La guerre folle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La guerre folle

Message par Anaxagore le Lun 18 Juil - 12:27

La France a traversé de nombreux conflits qui auraient pu conduire à sa destruction. La plupart sont connus et ont déjà été abordés par l'uchronie. Grâce à moi, vous allez découvrir une guerre dont vous n'avais JAMAIS entendu parlé... que même de nombreux historiens du Moyen-âge et de la Renaissance ne connaissent pas... ou à peine. Il s'agit de la Guerre Folle.

Or, moi je la connais bien car j'en ai écris une version uchronique dans Le roi au masque rouge... et comme je suis gentil, je l'ai mis en promotion "livre gratuit" du 19 au 23 juillet histoire que vous puissiez lire ma version de la Guerre Folle https://www.amazon.fr/dp/B017XVR1EG

Qu'est-ce que la Guerre Folle ?

L'Histoire des faicts, gestes et conquestes des roys de France (1581) de Paolo Emilio est le premier texte a mentionner ce conflit sous ce nom. Evidemment, les contemporains ne l'appelaient Guerre Folle . Alors pourquoi en est-on venu à lui donner ce nom ?

Et bien, il s'agit d'une révolte des grands féodaux, dont Renée II de Lorraine, le comte d'Albret, le sire de Commynes, le prince d'Orange, le comte d'Albret, le comte de Comminges, le duc Louis d’Orléans cousin du roi Charles VIII et... futur roi de France sous le nom de Louis XII.

Or, en moins de 50 ans, la France a connu trois guerres de ce types : le conflit entre Armagnacs et Bourguignons (1407-1435), La Praguerie (1440), la ligue du Bien public (1465).

Elles ont des caractéristiques communes :

1°) Ce sont des guerres féodales... à une époque où ces conflits sont devenus des anachronismes.
2°) Les grands féodaux qui les dirigent sont souvent proches du roi par le sang et l'ordre de succession, la jalousie est la première motivation de ces révoltes, sous le fard du "Bien public" (le duc de Bourgogne était le cousin du roi de France en 1407, le dauphin Louis le fils de Charles VII en 1440).
3°) Les grands féodaux ne s'aiment pas entre eux et leurs disputes internes firent beaucoup pour les faire perdre.

La Guerre Folle  présente d'autres particularités. Après le règne de Louis XI "l'universelle araigne", les seigneurs de France voient monter sur le trône un enfant de 12 ans, Charles VIII et pour régente Anne de France... une béjaune de 20 ans !  Pour eux, c'est évident, l'heure de la revanche a sonné ! Renée II ne se tient plus de joie, il va pouvoir enfin se venger de l'humiliation subit pendant les Guerres de Bourgogne, alors que lui et les Suisses ont vaincu Charles le Téméraire, Louis XI a récolté tous les bénéfices. Pire, le roi de France c'est opposé à Renée II qui voulait reconquérir le royaume de Naples, dont son père fut roi... Quant à Louis d'Orléans, il se juge bien plus apte au rôle de régent. Il cherche en plus à se défaire de son encombrante épouse... la fille aînée de Louis XI, la bien nommée Jeanne la boiteuse que le roi défunt lui a imposé (alors qu'ils sont cousins) par mépris, pour pouvoir le contrôler... et parce que c'était la seule manière pour sa fille d'avoir un beau parti. Or Louis d'Orléans hait sa femme ! Il ne l'a jamais touché et cherche à faire annuler l'union par le pape. D'ailleurs, il a assez de raisons pour cela (le couple n'a pas d'enfants, ne s'entend pas et ils sont cousins au premier degré). Je vous fais grâce des motivations des autres féodaux mais on y trouve les mêmes éléments : jalousie, rancœur, humiliation, avidité, désir de vengeance.

Le problème est que la "béjaune de 20 ans" c'est Louis XI avec des jupons, aussi madrée, roublarde, manipulatrice que son père, Anne de France a toujours un mouvement d'avance. Les chefs féodaux rêvent de grandes chevauchés panache au vent et de grandes batailles... ils n'arriveront jamais à se réunir. L'armée française (à l'époque la meilleure d'Europe, qui vient juste de perdre le titre de la plus puissante en terme de bouche à feu, supplantée par l'empereur Maximilien du Saint Empire) campe entre la Bretagne et Orléans empêchant les deux plus grandes armées féodales de fusionner. Louis d'Orléans essaye de soulever Paris... rien ne se passe, Anne a veillé à renforcer le pouvoir du parlement, du guet, garnis la ville de soldats et surtout les parisiens de l'époque se souviennent encore de ce que la ville a vécu au cours des précédents soulèvements. Bref... le 2 novembre 1485, le duc de Bretagne signe la paix de Bourges, quand à Louis d'Orléans il se retrouve "emprisonné" dans un château...  et de plus il a échoué misérablement à faire casser son mariage. Le plus humiliant est que sa punition ressemble à une simple admonestation. Les féodaux n'ont jamais réussi une seule fois à inquiéter la régente.

Fin de l'histoire ?

Non, ça ne fait que commencer et ça devenir de plus en plus du grand n'importe quoi...

Maxillien d'Autriche, empereur de Saint Empire envahi la France en 1487 parce que... il a épousé Marguerite de Bourgogne, fille de Charles le Téméraire et la France a annexé le duché de Bourgogne et même le comté de Bourgogne (la Franche-comté) qui est territoire d'Empire. Il se fait battre... mais cela relance la guerre civile car Louis d’Orléans s'évade du château de Blois. Mais les rebelles se font battre à Nontron tandis que le duc de Bretagne signe une nouvelle fois une trêve sans combattre... trêve qui ne durera guère, Anne de France reprenant quelques mois plus tard l'offensive. C'est une guerre éclair pour l'époque. L'armée française est plus nombreuse, plus professionnelle que l'armée de Bretagne...  de plus, Anne de France réussit à attiser les conflits entre Bretons. Au final, les villes se rendent sans combattre, les troupes rentrent chez elle et le duc se retrouve assiégé à Nantes. Mais les Bretons résistent et reçoivent des renforts de Lorient et de Cornouailles.

Défaite ou victoire ?

Les troupes françaises quittent la Bretagne et la plupart des villes et des châteaux repassent sous contrôle ducal. Certains historiens pro-bretons y voient une victoire de leur duché... mais en fait non. Charles VIII agit sagement en retraitant... la diplomatie et la menace sont des armes plus efficaces que la guerre. Il n'est pas pour rien le fils de Louis XI.

Crime de lèse-majesté

Le parlement de Paris déclare Louis II d'Orléans et le duc François II de Bretagne coupable de Lèse majesté, un crime passible de mort et s'apparentant au Blasphème à cette époque. Une belle manœuvre psychologique qui prive les rebelles d'une parti de leur soutient populaire. Fougère est prise après une semaine de bombardement. Le 28 juillet 1488, la bataille de saint-Aubin-du-Cormier est un désastre militaire dont la Bretagne ne se relèvera jamais.

Le 20 août la paix est signée....

Cependant, les conséquences de la guerre folle sur le long terme sont absurdes :

- Louis II d'Orléans est emprisonné... puis gracié... puis Charles VIII meurt... et le duc devient rois de France sous le nom de Louis XII. Victoire des Féodaux ? Pas du tout... devenu roi il a ses mots superbes : " Le roi de France ne venge pas les injures faites au duc d'Orléans ». Volte face à 180° ! Il offre le comté de Valentinois à César Borgia pour que son père (le pape Alexandre VI) lui permette de répudier (enfin !!!) Jeanne la boiteuse. Comme il veut se remarier, il demande la main d'Anne de Bretagne la fille de son ex-allié François II.
- Anne de Bretagne accepte d'épouser Louis, en échange elle fait relever le duché de Bretagne des clauses du traité de paix de 1488. Elle obtient un règlement qui peut se résumer à "le dernier qui meurt à gagné". Anne a 20 ans de moins que son mari, elle devrait gagner et la Bretagne sauvegarder son indépendance... bernique ! Elle meurt de maladie, la Bretagne perd son indépendance.
- Quand à Maximilien de Habsbourg, il aura un petit fils appelé Charles Quint... qui éprouvera sa vie durant une haine effroyable pour la France, cherchant à reprendre la Bourgogne. Il réussira à contrecarrer les ambitions de la France en Italie.

Bref, une Guerre Folle...


Dernière édition par Anaxagore le Ven 23 Sep - 17:58, édité 1 fois

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 794
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre folle

Message par Anaxagore le Lun 18 Juil - 12:28

Ce conflit est une mine d'uchronie, il se passe tellement d'événements improbables que l'issue pourrait changer une dizaine de fois :

- Maximillien de Hasbourg n'épouse pas Marguerite de Bourgogne.... ce n'était pas un événement des plus probables. Et la fusion des maisons de Bourgogne et de Habsbourg va créer pour les siècles à venir (les quatre prochains) l'ennemi principal de la France, l'entourant sur trois côté, riche de l'or du Nouveau Monde.

- Les armées des féodaux réussissent à se réunir en 1485 : lune grande bataille entre l'armée française et celles des grands seigneurs coalisés.
- Paris se soulève en 1485 : retour aux heures sanglantes de la dictature d'Etienne Marcel et de ses bouchers.
- En 1487, l'armée bretonne réussit à contre l'armée française : paradoxalement une grande bataille entre breton et français serait probablement une mauvaise chose pour les Bretons. Fin de l'indépendance bretonne, et de la Guerre Folle avec deux ans d'avance.
- En 1488, l'armée Bretonne se réunit assez tôt pour lever le siège de Fougère, grande défaite française, l'indépendance de la Bretagne est sauvegardée.
- Charles VIII meurt à 80 ans avec assez d'enfants et de petits enfants pour que sa succession ne soit pas un problème. Disons le clairement, Charles VIII n'était pas intelligent, laid, et ne se souciait que de romans de chevalerie n'ayant pas reçu une éducation de futur roi.... pas vraiment un bonne nouvelle pour la France.
- Anne de Bretagne meurt après Louis XII..; l'indépendance de la Bretagne est sauvegardée.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 794
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre folle

Message par Thomas le Lun 18 Juil - 13:45

Un foutoir digne de Crusader King II ou Europa Universalis IV ^^
Il est claire que l'histoire ne manque pas de moment de folie. Généralement avec des conséquence terribles..

_________________
« Ce n’est que devant l’épreuve, la vraie, celle qui met en jeu l’existence même, que les hommes cessent de se mentir et révèlent vraiment ce qu’ils sont. »
Alexandre Lang.
Mes livres
avatar
Thomas
Admin

Messages : 1194
Date d'inscription : 17/10/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur https://thomas_diana.artstation.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre folle

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum