Freud soigne Hitler et Staline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Freud soigne Hitler et Staline

Message par Anaxagore le Sam 28 Jan - 12:44

Sur le forum de la FTL, un membre a fait remarquer qu'Hitler, Staline, Freud et Trotski étaient tous présents à Vienne en 1913.
Imaginons ce qui se serait passé, si le célèbre thérapeute viennois avait eu comme patient les trois autres et surtout s'il avait pu soigner ces derniers...

Adolf Hitler :
Soigné de ses délires de persécution, Hitler devrait sortir de la Première Guerre mondiale en meilleur état mental. Comme OTL, après sa démobilisation, il devrait être envoyé par l'armée infiltrer les premières organisation d'extrême droite à se former au lendemain du traité de Versailles. mais son destin devrait sans doute après cela radicalement diverger. Sans le magnétisme de sa conviction inébranlable - née de sa folie- Hitler devrait être privé de son "grand destin". Pas de putsch de la brasserie, pas de Mein kampft , pas d'élection à la chancellerie et tout ce qui s'en suit...

Trotski et Staline :
Pour ces deux là, les choses changent beaucoup moins dans la décennies qui suit. La Première Guerre Mondiale aboutit aux deux révolutions de 1917, puis à la guerre civile entre Rouge et Blanc. Lénine finit par triompher. Là où les choses changent, c'est que la relation entre Staline et Trotski est très différente. OTL, la jalousie du premier l'a poussé à évincer le second... puis à l'assassiner. Dans la... euh... Freud Time Line.... Staline guérit de sa paranoïa sanguinaire devrait laisser Trotski passer devant et succéder à Lénine après 1924.


Les années 30 :

Dans cette TL, l'URSS dirigée par Trotsky devrait connaître une évolution moins sanglante, mais tout aussi totalitaire que celle de l'OTL. Quant à l'Allemagne, elle verra la république de Weimar se perpétuer. Toutefois, la volonté de l'Allemagne de se défaire du "diktat" de Versailles, de se réarmer en secret devait la conduire à.... aider l'URSS pour expérimenter chars et canons loin des yeux de la commission de Versailles. a la différence de l'Allemagne hitlérienne, la république de Weimar fera des choix plus prudents et plus traditionnels, sans oser le culot des nazis.
La guerre d'Espagne tourne en faveur des Républicains vu que seul les Fascistes italiens soutiennent Franco.
La guerre Sino-japonaise se déroule de même manière qu'OTL
A la fin des années 30, l'Allemagne devrait juste avoir commencé son réarmement et remilitariser la Sarre, sans annexion de pays voisin ou d'union avec l'Autriche.

Les années 40 :

1942 : La France, les USA et la Grande-Bretagne, après plusieurs années d'Embargo, de pressions diplomatiques et de fournitures d'armes aux Nationalistes Chinois, les Occidentaux arrivent à une solution négociée qui met fin à la guerre sino-japonaise. Le Japon gardant son protectorat du Mandchouko , mais évacuant le reste de la Chine.
1945, l'Armée Allemande envahit la Pologne par l'ouest, tandis que l'URSS l'envahit par l'Est. La "promenade militaire" aboutit à une partition du pays. La France, la Yougoslavie, la Tchécoslovaquie, la Roumanie et le Royaume Unis déclarent la guerre à l'Allemagne et à l'URSS, déclenchement de la Seconde Guerre Mondiale.
La France qui a commencé son réarmement dès 1938, résiste à l'invasion allemande. la Belgique et la Hollande sont cependant annexées. Le conflit s'enlise à l'ouest. Cependant, l'URSS entre en Roumanie tandis que son allié s'en prend à la Tchéchoslovaquie. La Hongrie et l'Autriche bien que neutre, se trouvent menacées... puis envahies, ce qui provoque l'entrée en guerre de l'Italie Fasciste (qui s'était portée garante de l'indépendance de l'Autriche).
1947, le Japon attaque par surprise la flotte Américaine à Hawaï, simultanément leur armée entre en Chine (début de la troisième guerre Sono-japonaise), débarquent aux Philippines, puis s'emparent des Indes orientales. Les Soviétiques entrent eux aussi en Chine. La guerre devient réelement mondiale.

A ce stade voilà les Belligérants :

Les Alliés :
France, Royaume-Unis, Etats-Unis, Italie, Yougoslavie, Chine, Yougoslavie, Gouvernements en exil de Pologne, de Hollande, Belgique, Roumanie, Tchécoslovaquie, Autriche, Hongrie.

L'Axe Berlin-Moscou-Tokyo
République d'Allemagne, URSS, Empire du japon, République populaire de Mongolie, Empire du Mandchouko, Royaume de Bulgarie

1948 : l'expansion japonaise dans le Pacifique est arrêtée par une suite de batailles navales et de combats dans les archipels qui drainent le potentiel militaire nippon dans de furieuses batailles. Cependant, en Chine, aidée par l'URSS l'armée japonaise s'empare de provinces entières.
1949 : La présence américaine en France s’accroît dramatiquement et les armées alliées percent enfin en Belgique puis entrent en Allemagne. En Chine, l'augmentation du nombre de divisions occidentales, et l'amélioration de l'équipement des divisions chinoises permet non seulement d'arrêter l'avance des Soviéto-nippons mais même de les repousser.
1950, l'année du tournant : l'Allemagne capitule après la prise de Berlin au terme de plusieurs mois de siège.La Pologne, l'Autriche et la Tchécoslovaquie sont libérés dans le mouvement, tandis que la Bulgarie demande une armistice.
1951, les Alliés entrent profondément en URSS où la population les accueille à bras ouverts. Dans le Pacifique, les Philippines sont reconquises, puis l'archipel des Ruy-ku envahis. Disposant à présent de bases aériennes proche du Japon, les Américains bombardent le japon, le Mandchoukou, mais aussi Vladivostok. Cette dernière ville, ainsi qu'Hiroshima reçoivent chacune une bombe atomique et sont ravagées. deux mois plus tard, la seconde guerre mondiale prend fin.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 821
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Freud soigne Hitler et Staline

Message par Thomas le Sam 28 Jan - 13:03

La guerre du Pacifique en 47 ^^ avec des ODB devenuent pléthorique ça doit être absolument apocalyptique.

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres
avatar
Thomas
Admin

Messages : 1233
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Freud soigne Hitler et Staline

Message par Anaxagore le Sam 28 Jan - 14:39

Et la Werhmacht est également plus forte en 45 qu'en 40.... mais la France aussi.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 821
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Freud soigne Hitler et Staline

Message par Thomas le Sam 28 Jan - 14:44

Ce serait Kursk tous les mois Oo

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres
avatar
Thomas
Admin

Messages : 1233
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Freud soigne Hitler et Staline

Message par Emile Ollivier le Sam 28 Jan - 15:18

Freud soignant Hitler ? Ça n'est pas dans "La part de l'autre" de Schmitt ?

En tout cas tu es nettement plus pessimiste que lui :p
avatar
Emile Ollivier

Messages : 786
Date d'inscription : 26/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Freud soigne Hitler et Staline

Message par Emile Ollivier le Sam 28 Jan - 15:19

Thomas a écrit:Ce serait Kursk tous les mois Oo

Ou plutôt Gembloux Wink
avatar
Emile Ollivier

Messages : 786
Date d'inscription : 26/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Freud soigne Hitler et Staline

Message par Maraud le Sam 28 Jan - 19:16

Aaaaaaaaaaaaargh!

Bon ben autant ça peut servir de TL pour le lol autant y a plein de trucs pas trop nette^^
Déjà Freud=caca. Les psychanalystes sont des charlatans et reconnu comme tels dans la plupart des pays du monde (sauf en France où on résiste encore et toujours).
Et là déjà, ça fait mal. Freud serait incapable de soigner qui que ce soit (comme irl).

Ensuite, l'URSS, s'allier à l'Allemagne de Weirmar, ça peut passer (mais vraiment quesi le gouvernement est de gauche), mais le japon... Non mais franchement. Goulag. La totalité du monde voulait détruire ce pays, par peur que le socialisme se répande.

Et surtout: Trotsky!!!!!!
Comment ose tu?! Une honte!
Bon pour être sérieux, si Stalinou pas se prendre pour le boss et pas gruger le Soviet Suprême, Trotsky pas forcément gagner élections interne.
Parce que oui, déjà 1ère erreur, Lénine n'a ni désigné, ni a désigné un successeur (le testament sert surtout d'autocritiques et de critiques). C'est contre ses principes et les principes du socialisme en général. Et a part Staline, tout les secrétaires du Parti sont passé par des élections.
Et décrété que Trotsky aurait été élu, c'est un peu gros. Possible mais pas forcément.
Déjà Trotsky représente une faction en soit, contre Staline, mais aussi contre d'autre groupes.
Les élections aurait probablement plutôt vu des gens plus neutres, qui satisferais plus ou moins l'ensemble du Soviet. On a eut l'exemple avec Kirov, qui aurait put remplacer Staline à un moment (mais a refusé).
Lunarc va se foutre de ma gueule, mais je vois plus des gens comme Boukharine (d'avant ses alliances avec Staline) que Trotsky.
Et puis si Trotsky et Staline se déteste, c'est que Trotsky est en désaccord avec Lénine sur pas mal de sujets (tout comme Luxembourg), et que Staline s'est toujours considéré (mais ça prête a caution) comme l'héritier des valeurs de Lénine. Et en tant que dernier secrétaire de Lénine, le chef de sa faction contre celle de Trotsky. Bon avec son caractère, Staline a mal laissé passer les contestations de Trotsky (qui est fourbe, vu qu'il est trotskiste).

Et merde quoi. Faites une TL où Freud meurt jeune.

Maraud

Messages : 555
Date d'inscription : 01/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Freud soigne Hitler et Staline

Message par Lunarc le Lun 30 Jan - 17:53

Hurm....
Staline n'était pas présent a Vienne en 1913, voila qui règle la question, je pense.
avatar
Lunarc

Messages : 230
Date d'inscription : 25/10/2015
Age : 18
Localisation : Poitiers, ou dans sa région

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Freud soigne Hitler et Staline

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum