Cryptozoologie, animaux et créatures improbables

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cryptozoologie, animaux et créatures improbables

Message par Anaxagore le Ven 20 Jan - 13:48

La cryptozoologie est la science (ou la pseudo-science... les avis divergent) des animaux cachés.
le petit texte qui suit n'est pas à proprement parler uchronique, mais comme la question soulève quand même des théories sur l'histoire (géologique) du monde... elle touche quand même un peu à l'uchronie.

Vous avez tous entendu parler du Yéti ou de Nessie, la créature du Loch Ness. Ces animaux, dont la science officielle nie l'existence, ces "monstres" sont les sujets préférés de la cryptozoologie.

Il faut cependant comprendre que la cryptozoologie ne se résume pas à la recherche de "monstres" qui apparaissent dans des légendes locales. Beaucoup de recherches sont faites sur des animaux qui n'ont rien d'étranges. Certains sont sensés avoir disparus, mais être contemporains de l'homme. D'autres n'ont juste jamais été répertoriés et leur existence est nié par la science officielle. Sachant que l'on continue à découvrir de nouveaux animaux chaque année - certes la plupart du temps de simples insectes- dire "on ne connait pas encore tous les animaux sur Terre" n'a rien de farfelu. On a bien découvert une nouvelle espèce de singe en Amazonie il y a 4 ou 5 ans et la bestiole a la taille d'un chat.

Petite liste des animaux terrestres qui font l'objet des recherches des cryptozoologues :

- La bête du Gévaudan : On dit toujours que la bête était un loup, mais les descriptions d'époque n'évoquent absolument pas un loup. Il y a une multitude d'hypothèses. Parmi les plus vraisemblables, on a évoqué un animal comme la hyène. J'ai lu plusieurs études sur la bestiole, et si les descriptions faites par les survivants sont à prendre avec des pincettes - les victimes étaient terrorisées et leur imagination peut s'être emballée- un point demeure incontestable : la Bête ne se comporte pas comme un loup.
Il est à remarquer que l'attaque de "bêtes" n'est pas un phénomène isolé. Certes, on ne parle que celle du Gévaudan, mais il y en eut une autre à Caen, pendant trois ans, et surtout celle de l'Auxerrois qui fit 28 victimes. D'ailleurs, la plus récente attaque d'une bête en France date de... 1977.

- Le félin du Surrey: Il s'agit d'un grand félin noir qui serait apparu pour la première fois en Angleterre en 1962. L'animal fut observé à plusieurs reprises pendant des années, y compris par des policiers en patrouille. Un autre félin - toujours en Angleterre- apparut en 1983 à Exmoor cette fois-ci. Dans les années qui suivent d'autres félins mystérieux décris comme étant des pumas ou des lionceaux apparurent et firent même les honneurs de la presse. cependant, aucun ne fut capturé, entretenant le mystère. Une fois mis de côté certaines hypothèses absurdes (c'est un renard !), faisons le tour des hypothèses réalistes. La première est celle adoptée par la police, il s'agirait de félins connus (panthère ou pumas) qui se seraient enfuis avoir été emmenés illégalement dans le pays. Plus aventureux, est la possibilité d'une espèce de félin autochtone et inconnue.... Sauf qu'il n'y a aucune mention de ces mystérieux félin avant 1962.

- Autres félins mystérieux : je ne vais pas m'attaquer individuellement à chaque cas d'apparition de "félins qui ne sont pas sensés être là". Toutefois, il y a de nombreuses histoires d'espèces de félins "disparus" comme l'Onza de méso-Amérique, un cousin du jaguar éteint à l'époque précolombienne, qui ont été aperçus au cours du XXème siècle. On peut aussi citer le Tigre de Tasmanie - pseudo-félin puisqu'il s'agit d'un mammifère marsupial- espèce "éteinte" mais observée en 2013. Le classement d'une espèce "en danger", "en voie de disparition" ou "éteinte" est un acte bureaucratique basé sur le pointage. Si plus aucun Tigre de Tasmanie ne pointe pendant des années... il est éteint. A noter qu'une espèce de boeuf des rizières d'Indochine, considérée comme disparue depuis la guerre du Vietnam a été récemment retrouvée au Vietnam du Nord... dans les rizières. Dans le cas d'une espèce "disparue" il vingt ou cinq cent ans, la voir réapparaître n'a en fait rien d'extraordinaire. Une population isolée a pu survivre et certains endroits (telle la jungle amazonienne, les hauts plateaux du Pérou, l'intérieur d'une île) peuvent très bien échapper à l'attention de l'homme. Un cas plus intéressant est le "léopard royal" découvert et identifié en 1926... cette espèce n'a jamais existé. Il s'agit juste d'une variante dans le pelage d'un léopard "ordinaire". Il a fallu attendre qu'un couple de léopards d'un zoo donne naissance à un petit ayant la livrée" royale" pour que l'on comprenne qu'il ne s'agissait pas d'une nouvelle espèce.

- Un cryptoanimal presque officiel, le "chat marsupial tigré". L'animal n'a jamais été capturé et on n'a jamais trouvé d'ossement. cependant, bon nombre de biologistes croient en son existence à cause de nombreux témoignages, mais aussi un argument. L'animal vivrait dans les jungles du Queensland. Or, il s'agit de la seule région d'Australie où le dingo (chien redevenu sauvage) n'a pu s'établir... ce qui indiquerait la présence d'un prédateur occupant la même niche écologique.

- L'oiseau tonnerre : Je vais sans doute faire plaisir à ma sœur qui est danseuse indienne, mais l'oiseau tonnerre qu'elle incarne (c'est une danseuse de cet esprit) a vraiment existé. Cet aigle géant a vécu en Amérique du Nord au début de l'ère quaternaire. Les plus grands spécimens atteignaient douze mètres d'envergure.... soit à peu près autant qu'un avion de chasse de la deuxième guerre ! Ils disparurent vers - 10 000 avant J.C et donc furent vus par les Amérindiens et les marquèrent durablement. Sauf qu'en 1948 un un couple vivant à Saint Louis, un adolescent et un autre homme adulte virent un "oisau grand comme un B-29" Il fut aperçu pendant trois jours dans tout l'état d'Illinois (dont par une patrouille de police). En 1886 , un oiseau géant fut abattu à Tombstone (oui, la ville du shérif Wyatt Earp), il fut même pris en photo...

Des animaux que vous connaissez : saviez-vous que l'okapi fut d'abord pris pour une supercherie et que son découvreur - Sir Harry Johnson- fut traîné dans la boue pour son "faux grossier" ? Moins surprenant est le cas de l’ornithorynque... un mammifère à bec de canard qui pond des œufs ? Et la taupe à tentacules ? Non, c'est pas une créature de science-fiction, c'est une taupe avec... qu'une sorte d'étoile de mer formé de tentacules roses au bout du museau !. Et le rat-taupe nu ? Imaginez une société qui vit dans une foumillière creusée dans le sol et dirigée par une reine.... des fourmis ? non ça -> .

Quand on voit toutes les créatures bizarres qu'il sur Terre... Certaines sont bien plus étranges que celles proposées par les cryptozoologues. Pour ce qui est des créatures du passé, il y a des surprises ! Le Muolon, un grand paresseux d'Amérique du Sud, présumé disparu au tertiaire aurait survécu jusqu'au XVIème ou XVIIème siècle, il a notamment été décris par un missionnaire jésuite. Le mammouth supposé disparu il a 10 000 ans aurait survécu sur l'île de Vrangel (Sibérie) jusque il y a 3000 et en Lituanie jusqu'au... IIIème siècle de notre ère.

D'autant plus que la cryptozoologie ne s'intéresse pas qu'aux animaux emblématique. En 1985, au musée d'histoire naturelle de Marseille fut retrouvé le squelette d'un gecko géant. le cas du Buru " le lézard géant d'Apa tanis". L'animal était une sorte de varan qui vivait en Birmanie. L'animal disparu lorsque le lac dans lequel ils vivaient fut asséché pour permettre la culture du riz. la bestiole est classé comme crypto-animal pour deux raison 1°) l'espèce a disparu au XIXème et aucun Européen ne l'a donc vu. 2°) la Birmanie c'est loin et il n'a pas eu d'expédition pour retrouver le Buru depuis la fin des années 40.




_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 821
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cryptozoologie, animaux et créatures improbables

Message par Anaxagore le Ven 20 Jan - 14:10

Les animaux aquatiques :

Si découvrir de nouveaux animaux de grande taille tient de la gageure à la surface de la terre, les océans couvrent les trois quarts du globe et ce sur plusieurs kilomètres d'épaisseur... de quoi laisser la place à encore beaucoup de découvertes.

- Les serpents de mer : Bon voilà un animal de légende qui évoque bien le monstre fantastique... et ridicule. Et pourtant... laissons de côté les légendes et intéressons-nous à un seul cas. E.G.B. Meade-Waldo et Michael John Nicoll étaient deux ornithologues connus, en 1905 le yacht Valhalla appartenant à Lord Crawford - sur lesquels ils avaient embarqués pour une croisière scientifique- croisa un serpent de mer. l'intérêt de cet événement, c'est que deux scientifiques connus dans le domaine naturaliste virent une de ces créatures de légende et en firent une description scientifique.

- Le kraken : même si l'exagération des récits donnent au kraken des bras de 100m de long, la créature réelle derrière la légende est le calamar géant. Or, les plus grands exemplaires connus atteignent près de 30 m ce qui est déjà pas mal... notons toutefois, que l'on a trouvé un bras de 57 mètres de long dans l'estomac d'un cachalot... et il était tranché... Il existe donc des calamars encore plus grands !

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 821
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cryptozoologie, animaux et créatures improbables

Message par Thomas le Ven 20 Jan - 14:52

Perso j'aime beaucoup la cryptozoologie, sa version sérieuse bien entendu. Pas celle ou des zozo rajoute des doses de paranormal.
J'y ai d'ailleurs déjà fait un clin d’œil dans mon tome 1 et d'autre pourraient bien apparaitre dans mes autres livres à l'occasion.

Par contre je pense que ce sujet aurait plus sa place das la section "dossiers et débats".

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres
avatar
Thomas
Admin

Messages : 1231
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cryptozoologie, animaux et créatures improbables

Message par Emile Ollivier le Sam 21 Jan - 8:45

Merci pour cet article, Anaxagore !
avatar
Emile Ollivier

Messages : 784
Date d'inscription : 26/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cryptozoologie, animaux et créatures improbables

Message par Anaxagore le Sam 21 Jan - 9:49

Emile Ollivier a écrit:Merci pour cet article, Anaxagore !
Mais de rien

Thomas a raison ce n'est pas la cryptozoologie qui est une pseudo-science, c'est que cette discipline - certes non encadrée par des universités- est essentiellement pratiqué par des allumés.

Il faut bien comprendre qu'il existe une masse absolument effarante de documents en rapport avec la vue d'animaux inconnus ou disparus voire même de monstres. Il y en a véritablement une montagne. Les chercheurs officiels ne s'y intéressent guère... malheureusement. Il y a ensuite trois types de passionnés. Ceux qui attaquent la montagne en un point et creusent dans une seule direction... Ce sont ceux qui "savent" avant même de commencer le travail. Ceux qui disent "Le monstre du Loch Ness existe, je vais le prouver".  La seconde catégorie sont ceux qui retournent un grain de sable après l'autre... une vie humaine n'y suffirait pas, mais ils enquêtent sur chaque information et cherchent la vérité. Les plus intelligents, les plus honnêtes, les plus scientifiques, sont ceux qui enquêtent sur l'histoire de chaque grains de sable. Parce que bon nombre de photos sont des truquages, bon nombre d'histoires sont des racontars sans fondement.

Psychologiquement, les histoires "d'animaux cachés" nous apprennent quelque chose de fondamental sur l'esprit humain. D'un côté, nous sommes fascinés par l'inconnu... mais de l'autre nous le refusons. Le résultat ? L'existence d'un animal est devenu un acte notarié, l'important n'est pas qu'il ait été vu, qu'il ait tué, détruit une porte, effrayé les hommes... parfois pendant des siècles. L'important n'est pas qu'il ait été pris en photo. Non, l'important c'est qu'un blanc appartenant à une prestigieuse université et donc à establishment ait classé l'animal collecté ses os et mis un exemplaire dans un zoo. Ce que l'on ne contrôle pas n'existe pas... parce que ça fait peur, parce que cela remet en question la certitude que nous connaissons le monde.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 821
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cryptozoologie, animaux et créatures improbables

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum