park Chung-hee qu’elle a commencé à évoluer pour devenir le leader mondial du téléphone portable, entre autres.
Chaebol et zaibatsu s’écrivent d’ailleurs de la même manière en chinois. Les chaebols ont d’ailleurs des structures identiques à celles qu’avaient les zaibatsu à savoir : une structure verticale. Toutefois, ces conglomérats titanesques ont pour certain été « démantelés », c’est-à-dire scindés en plusieurs entités. D’abord Daewoo (2ème plus grosse Chaebol) et Hyundai (la plus grosse) en 1999. Pour gagner en transparence, le groupe LG s’est restructuré à la manière des conglomérats japonais à partir de 2003. Récemment Samsung, empêtré dans le problème du Galaxie Note 7 et le scandale de corruption ayant mené à la destitution de la Présidente sud-coréenne, a envisagé une restructuration de ce type avant de finalement se raviser pour une question de coûts.
En Corée, comme au Japon, les conglomérats sont des très gros sponsors du secteur politique ce qui leur permet donc d’influencer la sphère politique. Les scandales de corruption dans ces deux pays ne sont d’ailleurs par rare.

Comme je le disais un peu plus haut, de nombreux pays encadrent ou tentent d’encadrer les conglomérats pour éviter que les mégacorporations ne deviennent trop puissantes. Pourtant, en Arabie Saoudite c’est l’inverse. La pétromonarchie tire l’essentielle de ses revenus de sa « compagnie d’état » Saudi Aramco. Elle possède la quasi-totalité des ressources en hydrocarbures du royaume et, du point de vue de ses réserves comme de celui de sa production, est de loin la première compagnie pétrolière mondiale. L’entreprise s’occupe de l’exploration, l’extraction, le raffinage et même d’une partie du transport (via sa compagnie Vela International Marine) du pétrole et du gaz saoudien, maitrisant ainsi la chaine de bout en bout. En plus du monopole du pétrole et du gaz, l’entreprise a eu l’intelligence de se trouver des partenaires pour diversifier son économie avec par exemple General Electric pour installer des éoliennes dans le royaume. La famille royale va bientôt vendre 5 % du capital pour financer un fonds souverain à hauteur de 2000 milliards de dollars, ce qui en ferait le plus important du monde. Ce fonds souverain aura pour mission de trouver des moyens de diversifier l’économie du royaume. Saudi Aramco devrait entrer en bourse en 2018 et le gouvernement saoudien envisage de céder un total 49 % du capital sur 10 ans. Le gouvernement resterait ainsi l’actionnaire majoritaire, empochant une fortune titanesque (environ 20 000 milliards de dollars) tout en continuant à gagner des fortunes grâce à Saudi Aramco. Cette dernière est encore assise sur l’équivalent de 261 milliards de barils de pétrole brut et 8 330 milliards de mètres cubes de gaz.
Au-delà de son monopole et sa fortune titanesque, Saudi Aramco dispose de manière directe et indirecte de sa propre armée. Ses installations sensibles dans le Royaume sont protégées par l’armée, la police militaire ou la police et la compagnie s’attache les services de sociétés miliaires pour protéger ses sites sensibles à l’étranger et ses navires dans les zones sujettes à la piraterie.
Alors oui, le gouvernement saoudien détiendra toujours 51 % de Saudi Aramco, mais cette compagnie appartient à un état qui est au final la propriété de la famille saoudienne. La famille des Al Saoud est donc propriétaire d’un pays richissime et de l’entreprise la plus puissante du secteur énergétique.

Conclusion :
Les mégacorporations existent donc, mais ne sont pas ou plus aussi terrifiante que ce que l’on voit en SF et cyberpunk dans le sens ou leur action se fait plus discrète et moins brutale. Toutefois, la tournure des évènements comme une crise sécuritaire ou militaire majeure pourrait faire de Saudi Aramco, de manière directe (de son propre chef) ou indirecte (via le gouvernement saoudien) une mégacorporation à la puissance économique et militaire effrayante.


Dernière édition par Thomas le Mar 25 Avr - 21:13, édité 1 fois (Raison : V2 du texte)

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres
avatar
Thomas
Admin

Messages : 1280
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mégacorporations, pas si SF que ça.

Message par Maraud le Dim 26 Mar - 15:25

Dans le même genre, avec le bordel qu'était l'entre deux guerre, l'Historienne Annie LaCroix-Riz parle d'une tentative de Synarchie en France qui a mené en partie à l'arrivé au pouvoir de Pétain.
En exagérant leur puissance on peut imaginer une uchronie dans laquelle ils jouent mieux leurs billes et contrôlent totalement la France de Vichy^^

Bon le problème avec la Synarchie, c'est que l'extreme droite s'en sert comme théorie du complot en exagérant sa puissance et que de nombreuses entreprises n'apprécie pas qu'on leurs rappelles qu'elles ont collaboré avec les nazis par intérêt économique, en accusant les historiens sérieux sur ce sujet de complotisme. Donc chaud pour trouver des sources plus ou moins sérieuses sur ce sujet en France, hormis cette historienne.

Maraud

Messages : 560
Date d'inscription : 01/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mégacorporations, pas si SF que ça.

Message par Anaxagore le Dim 26 Mar - 18:39

Mais le monde est contrôlée par des mégacorporations et ce n'est pas de la science-fiction.
D'où vient la dette mondiale? Autrefois, les états définissaient eux-mêmes leur budget. de nos jours ils doivent l'emprunter à... des banques privées qui ne prêtent bien évidemment pas à titre gracieux. Essayez donc de rembourser un banquier avec l'argent que vous lui empruntez (avec taux d'intérêt) vous n'y arriverez jamais. Comme les banques privées contrôlent les gouvernements, financent les campagnes électorales... elles contrôlent les états.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 883
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mégacorporations, pas si SF que ça.

Message par Maraud le Dim 26 Mar - 20:43

Chut. Théoriste du complot! Marxiste!

Maraud

Messages : 560
Date d'inscription : 01/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mégacorporations, pas si SF que ça.

Message par Emile Ollivier le Lun 27 Mar - 10:28

Thomas, les Megacorporations japonaises existent depuis longtemps mais j'ai des questions sur leur équivalent sud-coréen.

La Corée était un pays sous-développé en 1945 (on voit le chemin admirable parcouru depuis), donc depuis quand existent ces mégacorporations coréennes ? Sont-elles issues d'entreprises antérieures à 1945 ? Ou bien ont-elles été crées après, lors du boum économique initié par le dictateur dont j'ai oublié le nom (et que doit détester Maraud) ?

Dans quel mesure se sont-elles inspirées du modèle de l'ancien maître nippon pourtant honni ?

Pour la corporation saoudienne, je pense plutôt à un entreprise à mi-chemin entre le privé et le public, vu qu'elle appartient à un propriétaire privé mais que c'est un prince de la famille royale saoudienne donc au service de l’État saoudien.

En revanche, pour moi, la compagnie néerlandaise des Indes orientales et celle de la baie d'Hudson sont pour moi des instruments aux mains de leurs États et que ces derniers ont liquidés quand elles sont devenues obsolètes. On est donc loin de la mégacoporation qui contrôle l’État, c'est plutôt l'inverse ici bien qu'elles n'étaient pas des entreprise publiques au sens moderne du terme.

En tout cas, merci pour cet article Wink
avatar
Emile Ollivier

Messages : 816
Date d'inscription : 26/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mégacorporations, pas si SF que ça.

Message par Korobeiniki le Lun 27 Mar - 10:42

Emile Ollivier a écrit:La Corée était un pays sous-développé en 1945 (on voit le chemin admirable parcouru depuis), donc depuis quand existent ces mégacorporations coréennes ? Sont-elles issues d'entreprises antérieures à 1945 ? Ou bien ont-elles été crées après, lors du boum économique initié par le dictateur dont j'ai oublié le nom (et que doit détester Maraud) ?

Les chaebol sont directement issu des zaibatsu japonais, ce sont d'ailleurs les japonais qui ont crée les premiers ancêtres durant l'entre deux-guerres. Le terme même n'existe que depuis les années 80 (il me semble), mais on peut dire que les grandes corporations coréennes ont eu un boom important lors du régime militaire qui s'est installé au début des années 60 sous Park Chung-hee (Dont la fille Park Geun-hye s'est faîte virer du pouvoir en Corée du Sud il n'y a pas si longtemps avec perte et fracas ! Very Happy), qui a impulsé un développement économique avec des plans quinquennaux, une lutte contre la corruption et énormément de sacrifices pour la classe ouvrière coréenne pour hisser le pays parmi les économies les plus puissantes/prospères du pays. Au milieu des années 70, la Corée du Sud a rattrapé son retard économique important et à même dépassé le potentiel économique de la Corée du Nord, on a tendance à oublier volontiers que le Nord était plus riche et prospère que le Sud pendant plus d'une trentaine d'années, avant que ça ne soit l'inverse.
avatar
Korobeiniki

Messages : 27
Date d'inscription : 03/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mégacorporations, pas si SF que ça.

Message par Emile Ollivier le Lun 27 Mar - 11:33

Merci Korobeiniki !
avatar
Emile Ollivier

Messages : 816
Date d'inscription : 26/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mégacorporations, pas si SF que ça.

Message par Thomas le Lun 27 Mar - 12:06

En faite, le maigre tissue industriels sud coréen et la connaissance managériale qui va avec vient directement de ce que les japonais on laissés derrières eux en 45. Les programmes d'industrialisation massifs commencent en 60/61 sous Park Chung-hee. Hyundai et Daewoo les 2 plus grosse chaebols sont été crée dans cette pédiode en 67, précisément.
Samsung existe depuis 1938, mais était une société de négoce, mais c"est sous Park Chung-hee qu'elle à commencer à évolué vers ce qu'elle est maintenant (leader mondial du téléphone portable entre autre).

N'hésitez pas à questionner ou donner des infos afin que je remanie ce dossier afin de le rendre plus solide/complet.

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres
avatar
Thomas
Admin

Messages : 1280
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mégacorporations, pas si SF que ça.

Message par Thomas le Lun 27 Mar - 12:09

Pour la corporation saoudienne, je pense plutôt à un entreprise à mi-chemin entre le privé et le public, vu qu'elle appartient à un propriétaire privé mais que c'est un prince de la famille royale saoudienne donc au service de l’État saoudien. a écrit:
Oui, sauf que l'Arabie Saoudite est pour ainsi dire la propriété d'une famille royale et que Saudi Aramco n'est au final qu'un instrument pour renforcer leur fortune et leur pouvoir.
La diversification de l'économie n'est qu'un moyen de rester riche et de garder le pays sous contrôle.

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres
avatar
Thomas
Admin

Messages : 1280
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mégacorporations, pas si SF que ça.

Message par le roi louis le Lun 27 Mar - 14:24

plusieurs états des états unis ont pour origine une compagnie commerciale et/ou marchande.
Je n'ai pas mes sources là mais je peux étoffé ce sujet dans le weekend qui vient si ça intéresse

le roi louis

Messages : 54
Date d'inscription : 19/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mégacorporations, pas si SF que ça.

Message par Emile Ollivier le Lun 27 Mar - 14:54

le roi louis a écrit:plusieurs états des états unis ont pour origine une compagnie commerciale et/ou marchande.
Je n'ai pas mes sources là mais je peux étoffé ce sujet dans le weekend qui vient si ça intéresse

C'est avec plaisir que nous te lirons le roi louis
avatar
Emile Ollivier

Messages : 816
Date d'inscription : 26/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mégacorporations, pas si SF que ça.

Message par Emile Ollivier le Lun 27 Mar - 14:55

Thomas a écrit:
Oui, sauf que l'Arabie Saoudite est pour ainsi dire la propriété d'une famille royale et que Saudi Aramco n'est au final qu'un instrument pour renforcer leur fortune et leur pouvoir.
La diversification de l'économie n'est qu'un moyen de rester riche et de garder le pays sous contrôle.

Je n'ai pas dit le contraire. Même le pays porte le nom de la dynastie régnante ! Donc c'est un instrument de pouvoir étatique, pas une mégacorporation réellement privée et n'ayant rien à voir avec l'Etat.
avatar
Emile Ollivier

Messages : 816
Date d'inscription : 26/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mégacorporations, pas si SF que ça.

Message par Thomas le Lun 27 Mar - 18:40

Emile Ollivier a écrit:
Thomas a écrit:
Oui, sauf que l'Arabie Saoudite est pour ainsi dire la propriété d'une famille royale et que Saudi Aramco n'est au final qu'un instrument pour renforcer leur fortune et leur pouvoir.
La diversification de l'économie n'est qu'un moyen de rester riche et de garder le pays sous contrôle.

Je n'ai pas dit le contraire. Même le pays porte le nom de la dynastie régnante ! Donc c'est un instrument de pouvoir étatique, pas une mégacorporation réellement privée et n'ayant rien à voir avec l'Etat.
Vue que l'état c'est les Saouds...

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres
avatar
Thomas
Admin

Messages : 1280
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mégacorporations, pas si SF que ça.

Message par Maraud le Lun 27 Mar - 19:43

le roi louis a écrit:plusieurs états des états unis ont pour origine une compagnie commerciale et/ou marchande.
Je n'ai pas mes sources là mais je peux étoffé ce sujet dans le weekend qui vient si ça intéresse

Me semble que la Californie a été "acheté" à un moment par un promoteur immobilier aux amérindiens. Ou alors l’État juste au dessus. Mais effectivement des Etats entiers ont été crée suite au rachat forcé par des brigands aux amérindiens pour des prix ridicules.

Maraud

Messages : 560
Date d'inscription : 01/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mégacorporations, pas si SF que ça.

Message par Anaxagore le Lun 27 Mar - 22:37

Maraud a écrit:
le roi louis a écrit:plusieurs états des états unis ont pour origine une compagnie commerciale et/ou marchande.
Je n'ai pas mes sources là mais je peux étoffé ce sujet dans le weekend qui vient si ça intéresse

Me semble que la Californie a été "acheté" à un moment par un promoteur immobilier aux amérindiens. Ou alors l’État juste au dessus. Mais effectivement des Etats entiers ont été crée suite au rachat forcé par des brigands aux amérindiens pour des prix ridicules.

Johan Auguste Suter immigré suisse qui arriva dans le pays à l'époque où il était encore espagnol, fit fortune grâce à la récolte de fruits et de légumes. Devint colonel (auto-proclamé) de l'armée américaine en prenant la tête de révolte des Californiens. Devint l'homme le plus riche du monde et... fut ruiné par la découverte de mines d'or en Californie. Il mourut dans la misère.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 883
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mégacorporations, pas si SF que ça.

Message par Emile Ollivier le Jeu 30 Mar - 9:09

Maraud a écrit:
le roi louis a écrit:plusieurs états des états unis ont pour origine une compagnie commerciale et/ou marchande.
Je n'ai pas mes sources là mais je peux étoffé ce sujet dans le weekend qui vient si ça intéresse

Me semble que la Californie a été "acheté" à un moment par un promoteur immobilier aux amérindiens. Ou alors l’État juste au dessus. Mais effectivement des Etats entiers ont été crée suite au rachat forcé par des brigands aux amérindiens pour des prix ridicules.

Je pensais que la Californie avait été conquise par les États-Unis suite à une guerre ? Après ça n'empêche pas "l'achat" des terres des Indigènes par les colons.
avatar
Emile Ollivier

Messages : 816
Date d'inscription : 26/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mégacorporations, pas si SF que ça.

Message par Maraud le Jeu 30 Mar - 12:08

Emile Ollivier a écrit:
Je pensais que la Californie avait été conquise par les États-Unis suite à une guerre ? Après ça n'empêche pas "l'achat" des terres des Indigènes par les colons.

Je sais plus. Mais j'avais vu un documentaires y a longtemps qui disait qu'un des Etats dans lequel se allaient les gens pour la Rué vers l'Or, appartenait entièrement, d'après la législation des USA de l'Epoque, à une seule et unique personne, qui s'est fait des couilles en or en vendant des milliers de concessions, alors qu'a l'origine il s'est contenté de s'installer dans les terres amérindiennes en leur tirant dessus. C'est pas forcément la Californie, et si ça se trouve je confond juste avec une des grosses villes^^

Maraud

Messages : 560
Date d'inscription : 01/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mégacorporations, pas si SF que ça.

Message par Thomas le Jeu 30 Mar - 14:06

Je crois que c'est le Nevada, genre Las Vegas.

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres
avatar
Thomas
Admin

Messages : 1280
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mégacorporations, pas si SF que ça.

Message par Thomas le Mar 25 Avr - 21:16

J'ai édité le premier poste avec une version enrichie et corrigée du texte.

Je compte faire une partie supplémentaire pour parler d'entreprise qui on le potentiel pour devenir des mégacorporations: Alphabet/Google et Tesla par exemple.
Si vous avez d’autres suggestions n'hésitez pas.

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres
avatar
Thomas
Admin

Messages : 1280
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mégacorporations, pas si SF que ça.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum