La voie du guerrier c’est la mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La voie du guerrier c’est la mort

Message par Thomas le Ven 21 Oct - 13:21

La bataille Taiyuan a opposé nationalistes et communistes pour le contrôle de la capital du Shanxi durant la guerre civile chinoise.
Les combats se sont déroulés du 5 octobre 1948 au 24 avril 1949.

Officiellement le commandement nationaliste était assuré Yan Xishan, Sun Chu et Wang Jingguo. Ce que beaucoup ignorent c’est que dans la pratique c’est le Lieutenant-Général Imamura Hosaku qui commandait.
Après la capitulation japonaise, Imamura décide d’entrer au service du seigneur de guerre Yan Xishan dont il salut les qualités lors de la guerre sino-japonaise. Imamura est suivit par la plus grande partie de ses troupes, même si des japonais combattent aussi du côté communiste.

Très rapidement la région de Taiyuan est encerclée par les communistes. Soutenu par un très modeste pont aérien, les nationalistes repoussent cinq grandes offensives rouges entre octobre 48 et mars 49 en combattant à 135 000 contre 320 000. De nombreux chinois nationalistes décident de déserter pour sauver leurs vies, mais les japonais d’Imamura restent inébranlables. Yan Xishan s’envole pour Nankin avec son trésor de guerre vraisemblablement pour acheter du matériel et du soutien, il ne reviendra jamais.
Officiellement Wang Jingguo prend le commandement, en réalité il seconde Imamura Hosaku. Les japonais reste en première ligne jusqu’au bout.
L’agonie de son armée se fera dans la tradition samouraï. Du 19 au 24 avril les japonais se battent au corps à corps, rue par rue, maison par maison refusant toute réédition.
Imamura Hosaku se donne la mort ainsi que près de 500 soldats, dignitaires et civiles aussi bien Chinois que Japonais.

Il s’agit du dernier exemple documenté de sacrifice de guerrier japonais au combat.

Ce qui est tragique c’est que ce détail de l’histoire est passé à la trappe. Tout juste évoque-t-on la présence de japonais au côté des nationalistes. Par exemple sur l’article Wikipédia le nom d’Imamura Hosaku n’apparait pas une seule fois.

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres
avatar
Thomas
Admin

Messages : 1346
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du guerrier c’est la mort

Message par Maraud le Ven 21 Oct - 19:38

Pas grave. Le plus important étant que le drapeau rouge flotte sur la capitale Chinoise.

Par contre les japonais du côté des communistes: militants/sympathisants communistes ou juste japonais pommé qui ont rejoint le premier camps qui passait?

Maraud

Messages : 566
Date d'inscription : 01/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du guerrier c’est la mort

Message par Thomas le Ven 21 Oct - 20:41

Oui il y aussi eu des japonais du côté des communistes, mais pas de haut gradés à ma connaissance et généralement il s'agissait de communistes convaincu plutôt que d'opportunistes.
Leur sort et leur histoire est encore moins documenté que ceux qui combattu avec les nationaliste.

D'ailleurs la guerre civile chinoise est assez peu documenté en générale.

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres
avatar
Thomas
Admin

Messages : 1346
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du guerrier c’est la mort

Message par Emile Ollivier le Sam 22 Oct - 11:47

J'ai encore appris quelque chose sur ce forum ! Merci
avatar
Emile Ollivier

Messages : 848
Date d'inscription : 26/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du guerrier c’est la mort

Message par Thomas le Sam 22 Oct - 12:22

On retrouve des japonais dans les rang du vietmin durant la guerre d’Indochine et du Vietnam.
Certain y sont aller par idéologie communiste d'autre par haine de l'occident et du nouveau Japon.

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres
avatar
Thomas
Admin

Messages : 1346
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du guerrier c’est la mort

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum