Un autre destin pour l'Empire d'Autriche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un autre destin pour l'Empire d'Autriche

Message par DemetriosPoliorcète le Ven 15 Avr - 22:05

On considère souvent l'Empire d'Autriche, fondé en 1804 par François II du Saint Empire, prenant acte de la deliquescence de celui-ci, est souvent présenté, dans la lignée de l'historiographie du XIXe siècle (Ernest Denis notamment) comme une construction anachronique vouée à disparaître. Pourtant, rien ne semble vraiment joué d'avance. L'Empire d'Autriche a encaissé des défaites successives sans jamais s'effondrer complètement jusqu'à la première guerre mondiale, qui marque sa destruction définitive.
L'Empire d'Autriche ouvre des possibilités uchroniques intéressantes. L'Europe serait, on s'en doute, totalement différente avec une grande puissance souveraine en son centre.

L'affaiblissement de l'Autriche tient à trois impératifs contradictoires, résumés par le nationaliste hongrois Josef Eötvös:
-construire un Etat fort et centralisé pour tenir son rang en Europe.
-respecter les droits historiques des Etats héréditaires et de leurs élites nobiliaires traditionnelles.
-répondre aux demandes des différentes nationalités, qui ne correspondent pas au découpage des Etats héréditaires.

Passons maintenant en revue les éléments déterminants qui ont conduit l'Autriche à se fragiliser:
-l'épilepsie de Ferdinand, qui empêche une politique cohérente, le conseil secret qui dirige l'Etat s'avérant incapable de suivre une ligne cohérente au vu des différents entre ses membres. La stratégie de Metternich, qui voulait accéder à certaines requêtes des différents nationalistes pour jouer les particularismes les uns contre les autres, a été suivie dans certains cas (reconnaissance du Hongrois comme langue officielle en 1844, soutien pendant un temps au mouvement illyrien de Liudevit Gaj) mais pas dans d'autres, comme dans le royaume de Lombardie-Vénétie où une administration et une justice germanophones sont mises en place, à la grande fureur des élites locales. De même, le conseil refuse l'entrée de l'Autriche dans le Zollverein, laisant se constituer une wirtschaftnation allemande sous contrôle prussien.
-le choix de la neutralité durant la guerre de Crimée, qui est vu comme une trahison par la Russie, qui était intervenue en 1848 pour venir en aide à l'Autriche lors de la guerre d'indépendance hongroise.
-la défaite de Sadowa en 1866, marque l'expulsion de l'Autriche de l'espace politique allemand, avec la fin de la Confédération Germanique. L'Autriche tourne son regard vers l'est et devient de plus en plus une puissance balkanique.
-le compromis de 1867 avec la Hongrie, qui accorde une large autonomie à celle-ci, mettant sur le même plan le pouvoir impérial et le pouvoir royal hongrois (système K und K), est à l'origine d'un blocage du système. Surtout, il est vu comme une trahison envers les Slaves vivant sous la couronne hongroise (Slovaques, Croates, Serbes) sur qui l'Empire s'était toujours appuyé, et qui sont maintenant à la merci des politiques de magyarisation.

Pour subsister et rester une grande puissance pour le XXe siècle, l'Autriche devra donc réussir sur deux tableaux:
-réussir à gérer le problème des revendications nationales et parvenir à une forme de fédéralisme tout en évitant de devenir une double (voire une triple, avec la Bohème) monarchie.
-rester dans l'espace allemand en empêchant l'unification autour de la Prusse, et en conservant les royaumes d'Allemagne du sud dans sa sphère d'influence.
avatar
DemetriosPoliorcète

Messages : 58
Date d'inscription : 05/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un autre destin pour l'Empire d'Autriche

Message par Anaxagore le Sam 16 Avr - 9:37

Je ne crois pas que cela soit très possible. Cependant, dans plusieurs de ses romans uchroniques ( cycle le nomade du temps) Michaël Moorcock ( le créateur d'Elrik de Menilboné... ) a imaginé la survivance de l'empire austro-hongrois.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 751
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un autre destin pour l'Empire d'Autriche

Message par Anaxagore le Sam 16 Avr - 9:41

Michaël Moorcock, le nomade du temps - > https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Nomade_du_temps

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 751
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un autre destin pour l'Empire d'Autriche

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum