Histoires alternatives de la Terre du Milieu de Tolkien.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Histoires alternatives de la Terre du Milieu de Tolkien.

Message par Anaxagore le Lun 7 Mar - 12:36

Pour changer un petit peu de Star Wars, voici mon roman préféré.

Petit rappel de l'histoire de la Terre du Milieu (dans les grandes lignes)

Eru Illuvatar crée Arda (la Terre) don Endor (La Terre du Milieu) est le continent central. Il est aidé en cela par les Ainur ( les Bénis, divisés en deux groupes, les 12 Valar - les puissants - et les Maiar - les serviteurs). C'est le chant de la création. Dès cette époque la Vala Melkor compose sa propre chanson, troublant les autres Ainur.
Melkor se révolte rejoint par certains Maiar dont Aulendil.
Pour aider les Valar, Eru leur envoie Tulkas le vaillant, le dernier Vala (singulier de Valar). Tulkas défait Melkor et ravage la forteresse d'Utumno, mais Angband, sa forteresse secondaire n'est pas entièrement détruite. les survivants de son armée s'y cachent sous le commandement d'Aulendil.
Une période de paix s'en suit sous la lumière des Arbres de Valinor. Les Elfes et les nains apparaissent. Une partie des Elfes part s'établir à Valinor près des Ainur, le reste s'installe en Terre du Milieu. Parmi les elfes nés à Valinor apparaît Fëanor. Il crée trois joyaux magnifiques contenant la lumière des arbres, se sont les Silmarils.
Melkor est relâché.
Il manipule Fëanor, puis vole les Silmarils avant de détruire les arbres de Valinor avec l'aide du démon araignée Ungoliand. Le monde est plongé dans des ténèbres éternelles, mais les Valar créent la lune et le soleil pour éclairer Arda.
Menés par Fëanor, une partie des Elfes se lancent dans une expédition guerrière pour reprendre les Silmarils c'est la guerre des Joyaux. c'est un looooooooong épisode qui s'étale sur plusieurs siècles. Pour faire court : tous les royaumes elfes naît pendant cette période finissent par se faire détruire par Melkor (entre-temps renommé Morgoth -  Le grand ennemi- par les Elfes) et Aulendil (renommé Sauron - le cruel-). l'événement le plus important de cette époque est l'apparition des hommes. certains se rallient à Morgoth, d'autres combattent au côté des elfes. des couples mixtes verront le jour. c'est de l'un deux que naîtra les jumeaux Elrond et Elros. Cependant, les Ainur finissent par intervenir au cours d'un -bref- conflit : La guerre de la Grande Colère. Morgoth est terrassé, Sauron s'enfuit loin vers l'est... où il fera sa maison dans un pays bientôt connu sous le nom de Mordor, élevant la tour de Barad Dûr.

C'est la fin du Premier âge  

Les survivants de la maison de Fëanor, dame Galadriel et Elrond fondent Ost-in-Edhil, la grande ville des Elfes. De son côté", Elros fonde le royaume Dunedain de Nümenor. C'est à cette période qu'arrive Annatar le seigneur des Dons. Il s'approche du forgeron elfe Celebrimbor et lui fait concevoir les Anneaux Elfiques sauf... qu' Annatar n'est autre que Sauron déguisé. Lorsqu'il forge l'Anneau Unique, les Elfes prennent conscience de l'Imposture et cachent les Anneaux. Sauron attaque et détruit Ost-In-Edhil. Il capture Celebrimbor et le torture jusqu'à ce qu'il avoue où il a caché les Anneaux. mais les trois Anneaux principaux lui échappent, ils ont été donné à des personnages puissants.
Pendant ce temps, le royaume de Numenor s'est lentement corrompu, devenant une force malfaisante. le roi Ar-Pharazôn le Vermeil - jaloux de Sauron- décide d'envahir le Mordor. Sauron sait bien qu'il ne peut pas lutter contre les Numénoréens et se rend sans combattre. Il est ramené couvert de chaîne sur leur île. Seulement... c'est ce qu'il voulait. De captif, il devient rapidement le maître de Numénor. Il  trompe Ar-Pharazôn et l'envoie conquérir Valinor..; sa flotte est anéantie. En représailles, les Ainur détruisent l'île de Numenor.
Seuls rescapés, les Fidèles (des Numénoréens non pervertis) fondent les royaumes d'Arnor et de Gondor.
Ces deux royaumes s'allient aux Elfes et fondent la Dernière Alliance pour attaquer Sauron revenu à Dol Guldur. Ils battent son armée  (dans ce qui devient plus tard le Marais des morts), entrent en Mordor, assiègent Dol Guldur pendant sept ans, puis pourchassent Sauron jusqu'au pied de l'Oroduin (le volcan où a été forgé l'Anneau Unique). Le maia déchu réussit à massacrer la plupar des leaders de l'Alliance, mais Isildur le vainc... il refuse cependant de détruire l'Anneau et l'Emporte avec lui en Arnor. Les orques lui tombent dessus au cours de son voyage, c'est la désastreuse bataille du champ des iris. L'Anneau Unique disparaît...

C'est la fin du Deuxième âge

Le troisième âge voit Sauron revenir, d'abord secrètement, il envoie le Roi Sorcier fonder Angmar et s'attaquer à l'Arnor, tandis qu'il manipule les rois humains du sud et de l'est pour qu'ils combattent Gondor.
L'Arnor disparaît, se divisant en trois royaumes (Arthedain, Rhudaur, Cardolan) dont seul l'Arthedain résiste au Roi Sorcier, Rhudaur se ralliant même à l'ennemi.
Au Gondor, une guerre civile fait rage entre Eldacamar (le roi légitime) et Castamir (l'usurpateur). Castamir est vaincu, mais ses derniers fidèles razzient les côtes à partir d'Umbar, devenant des corsaires... Il passeront bientôt au service de Sauron.
Puis Sauron envoie une peste qui dévaste la Terre du Milieu... les humains meurent par million. les villes sont abandonnées, des pays entiers redeviennent sauvages. Immunisés, au contraire, les orques pullulent.
Les Ainur n'ont pas regardé tout cela sans réagir. Leur réponse prend la forme de cinq vieillards, les Istaris (ou magiciens) : Saroumane le blanc, Gandalf le gris, Radagast le brun, Palando et Allatar, les mages bleus. Ils poursuivront la lutte des siècles durant même si Saroumane et les mages bleus finiront corrompu.
Miné par la peste Arthedain s'effondre sous les coups du Roi-sorcier d'Angmar. mais les survivants, aidés par les Elfes et... les hobbits réussissent à vaincre l'armée ennemie. Arthedain et Angmar ont vécus...
Gondor s'en sort mieux. Agressés par une coalition des Easterlings et des Suderons, des peuples humains du sud et de l'Est ralliés par Sauron, ils sont sauvés par les ancêtres des Rohirrim. En récompense il recevront un pays entier..; qu'ils nommeront Rohan. Gondor survit, réduit au quart de sa superficie d'origine, son dernier roi étant mort au combat.

Pendant ce temps l'Anneau Unique a été retrouvé par un hobbit du nom de Smeagol. Corrompu et transformé par son pouvoir il devient Gollum. Au cours de l'expédition d'Erebor, un autre Hobbit Bilbon Saquet s'empare de l'Anneau. Il aidera les nains à défaire le dragon Smaug puis à défaire l'Armée des orques au cours de La bataille des cinq armées qui oppose les Orques des Monts brumeux à une coalition des Elfesde Mirkwood, des nains des Montagnes de Fer, les humains du Lac d'Esargoth et des aigles des Monts brumeux (émissaires du roi des Ainur, Manwë Sulimo). Quand à sauron, il est chassé de son repaire de Dol Guldur, mais il revient en Mordor pour rebâtir Barad Dûr.

La Guerre de l'Anneau clôt l'histoire des Terres du Milieu. Sauron, allié à Saroumane, a découvert que l'Anneau Unique était dans la comté. Comme ce dernier échappe à ses Nazgûl (des humains changés en spectre pour avoir porté les Anneaux elfiques) il envahit les contrées proches, espérant capturer Frodon. mais es plans échouent et l'Anneau unique est détruit dans l'Oroduin. Sauron se retrouve définitivement banni.

Fin du troisième âge

Tokien est mort avant d'écrire la suite, mais on sait qu'elle devait traiter d'une résurgence du mal au Mordor. Pallando et Allatar, les deux mages bleus et la Bouche de Sauron (l'ancien porte-parole du Seigneur des Anneaux) devaient en être les méchants principaux. se voyant Mourir, J.R.R. Tolkien demanda à son fils Christopher de détruire le manuscrit. Grand perfectionniste, il ne voulait pas qu'une oeuvre incomplète soit publiée.


Dernière édition par Anaxagore le Lun 7 Mar - 18:00, édité 1 fois

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 781
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoires alternatives de la Terre du Milieu de Tolkien.

Message par Anaxagore le Lun 7 Mar - 13:23

Le premier âge

- Idée 1 -> Melkor ne développe pas son propre thème au cours du Chant des Ainur :
Alors là c'est simple. Il n'est pas corrompu. pas de guerre, pas de destruction des Arbres, pas d'apparition des orques, des trolls, des dragons et toutes les autres bébêtes malfaisantes. Tout le monde vit heureux et cueille des p'tites fleurs au milieu des gazouis d'oiseaux dans un printemps éternel...
- Idée 2 -> et si Melkor n'avait pas corrompu Feänor ? Revenons d'abord sur cette histoire. Les Noldor sont un des principaux peuple elfe. la maison de Feänor est la faction la plus influente de ce groupe. Melkor leur appris la guerre. Humiliés par le vol des Silmarils, les Noldors sont partis à la poursuite de Melkor. Arrivé au port d'Aqualondë, ils sont arrêtés par les elfes marins (Lindar) qui y vivent. Ceux-ci leur refusent les navires qu'ils demandent. Les Lindar comprennent bien que les Noldor sont sur le point de faire une grosse bêtise... attaquer un dieu maléfique ? Mais faut être fou ! Feänor le prend très mal et massacre les Lindar. Tous les elfes ayant pris part à ce bain de sang se retrouvent bannis. Les Ainur ne veulent plus rien avoir affaire avec eux. Et de ce fait, ne voudront pas intervenir dans La guerre des Joyaux jusqu'à ce qu'un demi-elfe (également descendant de la maia Melian) les convainque que les humains et les elfes gris de Terre du Milieu sont innocents, et n'ont pas à souffrir des actes des descendants de Fëanor.
Bref... Si Fëanor n'avait pas été corrompu, il n'y aurait pas eu La guerre des Joyaux, et quand on voit que les Ainur ont facilement balayé Morgoth lors de la Guerre de la Grande Colère OTL, on peut en déduire que cela aurait aussi facile (même plus en fait, les armées de Morgoth se sont accrues en taille et en puissance au cours de La guerre des Joyaux) . Note : Étrangement, une vision alternative de cet épisode apparaît dans le Silmarion . Lorsque le Vala Manwë bannit Fëanor et les siens il le prévient qu'il prend une route obscure. Et Fëanor réponds qu'il écriront des exploits qui seront gravés pour l'éternité.  Alors Manwë se mit à pleurer "Oui, mais à quel prix !"
La différence n'est pas tellement sur le Premier âge, le résultat final serait identique. Mais, sur le Deuxième Âge, vous imaginez Sauron face aux roi Elfes du Premier Âge ? Je me doute que vous ne les connaissez pas (à moins d'avoir lu le Silmarion...) mais Fëanor, Finrod Felagund (1), Finarfin, Fingolfin (2), Elwë Singollo (époux de la maia Melian, père de Luthien Tinuviel) Maëdros et les autres sont bien plus dangereux que leur successeurs. Si Sauron était arrivé sous le déguisement d'Annatar, il est difficile de croire qu'ils seraient tombés dans le panneau (Melian c'est sûr que non !). Et Si Sauron avait fait l'erreur de les attaquer... ses armées auraient été laminées. Bref pas de seigneur des Anneaux, pas de guerre de l'Anneau... et un monde en paix dès le deuxième âge avec des elfes puissants et occupant la première place.

(1) Roi de Nargothrond, capturé par sauron, il fut livré à un loup-Garou enchaîné à un mur de sa prison... ni une ni deux, il arrache les crampons au mur et se sert de la chaîne pour étrangler le lycanthrope ! Degré de badassitude -> over 98% !
(2) En combat singulier, Sauron se ferait battre par Fingolfin, aucun doute là-dessus... cet elfe est le Haut-Roi des Noldors et l'un des plus puissants elfes de toute l'histoire des terres du Milieu (je le classerais en deuxième ou troisième position). Il affronta Mortgoth, le transperça de sept coups. Avant de mourir, il a tranché un pied à son adversaire sur ses dernières forces...

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 781
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoires alternatives de la Terre du Milieu de Tolkien.

Message par Anaxagore le Lun 7 Mar - 16:43

Deuxième âge :

Et si Sauron n'avait pas réussit à convaincre Celebrimbor de fabriquer les anneaux du pouvoir ?  
L'hypothèse n'a rien de farfelue. Celebrimbor est le chef du Gwaith-In-Mirdain (la guilde des orfèvres joaillier) mais à l'arrivée de Sauron (déguisé en Annatar, le seigneur des Dons), le royaume d'Erigion est dirigé par dame Galadriel... et cette dernière ressent une méfiance instinctive pour le maia déchu. Quand à Sauron c'est... et bien le passage (assez bref) sur son séjours en Erigion suggère que dame Galadriel aurait eu un frôle d'effet sur Sauron.
Après avoir tenté vainement de faire ami-ami avec Galadriel, Sauron va pousser Celebrimbor a renverser la reine et prendre lui-même le pouvoir. Or, il lui a fallu plusieurs siècles d'intrigues pour y arriver.
Si Celebrimbor avait préféré mettre "Annatar" à la porte et bien cela aurait été un énorme échec pour Sauron. Certes, il avait à l'époque une puissance suffisante pour raser l'Erigion, mais pour la suite, cela n'aurait pas été très rose. Les Nùmenoréens (les ancêtres des habitants de Gondor) l'auraient probablement renvoyé à la niche et Sauron serait resté une puissance maléfique mineure. Absolument pas un danger menaçant de submerger le monde... Un jour où l'autre il aurait finit par réunir contre lui une alliance assez puissante pour l'anéantir. Et sans l'Anneau Unique, il aurait été proprement effacé du monde.
Cela ne veut pas dire que la terre du Milieu aurait connu une vie iddylique, les orques des monts brumeux, les humains corrompus auraient provoqué de gros problèmes. Je pense en particulier à Nùmenor. La corruption progressive de ce peuple et le résultat de sa décadence. Elle fut OTL, utilisée par Sauron mais il ne l'a pas provoqué (juste amplifiée et guidée dans un but). Dans cette uchronie, il est probable que les Nùmenoréens auraient agressé les états elfes des terres du Milieu à la fin du Deuxième Âge dans une crise de jalousie infantile... Il est probable que ce se serait mal terminé pour eux comme OTL.

Et si les Elfes n'avaient pas compris que Sauron les manipulait grâce aux Anneaux ?
Avant toute chose, il faut revenir sur le poème de l'Anneau :

Trois anneaux pour les rois elfes sous le ciel
Sept anneaux pour les seigneurs nains dans leur demeure de pierre
Neuf Anneaux pour les hommes mortels destinés au trépas
Un Anneau Unique pour le Seigneur des Ténèbres sur son sombre trône
Au pays de Mordor où s'étendent les ombres
Un Anneau pour les guider tous
Un Anneau pour les trouver tous
Et dans les ténèbres les lier
Dans le pays de Mordor où s'étendent les ombres

Ce "projet" explique le plan de Sauron APRES que les Trois Anneaux des Elfes lui aient échappé (donc après les guerres d'Erigion). Le plan d'origine de Sauron était de se servir des 19 anneaux elfiques pour contrôler secrètement les elfes et "orienter" leurs choix. C'était une conséquence de ce que Sauron avait vu pendant la Guerre des Joyaux. les orques et les trolls ne pouvaient pas grand chose contre les elfes et puis... Sauron avait encore peur que les Ainur ne menacent ses plans. S'il intervenait discrètement, par en-dessous, son influence pouvait passer inaperçu. Comme Sauron le montra plus tard à Nùmenor (OTL) manipuler les autres pour servir ses fins est tou à fait dans ses cordes.
Quel aurait été le résultat ?
Et bien... ce n'est pas certain. D'après une explication que Tolkien donne dans une de ses lettres, un maia ne peut assumer une belle apparence que s'il reste du bon en lui. Or "Annatar" était très beau. De plus, plus directement, Tolkien explique que Sauron se voyait lui-même comme un réformateur, "contraint" à précipiter des réformes nécessaires dans l'intérêt des autres. A cette époque, il est fasciné par les elfes et leur déclin l'ennui. Il désire leurs secrets, leur savoir. Et pour ça il veut aider les elfes à mettre fin à leur perte progressive d'importance. Il n'est pas totalement impossible que le Sauron de cette époque puisse se racheter une conduite.

Et si Tar-Palantir s'était allié à l'Erigion contre Sauron ?
Après que Celembrimbor ait compris que Sauron le manipulait, il disperse les anneaux de pouvoir et prépare l'Erigion à la guerre. OTL, cela se termine par un siège d'Ost-In-Edhil et sa capture. Celembrimbor, torturé donne la localisation des 7 et des 9 Anneaux, mais les Trois anneaux des Elfes ne seront jamais touché (et corrompu) par Sauron.
A cette époque le roi de Nùmenor est Tar-Palantir. La dégénérescence du peuple de la Grande île n'a pas encore commencée. OTl, la formation d'une armée de secours prend beaucoup de temps et Sauron a le temps de frapper. Mais imaginons que les Nùménoréens interviennent alors que le siège d'ost-In-Edhil est encore en cours ? Il est très probable qu'ils le briserait et balayeraient les troupes de Sauron jusqu'au Mordor. Là aidaient par les Elfes, ils pourraient vaincre Sauron et l'Anneau... ah... il pourrait bien précipiter la décadence de Nùmenor. Le deuxième âge se terminerait avec un Tar-Palatir transformé en spectre par l'Anneau Unique, cherchant à dominer les Terres du Milieu, finalement détruit par la submersion de Nùmenor. Quand à Sauron, il réapparaîtrait au début du Troisième Âge. Mais la différence serait énorme. L'Anneau Unique définitivement perdu au fond de l'Océan, les 19 Anneaux aux mains des Elfes, avec l'Erigion au fait de sa gloire, un Sauron affaiblis et sans Nazgûl ne serait qu'un danger mineur, caché dans les ombres et fuyant la pleine lumière.

Et si Ar-Pharazôn ne croyait pas Sauron ?
A la fin du Deuxième Âge, Nùmenor est la principale puissance des Terres du Milieu. L'île et ses colonies sont dirigées par un personnage arrogant et sûr de lui... Ar-Pharazôn le vermeil. Dans son arrogance, il s'attaqua à Sauron, lui envoyant des messagers lui ordonnant de lui prêter hommage et... Sauron vint en personne faire sa soumission. Il s'agissait évidemment d'une ruse. En quelques années (OTL) Sauron devint le vrai maître de l’île. faisant fond sur la peur de la mort de Pharazôn, il le convainquit que le pays immortel de Valinor était en fait peuplé de mortel, que les Ainur ne devait leurs pouvoirs qu'au pays qu'ils habitaient. Et que tout mortel qui s'y rendaient devenait à son tour immortel... et d'autres fadaises du même genre. Il fit édifier un temple où Sauron officia en temps que "grand prêtre" de Melkor, sacrifiant des hommes à Morgoth. Finalement, Pharazôn prit la mer et débarqua à Valinor... où les Ainur le précipitèrent vivant dans les cavernes de Mandos (le vala de la mort). Ils détruisirent ensuite Nùmenor, tuant Sauron... mais son spectre se reforma grâce à l'Anneau Unique qu'il avait laissé à Barad Dûr.
Mais Et si Ar-Pharazôn ne croyait pas Sauron ? Et bien pas de destruction de l'Arbre Blanc de Nùmenor, pas de temple de Morgoth, pas d'invasion de Valinor... au bout d'un moment la Guerre de la dernière Alliance aurait lieu sous une forme ou une autre... je pense qu'au final Sauron serait vaincu et que Nùmenor redeviendrait un pays orienté "côté lumineux de la force".


Dernière édition par Anaxagore le Lun 7 Mar - 18:08, édité 1 fois

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 781
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoires alternatives de la Terre du Milieu de Tolkien.

Message par Anaxagore le Lun 7 Mar - 17:52

Troisième Âge

Incontestablement, l'âge le plus fertile en Uchronie.

Et si l'Anneau Unique n'avait jamais été retrouvé ?
Et bien c'est pas une uchronie très joyeuse. Certes Sauront serait resté diminué. Mais cela veut dire qu'il n'aurait pas eu de talon d'Achile. pas de babiole dorée à jeter dans un volcan pour régler tout le sort des terres du Milieu. Victoire de Sauron.

Et si La grande Peste avait fait plus de victimes ?
les royaumes humains s'effondrent sous la poussée des orques, les Elfes sont submergés. Sauron triomphe.

Et si La grande Peste avait fait moins de victimes ?
Arnor et Gondor gardent toute leur puissance. Arnor détruit Angmar, Gondor garde le contrôle du Mordor. Lorsque l'Anneau Unique est retrouvé, C'est escorté d'une armée de Gondor dans une région pacifiée que Frodon jette l'Anneau au fond du cratère du volcan.

Et si Castamir avait vaincu Eldacamar ? Si Eldacamar avait vaincu plus vite ?
Au XVème siècle du Troisième Âge, le Gondor connait une importante guerre civile. OTL, le roi légitime, un temps chassé du trône, finit par gagner après plus de vingt ans de conflits. Mais si l'usurpateur Castamir avait réussit à tuer Eldacamar pendant le siège d'Osgiliath ? Et bien, la guerre civile à donné son indépendance à Umbar et au Harad. Ces derniers sont devenus des ennemis de Gondor et l'affaibliront beaucoup... la peste achèvera de laisser ce pays exsangue à la fin du Troisième Âge. Une guerre civile courte (quelque soit le vainqueur) aboutirait à une meilleure situation de Gondor et en tout cas Umbar resterait possession du Gondor. Sans corsaires pour détourner les ressources militaires du Gondor, la bataille de MInas Tirith aurait été beaucoup plus en faveur des défenseurs.

S'il n'y avait pas eu de guerre civile ?
En plus des effets du "et si " précédent on aurait une suite de changements majeurs... pendant le siège de la capital par Castamir, le Palantir d'Osgilliath a été perdu. Or il s'agit d'un palantir majeur (1). Vu que Sauron a corrompu Saroumane qui regardait la pierre d'Orthanc par l’intermédiaire de la Pierre d'Ithil tombée en son pouvoir lorsque le roi-sorcie a pris Minas Ithil pour la transformer en Minas Morgul. Et vu Que denethor est devenu fou à cause de la pierre d'Anor détenue à Minas Tirith... si la pierre d'Osgilliath avait été aux mains de Denethor et ses prédécesseurs auraient pu refuser à Sauron l'usage de la pierre Ithil. Donc Saroumane n'aurait pas été corrompu...
Si Saroumane n'avait pas été corrompu, La Compagnie de l'Anneau seraient passé par la Trouée du Rohan plutôt que par la Moria; Le chemin est plus court, plus sûr (c'est le Rohan, hein). De plus les Rohhirims auraient pu intervenir en plus grand nombre et plus tôt au côté de Gondor... lui même n'étant pas menacé par les Corsaires. denethor reconnaîtrait Aragorn comme roi, Boromir survivrait.

Et Si Dame Galadrielle avait accepté l'Anneau Unique des mains de Frodon ?
Oups, bad ending...
Dame Galadrielle est une Noldo, elle a fait parti des rebelles de Fëanor et a participé à la Guerre des Joyeaux. Les Ainur l'ont banni jusqu'à nouvelle ordre en Terre du Milieu. Elle fait partie des Exilés, un groupe d'Elfes Noldors partageant une responsabilité collective pour le massacre des elfes marins d'Aqualondë au Premier Âge. ce n'est pas une pure et innocente jeune fille, elle a désiré le pouvoir, l'a cherché. Oui, elle est passé bien près d'accepter l'Anneau et cela aurait conduit à la naissance d'une reine des ténèbres "aussi forte que les racines des montagnes non pas terrible, mais si belle que tous m'aimeront et tous désespéreront" (Galadrielle dixit). Inutile de dire que sans l'aide des Galadrihm, la destruction de l'Anneau devient impossible... alors contre les Galadhrim autant se pendre tout de suite !

Et si Aragorn n'avait pas renvoyé l'Armée des Morts ?
L'armée des Morts est une armée de spectre qu'Aragorn utilise contre les Corsaires (dans les livres) et au siège de Minas Tirith (film). Il peut les commander car la malédiction qui fait d'eux des mort-vivants a été jetée par Isildurr. Etant son descendant, il peut la lever. mais justement, il la lève alors que Sauron est encore menaçant. Et lorsqu'il le fait, Gandalf approuve mais... pourquoi ? Et bien il y a trois fin possible, l'armée des morts bousille Sauron... (peu probable), Sauron qui est un nécromancien, retourne les morts contre Aragorn, le roi des morts se sent trahit et tue Aragorn.... Bref, à partir du moment que le roi des morts affirme qu'il a accomplit sa part du marché, il ne faut pas prendre de risque.

Et si Legolas n'avait pas fait partie de la Compagnie de l'Anneau ?
Lorsque Tolkien commença à écrire la Compagnie de l'Anneau, il a écris de multiples versions. Gandalf est de toutes les versions, si le nom des hobbits change beaucoup, leur nombre et leur caractère sont rapidement fixés, un nain les accompagne et un humain Grand-pas (Strider en VO) qui deviendra finalement assez tardivement l'héritier d'Isildur sous un faux nom. l'elfe du groupe devait originellement être Glorfindel. le personnage n’apparaît même pas dans le film, mais dans le roman c'est lui qui arrête les nazgûl et sauve Frodon. Dans le film, son rôle est tenu par Arwen... il y a du y avoir une compression de personnelle, mais elel chevauche bien Asfalot le cheval blanc de Glorfindel). Le problème c'est que c'est lui qui affronte le balrog au pont de Khazad Dûm... et c'est un tueur de Balrog confirmé ! le groupe s'en serait siorti comme une fleur..; et Boromir ne serait pas mort et... bref... Finalement Tolkien a préféré Legolas, ce qui a permis de développer les autres personnages de donner de l'épaisseur à Grandpas, Gandal Gimli etc... ( Vous imaginez la bataille du gouffre de Helm ? Gimli : " J'ai tué 42 Uruk-Hai !" Glorfindel : " 862 !"... grand moment de silence).

Et si le Balrog de la Moria avait arrêté la Compagnie de l'Anneau ?
Une fin étonnante car c'est une puissance maléfique indépendante. Il aurait probablement dévoré l'Anneau Unique pour s'emparer de sa puissance. Sauron aurait été détruit et le balrog serait devenu trois fois plus puissant. les gobelins des monts brumeux l'aurait rallié et il aurait commencé à étendre son territoire...

(1) Il y a deux types de palantir 5 sont des pierres mineurs, leur portée est moindre. Les deux Palantirs majeurs sont plus gros 30 cm de diamètre. Mais, surtout, elles possèdent le pouvoir de bloquer complètement les pierres mineures.

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 781
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoires alternatives de la Terre du Milieu de Tolkien.

Message par Anaxagore le Mer 16 Mar - 13:02

Si l'univers vous intéresse et que vous voulez faire vos propres uchronies, je vous conseille de vous procurer le jeu medieval Total War II (disponible sur steam pour pas cher) et de télécharger le mod suivant -> http://www.twcenter.net/forums/forumdisplay.php?654-Third-Age-Total-War.



Je vous conseille fortement d'installer le Sub-mod Divide and conquer - > http://www.twcenter.net/forums/showthread.php?667436-Divide-and-Conquer-Version-0-52-Released
Il permet de rendre les factions plus "historiques" car le mod de base regroupe les Nains ensemble, Isengard et les Dunlendigs, Rivendel et les Havres. Divide (comme son nom l'indique) sépare ces factions. ce qui permet d'avoir plus à conquérir ^^

_________________
Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. William Faulkner
avatar
Anaxagore

Messages : 781
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoires alternatives de la Terre du Milieu de Tolkien.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum