Grigori Raspoutine échappe à la mort.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Grigori Raspoutine échappe à la mort.

Message par Anaxagore le Mar 29 Nov - 13:16

On ne présente plus Raspoutine, mais vu que nous parlons de changement de l'histoire, commençons par pourfendre sa légende noire.

On a dit beaucoup de choses à son sujet, rarement avec objectivité.

Grigori Raspoutine était un moujik inculte venu de Sibérie (d'ailleurs l'épouse d'un de mes oncles vient du coin). Un jour où il travaille aux champs, la vierge lui apparaît. Il part, il reviendra deux aux plus tard, le visage mangé de barbe les yeux magnétiques. Raspoutine serait allé en pèlerinage jusqu'au mont Athos en Grèce puis revenu.

Il soigne les gens au toucher, car il est devenu un staret, un de ces illuminé qui ont le christ en eux. Le fils du tsar Nicolas II est hémophile. Entre ses mains, son état s'améliorera... parce qu'il l'empêche de prendre ses médicaments, qui contiennent de l’aspirine dont on ne connait pas à l'époque les propriétés de fluidification du sang. cela dit, il est quand même magnétiseur et hypnotiseur.

Ce que Raspoutine est aussi :

- C'est une énergumène sale, un pochar, parfois violent, il parle russe avec un fort accent, il lit mal.
- C'est un débauché ( ce qui est d'ailleurs le sens de son nom "Raspoutnik" en russe)

Ce que Raspoutine n'est pas :

- Un mauvais conseiller, par exemple il la prévenu Nicolas II qu'entre en guerre contre l'Allemagne et l'Autriche provoquerait la chute de la maison des Romanov.
-un homme avide d'argent ou de titres, à sa mort son compte en banque était presque vide.

D'ailleurs, la réputation sinistre de Raspoutine est essentiellement né du fiel des opposants à la famille du tsar. A la fin de sa vie, Lénine reconnaîtra lui-même avoir utilisé Raspoutine pour détruire l'image de la famille de Nicolas II auprès de la nation.

Est-ce que Raspoutine aurait pu échapper à la troisième tentative d'assassinat (oui, la troisième) celle qui l'a finalement tué ?

D'abord, il faut savoir que Raspoutine avait prédit son assassinat (parlant à Nicolas II) : "Si je meurs tué par le peuple, alors ne crains rien ton trône et ta famille seront assurés pour mille ans. Mais si ce sont les grands qui me tuent, alors vous me suivrez de près dans la tombe. Quand à la noblesse, ils fuirons ce pays et n'y reviendrons pas de vingt-cinq ans".

De plus, en décembre 1916, l'Okhrana (la police tsariste... lointain ancêtre du KGB) informe Raspoutine qu'un attentat se prépare contre lui. l'officier qui joint le protégé du tsar reste une heure (1 heure !) au téléphone pour lui expliquer exactement ce qui se passe. Il fait promettre à Raspoutine de ne pas sortir de chez lui à au moins deux ou trois reprises. Dès le téléphone raccroché... Raspoutine va sortir rencontrer le prince Félix Youssopov... son assassin.

Le complot contre Grigori Raspoutine est un assemblage improbable : le grand-duc Pavlovitch (un grand aristocrate qui reproche à Raspoutine de dépraver le tsar) , le prince Youssopov ( d'après Maurice Paléologue- ambassadeur de France- un séduisant jeune romantique aux fantaisies perverses et morbides) , le député de la douma Vladimir Pourichkevitch (extrême-droite monarchiste), le lieutenant Serge Soukhotine (de la garde impériale), le médecin polonais Stanislas Lazovert... et -d'après une enquête de la BBC- Oswald Rayner, un agent des services secrets britanniques.

Raspoutine prend le thé en compagnie du prince Youssopov... agrémentés de délicieux petits biscuits... parfum cyanure.
Une heure après Raspoutine se porte comme un charme.
Youssopov prend un prétexte pour sortir de la pièce et revient avec le revolver de service du lieutenant Soukhotine. Bam ! la bête est morte... Youssopov quitte la pièce pour raconter la chose à ses amis quand ils entendent un bruit dans la pièce à côté. Raspoutine s'est relevé et cherche à quitte la cave (transformée en salon pour l'occasion du meurtre), le Vladimir Pourichkevitch sort sa propre arme et tire quatre fois ! Touché une seule fois, Raspoutine tombe au sol. Wayner (ou Pavlovitch, les versions différent) l'achève d'une balle en pleine tête. Le "cadavre" est jeté dans la Neva. Une rumeur raconte cependant que les médecins légistes auraient trouvé de l'eau dans les poumons de Raspoutine... il serait mort noyé par la Neva ! Et comme les conspirateurs l'auraient jeté à la nuit venu cela voudrait dire qu'il aurait survécu au cyanure, à trois balles (dont une en pleine tête à bout portant) jusqu'au milieu de la nuit et que ce serait la noyade (et le froid ! la Neva en décembre brrr.... ) qui l'aurait achevé.


Bref, imaginer qu'il ait pu survivre à cet attentat n'a rien d’inimaginable. Il aurait suffit que les conspirateurs ne l'entendent pas se relever.


Mais ensuite ?

Il faut savoir que Raspoutine poussait Nicolas II à sortir de la Première Guerre Mondiale. S'il avait survécu, les choses auraient cependant continuaient comme elles avaient commencé. Et en janvier 1917, la première révolution russe survient ! Nicolas II est déposé par une république manchevik auquel les bolcheviques collaborent ! A Genève Lénine proteste vigoureusement et rappelle aux communistes qu'ils ne doivent pas collaborer avec les " réactionnaires bourgeois ". Le peuple veux la paix, mais le nouveau gouvernement russe entend continuer la guerre aux côtés des alliés.

Revenons à Raspoutine. Il a jusque là été tranquille, mais il a beaucoup d'ennemis dans le nouveau gouvernement de Kerenski. OTL, ils le chargèrent de tous les vices et de toutes les turpitudes après sa mort... Là, ils le font passer en jugement. Mauvaise pioche ! Grigori Raspoutine fascine, il séduit, il n'a pas la langue dans sa poche. Car si on a voulu le faire taire c'est qu'il avait quelque chose à dire. On lui reproche d'avoir provoqué la chute des tsars, d'être corrompu, meurtrier ? Il a aidé le tsar à prendre de bonnes décisions que les gens du gouvernement provisoire, déjà du côté du bâton à l'époque, ont empêchés. Raspoutine n'a tué personne, lui. Quand à être corrompu, l'enquête montre que toute l'argent qu'il a reçu, il l'a donné aux pauvres. Kerenski veut que Raspoutine soit condamné... il le sera.

OTL Raspoutine s'est vu noirci après sa mort, sans pouvoir se défendre. Mais ce que révèle la presse libre de l'époque de Kerenski (une des époques - très éphémères- où la presse a été à peu près libre en Russie) c'est surtout que les gens qui ont prit le pouvoir autour de Kerenski étaient déjà dans l’appareil gouvernemental avant la guerre, qu'ils avaient empêchés les réformes et qu'ils voulaient continuer le massacre.Nul doute qu'il n'y aura pas besoin de faire traverser l'empire d'Allemagne à un Lénine dans un wagon plombé pour déclencher une seconde révolution... et avant octobre.

Kerenski et les mencheviks chassés du pouvoir... et sans que les bolcheviques ne puisent s'en attribuer tout le profit, un gouvernement modéré se met en place. Il signe l'armistice avec l'Empire d'Allemagne. Vu qu'OTL la propagande bolchevique a été très efficaces sur les troupes au front à cause de la continuation des combats, une fin plus rapide du conflit priverait les bolcheviques d'une grande partie de leurs soutiens. Donc, il n'y a pas de guerre civile entre Rouge et Blancs. Plusieurs millions de morts (combats et répression) évités, des dévastations aussi importantes que la Première Guerre mondiale côté russe, la disparition d'une intelligentsia brillante , la dilapidation de la réserve d'or russe etc...

Ni Nicolas II, ni sa famille ne seront massacrés au coin d'un bois par des soudards assoiffés de sang. Raspoutine a eu raison jusqu'au bout : " Si je meurs tué par le peuple, alors ne crains rien ton trône et ta famille seront assurés pour mille ans. Mais si ce sont les grands qui me tuent, alors vous me suivrez de près dans la tombe. Quand à la noblesse, ils fuirons ce pays et n'y reviendrons pas de vingt-cinq ans".

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner

Anaxagore

Messages : 678
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Staline et Trotski

Message par Rayan du Griffoul le Mar 29 Nov - 16:25

Trés intéressant mais alors quelle aurait été le rôle des camarades Staline et Trotski ?


Dernière édition par Rayan du Griffoul le Mar 29 Nov - 21:47, édité 1 fois

Rayan du Griffoul

Messages : 17
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 25
Localisation : La montagne Tarnaise

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grigori Raspoutine échappe à la mort.

Message par Maraud le Mar 29 Nov - 21:22

Anaxagore a écrit:
Ni Nicolas II, ni sa famille ne seront massacrés au coin d'un bois par des soudards assoiffés de sang. Raspoutine a eu raison jusqu'au bout : " Si je meurs tué par le peuple, alors ne crains rien ton trône et ta famille seront assurés pour mille ans. Mais si ce sont les grands qui me tuent, alors vous me suivrez de près dans la tombe. Quand à la noblesse, ils fuirons ce pays et n'y reviendrons pas de vingt-cinq ans".  

*Kof kof*
Ils étaient absolument pas bourré^^ Enfin ça a pas vraiment influencé si ils but.
Le truc c'est que Raspoutine en dehors de la famille impériale a peu d'influence. Et en fin de guerre une bonne partie de la noblesse Russe veut se débarrasser de l'Empereur.
Alors peut être une défaite des bolcheviks mais on échappera pas a la guerre civile comme ça.

Maraud

Messages : 466
Date d'inscription : 01/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grigori Raspoutine échappe à la mort.

Message par Anaxagore le Mer 30 Nov - 11:15

Ni Trotski, ni Staline ne seraient devenus plus que des chefs de bandes si l'armée tsariste - lassée de la guerre- n'avait pas soutenue les Bolcheviques.

En fait, l'important n'est pas la mort de Raspoutine proprement dite, mais son contexte.
Exécuté par les Mencheviks de Kerenski, au terme d'un procès, au lieu d'achever la famille impériale, Raspoutine la sauve.

Maraud a raison de dire qu'en dehors de la famille impériale Raspoutine n'a que peu d'influence. Un procès lui permettrait justement de toucher un maximum de personnes. N'oublions pas un phénomène de la Russie de l'époque (aujourd'hui bien oublié), les khlysty. Les "flagellants" puisse que c'est ce que sont noms veux dire, sont des sectes apparues au XVIIème siècle et qui rejettent l'église orthodoxe et sa hiérarchie.

Raspoutine aurait été membre d'une de ses sectes (même si ce ne fut jamais prouvé et demeure contesté). Elles ont joué un rôle clef et peu connu dans.... l'émergence du Bolchevisme ! En effet, depuis son exil en Suisse, Lénine faisait entrer ses livres et ses lettres en Russie par leur intermédiaire. Nombre de khlysty rejoignirent les rangs des Bolcheviques lors de la Révolution d'Octobre.

Les khlysty auraient également pu aider Raspoutine à se défendre dans le cas d'un procès. Notamment en relayant sa parole auprès des journaux et du peuple.


_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner

Anaxagore

Messages : 678
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grigori Raspoutine échappe à la mort.

Message par Anaxagore le Mer 30 Nov - 11:16

Maraud a écrit:
*Kof kof*
Ils étaient absolument pas bourré^^ Enfin ça a pas vraiment influencé si ils but.

L'alcool intoxique bien moins que la haine aveugle.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner

Anaxagore

Messages : 678
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grigori Raspoutine échappe à la mort.

Message par Maraud le Jeu 1 Déc - 1:07

Anaxagore a écrit:
L'alcool intoxique bien moins que la haine aveugle.

La faim + pauvreté, la peur de mourir pour rien (les blancs sont pas loin) et la colère contre des gens qui même lorsque ils ont tout perdu continuait a regarder de haut leurs geôliers ont eut raison de la patience de ceux-ci.
N'oublions pas que la famille Impériale avait déjà survécu a une tentative de lynchage publique et qu'ils furent sauvé par les dit bolcheviks (comme otages certes)^^. Pas mal de gens haïssaient aussi l'empereur malgré ses nombreux fans (et l'exemple des milliers de personnes venu a son mariage ou couronnement étaient principalement motivé par la bouffé gratuite offerte).

Pour Raspoutine, je suis pas trop d'accord sur sa survie. En comptant sur le fait que le gouvernement de Kerensky soit sauvegardé, il serait probablement tué sur la place publique pour montrer qu'on aimes pas les gens comme lui. Il fait un superbe défouloir pour la populace (l'empereur manipulé par ce vil fourbe ferait une très belle histoire).
Si ce sont les bolcheviques, je le vois finir en rééducation dans un magnifique goulag et vu son age soit il en serait sortit vieillard, soit Staline l'aurait utilisé pour un superbe canal.

Maraud

Messages : 466
Date d'inscription : 01/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grigori Raspoutine échappe à la mort.

Message par Anaxagore le Jeu 1 Déc - 21:53

je ne pleure pas particulièrement sur la famille impériale, mais cela ne servait à rien de les tuer.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner

Anaxagore

Messages : 678
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grigori Raspoutine échappe à la mort.

Message par Korobeiniki le Mar 6 Déc - 17:22

Politiquement, si : La famille impériale représentait en fait l'unité sur laquelle les blancs pouvaient s'unir, c'est à dire la restauration du tsarisme. A mon avis, si les blancs parviennent à sauver la famille impériale, il n'y aurait peut-être pas eu les multiples confrontations politiques/idéologiques entre Dénikine/Wrangel/Koltchak : Le dernier se voulait être le représentant officiel du pouvoir constitutif, tandis que Dénikine et Wrangel n'étaient pas d'accord par exemple sur leurs alliances extérieures, à savoir un soutien de l'Entente ou des Empires Centraux. (Il me semble qu'en plus, ils ne s'aimaient guère)

De plus, les blancs n'avaient pas un objectif politique précis en fait, à part... gagner la guerre civile et remettre en place l'ordre ancien ? Rien que le fait qu'ils aient remis en cause le partage des terres acquis en Février puis en Octobre 1917, leur ont aliéné un soutien politique majeur !

Korobeiniki

Messages : 5
Date d'inscription : 03/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grigori Raspoutine échappe à la mort.

Message par Lunarc le Mer 7 Déc - 13:24

Faut aussi dire qu'a part le POSDR, la plupart des partis russes étaient favorables a une monarchie constitutionnelle.
Les blancs se sont totalement divisés entre quatre ou cinq courants après l'élimination du Tsar, sans parler des indépendantistes.

Lunarc

Messages : 204
Date d'inscription : 25/10/2015
Age : 18
Localisation : Poitiers, ou dans sa région

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grigori Raspoutine échappe à la mort.

Message par Endwars le Ven 30 Déc - 11:58

Maraud a écrit:
Anaxagore a écrit:
Ni Nicolas II, ni sa famille ne seront massacrés au coin d'un bois par des soudards assoiffés de sang. Raspoutine a eu raison jusqu'au bout : " Si je meurs tué par le peuple, alors ne crains rien ton trône et ta famille seront assurés pour mille ans. Mais si ce sont les grands qui me tuent, alors vous me suivrez de près dans la tombe. Quand à la noblesse, ils fuirons ce pays et n'y reviendrons pas de vingt-cinq ans".  


Le truc c'est que Raspoutine en dehors de la famille impériale a peu d'influence. Et en fin de guerre une bonne partie de la noblesse Russe veut se débarrasser de l'Empereur.

Normal, Nicolas II avait mis le holà sur une partie des dépenses de la cours impériale qui à la base devait donner de l'argent à tout les nobles.

Quand on t'enlève ton pain de la bouche, normal que tu veuilles la peau de celui qui te force a te tirer les doigts du ***. Ce qui explique largement le fait que les nobles voulaient mettre un autre Tsar sur le trône plus malléable. Et ce n'est pas nouveau comme façon de faire

Endwars

Messages : 32
Date d'inscription : 19/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grigori Raspoutine échappe à la mort.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum