Charles le Téméraire et les Guerres de Bourgogne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Charles le Téméraire et les Guerres de Bourgogne

Message par Anaxagore le Mar 13 Déc - 12:43

CHARLES "le Hardi/le Téméraire" Duc de Bourgogne, de Lorraine, de Luxembourg et de Limburg, Comte de Flandres, Artois, Charolais, Hainaut, Holland, Friesland et Seeland, Seigneur de Malines, Comte Palatin de Bourgogne, Mgf van Antwerpen, Comte de Nevers, de Mâcon, d'Auxerre, de Vermandois, d'Amiens, de Ponthieu, d'Eu et de Boulogne, Seigneur de Salins. Comte de Mortagne à partir de 1468. Duke of Gelre, Graaf van Zütphen à partir de 1472.

Le nom de "Téméraire" lui reste accolé et pourtant il ne fut pas utilisé par ses contemporains.
On l'appelait Charles le Hardi... qui ne se traduit pas par "Vaillant" ou "Impétueux" au moyen-âge, mais par "Dur" (1).

Quand aux surnoms les plus terribles, les Suisses disaient de lui Der herzog ist lucifer (le duc c'est Lucifer).

Cependant, il faut raison garder. Cette réputation que l'histoire lui a gardé est l'expression de ses ennemis. Quand au surnom de "Téméraire" ce sont les historiens du XIXème siècle qui le lui ont décerné sur la foi des mémoires de Philippe de Commynes, un noble de Flandres... passé au roi de France, et qui avait toutes les raisons de noircir son ancien maître pour justifier son changement d’allégeance.

Les Faits :

La cruauté de Charles le Téméraire : Elle est attestée, en particulier par le massacre de la population de Nesle en 1472. Cependant, il ne s'agit pas de quelque chose de particulièrement surprenant ou d'anormal pour l'époque. Ironiquement, Charles de Bourgogne a aussi beaucoup fait pour la réputation de cruauté de Louis XI... alors que ce dernier était probablement le plus capable de pardon et de mesure parmi les princes contemporains. L'erreur étant de les juger selon des normes modernes qui ne s'appliquent évidemment pas à cette époque.

Charles le Téméraire ce mégalomane : L'accusation de mégalomanie ne tient pas non plus. Charles le Téméraire est peut-être dépeint comme brutal et obstiné, n'écoutant pas son conseil (dont Commynes... bien sûr), les sources les plus neutres le décrive aussi comme "Charles le Travaillant" créateurs d’institutions modernes, il structure l'état de Bourgogne en un tout cohérent. Ce faisant, il s'aliène la population des municipalités de Flandres et les seigneurs inclut de force à son "royaume" comme les marches de Suisse ou le duché de Lorraine.
Sa politique est brutal, mais son but est réaliste, créer un royaume indépendant entre France et Empire.

Le POD :

1473, la conférence de Trève réunit le duc de Bourgogne et l'empereur Frédéric III du Saint-Empire. OTL, Charles le Téméraire essaye de convaincre l'empereur de le soutenir dans sa candidature de roi des Romains, c'est à dire de le nommer comme son successeur à la tête de l'Empire. En échange, il donnerait la main de sa fille Marie à Maximillien (le fils de l'empereur..; et futur empereur OTL).
L'empereur refuse mais accepte cependant de créer pour le duc de Bourgogne un royaume qui inclurait le duché de Lorraine et la Savoie (qui a l'époque s'étend à une partie de la Suisse actuelle). Cependant, l'empereur prend la fuite la veille du couronnement... probablement excédé par les nombreuses demande du duc de Bourgogne.

La nature du POD est évidente et si Charles le Téméraire avait été moins... téméraire ? Very Happy Imaginons qu'il ait renoncé à demander la vassalisation de la Savoie, du duché de Clève et celle des six évêchés qui constituaient la pomme de discorde ?

Les conséquences

La constitution d'un royaume de Bourgogne indépendant aurait privé Louis XI de "munitions" rhétorique contre le mauvais duc de Bourgogne rétif envers son suzerain. Elle aurait aussi donné un cadre légal aux ambitions de Charles de Bourgogne.
Militairement, au premier abord, cela n'aurait rien changé. Aucune raison que les Suisses ne cherchent pas à résister à la main mise de la Bourgogne sur leur pays et leurs alliés. Seulement, le cas est différent pour Renée II de Lorraine. Ce dernier commence par traiter avec Charles de Bourgogne, autorisant ses armées à traverser son pays et lui cédant même quelques châteaux. Seulement, les mercenaires du duc se conduisent avec brutalité ce qui conduit Renée II à s'opposer à la Bourgogne... à être chassé de son pays, se réfugier en Suisse et nouer avec les cantons une solide alliance qui triomphera du duc Charles en trois batailles :
A Grandson perdit son bien
A Morat son cœur se brisa
A Nancy perdit la vie (2)
Or, le POD fait de Charles le roi légitime de Renée II, et établit un système d'impôt qui permet de payer ses armées, il n'a donc plus besoin de stationner sur place des mercenaires. Le duc de Lorraine n'a donc plus de raison de combattre le duc de Bourgogne.
Le POD ne changerait probablement pas le résultat de la bataille de Grandson https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Grandson. Cependant l'absence de Renée II du côté des Suisses et sa présence du côté des Bourguignons à la bataille de Morat https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Morat ne serait pas anodine. Car... ce sont les cavaliers de Renée II qui repèrent l'armée du Téméraire et permettent l'attaque surprise des Suisses, donc donnent la victoire aux cantons.
Une victoire des Bourguignons à Morat concrétiserait la domination de la Bourgogne sur la Suisse et donc la pérennité du nouveau royaume de Charles le Téméraire.



(1) en Anglais - qui est un excellent conservatoire de mots de vieux français- "hard" c'est dur. En français moderne on dit de ce qui est difficile que c'est "ardu" (le h initial ayant sauté), qui est bien sûr une survivance du vieux français.
(2) cette comptine rappelle les résultats des trois batailles contre les Cantons et les Lorrains. A Grandson les Suisses gagent difficilement, mais se saisissent du trésor de guerre du duc, l'affaiblissant. A Morat, l'armée du duc est écrasé. C'est avec des moyens bien faibles qu'il tente son va-tout en assiégeant Nancy ou Renée II est revenu. Et il meurt... tué par un simple hallebardier au terme d'un véritable désastre militaire.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 883
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charles le Téméraire et les Guerres de Bourgogne

Message par Collectionneur le Mar 13 Déc - 20:26

Certes, cela ferait un royaume non négligeable, mais à long terme, il se ferait à priori absorbé par la France vu sa position géographique :

avatar
Collectionneur

Messages : 405
Date d'inscription : 03/09/2016
Age : 46
Localisation : Languedoc-Roussillon

Voir le profil de l'utilisateur https://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:L%27amateur_d%27a%C3%A

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charles le Téméraire et les Guerres de Bourgogne

Message par Anaxagore le Mer 14 Déc - 10:30

Ne pas oublier qu'OTL, Marie de Bourgogne a bien fini par épouser Maximillien de Hasbourg. C'est par ce mariage que le comté de Flandres devient "Les pays-bas Espagnols" mais aussi que les Hasbourgs devinrent roi d'Espagne, puisque la maison de Bourgogne est apparentée aux rois de Castille et aux roi du Portugal... regardez un portrait de Charles le Téméraire... il tient sa peau sombre de sa mère la sœur du roi du Portugal. Il avait d'ailleurs coutume de dire "Nous autre les Portugais... " Et oui, Charles le Téméraire se considérait comme Portugais (il détestait la France).
Quand à son arrière-petit fils Charles V, (tout roi d'Espagne et Empereur d'Allemagne qu'il était) il se considérait comme... Bourguignon. La raison même des guerres avec François 1er était sa volonté de récupérer la Bourgogne.

Dire que la Bourgogne est "forcément" condamnée, c'est oublier que la maison de Hasbourg, l'Autriche, l'Espagne et les Pays-bas espagnols de la fin du XVème siècle au XVIIème siècle sont des survivances ou des extensions de la maison de Bourgogne-Valois.  

Je ne vois pas comment un royaume de Bourgogne indépendant pourrait être moins dangereux qu'une maison de Bourgogne privée du duché de Bourgogne et du Comté de Bourgogne, et en proie à une révolte en Flandre.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 883
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charles le Téméraire et les Guerres de Bourgogne

Message par Endwars le Mer 28 Déc - 9:04

Anaxagore a écrit:Ne pas oublier qu'OTL, Marie de Bourgogne a bien fini par épouser Maximillien de Hasbourg. C'est par ce mariage que le comté de Flandres devient "Les pays-bas Espagnols" mais aussi que les Hasbourgs devinrent roi d'Espagne, puisque la maison de Bourgogne est apparentée aux rois de Castille et aux roi du Portugal... regardez un portrait de Charles le Téméraire... il tient sa peau sombre de sa mère la sœur du roi du Portugal. Il avait d'ailleurs coutume de dire "Nous autre les Portugais... " Et oui, Charles le Téméraire se considérait comme Portugais (il détestait la France).
Quand à son arrière-petit fils Charles V, (tout roi d'Espagne et Empereur d'Allemagne qu'il était) il se considérait comme... Bourguignon. La raison même des guerres avec François 1er était sa volonté de récupérer la Bourgogne.

Je t'arrete tout de suite Anaxagore, juste non.

Le fait que les Pays-Bas Bourguignon tombe dans l’escarcelle Espagnole est le fruit du mariage de Philippe le Beau avec Jeanne la Folle qui n'aurait à la base JAMAIS du succédé à ces parents les Rois Catholiques.

Mais une série de mort frappe la famille de Trastamara tuant tout les fils et les filles étant avant Jeanne dans l'ordre de succession.

Charles étant le fils de Philippe et de Jeanne, c'est l'Espagne qui devient bourguignonne en soit et non pas l'inverse.

Quand au mariage de Marie avec Maximillien, il se fait sous la pression des attaques françaises contre les terres de Marie

Endwars

Messages : 34
Date d'inscription : 19/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charles le Téméraire et les Guerres de Bourgogne

Message par Anaxagore le Mer 28 Déc - 20:15

Euh, je sais... mais bon, je ne voulais pas entrer dans les détails qui sont justement assez compliqué. Je connais bien cette époque, j'ai écris un livre à ce sujet.
Il y a eu une suite de d'événements improbables du XVème au XVIIème en France, Angleterre, Espagne, Allemagne et Italie qui font de l’histoire de l'Europe une absurdité... logiquement... le monde aurait du être différent. mais la logique a été vaincue par KO.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 883
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charles le Téméraire et les Guerres de Bourgogne

Message par Collectionneur le Jeu 29 Déc - 10:31

Comme quoi rien ne change Smile C'est l'effet papillon...
avatar
Collectionneur

Messages : 405
Date d'inscription : 03/09/2016
Age : 46
Localisation : Languedoc-Roussillon

Voir le profil de l'utilisateur https://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:L%27amateur_d%27a%C3%A

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charles le Téméraire et les Guerres de Bourgogne

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum